Ignorer la navigation
Moldavie

Augmenter la transparence des marchés publics (MD0061)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action national pour la Moldavie 2016-2018

Cycle du plan d'action: 2016

Statut: inactif

Institutions

Institution principale: ministère des Finances et l'Agence des marchés publics

Institution (s) de soutien: Chancellerie d'Etat (Centre de gouvernement électronique); Autorités centrales de l'administration publique

Domaines politiques

Accès à l'information, Anti-Corruption, E-gouvernement, Marchés ouverts et marchés publics, Open Data, Secteur privé, Marchés publics

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin de programme pour la Moldavie 2016-2018, Rapport à mi-parcours pour la Moldavie 2016-2018

Étoilé: non

Premiers résultats: majeur Majeur

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs de l'OGP: accès à l'information, à la technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

1.1. Migrer davantage de données du domaine public de la zone privée du système e-Procurement vers la zone publique, conformément à la liste des champs de données publics, et garantir leur disponibilité de manière automatisée via l'API (Application Programming Interface)
1.2. Pilotage de la publication d'informations sur la planification des marchés publics et la mise en œuvre des contrats, reliant les informations des phases de planification et de mise en œuvre aux informations sur les autres étapes du processus de passation des marchés
1.3. Élaborer et mettre en œuvre un système transactionnel d’approvisionnement électronique fondé sur les principes de la norme de passation ouverte, permettant de collecter et de publier des informations à toutes les étapes du processus d’achat.
1.4. Élargissement de la liste des pouvoirs adjudicateurs tenus d'engager toutes les procédures de passation de marché via le système électronique
Institution responsable: ministère des Finances et l'Agence des marchés publics
Institution (s) de soutien: Chancellerie d'Etat (Centre de gouvernement électronique); Autorités centrales de l'administration publique
Date de début: Décembre 2016 Date de fin: 2ndnd Quarter 2018

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

1a. Augmenter la transparence des marchés publics

Texte d'engagement:

Titre: Transparence accrue des marchés publics

1.1. Migrer davantage de données du domaine public à partir de la zone privée de â € <â € <le système d’e-approvisionnement vers la zone publique, en fonction de la liste des champs de données publics, et d’assurer leur disponibilité de manière automatisée via l’API (Application Programming Interface)

1.2. Pilotage de la publication d'informations sur la planification des marchés publics et la mise en œuvre des contrats, reliant les informations des phases de planification et de mise en œuvre aux informations sur les autres étapes du processus de passation des marchés

1.3. Élaborer et mettre en œuvre un système transactionnel d’approvisionnement électronique fondé sur les principes de la norme de passation ouverte, permettant de collecter et de publier des informations à toutes les étapes du processus d’achat.

1.4. Élargissement de la liste des pouvoirs adjudicateurs tenus d'engager toutes les procédures de passation de marché via le système électronique

Institution responsable: Ministère des Finances et Agence des marchés publics

Institution (s) de soutien: Chancellerie d'État (Centre de gouvernement électronique); Autorités centrales de l'administration publique

Date de début: 2016 décembre Date de fin: 2 2018ndnd quarter

Note éditoriale: Aux fins du rapport sur la gestion du risque, le premier engagement a été scindé en deux engagements distincts (voir les détails dans la section Aperçu général des engagements).

Contexte et objectifs

En mai, 2016, une nouvelle loi sur les marchés publics est entrée en vigueur. La loi a transposé la directive européenne 2004 sur la coordination des procédures de passation des marchés publics de travaux, de fournitures et de services publics et a partiellement transposé deux autres directives européennes de 2014 dans le droit national.[Note87: Évaluation transparente des marchés publics, Moldova, https://www.tpp-rating.org/page/eng/country/moldova] Malgré ces modifications juridiques, toutefois, la nouvelle loi n'a pas amélioré le cadre de transparence du système de passation des marchés publics: les entités adjudicatrices ne sont toujours pas tenues de publier ni de fournir un accès complet à tous les documents de passation de marché.[Note88: Évaluation de la mise en œuvre du TPPR, https://www.tpp-rating.org/public/uploads/data/7/AOIL/5914b9f9b886fPPL_Implementation-Assessment-Moldova.pdf] Selon les résultats d'une activité de suivi 2015-2017 menée par l'ONG IDIS Viitorul, le niveau de transparence des marchés publics était faible pour la majorité des communautés locales 60 et des districts 32 suivis.[Note89: http://localtransparency.viitorul.org/]

Les quatre activités décrites dans cet engagement étaient initialement prévues dans le cadre de la stratégie de développement du système de passation des marchés publics 2016 – 2022.[Note90: La loi, http://lex.justice.md/md/368482/], et par la suite inclus dans le plan d’action OGP. La première activité d’engagement poursuivra la migration en cours de données privées (ou de données à accès limité) situées dans le registre d’état des marchés publics (SIA RSAP), du système de passation électronique des marchés existant, et garantira leur disponibilité par le biais d’une interface de programmation applicative (API). ).

SIA RSAP a été lancé en 2012 et comprend un composant public de terrain qui fournit des informations générales et limitées sur les marchés publics.[Note91: Registre d’État des acquisitions publiques, http://etender.gov.md/index] Comme indiqué dans le texte d'engagement, Cependant, la différence entre les zones de données privées et publiques n'est pas claire. Après avoir clarifié avec les agents d’exécution, le chercheur de l’IRM comprend que le domaine privé (où se déroule le processus de passation des marchés publics)[Note92: SIA RSAP Manual https://tender.gov.md/sites/default/files/document/attachments/Manualul%20Utilizatorului%20SIA%20RSAP%20%28partea%20I%29%20v4.0.pdf] est accessible aux utilisateurs du système (utilisateurs enregistrés, qui utilisent la signature numérique pour l'authentification) et contient également des données qui ne peuvent pas être divulguées, conformément à la loi sur la protection des données personnelles.[Note93: La loi, http://lex.justice.md/md/340495/] Les données seront mises à la disposition du public sur opencontracting.date.gov.md.[Note94: La page Web sur les marchés publics ouverts a été développée par l’Agence des marchés publics (PPA) en partenariat avec le Centre de cyberadministration et la Banque mondiale. Le site Web propose diverses fonctionnalités permettant l'exportation de données au format Open Data. Les utilisateurs de données peuvent explorer, surveiller, télécharger et réutiliser les données publiées sur ce site Web qui couvrent les données sur les marchés publics collectées par le PPA. Le site Web est constamment mis à jour avec des informations sur les marchés publics.]

Deuxièmement, le gouvernement vise à publier des informations sur la planification des marchés publics et la mise en œuvre des contrats, sur la base de normes de passation de marché ouvertes[Note95: Open Contract Data Standard, http://standard.open-contracting.org/latest/en/]et relier les informations aux différentes étapes du processus de passation des marchés publics. Bien que cela ne soit pas explicitement indiqué dans le plan d'action, le chercheur de l'IRM a bien compris (après des recherches documentaires et des entretiens supplémentaires) que les informations seraient publiées dans le système de passation électronique des marchés publics, Mtender (voir l'activité d'engagement 1.3 ci-dessous).

Troisièmement, le gouvernement souhaite continuer à développer et à mettre en œuvre MTender,[Note96: L’aide financière à Mtender est fournie par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement et l’Union européenne. En septembre 2017, le Western NIS Enterprise Fund (WNISEF) a également rejoint les efforts, http://mf.gov.md/ro/content/ministerul-finan%C8%9Belor-va-beneficia-de-un-instrument-electronic-pentru-analiza-%C8%99i] un système transactionnel de passation électronique de marchés, qui collectera et publiera des données issues de toutes les étapes du processus de passation de marché. Le projet de loi sur le concept de système a été soumis à des consultations publiques sur ParticipGov.md, la plate-forme en ligne de consultations publiques du gouvernement, sur 18 December 2017.[Note97: plate-forme de consultations publiques du gouvernement, http://particip.gov.md/proiectview.php?l=ro&idd=4825] Mtender est une plate-forme multi-cloud basée sur le cloud (qui comprend trois opérateurs de plates-formes commerciales).[Note98: E-licence, entreprise privée ou publique, yptender.md]) système d'approvisionnement électronique, qui utilise un logiciel open source. Le système utilise la norme Open Contracting Data Standard (OCDS)[Note99: Open Contract Data Standard, http://standard.open-contracting.org/latest/en/]) et inclut une unité de base de données centrale Open Source / OCDS, le site Web http: /mtender.gov.md et trois autorisé plateformes de passation électronique de marchés appartenant à des entreprises privées. La base de données centrale du système MTender sera détenue par le Ministère des Finances.[Note100: Mtender, https://mtender.gov.md/procuring/index]

Quatrièmement, le gouvernement envisage d'étendre l'application du système MTender à au moins 85 pour cent des pouvoirs adjudicateurs (pouvoirs publics). Cependant, on ne sait pas comment une expansion à l’échelle du pays aura lieu et à quelle date.

La spécificité globale de cet engagement est moyenne. Bien que cela ne soit pas indiqué explicitement dans le texte du plan d'action, les activités décrites dans cet engagement (et l'engagement 1b) font référence au même processus global et sa pertinence pour MTender est bien comprise par les parties prenantes concernées. Cependant, le texte d'engagement contient des ambiguïtés sur lesquelles le chercheur en IRM n'a pas été en mesure de recueillir davantage d'informations. Par exemple, il n'est pas clair si le système d'API de l'activité d'engagement 1.1 (le système utilisé pour SIA RSAP) sera intégré ou lié au nouveau système Mtender.

L'engagement est pertinent par rapport aux valeurs de l'OGP d'accès à l'information, à la technologie et à l'innovation. En lançant un système transactionnel de passation électronique des marchés (MTender), qui ouvre toutes les étapes de la passation des marchés (planification, appel d'offres, passation des marchés, mise en œuvre) au public, et en garantissant l'utilisation du système par toutes les autorités publiques, le processus de passation des marchés publics sera renforcé. transparent et efficace à toutes les étapes.

Si pleinement mis en œuvre, l'impact potentiel de cet engagement est modéré. Par rapport au système préexistant, le développement et la mise en œuvre de Mtender pourraient contribuer de manière significative à la responsabilisation durable des autorités publiques et des soumissionnaires. En outre, étendre l'utilisation de ce système à la majorité des pouvoirs adjudicateurs représente un progrès majeur pour rendre les marchés publics plus transparents. Cependant, l'ambiguïté du plan d'action rend difficile l'évaluation de l'impact potentiel des autres activités énumérées.

En outre, les représentants de la société civile[Note101: Idis Viitorul Think Tank, ONG Expert Grup, European Business Association.] Un chercheur de l'IRM interrogé considère qu'il s'agit d'un plan trop optimiste pour le calendrier du plan d'action: de nombreuses activités (y compris des modifications législatives) liées au lancement du système sont toujours en cours (Spring 2018), et l'ampleur de l'activité risque de ne pas être suffisante. réaliste compte tenu du calendrier du plan d'action.

Aboutissement

En raison de l'approbation tardive du plan d'action (décision du gouvernement de 28 de décembre 2016, n ° 1432), la plupart des mesures prises dans le cadre de cet engagement ont été retardées. Les retards sont en grande partie causés par des problèmes transversaux, tels que la rotation fréquente du personnel au sein du gouvernement et des départements en sous-effectif, qui ont affecté la mémoire institutionnelle, mais sont également liés à la complexité des aspects législatifs, techniques et de mise en œuvre du système MTender. Dans l'ensemble, la réalisation de cet engagement est limitée.

Les données du système actuel de passation de marchés en ligne du PPA (également du module privé) ont été migrées vers opencontracting.md, où les informations sur les appels d'offres, les contrats et les pouvoirs adjudicateurs sont fournies de manière plus attrayante et conviviale (1.1) . L'achèvement de l'activité d'engagement a été évalué en fonction de l'horodatage des données publiées sur le site Web respectif. Comme il s’agit d’une activité continue, il est difficile d’évaluer la quantité de données migrées avant et après la mise en œuvre de ce plan d’action.

Les informations concernant la publication pilote d'informations sur les marchés publics sont limitées. Selon le journal officiel[Note102: Moniteur financier, https://monitorul.fisc.md/editorial/mtender--un-nou-nivel-al-achiziiilor-publice-in-republica-moldova.html] et le ministère des Finances, le projet pilote[Note103: La mise à l'essai du système signifie que ces institutions utilisent le système MTender à toutes les étapes du processus de passation des marchés publics: notification, appel d'offres, passation des marchés, etc.] du système MTender démarré en janvier 2017 (1.3). Les organismes gouvernementaux chargés de piloter le système comprennent le ministère des Finances, l’Agence des marchés publics, l’Administration fiscale de l’État, le Service des douanes et l’Inspection financière. Comme le cadre juridique, qui rendra le MTender obligatoire pour toutes les autorités publiques, doit encore être développé et mis en œuvre, la participation est actuellement (2017 - début de 2018) volontaire. En mai, 2017, le ministère des finances a encouragé les autorités publiques à tester[Note104: Mtender pilote, https://mtender.gov.md/uploads/news/files/590ad5744364f.pdf] et, selon les statistiques de MTender,[Note105: Mtender, Leading by example, https://mtender.gov.md/] Les entités publiques et privées 148 ont à ce jour (April 2018) piloté le système. À ce jour, aucune autre action concrète n'a été entreprise pour étendre l'utilisation du système à toutes les autorités publiques (activité 1.4).

Lors des séances d’information organisées régulièrement par le PPA, les autorités publiques participantes ont été informées du nouveau système qui sera mis en place (pour plus de détails sur la diffusion des informations lors de l’évaluation des activités des prochains engagements, qui sont liées à celles-ci). Au moment de la rédaction de cet article (décembre 2017 - janvier 2018), les négociations visant à obtenir le soutien financier de l'Union européenne pour poursuivre le développement et la mise en œuvre du système étaient en cours. Cependant, étant donné que le système MTender est conçu comme un système mixte (l’unité centrale de données du système MTender appartient au ministère des Finances et les trois plates-formes de passation des marchés du système appartiennent à des sociétés privées), IDIS Viitorul[Note106: Carolina Ungureanu, experte IDIS Viitorul, discussion téléphonique, June 2018] Les experts de la Commission européenne craignent qu'un tel système ne soit trop risqué. Le lancement du système MTender est prévu pour 2018.[Note107: Moniteur financier, https://monitorul.fisc.md/editorial/mtender--un-nou-nivel-al-achiziiilor-publice-in-republica-moldova.html] La quatrième activité d'engagement ne peut pas commencer avant le lancement de MTender.

Le PPA et le centre de gouvernement électronique, deux des trois agences d’exécution mentionnées dans le plan d’action, ont déclaré ne pas être informés de l’état de la mise en œuvre.

Premiers résultats (le cas échéant)

Selon les entretiens avec les parties prenantes et les vérifications indépendantes, les données présentées sur le site Web de PPA et opencontracting.md sont visuellement attrayantes, permettant aux journalistes, chercheurs et experts de générer différents types de données en utilisant des filtres et des aides visuelles (engagement d’activité 1.1). Cependant, selon I. Morcotilo de l'ONG du groupe d'experts[Note108: discussion du groupe de la salle de rédaction Ziarul de Garda, 27, décembre 2017; I. Morcotilo (ONG du groupe d'experts), communication personnelle, 21 December 2017.] les filtres sur le site Web sont difficiles à utiliser. L’expert estime que la manipulation des données n’est pas très conviviale et a également confirmé que de nombreux processus de passation des marchés publics font souvent défaut sur le site Web ou sont publiés en retard.

Prochaines étapes

L'engagement devrait être maintenu pendant la période restante du cycle de mise en œuvre. Pour aller de l'avant, le chercheur de l'IRM recommande que cet engagement soit reporté dans le prochain plan d'action. Cependant, le gouvernement doit clairement identifier ce qu'il compte accomplir et préciser quels organismes sont responsables de la mise en œuvre. Les autres modifications recommandées comprennent:

· Assurer un meilleur suivi de la qualité des données ouvertes des marchés publics.

· Lancement d'un programme de sensibilisation destiné à impliquer les parties prenantes du groupe de travail ainsi que les parties prenantes qui ont signé le mémorandum[Note109: Ce mémorandum a été signé le 30 de novembre par le ministère des Finances, l’Agence des marchés publics, le Centre d’e-gouvernement, cinq ONG, six associations d’entreprises et quatre entreprises assurant la maintenance et la gestion de Mtender, http://mf.gov.md/ro/content/achizi%C8%9Bii-publice.] en novembre 2016. Assurer une communication efficace entre les parties prenantes facilitera la réalisation de l'activité d'engagement grâce à une surveillance constante des progrès et à la prise en compte de tous les points de vue des parties prenantes.

· Développer des plans d'extension et de transition pour toutes les autorités centrales, régionales et locales, impliquant des entités adjudicatrices et des experts nationaux et internationaux indépendants sur le terrain. Les plans ne devraient pas inclure uniquement des activités axées sur les aspects techniques du nouveau système électronique, mais également des principes et des valeurs du gouvernement ouvert afin de garantir un véritable transfert vers une activité transparente de passation des marchés publics et d'éviter de numériser uniquement le processus.

· Veiller à ce que les soumissionnaires potentiels (secteur privé) soient informés et bien informés sur le nouveau système, en coopérant dans ce sens avec des associations professionnelles et des ONG spécialisées dans ce domaine.

Résumé du statut de fin de session IRM

1.a Augmentation de la transparence des marchés publics

Texte d'engagement:

Titre: Transparence accrue des marchés publics

  • Migrer davantage de données du domaine public de la zone privée du système e-Procurement vers la zone publique, conformément à la liste des champs de données publics, et garantir leur disponibilité de manière automatisée via l'API (Application Programming Interface)
  • Pilotage de la publication d'informations sur la planification des marchés publics et la mise en œuvre des contrats, reliant les informations de la phase de planification et de mise en œuvre aux informations sur les autres étapes du processus de passation des marchés
  • Élaborer et mettre en œuvre un système transactionnel d’approvisionnement électronique fondé sur les principes de la norme de passation ouverte, permettant de collecter et de publier des informations à toutes les étapes du processus d’achat.
  • Élargissement de la liste des pouvoirs adjudicateurs tenus d'engager toutes les procédures de passation de marché via le système électronique

Institutions responsables: Ministère des Finances et Agence des marchés publics

Institutions de soutien: Chancellerie d'État [Agence de cyberadministration]; Autorités centrales de l'administration publique

Date de début: 2016 décembre

Date de fin: 2 2018ndnd quarter

Note éditoriale: Dans le cadre du rapport IRM, l’engagement 1 a été scindé en deux engagements distincts (pour plus de détails, reportez-vous à la section Aperçu général des engagements).

But de l'engagement:

Cet engagement visait à assurer une gestion plus efficace des ressources publiques grâce à des marchés publics plus transparents. Auparavant, la transparence des processus de passation des marchés publics était faible en tant qu'entités adjudicatrices (pouvoirs adjudicateurs, tels que définis à l'article 12 de la loi sur les marchés publics). ) n'étaient pas tenus de publier ou de fournir un accès public complet à tous les documents et étapes du marché public. Une activité de suivi 2015 – 2017 menée par l'ONG IDIS Viitorul a montré que le niveau de transparence des marchés publics était faible pour la majorité des communautés locales 60 et des districts 32 suivis. Les activités décrites dans cet engagement étaient initialement incluses dans la stratégie de développement du système de passation des marchés publics 2016 – 2020. et ont par la suite été inclus dans le plan d’action OGP.

Statut

À mi-parcours: limité

En raison de l'approbation tardive du plan d'action, la mise en œuvre de cet engagement à mi-parcours a été limitée. Le jalon 1.1 a été évalué comme étant achevé avec la migration en cours des données du domaine privé du système précédent de passation électronique des marchés publics (SIA RSAP) vers les zones publiques de l'Agence des marchés publics. Les mêmes informations ont également été présentées dans une version conviviale pour les citoyens sur opencontracting.md. Cette page Web a été développée avec le soutien de la Banque mondiale dans le but de fournir une présentation interactive des données clés sur les marchés collectées par l’Agence des marchés publics.

Le nouveau système électronique aurait pu être utilisé par n'importe quelle autorité, mais le ministère des Finances a testé le nouveau système de passation électronique de marchés (MTender) pour les marchés publics de faible valeur à partir de janvier 2017 (Milestone 1.3) au sein de ses autorités subordonnées (l'Agence des marchés publics, le service des impôts de l'État, le service des douanes et l'Inspection financière). Le système MTender était utilisé sur une base volontaire pour les entités publiques extérieures au MOF, car le cadre juridique qui rendrait MTender obligatoire pour toutes les entités adjudicatrices publiques était encore en cours d'élaboration au cours de la première année d'application du plan d'action. Les actes juridiques visant à appliquer le système MTender ont été soumis à des consultations publiques en décembre 2017. Le lancement du nouveau système de passation de marchés en ligne MTender était prévu pour 2018.

Fin du mandat: Achevée

Comme écrit, cet engagement est considéré comme complet.

Le nouveau système de passation électronique de marchés (système automatisé d’information «Registre des marchés publics de l’État (MTender)», appelé MTender) a remplacé l’ancien système de passation électronique de marchés (Système automatisé d’information «Registre des marchés publics de l’État, appelé SIA RSAP) par la loi. Par conséquent, Milestone 1.1 est devenu obsolète car l'ancien système d'information SIA RSAP n'est plus utilisé, car il ne respectait pas les exigences techniques de la législation mise à jour. L'ancien système ne sera utilisé que pour la finalisation des procédures d'achat lancées avant 1 d'octobre 2018, tandis que le nouveau système électronique est devenu obligatoire à partir d'octobre 17. L’expert interrogé de l’ONG locale IDIS Viitorul a expliqué que, même si un projet de la Banque mondiale prévoyait de développer une plate-forme interactive de visualisation des marchés publics comportant des fonctions supplémentaires, appelée opencontracting.gov.md, le système fonctionnait comme un registre électronique et non comme un système transactionnel. système, et les informations n’ont pas été fournies en temps réel. Les données de ce système seront conservées sous forme de base de données historique mais ne seront pas intégrées à MTender en raison du format de données différent utilisé. La page opencontracting.gov.md n'est plus mise à jour car, à l'heure actuelle, le système MTender inclut la majorité des informations relatives aux processus de passation des marchés publics. .

L’extension de l’application du système de passation des marchés publics MTender à l’ensemble des autorités publiques (Milestone 1.4) a nécessité l’adoption de plusieurs actes juridiques. En ce sens, plusieurs décisions gouvernementales ont été rendues: Décision gouvernementale no. 705 of 11 July 2018 sur le concept technique du système d'information automatique «Registre d'État des marchés publics» (MTender) publié en août 2018 au Journal officiel, décision gouvernementale n °. 985 of 10 October 2018 sur l'accréditation des plates-formes de passation électronique des marchés du système d'information automatique «Registre national des marchés publics» (MTender), Décision gouvernementale n ° .986 d'octobre 10 sur l'approbation du règlement relatif au fonctionnement du système d'information automatique "Registre d'État des marchés publics" (MTender), décision gouvernementale n °. 2018 de 987 Octobre 10 sur l'approbation du règlement sur la demande de prix pour l'achat de biens et de services. En outre, le ministère des Finances a émis cinq ordonnances en octobre, 2018 couvre divers aspects de la législation secondaire. Bien que cette activité n'ait pas été incluse dans le plan d'action, elle constitue une pierre angulaire pour la mise en œuvre de l'engagement.

Depuis le mois de mars 2018, la plate-forme MTender est utilisée pour la signature en ligne de contrats publics et privés. Les entités adjudicatrices publiques utiliseront à l'avenir (non encore mis en œuvre) MTender pour enregistrer les contrats avec le Trésor public du ministère des Finances, car le nouveau système de passation électronique des marchés publics intègre cette fonction et permet de procéder à l'enregistrement automatiquement et dans les heures 24. Cette solution technique ne fonctionne pas encore complètement. Auparavant, les entités adjudicatrices devaient se rendre dans un bureau régional du Trésor pour enregistrer leurs contrats, qui n'étaient autrement pas valables.

À partir de 17 octobre 2018 (lorsque les modifications de la loi sur les marchés publics entrée en vigueur), l’utilisation du nouveau service d’achat numérique multi-plateformes appelé MTender est devenue obligatoire pour toutes les entités adjudicatrices publiques. En Moldavie, il existe actuellement plus de pouvoirs publics 4,000 (entités adjudicatrices) et, selon 25 November 2018, les autorités 1,080 avaient lancé des procédures de passation de marché via MTender.

Les fonctions suivantes fonctionnaient à la fin de 2018 dans MTender: plan de passation des marchés publics et notification, demande de prix, procédures d’appel d’offres ouvertes. et la signature de contrats via MSign (système gouvernemental de signature numérique). Cependant, MSign n'est pas intégré à MTender. Tous les documents sont signés séparément dans MSign, puis téléchargés dans MTender.

Les communications entre les soumissionnaires et les entités adjudicatrices ont été effectuées par courrier électronique et sont disponibles sur MTender. Enfin, les contrats signés sont téléchargés sur MTender. Certaines fonctions du système sont encore en cours de développement ou de test et ne sont pas encore disponibles: catalogue électronique, participation des non-résidents aux procédures d'appel d'offres (comme le prévoient les modifications de la loi sur les marchés publics harmonisée avec la législation de l'UE), exécution du contrat, module de Business Intelligence (BI), qui permettra l’analyse et le traitement des données, ainsi que la création de tableaux de bord et l’utilisation de filtres.

Au-delà de la portée du plan d'action, plusieurs autres actions ont contribué à la réalisation de cet engagement (énumérées ici pour donner une meilleure vue d'ensemble du contexte à la fin du mandat). Le cadre juridique décrivant le fonctionnement du système de passation électronique de marchés de MTender (des références à ces lois sont fournies ci-dessus) a également prévu des modifications de l'infrastructure institutionnelle. Par conséquent, le rôle de l'Agence des marchés publics a été modifié pour inclure: (1) la fourniture d'une formation sur le cadre juridique des marchés publics aux entités adjudicatrices, ainsi qu'aux entreprises privées; (2) suivi des processus de passation des marchés publics conduits via MTender; et l'ancien système SIA RSAP (3), qui consistait à mettre au point un système de certification pour les spécialistes des marchés publics. Une telle spécialisation n'existe pas encore mais est prévue pour la période à venir.

Dans le cadre de la restructuration du gouvernement, une nouvelle institution publique, le Centre des technologies de l'information en finance (ITFC), a été créée à 2018. L'institution couvre les fonctions, rôles et services autrefois fournis par trois entreprises d'État différentes, à savoir «Fintehinform», «Fiscservinform» et «Vamservinform» dans les domaines des finances publiques, des marchés publics, des douanes et des impôts. Dans le contexte du système d’achat électronique MTender, la SIFC est l’opérateur technologique du système MTender, chargé du fonctionnement technique du système, ainsi que du renforcement des capacités des autorités publiques en matière d’achat. De juin à septembre 2018, ITFC a organisé des sessions de formation pour plus d’institutions et autorités publiques 950, axées sur la mise en œuvre du système de passation électronique des marchés publics. Selon le gouvernement, lors de 2018, ITFC a organisé des sessions de formation 215 pour les spécialistes 3834 des institutions 2318. En octobre et en novembre 2018, la SIFC a annoncé sur son site Internet la poursuite des sessions de formation à Chisinau et dans les régions. Le programme des sessions est disponible en ligne. , Parallèlement, la Public Procurement Agency a élaboré un calendrier de formation pour 2018, comprenant au moins cinq sessions de formation pour les entreprises, 39 pour les entités adjudicatrices publiques et une session conjointe pour les secteurs privé, public et de la société civile. Les sessions de formation ITFC couvrent l’utilisation et les fonctions du système MTender, tandis que les sessions de formation organisées par l’Agence des marchés publics étaient axées sur les aspects du cadre juridique, y compris les procédures de passation des marchés publics, les rôles et responsabilités dans le processus de passation des marchés publics et les dispositions générales des marchés publics. marchés publics en Moldavie et dans d’autres pays.

Milestone 1.4 avait prévu l'extension de l'entité acheteuse utilisant MTender à 85%. Toutefois, la formulation de cette activité n'est plus pertinente. Depuis l'entrée en vigueur de la loi en octobre 2018, l'utilisation de MTender est devenue obligatoire pour toutes les entités adjudicatrices. Grâce aux vastes programmes de formation organisés par l'ITCF et l'Agence de passation des marchés publics, le gouvernement veut s'assurer que les capacités seront renforcées dans toutes les entités adjudicatrices. En outre, les trois plates-formes d'approvisionnement privées (voir le rapport à mi-parcours IRM pour plus de détails), avec lesquelles MTender est actuellement en réseau, fournissent un support technique et une formation aux utilisateurs sur demande. L'ITCF, l'Agence pour les marchés publics et les trois plates-formes d'approvisionnement privées liées à MTender ont des lignes d'assistance disponibles pour tous les utilisateurs.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: majeur

La stratégie de développement du système de passation des marchés publics 2016 – 2020 a été élaborée dans le cadre de l'accord d'association entre la République de Moldavie et l'Union européenne. La stratégie prévoyait plusieurs réformes, notamment des changements institutionnels, le rapprochement de la législation moldave avec la législation européenne, une transparence accrue, la responsabilisation et le renforcement des capacités et la mise au point d'un nouveau système de passation électronique des marchés publics. Au début du plan d'action 2016 – 2018 OGP, le système d'approvisionnement électronique existant (SIA RSAP) avait des fonctions électroniques limitées et était similaire à un registre électronique, incapable d'autoriser les fonctions de transaction en ligne. En outre, selon le rapport 2016 IDIS Viitorul, il y avait d'importantes étapes de passation des marchés publics qui n'étaient pas transparentes, par exemple, la passation des marchés et la mise en œuvre des contrats. Cette partie du processus n'était pas correctement réglementée et les autorités publiques gardaient souvent ces informations à l'abri des regards du public. Une évaluation régionale des marchés publics réalisée par la BERD à 2011 a révélé que la Moldavie avait besoin d'un nouveau cadre réglementaire en matière de passation des marchés, car celui-ci était rudimentaire.

L'engagement visait à accroître la transparence du processus de passation des marchés publics en ouvrant toutes les phases du processus, en développant le système de passation électronique des marchés publics et en garantissant que la plupart des entités adjudicatrices (et, finalement, toutes) l'utilisent. La mise en œuvre de l'engagement modifie considérablement les pratiques des gouvernements dans ce domaine en ouvrant l'ensemble du processus de passation des marchés publics, en rendant les appels d'offres entièrement transparents et en alignant le système sur les meilleures pratiques internationales. Les parties prenantes interrogées au cours de la période de rapport à mi-parcours et à mi-parcours prévoyait un accroissement de la transparence et de l’accès à l’information sur les processus d’achat aux niveaux central et surtout aux niveaux local et régional. Ils estiment que cela représente un grand changement, car le système précédent était davantage un registre et qu'en raison de la manière dont les informations étaient affichées, il ne permettait pas l'analyse des données relatives aux marchés publics. De plus, les contrats signés n'étaient pas publics, ce qui rendait le contrôle de leur exécution presque impossible. Octavian Armasu, alors ministre des Finances, a déclaré en octobre 2018 que le nouveau système permettrait aux experts d'identifier les processus d'approvisionnement risqués et d'assurer la transparence et l'efficacité des marchés publics. En outre, soutenant les efforts déployés par le gouvernement, le directeur général adjoint de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), Allan Wolf, a déclaré que la Moldavie avait accompli de grands progrès dans la réforme de son système de passation électronique des marchés publics. Le pays a ratifié l'Accord de l'OMC sur les marchés publics (GPA) révisé en 2016, et la même année, le projet de réforme de la passation électronique des marchés publics, soutenu par la BERD et l'Union européenne.

L’accès à l’information s’est amélioré grâce à la mise en place de processus de passation des marchés publics entièrement en ligne, de la planification des achats à l’attribution des contrats et à leur exécution. Toutefois, en septembre 2019, l’expert Diana Enachi a noté qu’à l’heure actuelle (à compter de septembre 2019), seules les informations sur les soumissionnaires retenus (signées et enregistrées sur papier, pas sous forme électronique au Trésor) sont publiées. Seuls les contrats d’achat de faible valeur sont publiés. Les autres informations sur les contrats et la phase de gestion des contrats ne sont pas disponibles dans le système.

L'un des changements majeurs est la publication des contrats d'achat dans MTender, ainsi que leur exécution (bien que cette fonction ne soit pas encore active (statut 2018 de décembre) mais qu'elle soit développée). En mettant en place un système de passation électronique des marchés entièrement en ligne, les citoyens et la société civile peuvent contrôler et suivre les activités de passation des marchés de toutes les autorités publiques, avec un accès aux marchés, offres et autres informations pertinentes. Le système permet la surveillance des données tout au long du cycle et la visualisation de toutes les opérations et transactions en temps réel. Toutefois, l'expert Diana Enachi estime que le contrôle du processus de passation des marchés par les autorités et la société civile est plutôt limité, considérant que ce contrôle ne peut être effectué qu'au niveau procédural. Actuellement, des fonctionnalités sont en cours de développement afin que des acteurs clés tels que PPA, l’Agence de traitement des plaintes et le Centre anti-corruption aient besoin d’outils de supervision pour s’acquitter des fonctions prescrites par la loi.

Dans le même temps, l'utilisation du système étant une activité volontaire avant l'adoption du cadre juridique et son lancement officiel en octobre 2018, toutes les entités adjudicatrices n'ont pas utilisé la période pilote de plus d'un an pour apprendre et tester MTender. Expert Diana Enachi d'IDIS Viitorul s'attend à ce que les entités adjudicatrices soient plus proactives au cours de la phase pilote et estime que, faute de capacités (y compris en matière de ressources humaines), la mise en œuvre du système pourrait être difficile pour certaines entités, en particulier les petites entités adjudicatrices rurales, bien qu'une formation gratuite soit accessible à tous. Un programme de formation intensif a été lancé sur 2018, géré par le ministère des Finances, l’Agence des marchés publics et la SIFC.

Reportés?

Cet engagement étant considéré comme achevé, il n'a pas été reporté au prochain plan d'action. Cependant, l'engagement 2 dans le prochain plan d'action vise à développer et à publier des rapports sur les marchés publics.

La loi sur les marchés publics, http://lex.justice.md/md/360122/
Le portail Open Contracting, http://opencontracting.date.gov.md/about
Le système MTender est utilisé à toutes les étapes du processus de passation des marchés publics: notification, appel d'offres, attribution des contrats, etc.
Entretien avec Diana Enachi, experte en passation des marchés publics de l’ONG IDIS Viitorul, 14, novembre 2018.
Le système n'inclut pas actuellement les contrats, les étapes de gestion des contrats du processus d'approvisionnement ni le module de veille stratégique (BI) prévu.
Décision du gouvernement, http://lex.justice.md/md/376903/

. . .
Signaler le contenu tronqué. Pour le reste, veuillez consulter les documents sur https://www.opengovpartnership.org/documents/moldova-end-of-term-report-2016-2018/


Engagements

  1. Accès à l'information et aux données ouvertes

    MD0069, 2018, Accès à l'information

  2. Transparence budgétaire et marchés publics

    MD0070, 2018, Anti-Corruption

  3. Collaboration de la société civile

    MD0071, 2018, gouvernement électronique

  4. Participation de la diaspora

    MD0072, 2018, gouvernement électronique

  5. Mécanisme de responsabilisation

    MD0073, 2018, Anti-Corruption

  6. Prestation de services publics

    MD0074, 2018, Accès à la justice

  7. Augmenter la transparence des marchés publics

    MD0061, 2016, Accès à l'information

  8. Mieux connaître le processus de passation des marchés publics

    MD0062, 2016, Accès à l'information

  9. Assurer la transparence budgétaire

    MD0063, 2016, Accès à l'information

  10. Open Data dans le secteur de l'éducation

    MD0064, 2016, Accès à l'information

  11. Publier des données ouvertes détenues par le gouvernement

    MD0065, 2016, Accès à l'information

  12. Processus décisionnel participatif

    MD0066, 2016, gouvernement électronique

  13. Évaluation du secteur public

    MD0067, 2016, Participation publique

  14. Assurer la qualité de la prestation de service

    MD0068, 2016, Renforcement des capacités

  15. Améliorer le portail Open Data du gouvernement

    MD0048, 2014, Accès à l'information

  16. Mise en place d'un plan d'action pour les données ouvertes

    MD0049, 2014, Accès à l'information

  17. Configuration de directives pour la publication de données ouvertes.

    MD0050, 2014, Accès à l'information

  18. Sensibilisation des fonctionnaires.

    MD0051, 2014, Accès à l'information

  19. Formation des fonctionnaires

    MD0052, 2014, Accès à l'information

  20. Système de messagerie gouvernemental

    MD0053, 2014, gouvernement électronique

  21. Audit de sites Web publics

    MD0054, 2014, Anti-Corruption

  22. Évaluation des exigences en matière de pétition électronique.

    MD0055, 2014, gouvernement électronique

  23. Favoriser la transparence au niveau local.

    MD0056, 2014, gouvernement électronique

  24. Améliorer la communication au niveau local.

    MD0057, 2014, gouvernement électronique

  25. Adopter de nouveaux principes de consultation publique.

    MD0058, 2014, Législation et Réglementation

  26. Former les fonctionnaires pour améliorer la communication

    MD0059, 2014, Renforcement des capacités

  27. Améliorer la plateforme de participation en ligne

    MD0060, 2014, gouvernement électronique

  28. Renforcement de l'application du règlement sur la transparence

    MD0001, 2012, gouvernement électronique

  29. Rapports d'avancement semestriels sur la transparence du processus décisionnel

    MD0002, 2012, gouvernement électronique

  30. Mettre à jour le module "Transparence décisionnelle" sur les sites Internet des autorités publiques centrales

    MD0003, 2012, gouvernement électronique

  31. Publier des données ouvertes sur l'environnement sur les sites Web des autorités publiques centrales

    MD0004, 2012, Environnement et climat

  32. Développer un guide méthodologique

    MD0005, 2012, Environnement et climat

  33. Règlement de modification

    MD0006, 2012, gouvernement électronique

  34. Utilisation obligatoire du compte de courrier électronique du gouvernement électronique (Gov.Md)

    MD0007, 2012, gouvernement électronique

  35. Rapport annuel sur l'information du secteur public

    MD0008, 2012, Législation et Réglementation

  36. Publier des informations sur les projets de politiques et de législations sur www.www.Particip.Gov.Md

    MD0009, 2012, gouvernement électronique

  37. Développement d'un portail de pétition en ligne

    MD0010, 2012, pétitions électroniques

  38. Engagement étoilé Projet de loi sur la réutilisation des informations du secteur public

    MD0011, 2012, Accès à l'information

  39. Élaborer des règlements institutionnels pour la collecte, l'archivage et la publication de données en format numérique conformément aux normes nationales

    MD0012, 2012,

  40. Développement de l'application pour les marchés publics

    MD0013, 2012,

  41. Engagement étoilé Rédaction de la décision du gouvernement sur la mise en œuvre de la loi sur la réutilisation des informations du secteur public

    MD0014, 2012,

  42. Données de priorité d'ouverture

    MD0015, 2012,

  43. Publication du catalogue de données du gouvernement ouvert

    MD0016, 2012,

  44. Portail des données du gouvernement en expansion (Www.Date.Gov.Md)

    MD0017, 2012, Accès à l'information

  45. Cartographie de la localisation des institutions publiques

    MD0018, 2012, gouvernement électronique

  46. Développer des applications pour lancer le concours de développement d'applications innovantes

    MD0019, 2012,

  47. Mise en œuvre d'applications sélectionnées

    MD0020, 2012,

  48. Élaborer des normes nationales pour la collecte, l'archivage et la publication de données en format numérique

    MD0021, 2012,

  49. Modification de la loi n ° 1264-XV en vue de la déclaration de revenus et de biens de hauts fonctionnaires, juges, procureurs et fonctionnaires de la fonction publique

    MD0022, 2012,

  50. Développer un système d’information automatisé en ligne permettant aux agents publics de produire un compte de résultat

    MD0023, 2012,

  51. Élaborer des directives pour l'utilisation des médias sociaux dans le secteur public

    MD0024, 2012,

  52. Harmoniser la stratégie de relations publiques et de communication avec les directives d'utilisation des médias sociaux

    MD0025, 2012, Renforcement des capacités

  53. Présence du gouvernement dans les médias sociaux

    MD0026, 2012, Renforcement des capacités

  54. Médias sociaux dans la formation gouvernementale

    MD0027, 2012, Renforcement des capacités

  55. Développer la régulation

    MD0028, 2012,

  56. Publier des documents

    MD0029, 2012, gouvernement électronique

  57. Publier des projets, des plans et des propositions de budget sur les sites Web des autorités

    MD0030, 2012,

  58. Engagement étoilé Publier des informations en temps réel sur l'exécution du budget de l'État

    MD0031, 2012,

  59. Mise à jour de la base de données annuelle sur les dépenses publiques (BOOST) et publication des données pour 2011

    MD0032, 2012,

  60. Publier en ligne les revenus et les dépenses des autorités publiques centrales

    MD0033, 2012,

  61. Ouverture de données et mise à jour trimestrielle de l'aide extérieure

    MD0034, 2012,

  62. Créer un système d'information interne intégré pour la collecte d'informations sur l'assistance extérieure

    MD0035, 2012,

  63. Développer et lancer une application Web externe pour surveiller le flux de l'aide externe

    MD0036, 2012,

  64. Information transparente sur les marchés publics

    MD0037, 2012,

  65. Engagement étoilé Développer et lancer le système d'information électronique

    MD0038, 2012,

  66. Mettre en place un centre d'assistance pour les achats

    MD0039, 2012,

  67. Former les fonctionnaires

    MD0040, 2012, Anti-Corruption

  68. Élaborer des indicateurs et une méthodologie statistique pour la transparence des systèmes de passation électronique des marchés publics

    MD0041, 2012,

  69. Engagement étoilé Modifier la loi sur les marchés électroniques

    MD0042, 2012,

  70. Rédiger et approuver la liste des services publics

    MD0043, 2012,

  71. Développer et mettre en œuvre des normes de qualité

    MD0044, 2012,

  72. Numériser progressivement la fonction publique

    MD0045, 2012,

  73. Engagement étoilé Système de gestion des ressources humaines

    MD0046, 2012,

  74. Outils informatiques innovants pour les systèmes d'enseignement primaire et secondaire

    MD0047, 2012,

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!