Ignorer la navigation
Moldavie

Processus décisionnel participatif (MD0066)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action national pour la Moldavie 2016-2018

Cycle du plan d'action: 2016

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère de la justice, l'Agence pour les interventions et les paiements en agriculture (AIPA)

Institution (s) de soutien: NA

Domaines politiques

E-gouvernement, Législation & Régulation, Législatives, Règlements ouverts, Participation du public

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin de programme pour la Moldavie 2016-2018, Rapport à mi-parcours pour la Moldavie 2016-2018

Étoilé: non

Premiers résultats: n'a pas changé

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs de l'OGP: accès à l'information, participation civique, technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Assurer un processus décisionnel participatif pour la rédaction et la promotion de projets d'actes normatifs et de documents de politique
4.1. Promouvoir le système de législation électronique en tant que nouveau mécanisme de consultation publique afin de faire participer plus activement les citoyens à la rédaction d'actes normatifs
4.2. Mise en place d'un mécanisme de communication entre les institutions publiques et les bénéficiaires potentiels de subventions dès les premières étapes de l'élaboration d'une réglementation annuelle des subventions Institution responsable: ministère de la Justice, l'Agence pour les interventions et les paiements en agriculture (AIPA)
Institution (s) de soutien: Aucune
Date de début: 4th quarter 2016 Date de fin: 1st quarter 2018

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

4. Processus décisionnel participatif

Texte d'engagement:

Titre: Assurer un processus décisionnel participatif pour la rédaction et la promotion de projets d'actes normatifs et de documents de politique

4.1. Promouvoir le système de législation électronique en tant que nouveau mécanisme de consultation publique afin de faire participer plus activement les citoyens à la rédaction d'actes normatifs

4.2. Mise en place d'un mécanisme de communication entre les institutions publiques et les bénéficiaires potentiels de subventions dès les premières étapes de l'élaboration de la réglementation annuelle en matière de subventions

Institution responsable: Ministère de la justice, l'Agence d'intervention et de paiements pour l'agriculture (AIPA)

Institution (s) de soutien: Aucun

Date de début: 4th quarter 2016 Date de fin: 1 quartier 2018

Contexte et objectifs

Dans 2012, le gouvernement a lancé une plateforme (particip.gov.md) pour consulter les citoyens sur différents documents législatifs. La plate-forme accueille des consultations publiques sur divers sujets et constitue un lieu central d’information sur tous les projets de loi proposés par les autorités publiques centrales. Cependant, de nombreux acteurs de la société civile[Note163: D. Alaiba, ONG CPR, entretien avec Skype, 29, décembre 2017; T. Savva, ONG Expert-Grup, Entretien avec 21, décembre 2017.] considérez que l'utilité de la plate-forme est faible car la plate-forme n'est pas promue de manière adéquate et les informations ne sont pas suffisamment diffusées, ce qui signifie que les citoyens ne savent pas quel projet de loi est promu et quand. Les agences gouvernementales et les ministères postent sur la plate-forme, ils attendent les réactions [des citoyens] et, en l'absence de réactions, ils se plaignent de la faible participation », a déclaré l'enquêté de l'Independent Press Association.[Note164: P. Macovei, API, ONG média, interview téléphonique, 10 January 2018.]

En outre, il n’existe pas de véritable mécanisme de consultation hors ligne. Selon les parties prenantes des OSC interrogées,[Note165: A.Radu, journaliste ZdG, communication personnelle, 20 décembre 2017; T. Savva, ONG Expert-Grup, communication personnelle, 21 December 2017.] les ministères invitent les organisations de la société civile progouvernementales à des consultations publiques mais invitent rarement les parties prenantes en dehors des suspects habituels. Bien que les consultations publiques soient toujours annoncées par le ministère de la Justice (ou par tout autre ministère compétent), la société civile et les médias.[Note166: A.Radu, journaliste ZdG, communication personnelle, 20 décembre 2017; D. Alaiba, communication personnelle, 29, décembre 2017; T. Savva, 21 December 2017.] Je pense que les annonces sont souvent faites à l’avance, ce qui limite la participation des parties prenantes externes.

Dans 2016, le ministère de la Justice a lancé le système pilote de législation électronique. Actuellement, ce système n'est accessible qu'aux employés des autorités publiques centrales impliquées dans le processus législatif et n'est pas disponible pour les commentaires du public.[Note167: Le système de législation électronique, http://elex.justice.gov.md/] Cette première activité d’engagement vise à améliorer la participation du public au processus de rédaction et d’élaboration des politiques en promouvant le nouveau système de législation électronique.

Au cours de l’élaboration des règlements de subvention annuels, le ministère de l’Agriculture et du le Agence pour Intervention et paiements in Agriculture (AIPA) organise des consultations avec les associations d'agriculteurs. De plus, les associations locales / territoriales organisent des discussions et des consultations avec les agriculteurs et toutes les recommandations proposées sont rassemblées et soumises aux autorités gouvernementales. La deuxième activité d’engagement vise à mettre en place un mécanisme de communication entre les institutions publiques et les bénéficiaires potentiels de subventions pouvant être utilisées au cours de ce processus. Les deux activités d'engagement répondent à la valeur de la participation civique du PGO, en offrant au public de nouvelles possibilités d'influencer le processus décisionnel.

Bien que le plan d'action mentionne sans ambiguïté la promotion du système de législation en ligne, il est entendu que cet engagement est lié à la stratégie de réforme du secteur de la justice 2011-2016,[Note168: La loi, http://lex.justice.md/md/341748/] qui fournit un cadre spécifique aux objectifs du système. Comme indiqué, l'objectif est de: 1) rendre toutes les étapes de la procédure législative visibles pour les parties prenantes et le public; 2) rendent le système plus efficace; 3) créer un mécanisme de collaboration efficace entre les parties prenantes; et 4) lancent un mécanisme de consultation publique pour promouvoir une participation active au processus législatif. Bien que le texte de l'engagement ne précise pas comment le système de législation électronique interagira avec particip.gov.md, ses activités sont, le cas échéant, vérifiables. Étant donné que le mécanisme de communication concernant la réglementation des subventions annuelles est également objectivement vérifiable, la spécificité générale de cet engagement est moyenne.

Globalement, l'impact potentiel de cet engagement est mineur. Scertains intervenants interrogés[Note169: A.Radu, journaliste ZdG, communication personnelle, 20 décembre 2017; T. Savva, ONG Expert-Grup, communication personnelle, 21, décembre 2017; D. Alaiba, ONG CPR, communication personnelle, 29, décembre 2017; T. Savva, ONG Expert-Grup, 21 décembre 2017, E. Chirilenco, Association européenne des entreprises, communication personnelle, 22 décembre 2017.] a déclaré qu’un tel mécanisme de consultation représenterait un changement majeur par rapport au système actuel. Toutefois, comme il a été rédigé, il n’est pas clair en quoi le système de législation en ligne améliorera considérablement particip.gov.md sans tenir compte de la faible sensibilisation et de la faible implication des citoyens et du fait que les ministères ne sont pas tenus de fournir des informations en retour sur la contribution des citoyens. De même, En ce qui concerne la deuxième activité d'engagement, la mise au point d'un mécanisme de consultation des bénéficiaires potentiels de subventions ne représente qu'un changement progressif par rapport à la pratique préexistante de l'AIPA consistant à organiser des consultations avec les associations d'agriculteurs.

Aboutissement

Globalement, la réalisation de cet engagement est limitée. Le ministère de la Justice a lancé un appel d'offres sur 13 January 2017 afin d'ajouter une fonction de commentaire public au système de législation électronique.[Note170: T. Bucur, Ministère de la justice, Centre d'information juridique, communication personnelle, 15 January 2018.] Cependant, aucune offre n'a été soumise, annulant ainsi le processus de passation des marchés publics. Le ministère de la justice envisage de relancer l'appel d'offres en 2018. Le chercheur de l'IRM a interrogé des acteurs de la société civile et des médias qui ont déclaré ne pas être au courant du système de législation électronique ou de son intention de le rendre public.

Dans 2017, le ministère de l'Agriculture et de l'Industrie alimentaire n'a pas commencé à développer un mécanisme de communication pour les institutions publiques et les bénéficiaires potentiels de subventions. Cependant, l’AIPA, l’autre agence d’exécution, a lancé un chat en ligne en septembre 2017, qui est surveillé par le directeur de l’Agence.[Note171: M. Podubnyi, Département des technologies de l'information, AIPA, communication personnelle, 22 December 2017.] Tout bénéficiaire peut utiliser le chat à tout moment. si le directeur est hors ligne, les messages sont enregistrés et envoyés à la boîte de réception. En tant que tel, l'achèvement de cette activité d'engagement est également limité.

Prochaines étapes

Le chercheur de l'IRM recommande que cet engagement soit maintenu dans les futurs plans d'action jusqu'à ce qu'il soit complètement achevé. Cependant, la formulation des actions devrait être plus spécifique et inclure des indicateurs mesurables. Le gouvernement devrait inclure la participation des citoyens et de la société civile à l’élaboration du concept de composante publique de la législation électronique. Une fois que la composante publique aura été développée, le gouvernement devrait organiser une large diffusion pour s'assurer que les différentes parties prenantes connaissent et utilisent la plateforme de législation en ligne.

Résumé du statut de fin de session IRM

4. Processus décisionnel participatif

Texte d'engagement:

Titre: Assurer un processus décisionnel participatif pour la rédaction et la promotion de projets d'actes normatifs et de documents de politique

4.1. Promouvoir le système de législation électronique en tant que nouveau mécanisme de consultation publique afin de faire participer plus activement les citoyens à la rédaction d'actes normatifs

4.2. Mise en place d'un mécanisme de communication entre les institutions publiques et les bénéficiaires potentiels de subventions dès les premières étapes de l'élaboration de la réglementation annuelle en matière de subventions

Institution responsable: Ministère de la justice, l'Agence d'intervention et de paiements pour l'agriculture (AIPA)

Institution (s) de soutien: Aucun

Date de début: 4th quarter 2016

Date de fin: 1st quarter 2018

But de l'engagement:

Cet engagement visait à assurer la participation du public aux décisions concernant la rédaction et la promotion de projets de loi et de documents de politique. Depuis 2012, une plate-forme centrale (particip.gov.md) permet de consulter les citoyens sur les projets de loi présentés par les pouvoirs publics en Moldavie. Cependant, certains acteurs de la société civile s'interrogent sur l'utilité de la plate-forme en raison de sa faible promotion, ce qui a pour effet de rendre les citoyens moins conscients des projets de loi présentés et du calendrier des consultations. La société civile et les médias estiment que les consultations hors ligne sont souvent annoncées volontairement à bref délai, de sorte que seuls les suspects habituels (ce qui signifie qu'il n'y a pas de diversification des participants) peuvent participer.

Cet engagement prévoyait de développer un module public pour le système de législation électronique que le ministère de la Justice (MoJ) avait lancé à l'intention des autorités publiques sous 2016. En outre, l'Agence pour les interventions et les paiements pour l'agriculture (AIPA) prévoyait de mettre en place un mécanisme de communication entre les institutions publiques et les bénéficiaires potentiels de subventions dans le secteur agricole concernant la rédaction annuelle de la réglementation en matière de subventions.

Statut

À mi-parcours: limité

Au cours de la première année de mise en œuvre, cet engagement avait été mené à bien de manière limitée. Le ministère de la Justice n'a reçu aucune offre pour le développement de la fonction de commentaire public sur le système de législation électronique, et le processus de passation des marchés publics a été annulé. Le ministère prévoyait de lancer un autre appel d'offres public à 2018. En outre, les acteurs de la société civile et des médias interrogés pour le rapport de mi-parcours n'étaient pas au courant du système de législation en ligne et il n'existait aucune information publique disponible sur le système ou le plan de développement du module de commentaire public. L'AIPA, subordonnée au ministère de l'Agriculture et de l'Industrie alimentaire, avait pour objectif de mettre au point un mécanisme de communication permettant de mettre en relation les institutions publiques et les bénéficiaires potentiels de subventions dans le secteur agricole lors de la rédaction de la réglementation annuelle en matière de subventions. Il n’existait pas de définition claire de ce que le mécanisme devrait inclure, et en raison de l’ambiguïté de la formulation, il était difficile d’évaluer son achèvement. Dans 2017, l’agence a lancé un chat en ligne, qui fonctionne comme un canal de communication. Toutefois, cela ne se limite pas aux règlements annuels sur les subventions, mais à tout domaine dont l’Agence est responsable.

Fin du mandat: limité

L'état de mise en œuvre des engagements n'a pas changé en fin de mandat. Bien qu'un rapport du MoJ déclare que le système de législation en ligne est actuellement testé, il s'agit d'une continuation du processus commencé dans 2017, comme détaillé dans le rapport de mi-parcours, et ne fait référence qu'au test intra-institutionnel et non au module de commentaire public. Après l'échec du processus d'appel d'offres public, le ministère a organisé un nouvel exercice de passation des marchés publics à 2018 et n'a reçu aucune offre à nouveau. Il n’ya donc pas eu de progrès dans l’élaboration du module de consultation publique du système de législation électronique. Un nouvel appel d'offres public devrait avoir lieu à 2019.

Il convient de noter qu’une nouvelle loi sur les actes juridiques entré en vigueur le 22 juillet 2018 et à l'article 22, le système de législation en ligne doit être utilisé pour améliorer la transparence du processus législatif en rendant publiques les informations relatives aux différentes étapes de l'élaboration de la législation. L'article 79 de la même loi stipule que dans les six mois suivant l'entrée en vigueur de la loi, le gouvernement approuvera les étapes de la connexion des autorités publiques à la législation électronique. La loi ne contient toutefois aucune référence ou disposition concernant la fonction de commentaire public de ce système.

D'autre part, l'AIPA a poursuivi l'utilisation de la fonction de discussion en ligne lancée sous 2017, qui vise à offrir aux bénéficiaires de services AIPA (y compris les bénéficiaires de subventions agricoles) la possibilité de contacter l'agence directement. Entre septembre et novembre 2018 Ce canal a au moins permis de répondre à des questions 250 sur des sujets liés aux services offerts par l'agence, bien que cela n'ait pas pu être vérifié, ce canal étant un outil interne. De plus, bien qu’il soit hors du champ de l’engagement, XIPX a été lancé par AIPA, qui a initialement mis en place une ligne d’aide destinée aux plaintes et aux notifications de corruption. Cependant, son champ d'application a été élargi et les producteurs / agriculteurs peuvent désormais s'informer de toute information pertinente. Il n’existe aucune statistique ni autre information publique concernant les résultats de cette activité.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: n'a pas changé

Participation civique: n'a pas changé

Un système transparent qui permettrait au public de suivre et de suivre en temps réel le processus de rédaction des actes juridiques et de commenter les projets à différentes étapes représente une bonne occasion de renforcer la participation civique. Dans le même temps, le module public du développement du système de législation en ligne n’ayant pas été lancé, la réalisation limitée de cet engagement n’a entraîné aucun changement relatif à la participation civique.

Tel qu'écrit, le mécanisme de communication visait à créer une opportunité de participation citoyenne pour les agriculteurs et les producteurs agricoles lors de la rédaction du règlement annuel sur les subventions. Cependant, on ne savait pas ce que ce mécanisme devrait inclure. L'action entreprise comprend la création d'un nouveau canal de communication et d'information par le biais d'un chat en ligne, mais ne donne pas nécessairement la possibilité de commenter la réglementation annuelle des subventions, mais représente un canal de communication que tout le monde pourrait utiliser pour tout type d'enquête. En ce sens, la participation civique n'a pas changé.

Reportés?

L'engagement n'a pas été pris dans le prochain plan d'action. Cependant, le gouvernement a inclus un engagement dans le nouveau plan d'action axé sur le renforcement des plates-formes et des mécanismes de collaboration avec la société civile. L’utilisation du système de législation en ligne est maintenant prescrite par la loi (loi n ° 100 - voir référence ci-dessous) et devra donc être mise en œuvre. La manière dont la mise en œuvre du module public aura lieu n'est toujours pas claire. Dans le même temps, la société civile estime que cela représenterait un changement majeur dans la création de plus d'opportunités de participation civique. Le chercheur de l'IRM a recommandé que le gouvernement identifie une solution pour le développement du module public de la législation électronique, qui mettrait toutes les étapes de la procédure législative à la disposition du public. Ce système lancerait également un mécanisme de consultation publique pour promouvoir une participation active au processus législatif. Cependant, le gouvernement devrait mieux préciser en quoi ce mécanisme serait différent de la plate-forme actuelle particip.gov.md, qui est actuellement utilisée pour les consultations publiques lors de la rédaction des lois.

Dans 2017, le ministère de l'Agriculture et de l'Industrie alimentaire a été fusionné avec d'autres ministères pour devenir le ministère de l'Agriculture, du Développement régional et de l'Environnement.
Rapport de mise en œuvre no. 02 / 9337 of 03.08.2018 soumis par le ministère de la Justice à la Chancellerie d'État. Le rapport a été remis au chercheur de l'IRM par le point de contact OGP de la chancellerie d'État en octobre 2018.
Tatiana Bucur, consultante, ministère de la Justice, communications téléphoniques et électroniques, 12-15, novembre 2018.
Tatiana Bucur, consultante, ministère de la Justice, communications téléphoniques et électroniques, 12-15, novembre 2018.
Loi no. 100 de 22 décembre 2017, entré en vigueur le 12 juillet 2018, http://lex.justice.md/md/373698%20/
M. Podubnyi, Département des technologies de l'information, AIPA, communication téléphonique, 21 November 2018.
M. Podubnyi, Département des technologies de l'information, AIPA, communication téléphonique, 21 November 2018.

Engagements

  1. Accès à l'information et aux données ouvertes

    MD0069, 2018, Accès à l'information

  2. Transparence budgétaire et marchés publics

    MD0070, 2018, Anti-Corruption

  3. Collaboration de la société civile

    MD0071, 2018, gouvernement électronique

  4. Participation de la diaspora

    MD0072, 2018, gouvernement électronique

  5. Mécanisme de responsabilisation

    MD0073, 2018, Anti-Corruption

  6. Prestation de services publics

    MD0074, 2018, Accès à la justice

  7. Augmenter la transparence des marchés publics

    MD0061, 2016, Accès à l'information

  8. Mieux connaître le processus de passation des marchés publics

    MD0062, 2016, Accès à l'information

  9. Assurer la transparence budgétaire

    MD0063, 2016, Accès à l'information

  10. Open Data dans le secteur de l'éducation

    MD0064, 2016, Accès à l'information

  11. Publier des données ouvertes détenues par le gouvernement

    MD0065, 2016, Accès à l'information

  12. Processus décisionnel participatif

    MD0066, 2016, gouvernement électronique

  13. Évaluation du secteur public

    MD0067, 2016, Participation publique

  14. Assurer la qualité de la prestation de service

    MD0068, 2016, Renforcement des capacités

  15. Améliorer le portail Open Data du gouvernement

    MD0048, 2014, Accès à l'information

  16. Mise en place d'un plan d'action pour les données ouvertes

    MD0049, 2014, Accès à l'information

  17. Configuration de directives pour la publication de données ouvertes.

    MD0050, 2014, Accès à l'information

  18. Sensibilisation des fonctionnaires.

    MD0051, 2014, Accès à l'information

  19. Formation des fonctionnaires

    MD0052, 2014, Accès à l'information

  20. Système de messagerie gouvernemental

    MD0053, 2014, gouvernement électronique

  21. Audit de sites Web publics

    MD0054, 2014, Anti-Corruption

  22. Évaluation des exigences en matière de pétition électronique.

    MD0055, 2014, gouvernement électronique

  23. Favoriser la transparence au niveau local.

    MD0056, 2014, gouvernement électronique

  24. Améliorer la communication au niveau local.

    MD0057, 2014, gouvernement électronique

  25. Adopter de nouveaux principes de consultation publique.

    MD0058, 2014, Législation et Réglementation

  26. Former les fonctionnaires pour améliorer la communication

    MD0059, 2014, Renforcement des capacités

  27. Améliorer la plateforme de participation en ligne

    MD0060, 2014, gouvernement électronique

  28. Renforcement de l'application du règlement sur la transparence

    MD0001, 2012, gouvernement électronique

  29. Rapports d'avancement semestriels sur la transparence du processus décisionnel

    MD0002, 2012, gouvernement électronique

  30. Mettre à jour le module "Transparence décisionnelle" sur les sites Internet des autorités publiques centrales

    MD0003, 2012, gouvernement électronique

  31. Publier des données ouvertes sur l'environnement sur les sites Web des autorités publiques centrales

    MD0004, 2012, Environnement et climat

  32. Développer un guide méthodologique

    MD0005, 2012, Environnement et climat

  33. Règlement de modification

    MD0006, 2012, gouvernement électronique

  34. Utilisation obligatoire du compte de courrier électronique du gouvernement électronique (Gov.Md)

    MD0007, 2012, gouvernement électronique

  35. Rapport annuel sur l'information du secteur public

    MD0008, 2012, Législation et Réglementation

  36. Publier des informations sur les projets de politiques et de législations sur www.www.Particip.Gov.Md

    MD0009, 2012, gouvernement électronique

  37. Développement d'un portail de pétition en ligne

    MD0010, 2012, pétitions électroniques

  38. Engagement étoilé Projet de loi sur la réutilisation des informations du secteur public

    MD0011, 2012, Accès à l'information

  39. Élaborer des règlements institutionnels pour la collecte, l'archivage et la publication de données en format numérique conformément aux normes nationales

    MD0012, 2012,

  40. Développement de l'application pour les marchés publics

    MD0013, 2012,

  41. Engagement étoilé Rédaction de la décision du gouvernement sur la mise en œuvre de la loi sur la réutilisation des informations du secteur public

    MD0014, 2012,

  42. Données de priorité d'ouverture

    MD0015, 2012,

  43. Publication du catalogue de données du gouvernement ouvert

    MD0016, 2012,

  44. Portail des données du gouvernement en expansion (Www.Date.Gov.Md)

    MD0017, 2012, Accès à l'information

  45. Cartographie de la localisation des institutions publiques

    MD0018, 2012, gouvernement électronique

  46. Développer des applications pour lancer le concours de développement d'applications innovantes

    MD0019, 2012,

  47. Mise en œuvre d'applications sélectionnées

    MD0020, 2012,

  48. Élaborer des normes nationales pour la collecte, l'archivage et la publication de données en format numérique

    MD0021, 2012,

  49. Modification de la loi n ° 1264-XV en vue de la déclaration de revenus et de biens de hauts fonctionnaires, juges, procureurs et fonctionnaires de la fonction publique

    MD0022, 2012,

  50. Développer un système d’information automatisé en ligne permettant aux agents publics de produire un compte de résultat

    MD0023, 2012,

  51. Élaborer des directives pour l'utilisation des médias sociaux dans le secteur public

    MD0024, 2012,

  52. Harmoniser la stratégie de relations publiques et de communication avec les directives d'utilisation des médias sociaux

    MD0025, 2012, Renforcement des capacités

  53. Présence du gouvernement dans les médias sociaux

    MD0026, 2012, Renforcement des capacités

  54. Médias sociaux dans la formation gouvernementale

    MD0027, 2012, Renforcement des capacités

  55. Développer la régulation

    MD0028, 2012,

  56. Publier des documents

    MD0029, 2012, gouvernement électronique

  57. Publier des projets, des plans et des propositions de budget sur les sites Web des autorités

    MD0030, 2012,

  58. Engagement étoilé Publier des informations en temps réel sur l'exécution du budget de l'État

    MD0031, 2012,

  59. Mise à jour de la base de données annuelle sur les dépenses publiques (BOOST) et publication des données pour 2011

    MD0032, 2012,

  60. Publier en ligne les revenus et les dépenses des autorités publiques centrales

    MD0033, 2012,

  61. Ouverture de données et mise à jour trimestrielle de l'aide extérieure

    MD0034, 2012,

  62. Créer un système d'information interne intégré pour la collecte d'informations sur l'assistance extérieure

    MD0035, 2012,

  63. Développer et lancer une application Web externe pour surveiller le flux de l'aide externe

    MD0036, 2012,

  64. Information transparente sur les marchés publics

    MD0037, 2012,

  65. Engagement étoilé Développer et lancer le système d'information électronique

    MD0038, 2012,

  66. Mettre en place un centre d'assistance pour les achats

    MD0039, 2012,

  67. Former les fonctionnaires

    MD0040, 2012, Anti-Corruption

  68. Élaborer des indicateurs et une méthodologie statistique pour la transparence des systèmes de passation électronique des marchés publics

    MD0041, 2012,

  69. Engagement étoilé Modifier la loi sur les marchés électroniques

    MD0042, 2012,

  70. Rédiger et approuver la liste des services publics

    MD0043, 2012,

  71. Développer et mettre en œuvre des normes de qualité

    MD0044, 2012,

  72. Numériser progressivement la fonction publique

    MD0045, 2012,

  73. Engagement étoilé Système de gestion des ressources humaines

    MD0046, 2012,

  74. Outils informatiques innovants pour les systèmes d'enseignement primaire et secondaire

    MD0047, 2012,

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!