Ignorer la navigation
Malawi

Services publics (MW0004)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action national du Malawi 2016-2018

Cycle du plan d'action: 2016

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Unité des réformes du secteur public du cabinet du vice-président

Institution (s) de soutien: Cabinet du Président et du Cabinet, Département des réformes du secteur public, Ministère des collectivités locales et du développement rural (MOLGRD), Ministère de l'information (MOI), Autorité fiscale du Malawi (MRA) et Ministère de la santé. Ministère des affaires intérieures et de l'éducation, directeur de la sécurité publique et de la circulation routière et ministère des finances et du développement économique, département des sociétés statutaires et divers ministères, départements et agences du gouvernement Conseil des organisations non gouvernementales de Malawi (CONGOMA) ) ,, Confédération du commerce et de l'industrie du Malawi - (MCCI), Association économique du Malawi

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, E-gouvernement, Prestation de services publics

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin de programme au Malawi 2016-2018, Rapport d'avancement du Malawi 2016-2018

Étoilé: non

Premiers résultats: n'a pas changé

Design i

Vérifiable: non

Pertinent par rapport aux valeurs OGP: non pertinent

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Statu quo: Les réformes du secteur public sont un processus en cours depuis l'indépendance. Cependant, ils ont généré des performances mitigées caractérisées par une qualité de services publics insuffisante et médiocre, une détérioration de l'éthique du travail, l'indiscipline et l'absentéisme, ainsi qu'une prolifération de fraudes et de corruption dues, entre autres, à un manque de volonté politique, à des ressources insuffisantes, à l'absence de discrimination. un système robuste de gestion de la performance axé sur les résultats pour les particuliers et les organismes publics, des incitations faibles pour récompenser la productivité et une faible rémunération. Par conséquent, les citoyens ont perdu confiance dans la prestation des services publics par le gouvernement. Le service public est devenu une faveur que les Malawiens doivent rechercher dans les hôpitaux, la circulation routière, les services d'immigration et divers services publics.

Objectif principal: fournir des services adéquats et de haute qualité au public à tout moment.

Brève description: Un secteur public efficace et efficient est un fondement du développement durable. Une fonction publique robuste fournit la capacité suffisante pour conserver un effectif compétent et obtenir des résultats de développement nationaux. Cet engagement engage le gouvernement et toutes les parties prenantes à poursuivre et à mettre en œuvre des réformes concrètes et axées sur les résultats qui revitaliseront les mécanismes, processus et systèmes de prestation de services publics. Plus précisément, les améliorations apportées à la prestation du secteur public seront soutenues par les réformes plus larges du public actuellement préconisées par le Bureau du vice-président par le biais de la Commission de la réforme du secteur de la fonction publique. Ces réformes visent à apporter des améliorations en: - dépolitisant la fonction publique, enchâssant éthique, intégrité et discipline, développement systématique des ressources humaines, harmonisation de la rémunération et des conditions de service, rationalisation, systèmes de gestion des ressources humaines, mise en œuvre efficace de systèmes de systèmes de financement et de paiement efficaces et efficients, décentralisation de la prestation des services, promotion de l’utilisation efficace des ressources publiques, adoption d’innovations technologiques permettant d’améliorer l’efficience et l’efficacité de la prestation des services publics et réforme du droit des services publics.

Défis: Améliorer l'efficacité et l'efficience de services publics de qualité est essentiel au développement économique durable du Malawi.

Résultats attendus: Les mesures prises dans le cadre de cet engagement garantiront que le gouvernement réponde mieux aux besoins des citoyens en accordant la priorité à un accès équitable et accru aux services publics nécessaires pour améliorer et maintenir un niveau de vie décent pour la majorité des citoyens de leurs communautés. La mise en œuvre effective des réformes du secteur public devrait donc permettre au gouvernement de répondre aux attentes élevées du public, de transformer la culture de travail de la fonction publique, de promouvoir l'éthique et l'intégrité dans la fonction publique, de promouvoir la transparence et la responsabilité et de garantir gestion prudente des ressources publiques.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

4. Réformes du secteur public et prestation de services publics

Texte d'engagement:

Un secteur public efficient et efficace est un fondement du développement durable. Une fonction publique robuste fournit la capacité suffisante pour conserver un effectif compétent et obtenir des résultats de développement nationaux.

Cet engagement engage le gouvernement et toutes les parties prenantes à poursuivre et à mettre en œuvre des réformes concrètes et axées sur les résultats qui revitaliseront les mécanismes, processus et systèmes de prestation de services publics. Plus précisément, les améliorations apportées à la prestation du secteur public seront soutenues par les réformes plus larges du public actuellement préconisées par le Bureau du vice-président par le biais de la Commission de la réforme du secteur de la fonction publique. Ces réformes visent à apporter des améliorations en: - dépolitisant la fonction publique, enchâssant éthique, intégrité et discipline, développement systématique des ressources humaines, harmonisation de la rémunération et des conditions de service, rationalisation, systèmes de gestion des ressources humaines, mise en œuvre efficace de systèmes de systèmes de financement et de paiement efficaces et efficients, décentralisation de la prestation des services, promotion de l’utilisation efficace des ressources publiques, adoption d’innovations technologiques permettant d’améliorer l’efficience et l’efficacité de la prestation des services publics et réforme du droit des services publics.

Jalons:

4.1. Allocation budgétaire annuelle pour les services publics correspondant aux besoins de financement

4.2. Le gouvernement maintient un financement adéquat pour les principaux services publics

4.3. Proportion du public qui se dit satisfait de la prestation de services publics

Institution responsable: Unité de la réforme du secteur public au bureau du vice-président

Institutions d'appui: Bureau du Président et du Cabinet, Département de la réforme du secteur public, Ministère des collectivités locales et du développement rural (MOLGRD), Ministère de l'information (MOI), Autorité fiscale du Malawi (MRA), Ministère de la santé, Ministère de l'intérieur, Ministère de l'éducation, le Directeur de la sécurité publique et de la circulation routière, Ministère des finances et du développement économique, Département des sociétés statutaires et divers ministères, départements et organismes gouvernementaux, Conseil des organisations non gouvernementales du Malawi (CONGOMA), Confédération du commerce et de l'industrie du Malawi (MCCI ), Association économique du Malawi

Date de début: Non spécifié

Date de fin: Non spécifié

Contexte et objectifs

Les difficultés économiques du Malawi ont conduit à la fourniture incohérente et au sous-financement des services publics. Par exemple, les pénuries de médicaments et de médecins signifient que les établissements de santé sont souvent mal équipés pour desservir le public de manière adéquate. Le taux de croissance démographique rapide du pays a exercé des pressions supplémentaires sur les services publics en raison de la demande accrue. Le président Arthur Mutharika a lancé un programme de réforme du secteur public dans 2015, qui prévoyait notamment la création d'une commission de la réforme de la fonction publique chargée d'enquêter sur les carences de la fourniture de services publics et de formuler des recommandations sur la manière de l'améliorer. La Commission a publié son rapport final et ses recommandations en février 2015.

Cet engagement vise à améliorer la fonction publique du Malawi par la mise en œuvre de la Commission de réforme du secteur de la fonction publique. Plus spécifiquement, il appelle à l'affectation annuelle de fonds aux services publics en fonction des besoins et à l'augmentation de la satisfaction du public à l'égard de la prestation des services publics. L'augmentation de la satisfaction du public à l'égard de la prestation de services est pertinente par rapport à la valeur de la participation civique du PGO. Cependant, l'engagement ne précise pas comment le niveau de satisfaction du public sera déterminé. Par conséquent, la spécificité est faible. L’engagement n’implique que vaguement la participation du public à la réforme de la fonction publique. Cependant, sans consultation des parties prenantes ou du public, il est difficile de savoir comment les réformes prévues seront mises en œuvre en fonction des besoins du public, ou comment le public sera en mesure de fournir des informations en retour sur les efforts de réforme. Par conséquent, l'impact potentiel est marqué comme mineur.

finitions d' PÉTROLE

Le mandat officiel de la Commission a expiré en janvier 2017, à la suite de quoi la responsabilité de la mise en œuvre des réformes a été confiée à l'unité de la réforme du secteur public du Bureau du président et du Cabinet. Citant le rapport de sortie de la Commission, le média malawien La nation a rapporté en mars 2017 des difficultés et des retards importants dans la mise en œuvre des réformes, notamment que «des ressources financières insuffisantes ont entravé les progrès et l'obtention de résultats tangibles dans certains des secteurs concernés». En raison de l'absence d'informations supplémentaires et de l'imprécision des jalons, le niveau d'achèvement est considéré comme «non commencé» et ne respecte pas le calendrier prévu.

Prochaines étapes

La troisième stratégie de croissance et de développement du Malawi pour 2017-22 indique que le gouvernement poursuivra le programme de réforme du secteur public au cours des cinq prochaines années. Outre l’augmentation du niveau de satisfaction des utilisateurs des services publics, la Charte des services publics du Malawi préconise la mise en place «d’un cadre de consultation des utilisateurs de services et aide ces institutions publiques à gérer les attentes des utilisateurs de services». Les futurs plans d'action axés sur les réformes de la fonction publique devraient prévoir des consultations publiques afin de garantir que les réformes sont fondées sur les priorités des parties prenantes.

Mussa, Richard et Masanjala, Winford Henderson, Oxfam, «Une fracture dangereuse: l'état de l'inégalité au Malawi», p. 13, https://www.oxfam.org/sites/www.oxfam.org/files/file_attachments/rr-inequality-in-malawi-261115-en.pdf.

La population du Malawi a doublé au cours des dernières années 20, https://www.imf.org/en/Publications/CR/Issues/2017/07/05/Malawi-Economic-Development-Document-45037

Kamakanda, Gladys, «APM lance le programme de réformes de la fonction publique, dévoile son rapport», Agence de presse du Malawi, 13 février 2015, http://www.manaonline.gov.mw/index.php/national/general/item/1963-apm-launches-public-service-reforms-agenda-unveils-report.

Commission de la réforme du service public, Making Malawi Work, https://info.undp.org/docs/pdc/Documents/MWI/Malawi%20Public%20Service%20Reform%20Report(1)%20(2). Pdf.

«Le gouvernement du Malawi annonce l'expiration du mandat de la commission sur les réformes de la fonction publique. Jan 31, 2017», The Maravi Post, 7 January 2017, http://www.maravipost.com/malawi-govt-announces-public-service-reforms-commission-mandate-expires-jan-31-2017/.

Chikoko, Rex, «Image sombre pour les réformes publiques», The Nation, 2 March 2017, http://mwnation.com/gloomy-picture-for-public-reforms/.

Le Stratégie de croissance et de développement du Malawi (MGDS) III (2017-2022): Construire une nation productive, compétitive et résiliente, novembre 2017, p. 22, https://mininginmalawi.files.wordpress.com/2018/03/malawi-growth-and-development-strategy-iii-2017-2022.pdf.

Charte de la fonction publique du Malawi: Relever le bar de l'excellence, Pg. 3, http://workspace.unpan.org/sites/internet/Documents/UNPAN039481.pdf.

Résumé du statut de fin de session IRM

4. Réformes du secteur public et prestation de services publics

Texte d'engagement:

Un secteur public efficient et efficace est un fondement du développement durable. Une fonction publique robuste fournit la capacité suffisante pour conserver un effectif compétent et obtenir des résultats de développement nationaux.

Cet engagement engage le gouvernement et toutes les parties prenantes à poursuivre et à mettre en œuvre des réformes concrètes et axées sur les résultats qui revitaliseront les mécanismes, processus et systèmes de prestation de services publics. Plus précisément, les améliorations apportées à la prestation du secteur public seront soutenues par les réformes plus larges du public actuellement préconisées par le Bureau du vice-président par le biais de la Commission de la réforme du secteur de la fonction publique. Ces réformes visent à apporter des améliorations en: - dépolitisant la fonction publique, enchâssant éthique, intégrité et discipline, développement systématique des ressources humaines, harmonisation de la rémunération et des conditions de service, rationalisation, systèmes de gestion des ressources humaines, mise en œuvre efficace de systèmes de systèmes de financement et de paiement efficaces et efficients, décentralisation de la prestation des services, promotion de l’utilisation efficace des ressources publiques, adoption d’innovations technologiques permettant d’améliorer l’efficience et l’efficacité de la prestation des services publics et réforme du droit des services publics.

Jalons:

4.1. Allocation budgétaire annuelle pour les services publics correspondant aux besoins de financement

4.2. Le gouvernement maintient un financement adéquat pour les principaux services publics

4.3. Proportion du public qui se dit satisfait de la prestation de services publics

Institution responsable: Unité de la réforme du secteur public au bureau du vice-président

Institutions d'appui: Bureau du Président et du Cabinet, Département de la réforme du secteur public, Ministère des collectivités locales et du développement rural (MOLGRD), Ministère de l'information (MOI), Autorité fiscale du Malawi (MRA), Ministère de la santé, Ministère de l'intérieur, Ministère de l'éducation, le Directeur de la sécurité publique et de la circulation routière, Ministère des finances et du développement économique, Département des sociétés statutaires et divers ministères, départements et organismes gouvernementaux, Conseil des organisations non gouvernementales du Malawi (CONGOMA), Confédération du commerce et de l'industrie du Malawi (MCCI ), Association économique du Malawi

Date de début: Non spécifié

Date de fin: Non spécifié

But de l'engagement

L'engagement visait à améliorer la fonction publique du Malawi par la mise en œuvre de la Commission de réforme du secteur de la fonction publique. Il appelle à l'affectation annuelle de fonds aux services publics en fonction des besoins et à l'augmentation de la satisfaction du public à l'égard de la prestation des services publics. Cependant, l'engagement n'a pas permis de clarifier la manière de déterminer le niveau de satisfaction du public. Les étapes clés de l'engagement n'ont pas non plus clairement expliqué comment le gouvernement collecterait ou incorporerait les commentaires du public pour la réforme.

Statut

Mi-parcours: pas commencé

En raison de l’absence d’informations et du caractère flou des jalons, le niveau d’achèvement a été considéré comme n’ayant pas commencé à la mi-parcours. Les arrangements institutionnels posaient plusieurs problèmes, comme c'était initialement le cas du bureau du vice-président. Par 2017, les relations de travail du vice-président avec le président avaient commencé à se dégrader Au cours de l'un des rassemblements de masse, le président a ignoré le vice-président et a invité les autres ministres à parler de la performance de la Commission, alors que le vice-président présidait toujours la Commission et était présent à ce rassemblement. https://www.nyasatimes.com/mind-gap-malawi-president-vp-sour-relationship-mutharikas-vice-presidency-poisoned-chalice/ et l’unité Réformes du secteur public a commencé à faire face à des problèmes financiers. L'unité a par conséquent été transférée au bureau du président et du cabinet en janvier 2017, à la suite de l'expiration du mandat de la Commission, mais sans ligne budgétaire claire, comme suggéré dans le rapport final de la Commission. Commission de la réforme du service public: Making Malawi Work, https://info.undp.org/docs/pdc/Documents/MWI/Malawi%20Public%20Service%20Reform%20Report(1)%20(2). Pdf

Fin de mandat: non commencé

Comme il n'y avait pas de consultations après la mi-parcours, le niveau de mise en œuvre n'a pas changé et les défis financiers accrus pour l'Unité ont entraîné peu de résultats tangibles. Le rapport final de la Commission recommandait un secrétariat à part entière doté d'un personnel technique chargé de superviser la bonne mise en œuvre, de "superviser et de coordonner les réformes engagées, dans le but d'accélérer la fourniture effective de services publics et d'assurer la continuité". Ibid, page 37 Cependant, le passage du bureau du vice-président au bureau du président a créé peu de postes à responsabilité. Il faudra du temps avant que le public ne commence à apprécier la prestation améliorée des services, car le rapport final indiquait clairement que l'amélioration du service public nécessitait un engagement à long terme du gouvernement. Ibid.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: n'a pas changé

Participation civique: n'a pas changé

Responsabilité publique: n'a pas changé

En raison du manque de mise en œuvre, cet engagement n'a pas entraîné de changement dans les pratiques du gouvernement. D'une manière générale, le secteur des services publics du Malawi a souffert d'une détérioration de l'éthique du travail, de l'indiscipline et de l'absentéisme, ainsi que d'une prolifération de fraudes et de corruption. Ibid. Le rapport 2015 de la Commission sur la réforme de la fonction publique a blâmé le manque de volonté politique, le manque de ressources, l'absence d'un système solide de gestion de la performance orienté résultats pour les particuliers et les organismes publics, la faiblesse des incitations à récompenser la productivité et une faible rémunération. Ibid. pages xiv, 2, 14

Bien que cela soit important pour améliorer l'efficience et l'efficacité, le plan d'action ne précisait pas clairement la pertinence du PGO pour mesurer les jalons. Les jalons de l'engagement étaient basés sur le financement, ce qui implique que le pays doit générer suffisamment de ressources pour que le secteur public puisse s'améliorer et ouvrir la fonction publique. Cependant, les revenus du pays se sont considérablement détériorés au cours des trois dernières années. Le chiffre d’affaires 2017 / 18 n’a augmenté que de X%, comparé à 12 / 2016, c’est-à-dire de MWK 17bn à MWK 971bn. Ministère des finances, de la planification économique et du développement, projet d’état financier 2017-2018, http://www.finance.gov.mw/index.php?option=com_docman&task=doc_view&gid=306&Itemid=107

Reportés?

Au moment de la rédaction du présent rapport, l’élaboration du prochain plan d’action n’avait pas encore commencé. Considérant que la troisième stratégie de croissance et de développement du 2017-22 au Malawi comprend la réforme de la fonction publique, Stratégie de croissance et de développement du Malawi (MGDS) III (2017-2022): Construire une nation productive, compétitive et résiliente, novembre 2017, page 22, https://mininginmalawi.files.wordpress.com/2018/03/malawi-growth-and-development-strategy-iii-2017-2022.pdf. le chercheur de l'IRM recommande de le poursuivre et d'inclure des possibilités pour les utilisateurs de services et les parties prenantes de participer à la gestion et à la fourniture de services publics.


NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!