Ignorer la navigation
Mongolie

Transparence de l'information des propriétaires des entités ayant le droit d'utiliser des ressources minérales (MN0033)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour la Mongolie 2016-2018

Cycle du plan d'action: 2016

Statut: inactif

Institutions

Institution principale: Autorité du gouvernement central

Institution (s) de soutien: Autorité du gouvernement central responsable de la justice Autorité du gouvernement central responsable des investissements étrangers Autorité du pétrole Autorité des minéraux; Open Society Forum Initiative de transparence pour les industries extractives ONG Borderless Steps

Domaines politiques

Anti-Corruption, Institutions anti-corruption, Divulgation de l'actif, Beneficial ownership, E-gouvernement, Environnement et climat, Industries d'extraction, Secteur privé, Participation du public

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin de cycle de la Mongolie 2016-2018, Rapport à mi-parcours sur la Mongolie 2016-2018

Étoilé: non

Premiers résultats: n'a pas changé

Design i

Vérifiable: oui

Relatives aux valeurs OGP: Accès à l'information

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Statu quo ou problème abordé dans l'engagement: la transparence des opérations liées à l'utilisation des ressources naturelles est le principe fondamental de la responsabilité. Aujourd'hui, ces informations ne sont pas entièrement transparentes, ce qui limite la capacité et les possibilités du public de contrôler et de responsabiliser ces opérateurs. Objectif principal: Rendre publiques les informations sur les propriétaires des entités exploitant des ressources naturelles. Brève description de l'engagement (limite de caractères 140): - Identifiez les ressources naturelles pertinentes o Minéraux et huiles o Terre et eau - Établissez un mécanisme pour collecter des informations sur les propriétaires - Établissez un mécanisme pour vérifier et confirmer les informations - Diffusez les informations au grand public

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

12. Transparence des informations sur les bénéficiaires effectifs dans le secteur minier

Texte d'engagement:

- Identifier les ressources naturelles pertinentes

o Minéraux et huile

o Terre et eau

- Établir mécanisme de collecte d'informations sur les propriétaires.

- Établir un mécanisme pour vérifier et confirmer les informations

- Diffuser l'information au grand public.

Statu quo ou problème abordé:

La transparence des opérations liées à l'utilisation des ressources naturelles est le principe fondamental de la responsabilité. Aujourd'hui, ces informations ne sont pas entièrement transparentes, ce qui limite la capacité et les possibilités du public de contrôler et de responsabiliser ces opérateurs.

Objectif principal:

Rendre publiques les informations sur les propriétaires des entités exploitant des ressources naturelles.

Jalons:

12.1. Identifier les ressources naturelles pertinentes

une. Minéraux et huile

b. Terre et eau

12.2. Développer mécanisme de collecte d'informations sur les propriétaires

12.3. Établir mécanisme de confirmation de l'information dans la base de données

12.4. Diffuser l'information au public

Institutions responsables: Autorité du gouvernement central responsable du budget et des finances Autorité du gouvernement central chargée des questions relatives à l'exploitation minière

Institutions d'appui: Autorité du gouvernement central responsable de la justice Autorité du gouvernement central responsable de l'investissement étranger Autorité des ressources pétrolières, Forum sur la société ouverte, Initiative pour la transparence de l'industrie extractive, ONG Borderless Steps

Date de début: 30 Juin 2016

Date de fin: 30 Juin 2018

Contexte et objectifs

L’étude 2017 de la Fondation Asie et de la Fondation Sant Maral sur les perceptions de la corruption en Mongolie a révélé que le public considérait l’utilisation des terres, les mines et les bureaux d’achats locaux comme les secteurs les plus corrompus en Mongolie.[Note114: The Asia Foundation et Sant Maral Foundation, «Enquête 2017 sur les perceptions et les connaissances en matière de corruption: renforcement de la participation démocratique et de la transparence dans le secteur public en Mongolie, projet», https://asiafoundation.org/wp-content/uploads/2017/09/MG-SPEAK2017_ENG.pdf.] Malgré les craintes de corruption potentielle dans le secteur extractif,[Note115: Programme des Nations Unies pour le développement, Évaluation des risques de corruption dans le secteur minier en Mongolie, 7 June 2016, disponible à l’adresse: http://www.mn.undp.org/content/mongolia/en/home/library/democratic_governance/CorruptionRiskAssessmentinMiningSectorofMongolia.html.] La Mongolie a adopté la loi portant modification de la loi sur les minéraux en 2014, qui a levé le moratoire de 2010 sur la délivrance de nouvelles licences.[Note116: Pour plus d’informations sur les modifications apportées par 2014 à la loi 2006 sur les minéraux, voir: http://www.eisourcebook.org/cms/January%202016/Mongolia%20Mineral%20Law%20Amendments%202014.pdf.] Les informations sur les licences minières sont disponibles en ligne dans le répertoire central de la Mineral Resources and Petroleum Authority. Cet engagement vise à améliorer la transparence dans le secteur extractif en collectant des informations sur les bénéficiaires des entreprises impliquées dans ce secteur et en les diffusant au public. Ce faisant, cet engagement s'appuie sur l'Engagement 3.3.1.4 du précédent plan d'action de la Mongolie qui a établi une base de données centrale d'informations sur les licences de propriété pétrolière, minière et foncière.

La diffusion au public d'informations sur les bénéficiaires effectifs des sociétés du secteur extractif est pertinente pour la valeur d'accès au capital du PGO. Bien que l'objectif général de l'engagement (publier des informations sur les bénéficiaires effectifs) soit clair, les étapes jalons omettent des détails importants, tels que la manière dont le mécanisme de confirmation des informations sur les bénéficiaires sera établi et comment l'information sera diffusée au public. En outre, la définition de «propriété effective», qui peut donner de multiples interprétations, n’est pas claire dans le texte de l’engagement. Par conséquent, la spécificité est marquée comme moyenne.

Bien que la publication des droits de licence de pétrole, de minéraux et de tenure foncière sur une base de données centrale (engagement 3.3.1.4) ait eu un impact potentiellement transformateur au début du plan d'action précédent, le rapport de fin de période de l'IRM a révélé que cela n'améliorait que marginalement l'accès à l'information. en raison de la divulgation limitée de la possession de permis de pétrole et de terres.[Note117: Mécanisme d’établissement de rapports indépendant, 'Mongolie: Rapport de fin de session 2014-2016,' https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/Mongolia_EOTR_2014-2016.pdf, p. 18.] En outre, la société civile a estimé que les informations publiées n'étaient pas satisfaisantes et a demandé au gouvernement de divulguer les informations sur les bénéficiaires effectifs des entreprises qui détiennent des licences. Cet engagement répond spécifiquement à cette recommandation et est particulièrement saillant en raison des préoccupations de corruption dans le secteur extractif. Par conséquent, l'engagement pourrait avoir un impact potentiellement transformateur sur l'accès aux informations sur la propriété effective pour le secteur extractif mongol.

Aboutissement

La mise en œuvre de cet engagement est liée au respect par la Mongolie de l'Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE), une norme mondiale visant à promouvoir une gestion transparente et responsable des ressources naturelles. Exigence 2.5 de la norme ITIE 2016 impose à tous les pays mettant en œuvre l’information de divulguer des informations sur les bénéficiaires effectifs aux entreprises qui ont obtenu les droits d’extraire du pétrole, du gaz et des minéraux par 2020.[Note118: Secrétariat international de l'ITIE, Norme ITIE 2016, 15 February 2016, http://www.eitimongolia.mn/sites/default/files/uploads/english_eiti_standard_0.pdf, p. 21] En décembre 2016, le Groupe multipartite ITIE (MSG) de la Mongolie a approuvé une feuille de route pour divulguer la propriété effective des personnes morales qui soumissionnent, opèrent ou investissent dans le secteur extractif.[Note119: voir: Feuille de route pour la divulgation des propriétaires véritables dans la norme ITIE, disponible à l'adresse: https://eiti.org/sites/default/files/documents/mongolia_eiti_road_map_on_bo_2016_12_20_in_english.pdf.] La feuille de route a sept objectifs avec 32 activités prévues à réaliser d'ici 2020, y compris l'incorporation d'une base de données contenant des informations sur les bénéficiaires effectifs dans le rapport ITIE 2018 de la Mongolie, et mener des activités de sensibilisation et diffuser ces informations au public.

Le rapport 2016 ITIE de la Mongolie a révélé que parmi les sociétés 213 sélectionnées pour compléter le modèle de propriété véritable conformément à l'exigence 2.5 de la norme ITIE, seules les sociétés 47 (22 pour cent) ont soumis leurs informations de propriété réelle au système de déclaration électronique de l'ITIE Mongolie.[Note120: Initiative mongole pour la transparence dans les industries extractives, Onzième rapport de rapprochement ITIE de la Mongolie, 2016, novembre 2017, https://eiti.org/sites/default/files/documents/2016_m_eiti_report_final_english.pdf, p. 127.] L'objectif 6 de la feuille de route ITIE est de mener une collecte pilote d'informations sur les bénéficiaires effectifs et d'assurer l'exactitude des données en intégrant le système de données des organismes gouvernementaux et des agences, en échangeant des informations et en mettant à jour les formulaires pertinents. L'objectif 7 de la feuille de route est de garantir que les informations sur les bénéficiaires effectifs sont divulguées et accessibles au public dans le rapport ITIE 2018 de la Mongolie. Cependant, selon la feuille de route, la collecte des informations pour la base de données et sa divulgation au public ne sont pas prévues avant 2019, après la date de fin du plan d'action en juin 2018.

Il y a eu des réunions et des discussions régulières entre les parties prenantes de l'ITIE sur la divulgation de la propriété effective. Dans 2016 – 17, neuf discussions et ateliers ont eu lieu entre différentes agences gouvernementales, sociétés extractives et OSC. Les représentants de la société civile et des médias ont également formé un groupe informel pour améliorer l'environnement juridique en matière de divulgation des bénéficiaires effectifs. Selon un représentant de la société civile, l’agence nationale chargée de l’enregistrement cherche à recueillir d’ici juin 2018 des informations sur les bénéficiaires effectifs de toutes les sociétés minières.[Note121: questionnaire IRM rempli par Enkhtsetseg Dagva, responsable de programme, Forum Open Society, 23 April 2018.]

Compte tenu du nombre limité d'entreprises ayant fourni des informations sur les bénéficiaires effectifs dans le dernier rapport ITIE, ainsi que sur la collecte et l'intégration planifiées des informations sur les propriétaires réels pour 2019, la réalisation de cet engagement est considérée comme limitée et en retard.

Premiers résultats

Le site Web ITIE de la Mongolie comprend une infographie interactive avec les résultats d'un questionnaire sur la propriété réelle préparé par le groupe multipartite pour le rapport 2013 ITIE de la Mongolie.[Note122: voir: http://www.eitimongolia.mn/en/beneficial-owners.] L'infographie comprend le pays, le type et le nom de l'actionnaire des 215 entreprises qui ont répondu au questionnaire volontaire (sur un total de 250). Cependant, les rapports ITIE ultérieurs ont moins bien réussi à fournir des données sur les bénéficiaires effectifs. Trente des 236 entreprises ont fourni des informations en 2014, 51 des 202 entreprises ont répondu en 2015 (dont 26 ont divulgué la propriété effective) et 47 des 213 entreprises ont communiqué des informations en 2016.[Note123: voir: https://eiti.org/mongolia#beneficial-ownership-disclosure.] Pour les données les plus récentes, l'annexe 25.a du rapport ITIE 2016 de la Mongolie comprend des informations sur les bénéficiaires effectifs des 47 entreprises qui ont répondu à la demande de divulgation.[Note124: voir les annexes du rapport de l’Initiative de transparence des industries extractives de la Mongolie, 2016, https://eiti.org/sites/default/files/documents/2016_m_eiti_report_appendices_en_final.pdf, p. 121-123.]

Prochaines étapes

Selon un représentant de l'Open Society Forum, les organisations gouvernementales hésitent encore à divulguer publiquement leurs informations sur les bénéficiaires effectifs. Il existe également des obstacles persistants dans les lois relatives à la protection de la vie privée qui limitent le montant de divulgation des bénéficiaires effectifs. En allant de l'avant, au-delà de la mise en œuvre des étapes décrites dans la feuille de route ITIE de la Mongolie, le gouvernement pourrait veiller à ce que les lois sur la protection de la vie privée n'empêchent pas la divulgation future de la propriété réelle au public.

Résumé du statut de fin de session IRM

12. Transparence des informations sur les bénéficiaires effectifs dans le secteur minier

Texte d'engagement:

- Identifier les ressources naturelles pertinentes

  • Minéraux et huile
  • Terre et eau

- Établir mécanisme de collecte d'informations sur les propriétaires.

- Établir un mécanisme pour vérifier et confirmer les informations

- Diffuser l'information au grand public.

Statu quo ou problème abordé:

La transparence des opérations liées à l'utilisation des ressources naturelles est le principe fondamental de la responsabilité. Aujourd'hui, ces informations ne sont pas entièrement transparentes, ce qui limite la capacité et les possibilités du public de contrôler et de responsabiliser ces opérateurs.

Jalons:

12.1. Identifier les ressources naturelles pertinentes

  1. Minéraux et huile
  2. Terre et eau

12.2. Développer mécanisme de collecte d'informations sur les propriétaires

12.3. Établir mécanisme de confirmation de l'information dans la base de données

12.4. Diffuser l'information au public

Institutions responsables: Autorité du gouvernement central responsable du budget et des finances Autorité du gouvernement central chargée des questions relatives à l'exploitation minière

Institutions d'appui: Autorité du gouvernement central responsable de la justice Autorité du gouvernement central responsable de l'investissement étranger Autorité des ressources pétrolières, Forum sur la société ouverte, Initiative pour la transparence de l'industrie extractive, ONG Borderless Steps

Date de début: 30 Juin 2016

Date de fin: 30 Juin 2018

Note éditoriale: Ceci est une version abrégée du texte d'engagement. Pour le texte complet d'engagement du Plan d'action national mongol, voir: https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2017/05/Mongolia-NAP2-Final-Eng_0.pdf

But de l'engagement

Cet engagement visait à améliorer la transparence dans le secteur extractif en collectant et en publiant des informations sur les bénéficiaires effectifs.

L'appel à la divulgation d'informations sur les bénéficiaires effectifs concernant les entreprises détenant des licences pour extraire des ressources naturelles est venu de la société civile. Le public a identifié l'utilisation des terres, l'exploitation minière et les marchés publics locaux comme les secteurs les plus corrompus en Mongolie. L'extraction des ressources naturelles représentait 23.4% du PIB du pays.

Statut

Mi-parcours: limité

Le rapport ITIE 2016 de la Mongolie a révélé que sur 213 entreprises sélectionnées pour compléter le modèle de propriété effective conformément à l'exigence 2.5 de la Norme ITIE, seules 47 entreprises (22%) ont soumis leurs informations sur la propriété effective au système de déclaration électronique de l'ITIE Mongolie. Cependant, selon la feuille de route de l'ITIE, la collecte d'informations pour la base de données et sa divulgation au public n'étaient pas prévues avant 2019 (jalons 12.1-12.4).

En 2016-17, différents organismes gouvernementaux, entreprises extractives et OSC ont participé à neuf discussions et ateliers sur la divulgation de la propriété effective (jalons 12.1 et 12.2). Les représentants de la société civile et des médias ont également formé un groupe informel pour améliorer l'environnement juridique de la divulgation de la propriété effective. Selon un représentant de la société civile, l'Agence nationale d'enregistrement s'efforce de collecter des informations sur les bénéficiaires effectifs de toutes les sociétés minières d'ici juin 2018.

Fin du mandat: Limité

Le gouvernement n'a pris aucune autre mesure pour faire progresser cet engagement pendant la période restante du présent rapport (jalons 12.1-12.4).

Cependant, indépendante du gouvernement, la société civile a pris plusieurs mesures pour faire avancer l'engagement. Début 2018, le Natural Resource Governance Institute (NRGI) et l'ONG Transparency Fund ont lancé le site Web suivant sur les bénéficiaires effectifs https://iltodezed.wordpress.com/ (Il Tod ezed signifie propriétaires transparents). À la fin du mandat, le site Web a publié des informations concernant 50 sociétés minières, y compris ses licences et ses activités, sa direction, son conseil d'administration et ses bénéficiaires effectifs. Cette activité est pertinente pour l'étape 12.4.

L'ITIE et OSF ont dirigé l'organisation d'une série de séminaires, d'ateliers et d'activités de sensibilisation sur la propriété effective pour différentes parties prenantes telles que des représentants d'entreprises, des parlementaires et d'autres décideurs et la société civile au cours de la période considérée. Les parties prenantes sont également engagées dans des discussions en cours sur les lois qui peuvent être modifiées pour simplifier la divulgation des bénéficiaires effectifs.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: n'a pas changé

Bien que le gouvernement ait participé à des ateliers, des discussions et des consultations sur la divulgation des bénéficiaires effectifs dans le secteur des industries extractives, cela ne s'est pas traduit par la création par le gouvernement d'une base de données pour divulguer et diffuser les informations comme prévu dans cet engagement. En conséquence, cet engagement n'a pas contribué à une amélioration de l'accès à l'information.

Malgré le manque de progrès dans le cadre de cet engagement, les parties prenantes reconnaissent que la divulgation de la propriété effective dans le secteur extractif peut aider à lutter contre l'anonymat, à renforcer la confiance du public et à prévenir l'évasion fiscale et la corruption en Mongolie. Plus important encore, cette réforme conduirait à des règles du jeu plus équitables pour les investisseurs et garantirait que les avantages du secteur se répercutent sur tous les Mongols.

Reportés?

Cet engagement est inclus dans le troisième plan d'action de la Mongolie en tant qu'Engagement 10: Transparence des bénéficiaires effectifs. L'engagement vise à organiser une réunion conjointe des différentes parties prenantes pour discuter de la création d'un environnement juridique pour la divulgation de la propriété effective; réexaminer le projet de loi sur la transparence du secteur extractif et d'autres lois connexes afin de faciliter leur adoption; collecter et divulguer publiquement des données sur les bénéficiaires effectifs; sensibiliser à l'obligation de divulgation des bénéficiaires effectifs; et la réalisation d'une évaluation à mi-parcours et finale de l'application des lois et de la mise en œuvre du plan d'action.

The Asia Foundation and Sant Maral Foundation, 2017 Survey on Perceptions and Knowledge of Corruption: Strengthening Democratic Participation and Transparency in the Public Sector in Mongolia Project, https://asiafoundation.org/wp-content/uploads/2017/09/MG-SPEAK2017_ENG.pdf
Initiative de transparence des industries extractives de Mongolie, Onzième rapport de réconciliation ITIE de la Mongolie 2016, https://eiti.org/sites/default/files/documents/2016_m_eiti_report_final_english.pdf, p. 127.
Questionnaire IRM rempli par Enkhtsetseg Dagva, responsable de programme, Open Society Forum, 23 avril 2018.
Institut de gouvernance des ressources naturelles, Dorjdari Namkhaijantsan, Indice de gouvernance des ressources désigne les entreprises publiques comme objectif clé de la réforme en Mongolie, https://resourcegovernance.org/blog/resource-governance-index-points-state-owned-enterprises-key-mongolia-reform-target

Engagements

  1. Processus d'approvisionnement transparent pour les soins de santé

    MN0035, 2019, Anti-Corruption

  2. Participation numérique à la prestation de services éducatifs

    MN0036, 2019, Gouvernement électronique

  3. Système en ligne pour les services publics

    MN0037, 2019, Gouvernement électronique

  4. Participation aux processus de passation des marchés publics

    MN0038, 2019, Accès à l'information

  5. Fonds de suivi citoyen du développement local (FDL)

    MN0039, 2019, Renforcement des capacités

  6. Accroître les connaissances juridiques du public

    MN0040, 2019, Accès à la justice

  7. Sondage sur la satisfaction des citoyens

    MN0041, 2019, Renforcement des capacités

  8. Finance transparente des partis politiques

    MN0042, 2019, Législation et réglementation

  9. Améliorer la gouvernance des entreprises publiques

    MN0043, 2019, Anti-Corruption

  10. Transparence de la propriété bénéficiaire

    MN0044, 2019, Anti-Corruption

  11. Transparence des contrats dans les industries extractives

    MN0045, 2019, Anti-Corruption

  12. Système d'information S&E transparent

    MN0046, 2019, Renforcement des capacités

  13. Gouvernance de la gestion des déchets

    MN0047, 2019, Gouvernement électronique

  14. Application mobile pour commentaires et demandes des citoyens

    MN0022, 2016, Gouvernement électronique

  15. Engagement étoilé Améliorer la prestation et la qualité des services d'éducation et de santé

    MN0023, 2016, Gouvernement électronique

  16. Engagement civique dans la prise de décision

    MN0024, 2016, Législation et réglementation

  17. Financement transparent des partis politiques

    MN0025, 2016, Anti-Corruption

  18. Créer un environnement favorable pour les médias et le journalisme

    MN0026, 2016, Espace civique

  19. Plan d'action national de lutte contre la corruption

    MN0027, 2016, Anti-Corruption

  20. Transparence des prêts et de l'aide des pays étrangers

    MN0028, 2016, Aide

  21. Enregistrement en ligne de la TVA

    MN0029, 2016, Renforcement des capacités

  22. Améliorer le système de compte Glass

    MN0030, 2016, Anti-Corruption

  23. Rendre le processus de passation des marchés publics transparent

    MN0031, 2016, Anti-Corruption

  24. Transparence des contrats d'exploitation de ressources publiques

    MN0032, 2016, Anti-Corruption

  25. Transparence de l'information des propriétaires des entités ayant le droit d'utiliser les ressources minérales

    MN0033, 2016, Anti-Corruption

  26. Rendre les licences, les informations et les activités des entreprises transparentes et efficaces par le gouvernement

    MN0034, 2016, Anti-Corruption

  27. Surveiller et assurer la mise en œuvre de la loi sur la transparence de l'information et le droit d'accès à l'information en établissant un comité national sur la transparence de l'information et en créant une commission de l'information.

    MN0001, 2014, Accès à l'information

  28. Moderniser les indicateurs de performance de la transparence de l’information des organisations publiques dans la catégorie «ciblée par les citoyens»

    MN0002, 2014, Renforcement des capacités

  29. Engagement étoilé Lancez «Système de comptes transparents» afin de permettre des rapports cohérents et transparents au public et de fournir des informations complètes sur la collecte des recettes budgétaires, les détails des revenus et des dépenses, ainsi que sur les marchés publics et les investissements.

    MN0003, 2014, Anti-Corruption

  30. Développer une base de données centrale des propriétaires de licences de minéraux, de pétrole et de régimes fonciers, ouverte au public.

    MN0004, 2014, Anti-Corruption

  31. Assurer la transparence Tous les accords sur l'investissement, la stabilité et la production - Partage des ressources publiques telles que l'eau, les minéraux, le pétrole et les terres.

    MN0005, 2014, Anti-Corruption

  32. Engagement étoilé Publier la liste des informations publiques obligatoires sur l'environnement, telles que les informations concernant toute action dommageable pour l'environnement et la santé des personnes.

    MN0006, 2014, Environnement et climat

  33. Engagement étoilé Divulguer au public des informations sur les projets et les programmes d’assistance d’emprunt étrangers, y compris les montants totaux, les conditions, la durée de récupération et les dispositions générales relatives au taux d’emprunt, aux membres du conseil d’administration et aux organismes de mise en œuvre. Les informations concernant les conditions de mise en œuvre des projets ainsi que les conditions générales des contrats entre fournisseurs et acheteurs seront également divulguées.

    MN0007, 2014, Aide

  34. Divulguer des marchés d’approvisionnement financés par le budget supérieurs à 80.0 Million MNT

    MN0008, 2014, Anti-Corruption

  35. Garantir l'engagement civique dans la planification et le développement des services publics aux niveaux central et local en introduisant des canaux de communication tels que l'organisation de conférences électroniques, d'audiences publiques et de réunions publiques.

    MN0009, 2014, Participation publique

  36. Lancement du programme «Gouvernement intelligent», pour la fourniture de services publics électroniques aux citoyens, sans distinction de distance et de lieu, via le portail de la fonction publique.

    MN0010, 2014, Gouvernement électronique

  37. Créer un service public à accès unique pour les citoyens sans nécessiter de données supplémentaires enregistrées par l'État, basé sur les principes de «un citoyen - un fonctionnaire».

    MN0011, 2014, Prestation de services publics

  38. Améliorer et développer la capacité de service électronique intelligent pour un «guichet unique public» et l'introduire en tant qu'unité standard de la fonction publique.

    MN0012, 2014, Gouvernement électronique

  39. Augmenter le nombre de «machines en ligne des services publics» aux niveaux locaux pour la fourniture de services publics aux particuliers des régions éloignées, ainsi que le contenu de ses données.

    MN0013, 2014, Gouvernement électronique

  40. Rapporter les commentaires du public sur les performances du gouvernement reçus du centre «11-11» du gouvernement. Le gouvernement doit également mettre en place un système de données qui réponde aux pétitions et aux demandes de renseignements et en assure le suivi.

    MN0014, 2014, Participation publique

  41. Développer et publier la cartographie électronique de la criminalité.

    MN0015, 2014, Gouvernement électronique

  42. Créez une base de données United Information sur les activités d'application de la loi, les crimes et les infractions, et assurez-vous que la base de données est accessible aux instances concernées.

    MN0016, 2014, Gouvernement électronique

  43. Mettre en place un système de divulgation aléatoire au public des actifs et des états financiers de tous les fonctionnaires.

    MN0017, 2014, Anti-Corruption

  44. Publier sur les sites Web les actifs et les états financiers des responsables qui travaillent dans des organisations caractérisées par un indice de probabilité de corruption élevée et assurer la surveillance par les citoyens.

    MN0018, 2014, Anti-Corruption

  45. Créer un règlement qui abroge les décisions prises sans la participation des citoyens, mette en doute l’intérêt public et oblige les fonctionnaires à rendre des comptes.

    MN0019, 2014, Législation et réglementation

  46. Livrer les projets de lois, lois, amendements et règles administratives à l'attention du public en temps voulu. en particulier, créer une opportunité pour que les gens puissent accéder à ces informations à partir de «machines en ligne avec service public», de chambres de citoyens et des bibliothèques publiques à chaque niveau provincial.

    MN0020, 2014, Renforcement des capacités

  47. Renforcer la capacité des citoyens en mettant en œuvre certains projets pour améliorer la connaissance juridique des groupes cibles en utilisant un langage simple.

    MN0021, 2014, Renforcement des capacités

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!