Ignorer la navigation
Nouvelle-Zélande

Engagement avec le Parlement (NZ0012)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action de la Nouvelle-Zélande 2018-2020

Cycle du plan d'action: 2018

Statut: actif

Institutions

Institution directrice: Bureau du greffier de la Chambre

Institution (s) de soutien: NA

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, E-gouvernement, Législatives, Médias et télécommunications, Parlements ouverts, Participation à l'élaboration des lois, Participation du public

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de conception de la Nouvelle-Zélande 2018-2020

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs de l'OGP: accès à l'information, à la technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Engagement 1: Engagement avec le Parlement
Objectif:
Pour améliorer la compréhension du public sur le fonctionnement du Parlement et engager un
un plus grand nombre de personnes avec son travail.
Ambition:
Les gens pourront accéder à des informations sur le fonctionnement du Parlement plus
facilement et de plus en plus de gens vont s’engager avec le Parlement et se prononcer.
Le Parlement souhaite toucher un public plus large et plus diversifié dans tous les domaines
ses chaînes numériques et ses canaux de diffusion - site web du Parlement, Parlement TV,
Pages Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram - par June 2020. Il vise aussi
développer l'engagement, mesuré par plus d'actions entreprises à travers tous les canaux, par
June 2020. Actuellement (octobre 2018), le Parlement a:
• Facebook: adeptes de 10,137 (Parlement et comité restreint de Nouvelle-Zélande)
pages)
• Twitter: abonnés 17,174
• LinkedIn: abonnés 3,737
• Instagram: suiveurs 403.
Alors que le nombre d’audiences varie considérablement entre les chaînes et reste
faible pour beaucoup, l’objectif est d’améliorer leur utilisation (et d’établir de nouvelles
canaux de communication si nécessaire), afin de renforcer l'engagement avec le Parlement.
Status Quo:
Un rapport de Colmar Brunton, Explorant la compréhension des Néo-Zélandais, et
engagement avec, le Parlement et le processus démocratique, commandé par
En octobre, Radio New Zealand et le bureau du greffier, 2017, ont suggéré:
• Seule une minorité de la population s’informe sur le
questions et processus du Parlement, et la plupart sont détachés de
processus parlementaire et seule une minorité de la population informe
eux-mêmes sur les problèmes et les résultats.
• Les gens ne comprennent pas nécessairement comment le Parlement ou la démocratie
affecte leur vie et ne cherche pas activement des informations sur le
processus parlementaire et comment s'engager parce que ce n'est pas pour
«Kiwis de tous les jours».
• Le Parlement est comparé au soleil, nous savons qu’il est là et qu’il est
important mais c'est trop loin. Organisme responsable: Bureau du greffier de la Chambre
Chronologie: Octobre 2018 - Juin 2020
Engagement 1: Engagement avec le Parlement
Valeurs OGP Transparence, Public
Participation, technologie
et innovation
Jalons vérifiables et mesurables à remplir
l'engagement
Date de début Date de fin
Développer l’utilisation de la télévision parlementaire pour fournir
informations sur le Parlement, en plus de
couverture de la Maison, pour montrer aux Néo-Zélandais
que le Parlement est pertinent pour eux. Le contenu sera
être revu chaque année et le nombre de téléspectateurs sera
suivi trimestriel.
Commencé
diffusions
juillet 2018
Juin 2020
Rendre le Parlement plus interactif en organisant trois
des événements publics chaque année, axés sur l'engagement des gens
avec le Parlement, pour faire prendre conscience que le Parlement
est pour tout le monde. Événements à identifier par le bureau
du greffier conformément à l'engagement du Parlement
Stratégie 2018-2021: https://www.parliament.
nz / fr / footer / à propos de nous / bureau du greffier / à propos /
parlement-engagement-strategie-2018-2021 /
2018 Juin 2020
Développer et publier du contenu montrant de «vraies personnes»
lancer des pétitions et faire des propositions pour choisir
comités, et faire les options pour avoir
votre parole transparente et facile à comprendre
montrer aux gens comment participer à la démocratie
processus.
2018 Juin 2020
Développer et améliorer un circuit de réalité virtuelle 360 °
du Parlement pour élever des enfants, des jeunes et
tous les Néo-Zélandais conscients de ce que le Parlement
fait en le rendant plus accessible et intéressant à
inspirer les futurs électeurs.
Commencé
Août 2018
Juin 2020

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

1. Engagement avec le Parlement

Objectif: «Améliorer la compréhension du public sur le fonctionnement du Parlement et impliquer un plus grand nombre de personnes dans son travail».

Jalons:

  1. «Développer l'utilisation de la télévision du Parlement pour fournir des informations sur le Parlement, en plus de la couverture de la Chambre»;
  2. «Rendre le Parlement plus interactif en organisant trois événements publics chaque année»;
  3. «Développer et publier du contenu montrant des« vraies personnes », lancer des pétitions et soumettre des propositions à des comités sélectionnés et rendre les options pour avoir votre mot à dire transparent et facile à comprendre»;
  4. «Élaborer et améliorer une visite du Parlement en réalité virtuelle à 360 degrés».

Date de début: Juillet 2018

Date de fin: juin 2020

Contexte et objectifs

L'objectif de cet engagement est d'améliorer la compréhension du public sur le fonctionnement du Parlement et d'engager un plus grand nombre de personnes dans ses travaux. C'est la première fois que le Parlement accepte de participer aux travaux de l'OGP en Nouvelle-Zélande. Une étude commandée par le bureau du greffier de la Chambre des représentants en 2018 auprès de 1,200 Néo-Zélandais, a révélé que seulement 21% se sentent propriétaires du Parlement et seulement 16% se sentent liés au Parlement. Beaucoup ont soulevé cette question lors de l'élaboration du plan d'action. La recherche universitaire a révélé que la confiance dans les députés et les ministres du gouvernement est passée de 46% en 2016 à 62% en 2018, mais seulement 14% avaient une «confiance totale» ou «beaucoup de confiance» dans les ministres du gouvernement et 12% dans les députés.

Les recherches de Stats NZ ont révélé que «si les gens font confiance aux institutions gouvernementales, ils sont plus susceptibles de participer aux processus gouvernementaux. Par exemple, ils sont plus susceptibles de voter ». Les recherches régulières de la State Service Commission sur la confiance dans les services publics ont révélé des variations selon l'âge et l'origine ethnique: la confiance basée sur l'expérience personnelle des services publics était élevée à 79%, sauf pour les moins de 25 ans (71%), et la confiance dans le public la marque de service variait d'un score de 53% pour ceux d'origine asiatique à 47% pour les Européens néo-zélandais et à 31% pour les Maoris.

Cet engagement reprend les travaux existants mettant en œuvre la stratégie d'engagement du Parlement 2018-2021. Son ambition est de permettre aux citoyens d'accéder plus facilement aux informations sur le fonctionnement du Parlement, de s'engager davantage auprès du Parlement et de toucher un public plus large et plus diversifié sur davantage de canaux numériques et de radiodiffusion. Il répond à l'accès de l'OGP à l'information, à la technologie et à l'innovation pour les valeurs d'ouverture et de responsabilité en offrant un accès plus large au contenu, en montrant aux gens comment participer aux activités du Parlement et en utilisant divers canaux pour atteindre différents publics, y compris le site Web du Parlement, Parliament TV, Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram.

En réponse aux résultats de recherche ci-dessus de 2018, 26% des Néo-Zélandais interrogés ont consulté ou écouté le Parlement au cours de l'année écoulée, l'engagement prévoit de diffuser les affaires du Parlement plus largement en ajoutant de nouveaux contenus sur le Parlement. Cela augmenterait les sept options actuelles du Parlement (télévision gratuite, télévision payante, en direct via Internet, radio, YouTube, vidéo à la demande sur le site Web et application Virtual House). Il prévoit également d'organiser trois événements publics annuels pour faire prendre conscience que le Parlement est pour tout le monde; créer et publier du contenu sur de «vraies» personnes commençant des pétitions parlementaires et les soumettant à des commissions parlementaires; et créer une visite de réalité virtuelle à 360 degrés pour les futurs électeurs afin de découvrir ce que fait le Parlement.

Les jalons sont suffisamment spécifiques pour permettre une vérification objective. L'achèvement du jalon peut être mesuré par le nouveau contenu publié et l'augmentation du nombre d'abonnés à la télévision et aux médias sociaux, et les futures recherches annuelles commandées par le Bureau du greffier surveilleront également l'impact. Les responsables parlementaires ont indiqué qu'ils envisageaient de mesurer la croissance du nombre de personnes présentant des pétitions et les soumettant à des comités spéciaux.

S'ils sont pleinement mis en œuvre tels qu'ils ont été conçus, un plus grand nombre de personnes de tous âges et de toutes origines ethniques pourraient connaître le Parlement et dialoguer avec lui et, plus généralement, dans leurs communautés. Les activités sont directement basées sur les recherches de 2018 auprès de 1,200 répondants âgés de plus de 18 ans, y compris les commentaires spécifiques des Maoris, des Pasifika et des jeunes âgés de 16 à 18 ans. Les principales constatations étaient que seulement 26% de tous les répondants avaient regardé ou écouté des émissions parlementaires au cours de l'année écoulée, les jeunes Néo-Zélandais étaient plus susceptibles de ne pas s'engager à participer aux processus démocratiques du Parlement, 5% ou moins de tous les répondants avaient visité le Parlement sur Facebook , Twitter ou Instagram au cours de l'année écoulée et, dans l'ensemble, les connaissances sur la manière de présenter une pétition ou une soumission au Parlement étaient faibles.

L'impact potentiel de cet engagement est mineur. Le nombre de visionnages du nouveau contenu sur la chaîne d'abonnement ETV et la chaîne de télévision du Parlement pourrait augmenter, mais, comme identifié par la recherche de 2018, le Parlement TV n'affecte ni n'impacte les jeunes ou de nombreux Néo-Zélandais. Les médias grand public continueront de couvrir les événements publics du Parlement, et les participants aux événements comprendront probablement mieux le Parlement. Des histoires sur de vraies personnes de tous âges et de toutes origines ethniques participant aux travaux du Parlement pourraient avoir un large impact via les flux de médias sociaux si elles étaient reçues par des jeunes et d'autres personnes non engagées actuellement. Un membre d'Ara Taiohi, le meilleur organisme néo-zélandais pour le développement des jeunes, a informé le chercheur de l'IRM que la connexion de la visite en réalité virtuelle au processus de crédit d'évaluation du certificat national de réussite scolaire (NCEA) de la Nouvelle-Zélande pourrait avoir un impact pour les jeunes.

Utilisation de formats de données structurés sur le site Web du Parlement pour le hansard, Les documents inscrits au Feuilleton, les listes de députés et les détails du comité restreint permettraient une réutilisation lisible par machine, permettraient aux utilisateurs techniques d'innover et aux nouveaux canaux d'accéder aux informations parlementaires de base. Ce problème de données ouvertes à long terme a été soulevé auprès du Bureau du greffier et repris par des particuliers et à GovHacks sans progrès visible à ce jour.

Prochaines étapes

Si cet engagement est reporté au prochain plan d'action ou s'il y a des améliorations à la mise en œuvre de cet engagement, le chercheur IRM recommande que:

  • cet engagement est doté de ressources pour permettre aux créateurs et développeurs de contenu de cibler l'adoption sur tous les médias et canaux;
  • le contenu et le choix des canaux sont testés et approuvés par une tranche d'âge, des groupes ethniques, professionnels et sociaux; et
  • une activité est ajoutée pour commencer les travaux de publication du hansard et d'autres informations parlementaires de base dans des formats structurés.

Le chercheur de l'IRM recommande que l'examen d'un engagement par le Bureau du greffier, Ara Taiohi, le Bureau des communautés ethniques et les Ministères du développement maori et des communautés du Pacifique pour encourager davantage d'ethnies néo-zélandaises à participer plus activement aux travaux du Parlement soit alimenté le processus d'élaboration du prochain plan d'action.

Chambre des représentants, Survey of the New Zealand Public, https://www.parliament.nz/media/5555/report-survey-of-the-nz-public-2018.pdf, Colmar Brunton, novembre 2018.
Victoria University of Wellington, Institute for Governance and Policy Studies, sondage 2018 sur la confiance dans le gouvernement, https://www.victoria.ac.nz/__data/assets/pdf_file/0007/1616380/IGPS-Trust-Presentation-June2018.pdf
Parlement de Nouvelle-Zélande, https://www.parliament.nz/en/watch-parliament/. La société «eCast» enregistre des séances parlementaires en direct qui sont ajoutées à la chaîne YouTube du Parlement à la Chambre et au site Web de la télévision parlementaire pour un accès public.
Avis par courrier électronique au chercheur de l'IRM, 20 février 2019.
Enquête auprès du public néo-zélandais, 1200 1000 Néo-Zélandais ont été interrogés, dont 18 170 âgés de plus de 70 ans (dont 200 Maoris autochtones, 16 Pacifica) et 18 jeunes de XNUMX à XNUMX ans.
Entretien avec des journalistes de «TheHouse», 4 février 2019. Ils font quotidiennement le point sur les travaux parlementaires lorsqu'ils sont au Parlement.
Conseils d'un membre d'Ara Taiohi, le meilleur organisme néo-zélandais pour le développement des jeunes, 27 février 2019.
Parlement de la Nouvelle-Zélande, Hansard Reports, https://www.parliament.nz/en/pb/hansard-debates/rhr/
Projet Open Voices de GovHack 2017, https://2017.hackerspace.govhack.org/project/open-voices l'analyse du hansard à Akoma Ntoso XM. D'autres exemples incluent They Work For You de Rob McKinnon, Open New Zealand, http://groups.open.org.nz/r/topic/23yZenGQ9Vgg88hTfSnScY; Forum numérique national, https://ndf2018.sched.com/event/ExDs/parsing-parliament-parliaments-proceedings-as-researchers-data; Nouvelle-Zélande ouverte, http://groups.open.org.nz/r/topic/7pIPsJ40EDt2gfqMDFKjODet GitHub, https://github.com/Br3nda/legislation
Entretien avec Jonathan Hunt, développeur informatique et délégué à l'atelier de synthèse, 11 février 2019.

Engagements

  1. Engagement avec le Parlement

    NZ0012, 2018, renforcement des capacités

  2. Parlement des jeunes

    NZ0013, 2018, renforcement des capacités

  3. Boîte à outils pour les sortants

    NZ0014, 2018, renforcement des capacités

  4. Rendre la législation secondaire de la Nouvelle-Zélande facilement accessible

    NZ0015, 2018, Gouvernement électronique

  5. Participation du public à l'élaboration de politiques

    NZ0016, 2018, renforcement des capacités

  6. Conception des services

    NZ0017, 2018, renforcement des capacités

  7. Informations officielles

    NZ0018, 2018, Accès à l'information

  8. Examen de l'utilisation des algorithmes par le gouvernement

    NZ0019, 2018, Prise de décision automatisée

  9. Transparence des pratiques de données

    NZ0020, 2018, renforcement des capacités

  10. Surveillance des pratiques de gestion de l'information

    NZ0021, 2018, Législation et réglementation

  11. Open Data Organisations gouvernementales

    NZ0022, 2018, Accès à l'information

  12. Approvisionnement ouvert

    NZ0023, 2018, Accès à l'information

  13. Budget ouvert

    NZ0005, 2016, Accès à l'information

  14. Améliorer les pratiques d'information officielles

    NZ0006, 2016, Accès à l'information

  15. Améliorer l'accès aux données ouvertes et les principes

    NZ0007, 2016, Accès à l'information

  16. Suivi des progrès et des résultats de la diffusion de données sur un gouvernement ouvert

    NZ0008, 2016, Accès à l'information

  17. Engagement continu pour OGP

    NZ0009, 2016, renforcement des capacités

  18. Engagement étoilé Améliorer l'accès à la législation

    NZ0010, 2016, renforcement des capacités

  19. Améliorer les pratiques politiques

    NZ0011, 2016, renforcement des capacités

  20. Résultat BPS 10 - Les Néo-Zélandais peuvent finaliser facilement leurs transactions avec le gouvernement dans un environnement numérique

    NZ0001, 2014, Gouvernement électronique

  21. Stratégie d'action TIC 13 - Ouverture par défaut: réutilisation active d'actifs informationnels

    NZ0002, 2014, Accès à l'information

  22. Évaluation du système national d'intégrité

    NZ0003, 2014, Anti-Corruption

  23. L'accord de relation Kia TūTahi

    NZ0004, 2014, renforcement des capacités

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!