Ignorer la navigation
Nigeria

Budgétisation participative (NG0015)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action du Nigéria 2019-2021

Cycle du plan d'action: 2019

Statut: actif

Institutions

Institution chef de file: Bureau du budget de la Fédération

Institution (s) d'appui: Ministère des finances, du budget et de la planification nationale, Bureau du budget de la fédération, Bureau du comptable général de la fédération, Bureau du vérificateur général de la fédération, Commission de la responsabilité fiscale, Assemblée nationale, Banque centrale du Nigéria, Agence nationale d'orientation, Ministère de l'information FIRS, Bureau national des statistiques, Financial Reporting Council of Nigeria, Assemblée nationale, Ministère des finances, du budget et de la planification nationale, Bureau du budget de la Fédération, Bureau du comptable général de la Fédération , Bureau du vérificateur général de la Fédération, Commission de la responsabilité fiscale, Assemblée nationale, Banque centrale du Nigéria, Agence nationale d'orientation, Ministère de l'information FIRS, Bureau national des statistiques, Financial Reporting Council of Nigeria, Assemblée nationale, BudgIT, Public and Centre de développement privé, Centre pour la justice sociale, Centre de plaidoyer législatif de la société civile, Union nigériane des journalistes, Civi l Resource Development and Documentation Center (CIRDDOC), Citizens Wealth Platform, Manufacturers Association of Nigeria, Christian Aid, Action Aid, One Campaign, WANGONeT, Professional Women Accountants of Nigeria, ANAN, OXFAM, FEDMU, NESG, ICAN, NACIMA, African Network for Environment and Economic Governance, Paradigm Leadership Support Initiative (PLSI), Order Paper Advocacy Initiative, Policy Alert, Initiative for Collective Voice, Accountability & Progress (ICoVAP), PTCIJ, CLERD, ILF, Connected Development (CODE), Transparency and Accountability in Totalité (FollowTaxes), Citizen Voices for Accountability & Progress Initiative

Domaines politiques

Anti-Corruption, Audits et Contrôles, E-gouvernement, Éducation, Ouverture fiscale, Santé, Législation et réglementation, Législatives, Parlements ouverts, Participation à l'élaboration des lois, Participation du public, Participation du public au budget / à la politique budgétaire, Prestation de services publics, Publication des informations budgétaires / fiscales, Mesures de responsabilité sociale et boucles de rétroaction, Eau et assainissement

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de conception du Nigéria 2019-2021

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs du PGO: accès à l'information, participation civique

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

Brève description de l'engagement:
Cet engagement garantira la participation et la contribution des citoyens au processus budgétaire, à commencer par la déclaration prébudgétaire (circulaire d'appel, CDMT, MTSS, etc.), la proposition de budget de l'exécutif, le débat budgétaire par le biais d'auditions publiques à l'Assemblée législative, la mise en œuvre, le suivi , reporting et audit du budget. Il garantira également que les informations budgétaires sont accessibles à tous.

Problème de défi abordé:
L'engagement et la participation des citoyens dans le processus de préparation, d'approbation, de suivi de l'exécution et d'audit du budget sont insuffisants. Il en résulte que les citoyens ne disposent pas d'informations et ne peuvent donc pas se rapporter aux projets dans le budget. Cela affaiblit en fin de compte la responsabilité dans les allocations de ressources.

Problème OGP spécifique:
je. Faible participation des citoyens au cycle budgétaire.
ii. Gestion inefficace des ressources publiques.
iii. Mauvaises notes des services publics.
iv. Performance à petit budget.
v. Mécanisme de transparence faible.

Justification de l'engagement:
En rendant les informations budgétaires disponibles et accessibles à tous les citoyens rapidement et dans un format utilisable, cet engagement améliorera la responsabilisation du gouvernement, assurera l'ouverture et la transparence du processus budgétaire et garantira l'engagement des citoyens tout au long du cycle budgétaire.

Objectif principal:
Veiller à ce que la planification, l'approbation, la mise en œuvre, le suivi, les rapports et l'audit du budget répondent aux besoins des citoyens et que les citoyens aient librement accès aux informations budgétaires dans un format à la fois humain et lisible par machine.

Impact prévu:
Amélioration de la gouvernance axée sur les citoyens, transparente et responsable, grâce à une exécution budgétaire efficace et à la participation.

Voir le plan d'action pour les activités marquantes.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

1. Participation des citoyens au cycle budgétaire

Objectif principal

«Veiller à ce que la planification budgétaire, l’approbation, la mise en œuvre, le suivi, les rapports et l’audit répondent aux besoins des citoyens et que les citoyens aient libre accès aux informations budgétaires dans un format à la fois lisible par l’homme et par la machine»

Milestones

  1. Mener une enquête annuelle sur l'évaluation des besoins; des rapports accompagneraient les budgets dans certains secteurs, notamment la santé, l'éducation, etc.
  2. Organiser deux forums publics pour obtenir la contribution des citoyens aux déclarations prébudgétaires en utilisant les projets de documents MTSS et MTEF comme outils / documents de base dans ces forums.
  3. Auditions publiques organisées par l'Assemblée nationale sur le budget.
  4. Mobiliser la participation des OSC et des citoyens à l'audition budgétaire.
  5. Publier annuellement un guide citoyen complet sur le budget.
  6. Réaliser une enquête annuelle de satisfaction des citoyens.
  7. Publier en temps opportun tous les documents budgétaires clés, y compris la publication projet par projet à tous les MDA afin de faciliter la participation des citoyens conformément à la loi sur la responsabilité fiscale.
  8. Publier les budgets MDA, ainsi que les rapports trimestriels et annuels sur la mise en œuvre du budget sur les sites Web MDA dans des formats lisibles par l'homme et par machine.
  9. Adopter un mécanisme de rétroaction simple basé sur la technologie pour les projets au niveau communautaire pour le suivi des projets par le gouvernement et les OSC
  10. Publier en temps opportun un rapport de suivi budgétaire conformément à la loi sur la responsabilité fiscale
  11. Réaliser un engagement multipartite sur l'actualisation d'un calendrier budgétaire défini - le manque d'observation d'un exercice budgétaire clair affecte la participation des citoyens au processus de budgétisation et crée en effet un effet d'entraînement sur toutes les autres étapes du budget.
  12. Coordination et mise en place du portail de transparence fiscale
  13. Effectuer un audit participatif citoyen sur les programmes / projets gouvernementaux mis en œuvre dans des secteurs sélectionnés, notamment la santé, l'éducation, l'eau, l'assainissement et les investissements sociaux, etc.
  14. Plaider pour la publication en temps opportun des recommandations d'audit par l'Assemblée nationale
  15. Plaider pour la mise en œuvre rapide des recommandations d'audit par les agences exécutives

Note éditoriale: Pour le texte complet de cet engagement, veuillez consulter le plan d'action du Nigéria à l'adresse https://www.opengovpartnership.org/documents/nigeria-action-plan-2019-2021/

Analyse des engagements

Cet engagement vise à accroître la transparence fiscale en améliorant la rapidité du budget et en augmentant la participation des citoyens au budget et au processus d'audit. En 2019, l'enquête sur le budget ouvert (OBS) de l'International Budgetary Partnership (IBP) a classé la transparence fiscale du Nigéria à 97 sur 117 pays, avec un score de 21 sur 100 - ce qui est inférieur aux autres pays d'Afrique de l'Ouest. Cet engagement fait suite à l'engagement 1 du plan d'action 2017-2019 du Nigéria. Dans le cadre du plan d'action précédent, le Nigéria a publié des documents budgétaires clés, y compris des rapports trimestriels et annuels d'exécution du budget des MDA. Cependant, les activités visant à assurer la publication en temps voulu des documents budgétaires, comme les comptes vérifiés mandaté par la loi nigériane sur la responsabilité fiscale, n'ont pas été pleinement mis en œuvre.

Cet engagement comprend 15 jalons, dont les 9 premiers poursuivent les activités du plan d'action précédent, y compris celles qui ne sont pas entièrement achevées. Pour accroître la participation des citoyens au processus budgétaire, les activités visent à poursuivre les auditions publiques sur l'état prébudgétaire et à l'Assemblée nationale ainsi que la publication des guides citoyens sur le budget. Un autre jalon appelle les OSC à mener une enquête de satisfaction des citoyens qui n'a pas été mise en œuvre lors du plan d'action précédent mais qui compléterait l'audit par le comptable général et les vérificateurs généraux. Pour augmenter la rapidité du processus budgétaire, cet engagement comprend une nouvelle étape (11), qui appelle l'exécutif à parrainer un amendement constitutionnel établissant un calendrier budgétaire en plus des activités sur la publication en temps opportun des documents budgétaires, y compris le budget et la mise en œuvre du MDA. rapports. Pour améliorer la transparence, cet engagement implique la création d'un portail de transparence fiscale qui permettrait de suivre le budget, les transactions et les dépenses du gouvernement, fournir aux citoyens un guichet unique pour tous les portails existants liés à la transparence fiscale. Enfin, pour accroître la participation des citoyens au processus d'audit, une nouvelle activité nécessite un audit participatif citoyen sur les programmes gouvernementaux mis en œuvre dans certains secteurs, notamment la santé, l'éducation, l'eau, l'assainissement et les investissements sociaux.

Cet engagement est pertinent par rapport à la valeur OGP de l'accès à l'information, car il vise à garantir la publication en temps voulu des principaux documents budgétaires, tels que les rapports sur le suivi budgétaire, les recommandations d'audit et le guide du citoyen sur le budget. Il est également pertinent pour la participation civique, en introduisant des audits participatifs sur des projets gouvernementaux dans des secteurs critiques.

S'il est pleinement mis en œuvre, cet engagement pourrait avoir un impact transformateur sur la rapidité du processus budgétaire, l'accessibilité des documents budgétaires et la participation des citoyens au processus budgétaire et d'audit. L'engagement comprend des activités vérifiables et des descriptions détaillées des résultats et des objectifs attendus.

Les activités visant à améliorer la rapidité du processus budgétaire répondent aux défis majeurs auxquels le gouvernement nigérian est confronté. Selon OBS, la revue de milieu d'année, la déclaration prébudgétaire, les rapports en cours d'année et d'audit du Nigéria ont été produits tardivement ou uniquement à des fins internes. Les MDA ne déposent généralement pas les budgets à temps, ce qui retarde l'approbation du budget, qui est ensuite encore retardée par un processus d'approbation complexe - qui a été achevé en mai plutôt qu'en janvier. Cela a entraîné un chevauchement des budgets annuels, obligeant l'Assemblée nationale à adopter une loi permettant la mise en œuvre du budget d'investissement de se prolonger l'année suivante. Dans une mesure positive, le budget 2020 a été promulgué en décembre 2019, ce qui en fait le premier budget approuvé depuis des décennies.   Selon un représentant du ministère fédéral du Budget et du Plan, le calendrier budgétaire n'existe qu'en tant que document interne. La législation existante n'impose pas de sanctions spécifiques en cas de non-respect des délais. Selon les représentants de l'International Budget Partnership, un amendement constitutionnel pour actualiser le calendrier budgétaire améliorerait systématiquement la rapidité du processus budgétaire du Nigéria. En 2017, un amendement constitutionnel similaire n'a pas été signé, mais selon l'IBP, un soutien politique plus fort existe actuellement. Un engagement accru des parties prenantes dans l'institutionnalisation du calendrier budgétaire pourrait contribuer à ce changement.

Cet engagement ne propose pas de changements majeurs aux procédures existantes pour la participation des citoyens au processus budgétaire, qui se heurte à des limites en raison de l'absence d'un cadre juridique explicite définissant les exigences de participation du public. Au cours du premier plan d'action du Nigéria, le ministère a élargi les possibilités de rétroaction des citoyens, en organisant des auditions publiques sur le projet de déclaration prébudgétaire, puis en rassemblant des suggestions pertinentes à inclure dans les révisions finales. L'IBP note qu'au cours des années précédentes, le projet n'a pas été partagé avant la session et le ministère n'a pas fourni d'informations sur lesquelles des suggestions sont incluses. Lorsque l'Assemblée nationale a reçu l'état prébudgétaire, elle a tenu une forum sur le budget de deux jours ouvert au public. Ces consultations publiques ont eu lieu en 2017, 2018 et 2019. Viennent ensuite des discussions en comité, moins ouvertes au public, et une phase pour intégrer les discussions des comités, qui n'était pas ouverte au public. Dans le cadre du premier plan d'action, le Nigéria a également publié des guides complets du citoyen sur les budgets 2017, 2018 et 2019, disponibles sur le site Web du ministère du Budget. Ces guides résumaient le document budgétaire de plus de 2,000 25 pages en 35 à XNUMX pages avec des infographies et offraient également une version animée.

Le portail proposé sur la transparence fiscale pourrait accroître la transparence du processus budgétaire en rationalisant les mécanismes de retour d'information basés sur la technologie, qui ont fait face à certains défis de mise en œuvre. Un portail sur le budget des citoyens a été lancé en 2017, rattaché à iMonitor, destiné à fournir un moyen de suivi des projets gouvernementaux. Cependant, selon BudgIT, les problèmes techniques ont une facilité d'utilisation limitée. De plus, l'Open Treasury Portal a été lancé en 2019 et offre un accès aux relevés de trésorerie quotidiens, aux rapports de paiement quotidiens, aux rapports mensuels sur le rendement du budget, aux comptes financiers mensuels, aux rapports trimestriels sur le rendement du budget, aux états financiers trimestriels du MDA, aux états financiers consolidés trimestriels, aux états financiers annuels à usage général. déclarations et dons d'éradication du COVID-19. Malgré les avantages potentiels, le ministère du Budget estime que le portail sur la transparence budgétaire n'est pas réalisable à ce stade.

Enfin, les activités visant à mener des audits participatifs citoyens pourraient être complètement nouvelles - bien que l'engagement ne précise pas si celles-ci seraient menées dans le cadre du processus d'audit formel ou seraient gérées de manière indépendante par la société civile. Les OSC interrogées considèrent cette étape comme sans précédent, car le Nigéria n'a jamais fait l'objet d'un audit participatif citoyen. Cependant, tous les experts interrogés ont mis en doute la faisabilité de la mise en œuvre étant donné les défis actuels avec les processus d'audit et les retards importants dans la production des rapports d'audit. À ce jour, les opportunités de participation du public au processus d'audit ont été en grande partie inexistantes, avec un score OBS 2019 de 0/100. L'Institution supérieure de contrôle mène généralement ses audits en interne sans engagement du public. Le directeur général de l'institution supérieure de contrôle soumet l'audit à l'Assemblée nationale, qui décide ensuite s'il y a lieu de mener une enquête ad hoc ou de recourir aux auditions des commissions. Le processus d'examen du rapport d'audit de l'Assemblée nationale n'est ouvert qu'aux journalistes, et les conclusions sur les conséquences ou les recommandations à l'exécutif ne sont pas rendues publiques.  

La transparence et la participation des citoyens au processus budgétaire est un domaine politique important pour le Nigéria qui peut produire des résultats tangibles positifs à court et à long terme. Les OSC locales, BudgIT et le Centre de plaidoyer législatif de la société civile (CISLAC) ont tous deux salué les efforts du Bureau du budget pour améliorer la transparence fiscale dans le pays. BudgIT a noté que le bureau du budget a été l'une des institutions les plus à venir dans le processus de l'OGP. L'IBP a confirmé que le ministère avait «la compétence et la volonté politique» de tenir les promesses de cet engagement.

Pour les futurs plans d'action, il est recommandé de structurer et de combiner des jalons de même nature en engagements plus cohérents et indépendants. Par exemple, il pourrait y avoir un engagement distinct sur l'amélioration de la divulgation des documents budgétaires, y compris des éléments tels que la publication des principaux documents budgétaires, les budgets MDA, les budgets des citoyens et les rapports d'audit. Un autre engagement pourrait se concentrer sur les mécanismes d'engagement des citoyens dans le processus de budgétisation et d'audit.

  • Pour poursuivre les efforts existants pour améliorer la transparence budgétaire, le MII suggère de donner suite aux recommandations des conclusions de l'OBS 2019 concernant la publication en temps opportun des informations budgétaires. L'institutionnalisation du calendrier budgétaire avec des échéanciers et des sanctions appropriés serait une étape cruciale pour la divulgation en temps voulu du budget et des rapports d'audit.
  • Pour élargir les opportunités de participation citoyenne aux délibérations et audits budgétaires, l'IRM recommande de s'engager spécifiquement avec la participation directe de l'Institution supérieure de contrôle. Les audits participatifs seraient plus avantageux lorsqu'ils sont administrés par l'institution supérieure de contrôle et intégrés dans le processus d'audit formel.
  • Le portail Open Treasury nouvellement créé pourrait être utilisé pour publier des données sur les allocations budgétaires et les dépenses pour la réponse à l'urgence COVID-19, de préférence dans des formats lisibles par machine. Selon le BudgIT, le niveau de transparence des dépenses consacrées à la pandémie a été limité et il est urgent de divulguer des données détaillées sur les dépenses. Pour assurer la responsabilité des efforts de secours, le gouvernement doit publier des données sur les sources de revenus, y compris la dette ou d'autres instruments financiers et l'aide des donateurs, ainsi que les implications sur le déficit budgétaire et les dépenses, en particulier liées aux palliatifs COVID-19 et aux plans de relance. dans la loi de crédits 2020.
  • Un soutien technique concerté de la part des donateurs est nécessaire pour garantir que le potentiel de cet engagement peut être réalisé.
Enquête sur le budget ouvert 2019, Nigéria, International Budget Partnership, https://www.internationalbudget.org/open-budget-survey/country-results/2019/nigeria
«Rapports trimestriels d’exécution du budget - Sous-catégories», Bureau du budget de la Fédération, République fédérale du Nigéria, https://budgetoffice.gov.ng/index.php/resources/internal-resources/reports/quarterly-budget-implementation-report
Henry Umoru, «Le Sénat donne aux MDA fin décembre la soumission de comptes vérifiés», Vanguard, 4 février 2020, dans https://www.vanguardngr.com/2020/02/senate-gives-mdas-end-of-december-to-submit-audited-accounts/
Fiscal Responsibility Act, 2007, Assemblée nationale, gouvernement du Nigéria, 19 juillet 2007, in https://www.internationalbudget.org/wp-content/uploads/Nigeria-FiscalResponsibilityAct2007-English.pdf
«Coordination et mise en œuvre de l'engagement sur le budget ouvert du plan d'action national de l'OGP Nigeria 2017-2019», Bureau du budget de la Fédération, ministère du Budget et de la Planification nationale. Gouvernement du Nigéria, mai 2019, dans https://www.budgetoffice.gov.ng/index.php/coordination-implementation-of-open-budget-commitment-of-the-ogp-nigeria-national-action-plan-2017-2019?task=document.viewdoc&id=721, Page 32.
«Coordination et mise en œuvre de l'engagement sur le budget ouvert du plan d'action national de l'OGP Nigeria 2017-2019», Bureau du budget de la Fédération, ministère du Budget et de la Planification nationale. Gouvernement du Nigéria, mai 2019, dans https://www.budgetoffice.gov.ng/index.php/coordination-implementation-of-open-budget-commitment-of-the-ogp-nigeria-national-action-plan-2017-2019?task=document.viewdoc&id=721, P. 33.
Chiemelie Ezeobi, «Un coup de pouce pour la transparence», 24 décembre 2019, Press Reader, https://www.pressreader.com/nigeria/thisday/20191224/281672551851481
Austin Ndiokwelu et Atiku Samuel (International Budget Partnership), entretien avec IRM, 11 juin 2020.
Enquête sur le budget ouvert 2019, Nigéria, International Budget Partnership, https://www.internationalbudget.org/open-budget-survey/country-results/2019/nigeria
Ayomide Faleye (BudgIT), entretien avec IRM, 16 juin 2020; Austin Ndiokwelu et Atiku Samuel (International Budget Partnership), entretien avec IRM, 11 juin 2020.
L'IRM a reçu ces informations de Stanley Achonu au cours de la période de pré-publication le 2 septembre 2020.
Alfred Okoh (ministère fédéral du Budget et du Plan), correspondance électronique avec l'IRM, 24 juin 2020.
Austin Ndiokwelu et Atiku Samuel (International Budgetary Partnership), entretien avec IRM, 11 juin 2020.
«BudgIT autonomise les citoyens nigérians grâce à des données ouvertes. Une étude de cas de BudgIT, Nigéria. Préparé par SDSN TReNDS »Partenariat mondial pour les données de développement durable. Réseau de recherche thématique sur les données et les statistiques, septembre 2018, dans http://www.data4sdgs.org/sites/default/files/2018-09/BudgIT%20Case%20Study_Final.pdf, p.3; Enquête sur le budget ouvert 2019, Nigéria, International Budget Partnership, https://www.internationalbudget.org/open-budget-survey/country-results/2019/nigeria.
Alfred Okoh (ministère fédéral du Budget et du Plan), correspondance électronique avec l'IRM, 24 juin 2020.
Austin Ndiokwelu et Atiku Samuel (International Budget Partnership), entretien avec IRM, 11 juin 2020.
Alfred Okoh (ministère fédéral du Budget et du Plan), correspondance électronique avec l'IRM, 24 juin 2020.
«Coordination et mise en œuvre de l'engagement sur le budget ouvert du plan d'action national de l'OGP Nigeria 2017-2019», Bureau du budget de la Fédération, ministère du Budget et de la Planification nationale. Gouvernement du Nigéria, mai 2019, dans https://www.budgetoffice.gov.ng/index.php/coordination-implementation-of-open-budget-commitment-of-the-ogp-nigeria-national-action-plan-2017-2019?task=document.viewdoc&id=721, Pages 28 et 33.
Austin Ndiokwelu et Atiku Samuel (International Budgetary Partnership), entretien avec IRM, 11 juin 2020.
«Guide des citoyens sur le budget - sous-catégories», Bureau du budget de la Fédération, République fédérale du Nigéria, https://budgetoffice.gov.ng/index.php/resources/internal-resources/citizens-guide-to-the-budget
Alfred Okoh (ministère fédéral du Budget et du Plan), correspondance électronique avec l'IRM, 24 juin 2020.
Ayomide Faleye (BudgIT), entretien avec IRM, 16 juin 2020; Austin Ndiokwelu et Atiku Samuel (International Budget Partnership), entretien avec IRM, 11 juin 2020.
Ouvrir le portail de la trésorerie, https://opentreasury.gov.ng/ (consulté le 1er juillet 2020).
Alfred Okoh (ministère fédéral du Budget et du Plan), correspondance électronique avec l'IRM, 24 juin 2020.
Ayomide Faleye (BudgIT), entretien avec IRM, 16 juin 2020.
Enquête sur le budget ouvert 2019, Nigéria, International Budget Partnership, https://www.internationalbudget.org/open-budget-survey/country-results/2019/nigeria
Austin Ndiokwelu et Atiku Samuel (International Budgetary Partnership), entretien avec IRM, 11 juin 2020.
Ayomide Faleye (BudgIT), entretien avec IRM, 16 juin 2020; Austin Ndiokwelu et Atiku Samuel (International Budget Partnership), entretien avec IRM, 11 juin 2020; Chinedu Bassey (Civil Society Legislative Advocacy Center), entretien avec IRM, 18 juin 2020.
Oluseun Onigbinde (BudgIT), Table ronde sur la garantie d'une campagne efficace et inclusive de stimulation et de filet de sécurité pour la réponse et le relèvement du COVID-19 au Nigeria, le Open Government Partnership et Comité directeur national de l'OGP Nigeria, 28 juillet 2020.

Engagements

  1. Budgets participatifs

    NG0015, 2019, Anti-Corruption

  2. Mettre en œuvre l'Open Contracting et l'Open Contracting Data Standard

    NG0016, 2019, Accès à l'information

  3. Déclaration transparente des revenus fiscaux

    NG0017, 2019, Législation et réglementation

  4. Contrats ouverts et licences dans les industries extractives

    NG0018, 2019, Accès à l'information

  5. Mettre en œuvre la norme ITIE

    NG0019, 2019, Anti-Corruption

  6. Établir un registre de propriété véritable

    NG0020, 2019, Accès à l'information

  7. Renforcer la législation sur le recouvrement d'avoirs

    NG0021, 2019, Anti-Corruption

  8. Mettre en œuvre une stratégie nationale de lutte contre la corruption

    NG0022, 2019, Anti-Corruption

  9. Améliorez le respect de la loi sur la liberté de l'information en mettant l'accent sur la gestion des documents

    NG0023, 2019, Accès à l'information

  10. Amélioration de la conformité avec l'exigence relative aux dispositions de publication obligatoires (FOIA)

    NG0024, 2019, Accès à l'information

  11. Mettre en œuvre un mécanisme de dialogue permanent

    NG0025, 2019, Règlement des différends et assistance juridique

  12. Rétroaction globale des citoyens sur les programmes

    NG0026, 2019, gouvernement électronique

  13. Liberté d'association, de réunion et d'expression

    NG0027, 2019, Civic Space

  14. Accroître la participation des personnes vulnérables

    NG0028, 2019, Renforcement des capacités

  15. Mettre en œuvre un nouveau programme informatique dans 6 ministères pour améliorer la prestation de services

    NG0029, 2019, Renforcement des capacités

  16. Instrument juridique pour renforcer SERVICOM

    NG0030, 2019, Législation et réglementation

  17. Participation citoyenne au cycle budgétaire

    NG0001, 2017, Accès à l'information

  18. Contrats ouverts

    NG0002, 2017, Accès à l'information

  19. Transparence du secteur extractif

    NG0003, 2017, Accès à l'information

  20. Normes de déclaration fiscale

    NG0004, 2017, Ouverture fiscale

  21. Indice Doing Business de la Banque mondiale

    NG0005, 2017, Infrastructure et transport

  22. Registre de la propriété bénéficiaire

    NG0006, 2017, Anti-Corruption

  23. Partage d'informations anti-corruption

    NG0007, 2017, Anti-Corruption

  24. Législation sur le recouvrement d'avoirs

    NG0008, 2017, Renforcement des capacités

  25. Coordination des activités anti-corruption

    NG0009, 2017, Anti-Corruption

  26. Conformité FOIA pour les rapports annuels

    NG0010, 2017, Accès à l'information

  27. Conformité FOIA pour la divulgation

    NG0011, 2017, Accès à l'information

  28. Mécanisme de dialogue permanent

    NG0012, 2017, Ouverture fiscale

  29. Examen conjoint de la législation entre la société civile et la société civile

    NG0013, 2017, Ouverture fiscale

  30. Commentaires des citoyens basés sur la technologie

    NG0014, 2017, gouvernement électronique

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!