Ignorer la navigation
Macédoine du Nord

Création d'un nouveau site Web de la Commission (ministère de la Société de l'information et de l'administration) (MK0056)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Macédoine, deuxième plan d'action, 2014-2016

Cycle du plan d'action : 2014

Statut : Inactif

Institutions

Institution chef de file : Commission pour la protection du droit au libre accès à l'information publique

Institution(s) de soutien : Tous les détenteurs d'informations ; Ministère des finances; Ministère de la Société de l'Information et de l'Administration

Domaines politiques

E-gouvernement

Revue IRM

Rapport IRM: Macédoine Rapport de fin de trimestre 2014-2016, Rapport d'avancement sur la Macédoine 2014-2015

Suivi : Non

Premiers résultats : marginaux

Efficace i

Vérifiable : Oui

En rapport avec les valeurs OGP : accès à l'information, technologie

Impact potentiel:

Implémentation i

Achèvement:

Description

Création d'un nouveau site Web de la Commission (ministère de la Société de l'information et de l'administration)

Résumé du statut de fin de session IRM

VII. FOI: Ressources humaines, opérationnelles et financières

Engagement 2.7: Formations sur l'utilisation des données

Texte d'engagement: 2.7. Formations pour la mise en œuvre de la loi sur l'utilisation des données du secteur public.

Engagement 3.2: Formations FOI

Texte d'engagement: 3.2. 3.2. Éduquer les officiers et les officiels auprès des détenteurs d'informations.

Engagement 3.3: Site web de la Commission

Texte d'engagement: 3.3. Création d’un nouveau site Web pour la Commission.

Engagement 3.6: Ressources de la Commission 

Texte d'engagement: 3.6. Améliorer les ressources financières et humaines de la Commission.

Institution (s) responsable (s): Commission pour la protection du droit au libre accès à l'information publique

Institution (s) de soutien: Tous les détenteurs d'informations, ministère des Finances, ministère de la Société de l'information et de l'administration (MISA)

Date de début: 1/4/2014   Date de fin: 31/12/2016

Objectif de l'engagement

Ces engagements visaient à renforcer les ressources humaines, financières et techniques nécessaires à la mise en œuvre du cadre juridique régissant l'accès à l'information et la diffusion des données ouvertes.

Statut

Mi-parcours

Engagement 2.7: Terminé

Engagement 3.2: substantiel

Engagement 3.3: Terminé

Engagement 3.6: Limité

Les engagements 2.7 et 3.3 ont été achevés à mi-parcours. Un nouveau site web pour la Commission pour la protection du droit au libre accès à l'information publique a été créée, et le Ministère de l'information, de la société et de l'administration (MISA) a organisé des formations sur les nouvelles obligations découlant du cadre juridique amélioré. L’engagement 3.2 a été jugé comme étant en grande partie achevé, grâce aux formations dispensées à l’administration locale et aux autorités judiciaires. Engagement 3.6, l’amélioration des ressources de la Commission, est le seul du groupe à avoir enregistré des progrès limités. La Commission est restée sous-financée et en sous-effectif et son budget a diminué progressivement chaque année.[Note 54: Commission pour l'accès à l'information, rapports annuels 2010-2015.]

Pour plus d'informations, consultez le rapport de mi-parcours IRM 2014-2016.

Fin du mandat

Engagement 2.7: Terminé

Engagement 3.2: Terminé

Engagement 3.3: Terminé

Engagement 3.6: Limité

L'autoévaluation du gouvernement n'a révélé aucun progrès supplémentaire par rapport aux engagements. Toutefois, un examen du site Web de la Commission et des reportages des médias ont montré que la Commission avait organisé six autres formations à l’intention de 70, principalement des fonctionnaires nouvellement nommés.[Note 55: http://komspi.mk/en/.] Les fonctionnaires provenaient de diverses institutions, telles que les autorités locales, les institutions publiques, les entreprises publiques, les universités, les institutions judiciaires et les institutions de santé et d'éducation, ce qui élargissait le champ des formations. Étant donné que la Commission continue à organiser et à mener des formations même au-delà de la fin du mandat, cet engagement (3.2) est considéré comme complet.

Engagement 3.6 a réalisé des progrès limités, le gouvernement n’ayant pas alloué de ressources supplémentaires et la Commission restant sous-financée. Le gouvernement a signalé une augmentation du budget global en raison du transfert de quatre membres du personnel d'autres autorités de l'État à la Commission. Toutefois, la Commission a clôturé son exercice 2015 avec une dette d'environ USD28,500, principalement liée à des factures de services publics.[Note 56: Commission de la FOI, Rapports annuels pour 2015, (Skopje: Commission de la FOI), 38 [disponible sur: http://bit.ly/2c0Z88R en macédonien].] Cette dette représente une augmentation de 8% par rapport à celle de 2014. De plus, les fonds non affectés à la Commission restent extrêmement limités, ce qui entrave ses travaux.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: marginal

Au cours de la dernière décennie, la Commission a été une institution fondamentale garantissant le droit au libre accès à l'information.[Note 57: Dance Danilovska-Bajdevska, Protection du droit au libre accès à l'information en Macédoine, mémoire de maîtrise, 2016.] Depuis sa création, toutefois, il n’a pas disposé des ressources humaines et financières nécessaires pour s’acquitter de ses obligations. En ce sens, les engagements pris pour résoudre ce problème comblent une lacune importante.

Malgré un achèvement substantiel, les engagements pris n’ont que peu amélioré l’accès à l’information, du fait de la nature peu ambitieuse des mesures. Il y a de plus en plus d'informations sur les travaux de la Commission, en raison de ses événements et de la couverture médiatique. Le chercheur de l'IRM a également noté une augmentation du nombre de plaintes déposées auprès de la Commission par des citoyens,[Remarque: 58: 356 parmi un total de plaintes 960 dans 2015 ont été déposées par des citoyens, par rapport à 136 pour un total de 849 dans 2015. Commission pour l'accès à l'information, rapports annuels pour 2015, 6.] ce qui peut suggérer que les citoyens sont mieux informés et considèrent la Commission comme un recours juridique utile pour protéger leurs droits. S'il est possible que certains des effets des autres engagements conduisent potentiellement à une plus grande ouverture au fil du temps, le chercheur en IRM n'a pas pu déterminer si une plus grande conformité et un plus grand respect du droit d'accès aux informations ont été obtenus grâce à ces engagements.

Reportés?

Le troisième plan d'action national contient un engagement sur l'accès à l'information, avec plusieurs étapes, dont la formation des agents publics (3.2). Les autres mesures de ce groupe n’ont pas été reprises dans le nouveau plan d’action. Certains des nouveaux jalons s'appuient sur les recommandations de la GIR de l'examen à mi-parcours et sont potentiellement plus ambitieux. Ils incluent la divulgation proactive d'informations et la publication en ligne des informations demandées.


Engagements

Open Government Partnership