Ignorer la navigation
Nigeria

Conformité FOIA pour la divulgation (NG0011)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action national du Nigeria 2017-2019

Cycle du plan d'action: 2017

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère fédéral de la justice

Institution (s) de soutien: Ministère des technologies de la communication, Agence nationale de développement des technologies de l'information, Agence nationale d'orientation, Ministère de l'information, Autorité de la télévision nigériane, Société de radio fédérale du Nigéria, Conseil national de la magistrature, Bureau du chef de la fonction publique de la Fédération, Bureau du secrétaire du gouvernement de la fédération, Assemblée nationale. Coalition pour la liberté de l'information, Ordre des avocats nigérians, Union des journalistes nigérians, Institut d'éthique et de conformité, Universités, Initiative pour un système judiciaire ouvert, Agenda pour les droits des médias, Alerte avocats, Développement connecté

Domaines politiques

Accès à l'information, E-gouvernement, Ouverture fiscale, Publication des informations budgétaires / fiscales, Droit à l'information

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de conception du Nigéria 2017-2019

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs du PGO: accès à l'information, responsabilité publique

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

Cet engagement vise à améliorer le respect des exigences de publication obligatoire de la FOIA et à garantir le droit des citoyens à l'information.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

11: Amélioration de la conformité des institutions publiques à la loi sur la liberté de l'information (FOIA) en ce qui concerne les dispositions relatives à la divulgation proactive, stipulant des exigences de publication obligatoires.

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

«Cet engagement vise à améliorer le respect des exigences de publication obligatoire de la FOIA et à garantir le droit des citoyens à l'information».

Jalons:

11.1. Concevoir et mettre en œuvre la publication d'informations pleinement conformes aux dispositions de la loi sur la liberté d'information, quelle que soit la plateforme / la forme, par au moins 200 institutions publiques et les rendre facilement accessibles au public.

11.2. Mesures administratives punitives à appliquer à l'encontre des institutions publiques jugées contraires aux exigences de publication obligatoires de la loi sur la liberté d'information.

11.3. Publier les réponses aux demandes FOI récurrentes sur la plateforme publique / dans la publication.

Date de début: Janvier 2017 Date de fin: 2018 décembre

Le plan d'action est disponible ici:

Contexte et objectifs

L'article 2, paragraphe 3, de la loi nigériane sur la liberté d'information (FOI) de 2011 décrit une longue liste d'informations que les institutions publiques doivent divulguer de manière proactive. Ces catégories comprennent les informations à répertorier (par exemple, les documents sous le contrôle de l'institution publique); les informations à décrire (par exemple, une organisation et les responsabilités de l'institution); et les informations à divulguer dans leur intégralité (par exemple, les noms, salaires, titres et dates d'emploi de tous les employés d'une institution). Le paragraphe 2 (4) stipule qu'une institution publique doit veiller à ce que l'information soit «largement diffusée» par «divers moyens», y compris des sources imprimées, électroniques et en ligne.

Au moment de la rédaction de ce rapport, la loi ne prévoyait pas de mesures pénales ou administratives spécifiques à appliquer contre les institutions publiques enfreignant les exigences de divulgation obligatoire, mais toutes les dispositions de la loi peuvent être appliquées par voie judiciaire.

Dans le passé, la conformité proactive de la divulgation parmi les quelque 800 institutions publiques nigérianes était inférieure à la moyenne. L'OSC nigériane, Right to Know Nigeria (R2K), a mené plusieurs enquêtes annuelles sur le respect des articles 2 (3) et (4) de la loi sur la liberté d'information. En 2015, R2K a échantillonné 39 institutions publiques (sélectionnées en fonction de leur respect de l'obligation de soumettre un rapport annuel au procureur général conformément à l'article 29 de la loi sur la liberté d'information), et a constaté que le taux de conformité moyen était de 9.35%, avec l'institution la plus conforme avec 19.5%. Pour le rapport 2016, 44 institutions ont été échantillonnées. Plus de la moitié étaient «en dessous de la moyenne» dans leur divulgation proactive, bien que l'un d'entre eux, le Bureau of Reforms de la fonction publique, soit pleinement conforme.

Cet engagement vise à améliorer la conformité aux exigences de divulgation proactive de la Loi sur la liberté d'information et à faire en sorte que les informations de base sur les activités du gouvernement soient facilement accessibles aux citoyens. Cet engagement propose de:

  • Concevoir et mettre en œuvre la publication d'informations entièrement conformes à la loi sur la liberté d'information par au moins 200 institutions publiques et les rendre accessibles au public;
  • Appliquer des mesures administratives punitives contre les institutions publiques jugées contraires aux exigences de publication obligatoires; et
  • Publier les réponses aux demandes FOI récurrentes sur la plate-forme publique / dans la publication (une catégorie d'information qui n'est pas actuellement mandatée par la loi actuelle).

L'accent mis sur la divulgation proactive de l'information a rendu cet engagement pertinent pour la valeur du PGO de l'accès à l'information. Les «mesures punitives» à appliquer contre les institutions publiques en violation des exigences de publication obligatoires (étape 11.2) se rapportent à la valeur OGP de la responsabilité publique, car elles exigeront que les agents publics acceptent la responsabilité de ne pas s'acquitter de leurs obligations légales.

L'engagement et ses jalons sont tous spécifiques et mesurables. Par exemple, le nombre d'institutions censées être pleinement conformes et la nature de cette conformité (divulgation proactive des informations dans le cadre de la liberté d'information) ressort clairement de Milestone 11.1. Le jalon 11.3 aurait pu être plus précis en indiquant la fréquence à laquelle les réponses aux demandes FOI récurrentes devraient être publiées sur la plateforme.

S'il est pleinement mis en œuvre, cet engagement constituerait une avancée majeure pour une divulgation proactive, et donc un impact transformateur. Étant donné que les enquêtes R2K sur la divulgation proactive ont révélé de faibles niveaux de divulgation dans un petit échantillon d'institutions publiques qui étaient déjà conformes à d'autres égards (présentation de rapports en vertu de l'article 29), plein le respect des catégories d'informations obligatoires sur la liberté d'information dans 200 établissements (25% du total approximatif) serait une réalisation majeure. Les parties prenantes de l'accès à l'information estiment que des mesures administratives punitives amélioreraient considérablement la conformité, car l'absence de conséquences en cas de non-respect avait largement contribué au mépris presque total de cette exigence de la loi sur la liberté d'information. Selon Edetaen Ojo, directrice exécutive de Media Rights Agenda, les activités peuvent améliorer considérablement le respect de la divulgation proactive. Toutefois, étant donné que l'OIF ne prévoyait pas de mesures administratives (ou pénales) punitives, la conception de ces mesures et leur fondement dans le cadre juridique doivent être clarifiés.

L'engagement manque d'engagement civique. Ses indicateurs de performance comprennent une réduction du nombre de demandes de renseignements sur la vie privée soumises aux institutions publiques, en se fondant sur le fait qu'une divulgation proactive et obligatoire annulerait certaines demandes d'information. Pourtant, les étapes ne visent pas à aider les citoyens à mieux comprendre la loi et les catégories d'informations que le gouvernement doit publier de manière proactive (par le biais de brochures, de programmes de radio communautaire, de campagnes SMS ou d'ateliers).

Prochaines étapes

Les engagements futurs dans ce domaine pourraient comprendre:

  • Clarifier les «mesures administratives punitives» sous le jalon 11.2 et leur base juridique, c'est-à-dire qu'il est important de dire quelles mesures punitives existent et quand elles seraient appliquées, les critères pour déterminer quand les institutions contreviennent et le niveau de non-réponse déterminant l'état de la violation;
  • Veiller à ce que les informations publiées de manière proactive soient régulièrement mises à jour;
  • Indiquer la fréquence à laquelle les réponses aux demandes FOI récurrentes doivent être publiées sur la plateforme;
  • Créer une plateforme permettant aux citoyens de suivre les demandes FOIA soumises; et
  • Renforcer la composante d'engagement civique de l'engagement par le biais de campagnes de sensibilisation du public sur les exigences proactives de divulgation obligatoire de la liberté d'information.
Edetaen Ojo (coprésidente de la société civile, OGP / Directrice exécutive, Media Rights Agenda), entretien avec un chercheur de l'IRM, 19 novembre 2018.
Id. §2, paragraphe 3, point a).
Id. §2 (3) c) (vi).
Id. §2 (4).
Les mesures pénales impliqueraient des poursuites par l'État et la participation du pouvoir judiciaire. Les mesures administratives punitives, quant à elles, impliquent uniquement des mesures imposées par l'exécutif; le parquet national n'est pas invoqué.
Acte de liberté d'information, §1 (3).
Right2Know, Rapport d'évaluation de divulgation proactive (2015) 31, http://r2knigeria.org/index.php/foi-assessments-reports/2011-2015.
Right2Know, Nigeria's Freedom of Information Act, 2011: rapport d'évaluation de la conformité (2016) 22-23, http://r2knigeria.org/index.php/foi-assessments-reports/2016.
Victoria Etim, (Program Officer, R2K), entretien avec un chercheur de l'IRM, 5 mars 2019.
Ojo, entretien.

Engagements

  1. Budgets participatifs

    NG0015, 2019, Anti-Corruption

  2. Mettre en œuvre l'Open Contracting et l'Open Contracting Data Standard

    NG0016, 2019, Accès à l'information

  3. Déclaration transparente des revenus fiscaux

    NG0017, 2019, Législation et Réglementation

  4. Contrats ouverts et licences dans les industries extractives

    NG0018, 2019, Accès à l'information

  5. Mettre en œuvre la norme ITIE

    NG0019, 2019, Anti-Corruption

  6. Établir un registre de propriété véritable

    NG0020, 2019, Accès à l'information

  7. Renforcer la législation sur le recouvrement d'avoirs

    NG0021, 2019, Anti-Corruption

  8. Mettre en œuvre une stratégie nationale de lutte contre la corruption

    NG0022, 2019, Anti-Corruption

  9. Améliorez le respect de la loi sur la liberté de l'information en mettant l'accent sur la gestion des documents

    NG0023, 2019, Accès à l'information

  10. Amélioration de la conformité avec l'exigence relative aux dispositions de publication obligatoires (FOIA)

    NG0024, 2019, Accès à l'information

  11. Mettre en œuvre un mécanisme de dialogue permanent

    NG0025, 2019, Résolution des litiges et assistance juridique

  12. Rétroaction globale des citoyens sur les programmes

    NG0026, 2019, gouvernement électronique

  13. Liberté d'association, de réunion et d'expression

    NG0027, 2019, Civic Space

  14. Accroître la participation des personnes vulnérables

    NG0028, 2019, Renforcement des capacités

  15. Mettre en œuvre un nouveau programme informatique dans 6 ministères pour améliorer la prestation de services

    NG0029, 2019, Renforcement des capacités

  16. Instrument juridique pour renforcer SERVICOM

    NG0030, 2019, Législation et Réglementation

  17. Participation citoyenne au cycle budgétaire

    NG0001, 2017, Accès à l'information

  18. Contrats ouverts

    NG0002, 2017, Accès à l'information

  19. Transparence du secteur extractif

    NG0003, 2017, Accès à l'information

  20. Normes de déclaration fiscale

    NG0004, 2017, Ouverture fiscale

  21. Indice Doing Business de la Banque mondiale

    NG0005, 2017, Infrastructure et transport

  22. Registre de la propriété bénéficiaire

    NG0006, 2017, Anti-Corruption

  23. Partage d'informations anti-corruption

    NG0007, 2017, Anti-Corruption

  24. Législation sur le recouvrement d'avoirs

    NG0008, 2017, Renforcement des capacités

  25. Coordination des activités anti-corruption

    NG0009, 2017, Anti-Corruption

  26. Conformité FOIA pour les rapports annuels

    NG0010, 2017, Accès à l'information

  27. Conformité FOIA pour la divulgation

    NG0011, 2017, Accès à l'information

  28. Mécanisme de dialogue permanent

    NG0012, 2017, Ouverture fiscale

  29. Examen conjoint de la législation entre la société civile et la société civile

    NG0013, 2017, Ouverture fiscale

  30. Commentaires des citoyens basés sur la technologie

    NG0014, 2017, gouvernement électronique

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!