Ignorer la navigation
Moldavie

Assurer la qualité de la prestation de service (MD0068)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action national pour la Moldavie 2016-2018

Cycle du plan d'action: 2016

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Agence nationale de la sécurité sociale; Agence d'intervention agricole et agence de paiement (AIPA); Ministère des finances (service des douanes)

Institution (s) de soutien: Centre de gouvernement électronique

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, E-gouvernement, Travail, Prestation de services publics

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin de programme pour la Moldavie 2016-2018, Rapport à mi-parcours pour la Moldavie 2016-2018

Étoilé: non

Premiers résultats: n'a pas changé

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent par rapport aux valeurs OGP: non pertinent

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Assurer la fourniture de services publics de qualité par la réingénierie des processus et l'optimisation du processus de fourniture des services publics
6.1 Réingénierie / modernisation des services publics dans le domaine de la protection sociale, à savoir la mise en place du service e-Demand pour les allocations accordées aux familles avec enfants
6.2. Développement du système de soumission en ligne pour les fichiers de subventions en agriculture
6.3. Formation des agriculteurs à l'utilisation du système de soumission en ligne pour les dossiers de subvention, les registres et autres systèmes d'information pertinents du secteur, conformément aux plans de formation internes annuels
6.4. Mise en œuvre du Cabinet de l'agent économique en tant que mécanisme d'interaction avec l'agent économique, avec les fonctions suivantes: - possibilité de générer des rapports pour l'agent économique; - courrier électronique; - le mécanisme de soumission des documents au format électronique et signé numériquement
Institution responsable: Agence nationale des assurances sociales; Agence d'intervention agricole et agence de paiement (AIPA); Ministère des finances (service des douanes)
Institution (s) de soutien: Centre de gouvernement électronique
Date de début: 4th quarter 2016 Date de fin: 2nd quarter 2018

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

6. Assurer la qualité de la prestation de service

Texte d'engagement:

Titre: Garantir la fourniture de services publics de qualité grâce à une réingénierie des processus et à l'optimisation du processus de fourniture de services publics

6.1 Réingénierie / modernisation des services publics dans le domaine de la protection sociale, à savoir la mise en place du service e-Demand pour les allocations accordées aux familles avec enfants

6.2. Développement du système de soumission en ligne pour les fichiers de subventions en agriculture

6.3. Formation des agriculteurs à l'utilisation du système de soumission en ligne pour les dossiers de subvention, les registres et autres systèmes d'information pertinents du secteur, conformément aux plans de formation internes annuels

6.4. Mise en œuvre du Cabinet de l'agent économique en tant que mécanisme d'interaction avec l'agent économique, avec les fonctions suivantes:

- possibilité de générer des rapports pour l'agent économique;

- courrier électronique;

- le mécanisme de soumission des documents au format électronique et signé numériquement

Institution responsable: Agence nationale d'assurance sociale; Agence d'intervention agricole et agence de paiement (AIPA); Ministère des finances (service des douanes)

Institution (s) de soutien: Centre de gouvernement électronique

Date de début: 4th quarter 2016 Date de fin: 2 2018ndnd quarter

Contexte et objectifs

En septembre 2016, le gouvernement a approuvé la modernisation de la réforme des services publics afin d'améliorer l'accès, l'efficacité et la qualité des services publics.[Note184: La loi, http://lex.justice.md/md/366273/] Ce projet sera mis en œuvre par la Chancellerie d'État et financé par la Banque mondiale.[Note185: Banque mondiale, Modernisation des services gouvernementaux en République de Moldova, http://projects.worldbank.org/P148537/?lang=en&tab=financial] Cet engagement vise à soutenir la mise en œuvre de cette stratégie de réforme quadriennale.

Plus précisément, l'objectif de cet engagement est de: 1) moderniser les services publics de protection sociale en mettant en œuvre le nouveau service e-Demand, 2), développer un système de soumission en ligne pour les fichiers de subventions dans l'agriculture et former les agriculteurs à son utilisation, et 3) mettre en œuvre un mécanisme d'interaction avec les agents économiques. Le système en ligne rendra plus efficace la soumission des fichiers de subventions dans l'agriculture, en évitant de se rendre dans la capitale à cette fin. Cependant, la National Farmers 'Federation estime qu'une étape plus importante de ce processus devrait consister à rationaliser les documents nécessaires à la soumission et, éventuellement, à les réduire, ainsi qu'à communiquer plus clairement aux agriculteurs ce qu'ils doivent soumettre.[Note186: V. Pojoga, Association nationale d'agriculteurs AgroInform, communication personnelle, 21 December 2017.]

Le e-cabinet de l'agent économique est une application numérique à inclure dans la plate-forme générale d'interopérabilité,[Note187: La plate-forme a été développée par le gouvernement en tant que solution technique qui assurera l'échange de données entre les agences gouvernementales et les ministères, http://lex.justice.md/md/353238/] bien qu'un serveur séparé pour cela existe également. La demande d'introduction d'un tel système (e-cabinet) provenait du secteur des entreprises. Le cabinet électronique rendra les processus liés aux douanes plus efficaces pour les entités commerciales, car il ne sera pas nécessaire de soumettre les mêmes documents pour chaque activité, mais permettra plutôt aux agents des douanes d'accéder aux documents par voie électronique. Cela aidera également à éviter les erreurs et la corruption potentielle.

La spécificité de cet engagement est moyenne: les trois premières activités d'engagement identifient des éléments livrables, mais la fonction du cabinet de l'agent économique est ambiguë, de même que sa pertinence par rapport à l'objectif global. En définitive, bien que cet engagement optimise les processus de prestation de services dans divers domaines, il ne contient aucun élément destiné au public qui permettrait d’accroître l’accès à l’information, de créer des possibilités pour les citoyens d’influencer les décisions gouvernementales et de tenir les responsables gouvernementaux responsables. En tant que tel, cet engagement n'est pas pertinent pour les valeurs OGP.

Si pleinement mis en œuvre, cet engagement aura un impact potentiel mineur. Malgré le titre général de cet engagement et son lien avec la réforme en profondeur des services publics, cet engagement se limite à des services spécifiques dans les domaines de la protection sociale, de l’agriculture et de l’économie.

Aboutissement

La réalisation globale de cet engagement est limitée. Bien que l'Agence des services sociaux nationaux (NSSA) ait entièrement mis en œuvre le service e-Demand, la mise en œuvre pour les activités d'engagement restantes est soit limitée, soit non commencée.

En octobre 2016, la NSSA a lancé le service de demande électronique, qui propose trois types d'allocations accordées aux familles avec enfants (6.1).[Note188: Bani, service de demande électronique, http://bani.md/serviciul-ecerere-indemnizatii-familiilor-cu-copii-a-fost-lansat-cine-sunt-beneficiarii-si-care-sunt-conditiile---81359.html] Bien que le plan d'action ait été élaboré sous 2016, le développement de ce service de demande électronique a commencé sous 2015. La NSSA, avec le soutien du E-Government Center et du MiLab, a procédé à une évaluation du processus de demande d'allocation pour enfant, qui comprenait des visites aux bureaux territoriaux de la NSSA, et a mené une enquête auprès des bénéficiaires (par exemple, les parents).

Le développement du système de soumission en ligne des demandes de subventions agricoles a été lancé dans 2017 (6.2). Aucune consultation n'a eu lieu avec les associations agricoles ni avec les bénéficiaires finaux, mais le lancement du nouveau système a été discuté lors de réunions régulières.[Note189: V. Pojoga, Association nationale d'agriculteurs AgroInform, communication personnelle, 21 December 2017.] détenus par des associations agricoles. Bien qu'un concept final du système ne soit pas encore disponible au moment de la recherche, le ministère de l'Agriculture et l'AIPA ont annoncé que le système serait lancé en 2018.

Le gouvernement n'a pas encore commencé à mettre en œuvre la formation des agriculteurs sur l'utilisation du système de soumission en ligne (6.3) et l'association agricole interrogée[Note190: V. Pojoga, Association nationale d'agriculteurs AgroInform, communication personnelle, 21 December 2017.] n'est au courant d'aucun projet gouvernemental. L'association a déclaré que s'il existe des programmes de formation dirigés par le gouvernement, les agriculteurs ne participeront aux sessions que si la participation est une condition requise pour les demandes de subvention.

Le e-cabinet de l'agent économique est actuellement testé sur le développeur (BASS Systems, une entreprise informatique locale) et le serveur de formation du bureau de douane,[Note191: V. Girbu, Bureau de douane, communication personnelle, 4 January 2018.] mais la date de lancement du système n'est pas encore connue (6.4). Toutefois, la formulation de l'engagement dans le plan d'action ne reflète pas pleinement les activités planifiées par le bureau des douanes, l'agence d'exécution, dans 2018, pour former le personnel et diffuser des informations sur le nouveau système via les sites Web et les courriers électroniques du gouvernement. Le représentant de l'association professionnelle interviewé[Note192: E. Chirilenco, Association européenne des entreprises, communication personnelle, 22 December 2018.] Le chercheur de l'IRM n'était pas au courant des projets de développement et de lancement du nouveau système. La composante courrier électronique (comme indiqué dans le plan d'action) n'est pas de facto une composante de ce système, car elle existe en tant qu'activité distincte de l'institution.[Note193: V. Girbu, Bureau de douane, communication personnelle, 4 January 2018.] La fonction de génération de rapport est planifiée pour l’avenir mais n’a pas été développée. Le chercheur de l'IRM a organisé un sondage en ligne pour connaître les résultats de la mise en œuvre du service e-Demand entre novembre 2016 et décembre 2017. Les résultats montrent que de nombreux parents ne sont pas au courant de ce service électronique, en dépit des informations diffusées par la NSSA via des sites Web, des réseaux sociaux, des chaînes de télévision et de radio lors du lancement du système électronique. Les parents qui ont utilisé le service ont exprimé leur gratitude et ont également recommandé d'autres améliorations techniques à la plate-forme, par exemple en ajoutant un instrument de suivi des applications et un calculateur d'allocation pour enfant. L’utilisation de ce service électronique a permis de réduire les temps d’attente, d’accélérer l’accès aux services et de réduire les coûts pour les bénéficiaires qui, autrement, seraient obligés de se rendre des zones rurales à la NSSA.

Premiers résultats (le cas échéant)

Le chercheur de l'IRM a organisé un sondage en ligne pour connaître les résultats de la mise en œuvre du service e-Demand entre novembre 2016 et décembre 2017. Les résultats montrent que de nombreux parents ne sont pas au courant de ce service électronique, en dépit des informations diffusées par la NSSA via des sites Web, des réseaux sociaux, des chaînes de télévision et de radio lors du lancement du système électronique. Les parents qui ont utilisé le service ont exprimé leur gratitude et ont également recommandé d’autres améliorations techniques à la plate-forme, par exemple, l’ajout d’un instrument de suivi des applications et d’un calculateur d’allocations familiales. L’application permet la surveillance via un système déjà disponible. vérifier le statut une fonction. L’utilisation de ce service électronique a permis de réduire les temps d’attente, d’accélérer l’accès aux services et de réduire les coûts pour les bénéficiaires qui devraient autrement se rendre des zones rurales vers la NSSA. En outre, selon E-Government Center, les utilisateurs hors ligne ont également bénéficié de la mise en œuvre du service avec une expérience plus courte et simplifiée. Selon le gouvernement, le service de demande en ligne continue de s'améliorer grâce à une refonte centrée sur le citoyen et axée sur le citoyen.

Il n'y a pas de premiers résultats pour les activités d'engagement 6.2, 6.3 et 6.4.

Prochaines étapes

Le chercheur de l'IRM recommande que cet engagement soit complété dans le temps restant de la mise en œuvre du plan d'action et intégré dans le prochain plan d'action si nécessaire. Plus précisément, le gouvernement devrait envisager les suggestions suivantes pour améliorer les activités d'engagement:

· Sensibiliser et faire connaître le service e-Demand auprès du public et des parties prenantes (6.1).

· Organiser une formation à la télévision pour les agriculteurs sur l'utilisation du système de soumission en ligne, par opposition à la formation sur Internet, avec 74 pour cent de la population[Note194: Selon le baromètre d’opinion publique 2017] utiliser la télévision, comparé à seulement 46 pour cent qui utilisent Internet. De plus, pour 65% de la population, la télévision représente la principale source d’informations, alors qu’Internet est la principale source d’information pour seulement 24% (6.3).

· Développer des outils, tels que des enquêtes, pour mesurer la satisfaction des utilisateurs et la couverture du système e-Cabinet (6.4).

Résumé du statut de fin de session IRM

6. Assurer la qualité de la prestation de service

Texte d'engagement:

Titre: Garantir la fourniture de services publics de qualité grâce à une réingénierie des processus et à l'optimisation du processus de fourniture de services publics

6.1 Réingénierie / modernisation des services publics dans le domaine de la protection sociale, à savoir la mise en place du service e-Demand pour les allocations accordées aux familles avec enfants

6.2. Développement du système de soumission en ligne pour les fichiers de subventions en agriculture

6.3. Formation des agriculteurs à l'utilisation du système de soumission en ligne pour les dossiers de subvention, les registres et autres systèmes d'information pertinents du secteur, conformément aux plans de formation internes annuels

6.4. Mise en œuvre du Cabinet de l'agent économique en tant que mécanisme d'interaction avec l'agent économique, avec les fonctions suivantes:

  • possibilité de générer des rapports pour l'agent économique;
  • courrier électronique;
  • le mécanisme de soumission des documents au format électronique et signé numériquement

Institutions responsables: Agence nationale d'assurance sociale; Agence d'intervention agricole et agence de paiement (AIPA); Ministère des finances (service des douanes)

Institution de soutien: Agence e-gouvernement

Date de début: 4th quarter 2016

Date de fin: 4th quarter 2016

But de l'engagement:

Dans 2016, le gouvernement a approuvé une stratégie quadriennale de modernisation des services publics appuyée par la Banque mondiale. Cet engagement visait à contribuer à cette initiative gouvernementale plus large en modernisant les services publics de protection sociale en mettant en œuvre le nouveau service e-Demand, en développant un système de soumission en ligne pour les fichiers de subventions dans l'agriculture, en formant les agriculteurs à son utilisation et en mécanisme d’interaction avec les agents économiques (entreprises, entreprises), appelé e-cabinet.

Statut

À mi-parcours: limité

L'Agence des services sociaux nationaux (NSSA) a intégralement mis en œuvre le service de demande électronique (6.1) en novembre 2016. Le service e-Demand accorde des allocations aux familles avec enfants et est disponible sur le site Web de la NSSA ainsi que sur le portail des services gouvernementaux (www.servicii.gov.md). Le développement de ce service en ligne a été intégré à une initiative gouvernementale distincte et a été ajouté au plan d'action du PGO en raison de sa pertinence pour la transparence du gouvernement. Parmi les avantages de la mise en œuvre du service e-Demand, comme l'ont indiqué le gouvernement et certains participants (utilisateurs du système) dans une petite enquête réalisée par le chercheur IRM pour le rapport à mi-parcours, on peut citer: des temps d'attente réduits grâce à un accès plus rapide à ce service; ainsi que la réduction des coûts pour les bénéficiaires qui devaient auparavant se rendre dans les centres NSSA régionaux pour soumettre des formulaires sur papier.

Le développement du système de soumission en ligne pour les applications de subventions agricoles (6.2) a débuté sous 2017 avec la conception du concept et des spécifications du système. L'agence pour les interventions et les paiements agricoles (AIPA), en consultation avec l'agence e-gouvernement, a coordonné l'élaboration du concept. Le ministère de l'Agriculture prévoyait de lancer le système sous 2018 et il n'existait aucun programme de formation sur le nouveau système en place pour les agriculteurs (6.3) à la fin de la première année de mise en œuvre car le concept de système n'était pas encore finalisé.

Le E-Cabinet (6.4) a été développé et testé sous 2017 par une société informatique sous-traitante (BASS Systems). Le développeur et le bénéficiaire (le service des douanes) ont tous deux testé le nouveau système sur leurs serveurs. Cependant, le moment du lancement du système n'était pas clair.

Fin du mandat: limité

Selon le responsable du département informatique de l’AIPA, responsable de la coordination du développement et de la mise en œuvre de la soumission en ligne, le développement et le lancement du système n’ont pas été réalisés sous 2018 en raison de difficultés financières. Bien qu'ENPARD engagée initialement à sous-traiter un développeur, cette initiative ne s'est pas concrétisée et l'agence a décidé de poursuivre la mise en œuvre de cette activité en utilisant ses propres ressources, avec un calendrier révisé pour le lancement du système en février 2019. Actuellement, l'agence analyse le marché pour trouver un développeur qui pourrait potentiellement développer le système dans un court laps de temps. Le concept développé dans 2017 n'a ​​jamais été soumis à des commentaires du public ou de la société civile, car il s'agit d'un projet intermédiaire et son développement se poursuivra. Une fois finalisé, l’ébauche de concept sera soumise au ministère et sera soumise à la procédure d’approbation officielle.

L’agence a toutefois mis en œuvre d’autres instruments électroniques en vue de la réalisation de l’engagement actuel dans 2018. Le mois d'avril de 2, un rendez-vous en ligne pour planifier la soumission des demandes de subvention à l'agriculture a été lancé. Cet instrument permet aux agriculteurs de planifier à l’avance et d’éviter les longs délais d’attente sur site. En outre, selon le représentant de l’AIPA interrogé, Cette fonctionnalité permet de familiariser l'agence avec les outils en ligne, qui n'avaient jusqu'à présent pas été utilisés dans les communications entre les autorités publiques du secteur agricole et les agriculteurs / producteurs agricoles. Le chercheur IRM a vérifié la fonctionnalité du système; cela permet de choisir le bureau de l'AIPA où la demande sera soumise et l'heure à laquelle la personne souhaite planifier la soumission; des minutes 30 sont allouées à chaque personne. Le nouvel instrument a été promu via Facebook, le site officiel de l'agence, et à travers les médias. , Cependant, étant donné que l'utilisation d'Internet dans la population cible (les agriculteurs) est faible, il est difficile de savoir dans quelle mesure les agriculteurs sont informés du service et il n'existe aucune statistique sur le nombre d'agriculteurs qui l'ont utilisé.

Le programme de formation des agriculteurs sur l'utilisation du système de soumission (6.3) n'a pas encore commencé. L'agence considère que cela ne peut être mis en œuvre qu'une fois les tests du système terminés.

Il n’ya pas d’information publiquement disponible sur l’activité finale de cet engagement - la mise en œuvre du e-cabinet de l’agent économique (6.4). Le chercheur de l'IRM a tenté en vain de contacter la personne responsable du bureau des douanes pour obtenir plus de détails. Les autres acteurs gouvernementaux concernés par l'activité n'ont pas été en mesure de fournir des informations supplémentaires (ministère des Finances, bureau des douanes). Le rapport d'auto-évaluation a révélé que le module était en cours de test à ce moment-là. L’achèvement de cette activité n’a donc pas eu de développement significatif dans 2018. Le système d’information a été mis au point et testé au cours de 2017, mais à la fin de celui-ci, en raison des difficultés rencontrées pour sécuriser le système pour les agents économiques, le processus de développement était suspendu. De même, dans 2018, le projet de jumelage européen intitulé «Soutien à la modernisation du service des douanes moldaves conformément aux exigences des accords d’association» a été lancé. L'une des composantes du projet est la mise en place d'un guichet unique des douanes.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: n'a pas changé

Participation civique: n'a pas changé

Responsabilité publique: n'a pas changé

L'engagement s'est concentré sur la modernisation de certains services dans un nombre limité de domaines. Cependant, il a partiellement contribué à la réalisation de cet objectif car un quart seulement a été mis en œuvre - le système e-Demand a été développé, mis en œuvre et fonctionne. Les autres activités ont stagné, car elles faisaient partie d’autres programmes ou plans d’action, ou leur mise en œuvre a été affectée par des facteurs contextuels spécifiques (financement, aspects techniques). L'engagement n'avait pas de pertinence claire par rapport aux valeurs du PGO, à la fois écrites et mises en œuvre. Il n'a pas créé de mécanisme pour imposer une plus grande responsabilité publique; Tous les instruments électroniques proposés dans le cadre de cet engagement ont contribué ou pourraient contribuer à rendre la soumission des documents plus efficace, mais n'ont pas créé suffisamment de possibilités de participation citoyenne. Cela n'a pas contribué à améliorer l'accès à l'information.

Reportés?

Bien que les activités de cet engagement ne soient pas reportées dans le nouveau plan, la modernisation des services continue de représenter un domaine important du plan d’action 2019 – 2020. Les activités liées à cet objectif comprennent la modernisation de plusieurs services publics et la mise au point d’un nouveau système d’information. La plupart des activités prévues dans l'engagement de modernisation des services du plan d'action seront menées dans le cadre du programme 2018 – 2023 de la Banque mondiale, intitulé «Modernisation des services gouvernementaux».

Selon les institutions responsables, les activités restantes de l'engagement continueront d'être mises en œuvre, car elles représentent des engagements pris par le gouvernement et / ou des activités issues d'autres plans ou programmes d'action.

La loi de stratégie, http://lex.justice.md/md/366273/; Banque mondiale, Modernisation des services gouvernementaux en République de Moldova, http://projects.worldbank.org/P148537/?lang=en&tab=financial
M. Podubnyi, Département des technologies de l'information, AIPA, communication téléphonique, 21 November 2018.
Programme européen pour l'agriculture et le développement rural, http://enpard.md/
Département des technologies de l'information, AIPA, responsable de la coordination du développement du système de soumission en ligne.
En utilisant le système AIPA, http://programari.aipa.md/
Noi.md, lancement du nouveau programme de l'AIPA, https://noi.md/md/economie/aipa-a-lansat-serviciul-programare-online
Natalia Bejenar, consultante principale à la Chancellerie d’État de la République de Moldova, 4 June 2019, a reçu cette information lors de l’examen préalable à la publication du rapport.
Moldpress, programme de la Banque mondiale, https://www.moldpres.md/news/2018/01/11/18000189

Engagements

  1. Accès à l'information et aux données ouvertes

    MD0069, 2018, Accès à l'information

  2. Transparence budgétaire et marchés publics

    MD0070, 2018, Anti-Corruption

  3. Collaboration de la société civile

    MD0071, 2018, gouvernement électronique

  4. Participation de la diaspora

    MD0072, 2018, gouvernement électronique

  5. Mécanisme de responsabilisation

    MD0073, 2018, Anti-Corruption

  6. Prestation de services publics

    MD0074, 2018, Accès à la justice

  7. Augmenter la transparence des marchés publics

    MD0061, 2016, Accès à l'information

  8. Mieux connaître le processus de passation des marchés publics

    MD0062, 2016, Accès à l'information

  9. Assurer la transparence budgétaire

    MD0063, 2016, Accès à l'information

  10. Open Data dans le secteur de l'éducation

    MD0064, 2016, Accès à l'information

  11. Publier des données ouvertes détenues par le gouvernement

    MD0065, 2016, Accès à l'information

  12. Processus décisionnel participatif

    MD0066, 2016, gouvernement électronique

  13. Évaluation du secteur public

    MD0067, 2016, Participation publique

  14. Assurer la qualité de la prestation de service

    MD0068, 2016, Renforcement des capacités

  15. Améliorer le portail Open Data du gouvernement

    MD0048, 2014, Accès à l'information

  16. Mise en place d'un plan d'action pour les données ouvertes

    MD0049, 2014, Accès à l'information

  17. Configuration de directives pour la publication de données ouvertes.

    MD0050, 2014, Accès à l'information

  18. Sensibilisation des fonctionnaires.

    MD0051, 2014, Accès à l'information

  19. Formation des fonctionnaires

    MD0052, 2014, Accès à l'information

  20. Système de messagerie gouvernemental

    MD0053, 2014, gouvernement électronique

  21. Audit de sites Web publics

    MD0054, 2014, Anti-Corruption

  22. Évaluation des exigences en matière de pétition électronique.

    MD0055, 2014, gouvernement électronique

  23. Favoriser la transparence au niveau local.

    MD0056, 2014, gouvernement électronique

  24. Améliorer la communication au niveau local.

    MD0057, 2014, gouvernement électronique

  25. Adopter de nouveaux principes de consultation publique.

    MD0058, 2014, Législation et Réglementation

  26. Former les fonctionnaires pour améliorer la communication

    MD0059, 2014, Renforcement des capacités

  27. Améliorer la plateforme de participation en ligne

    MD0060, 2014, gouvernement électronique

  28. Renforcement de l'application du règlement sur la transparence

    MD0001, 2012, gouvernement électronique

  29. Rapports d'avancement semestriels sur la transparence du processus décisionnel

    MD0002, 2012, gouvernement électronique

  30. Mettre à jour le module "Transparence décisionnelle" sur les sites Internet des autorités publiques centrales

    MD0003, 2012, gouvernement électronique

  31. Publier des données ouvertes sur l'environnement sur les sites Web des autorités publiques centrales

    MD0004, 2012, Environnement et climat

  32. Développer un guide méthodologique

    MD0005, 2012, Environnement et climat

  33. Règlement de modification

    MD0006, 2012, gouvernement électronique

  34. Utilisation obligatoire du compte de courrier électronique du gouvernement électronique (Gov.Md)

    MD0007, 2012, gouvernement électronique

  35. Rapport annuel sur l'information du secteur public

    MD0008, 2012, Législation et Réglementation

  36. Publier des informations sur les projets de politiques et de législations sur www.www.Particip.Gov.Md

    MD0009, 2012, gouvernement électronique

  37. Développement d'un portail de pétition en ligne

    MD0010, 2012, pétitions électroniques

  38. Engagement étoilé Projet de loi sur la réutilisation des informations du secteur public

    MD0011, 2012, Accès à l'information

  39. Élaborer des règlements institutionnels pour la collecte, l'archivage et la publication de données en format numérique conformément aux normes nationales

    MD0012, 2012,

  40. Développement de l'application pour les marchés publics

    MD0013, 2012,

  41. Engagement étoilé Rédaction de la décision du gouvernement sur la mise en œuvre de la loi sur la réutilisation des informations du secteur public

    MD0014, 2012,

  42. Données de priorité d'ouverture

    MD0015, 2012,

  43. Publication du catalogue de données du gouvernement ouvert

    MD0016, 2012,

  44. Portail des données du gouvernement en expansion (Www.Date.Gov.Md)

    MD0017, 2012, Accès à l'information

  45. Cartographie de la localisation des institutions publiques

    MD0018, 2012, gouvernement électronique

  46. Développer des applications pour lancer le concours de développement d'applications innovantes

    MD0019, 2012,

  47. Mise en œuvre d'applications sélectionnées

    MD0020, 2012,

  48. Élaborer des normes nationales pour la collecte, l'archivage et la publication de données en format numérique

    MD0021, 2012,

  49. Modification de la loi n ° 1264-XV en vue de la déclaration de revenus et de biens de hauts fonctionnaires, juges, procureurs et fonctionnaires de la fonction publique

    MD0022, 2012,

  50. Développer un système d’information automatisé en ligne permettant aux agents publics de produire un compte de résultat

    MD0023, 2012,

  51. Élaborer des directives pour l'utilisation des médias sociaux dans le secteur public

    MD0024, 2012,

  52. Harmoniser la stratégie de relations publiques et de communication avec les directives d'utilisation des médias sociaux

    MD0025, 2012, Renforcement des capacités

  53. Présence du gouvernement dans les médias sociaux

    MD0026, 2012, Renforcement des capacités

  54. Médias sociaux dans la formation gouvernementale

    MD0027, 2012, Renforcement des capacités

  55. Développer la régulation

    MD0028, 2012,

  56. Publier des documents

    MD0029, 2012, gouvernement électronique

  57. Publier des projets, des plans et des propositions de budget sur les sites Web des autorités

    MD0030, 2012,

  58. Engagement étoilé Publier des informations en temps réel sur l'exécution du budget de l'État

    MD0031, 2012,

  59. Mise à jour de la base de données annuelle sur les dépenses publiques (BOOST) et publication des données pour 2011

    MD0032, 2012,

  60. Publier en ligne les revenus et les dépenses des autorités publiques centrales

    MD0033, 2012,

  61. Ouverture de données et mise à jour trimestrielle de l'aide extérieure

    MD0034, 2012,

  62. Créer un système d'information interne intégré pour la collecte d'informations sur l'assistance extérieure

    MD0035, 2012,

  63. Développer et lancer une application Web externe pour surveiller le flux de l'aide externe

    MD0036, 2012,

  64. Information transparente sur les marchés publics

    MD0037, 2012,

  65. Engagement étoilé Développer et lancer le système d'information électronique

    MD0038, 2012,

  66. Mettre en place un centre d'assistance pour les achats

    MD0039, 2012,

  67. Former les fonctionnaires

    MD0040, 2012, Anti-Corruption

  68. Élaborer des indicateurs et une méthodologie statistique pour la transparence des systèmes de passation électronique des marchés publics

    MD0041, 2012,

  69. Engagement étoilé Modifier la loi sur les marchés électroniques

    MD0042, 2012,

  70. Rédiger et approuver la liste des services publics

    MD0043, 2012,

  71. Développer et mettre en œuvre des normes de qualité

    MD0044, 2012,

  72. Numériser progressivement la fonction publique

    MD0045, 2012,

  73. Engagement étoilé Système de gestion des ressources humaines

    MD0046, 2012,

  74. Outils informatiques innovants pour les systèmes d'enseignement primaire et secondaire

    MD0047, 2012,

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!