Ignorer la navigation
Macédoine du Nord

Transparence du secteur de la santé et établissement d'un mécanisme d'évaluation de l'impact sur les coûts (MK0128)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action de Macédoine du Nord 2018-2020

Cycle du plan d'action : 2018

Statut : Actif

Institutions

Institution chef de file : Ministère de la Santé

Institution(s) de soutien : Association pour l'émancipation, la solidarité et l'égalité des femmes (ESE) Darko Antikj, dantik@esem.org.mk

Domaines politiques

Accès à l'information, Capacité? bâtiment, E-gouvernement, Ouverture fiscale, Genre, Santé, Communautés marginalisées, Open Data, Participation du public, Prestation de services publics, Publication des informations budgétaires / fiscales, La responsabilité sociale, Objectifs de développement durable

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport sur les résultats de la transition de la Macédoine du Nord 2018-2020, Rapport de conception de la Macédoine du Nord 2018-2020

En vedette : en attente d'examen IRM

Premiers résultats : aucune donnée IRM

Design i

Vérifiable : Oui

Pertinent pour les valeurs OGP : accès à l'information

Impact potentiel:

Implémentation i

Achèvement:

Description

Promouvoir la transparence dans la mise en œuvre des programmes de santé et établir un mécanisme d'évaluation de l'impact des coûts de ces programmes sur les utilisateurs finaux grâce à l'inclusion des citoyens
Date de début et de fin de l'engagement: Août 2018 - Août 2020
Agence d'exécution principale
Ministère de la Santé
Description de l'engagement
Statu quo ou problème traité par l'engagement
Assurer la continuité dans la publication des informations accessibles au public sur les dépenses des fonds du budget du ministère de la Santé pour la mise en œuvre de programmes individuels de soins de santé préventifs et curatifs. Absence de mécanisme / méthodologie pour mesurer l'impact des citoyens sur les coûts engendrés par la mise en œuvre des activités prévues dans les programmes préventifs et curatifs du ministère de la Santé. Par conséquent, la planification des activités futures et la répartition des fonds budgétaires pour ces activités ne sont pas fondées sur les besoins réels des citoyens.
Objectif principal
Le ministère de la Santé publiera en permanence les rapports narratifs et financiers relatifs à la mise en œuvre de programmes individuels de soins de santé préventifs et curatifs. Le ministère de la Santé élaborera, adoptera et pilotera un mécanisme / une méthodologie permettant de mesurer l'impact sur les citoyens des coûts engendrés par le programme de soins de santé préventifs: "Programme de protection de la population contre le VIH / sida en République de Macédoine".
Brève description de l'engagement
Émancipation, solidarité et égalité des femmes (ESE) a élaboré un formulaire normalisé de rapports financiers narratifs annuels pour chacun des programmes budgétaires préventifs et curatifs de 2017 et est publié sur le site Web du ministère. Au cours de la prochaine période, l’initiative visant à publier des rapports annuels sur la mise en œuvre des activités de programme pour chacun des programmes de protection de la santé préventifs et curatifs sera poursuivie. Le modèle de rapport établi signifiera l'unification des paramètres de rapport narratifs au niveau d'une institution et couvrira des données sur ce que l'institution a fait et réalisé avec les coûts supportés pour l'année en cours en fonction des objectifs, des résultats et des activités prévues. par le programme. Il fournira également des rapports financiers et couvrira des données sur le montant des fonds prévus et dépensés au niveau de l'activité et par exécutant du programme budgétaire. Ces rapports seront publiés par l’institution sur ses sites Web au cours du premier semestre de l’année en cours et de l’année précédente. Le ministère de la Santé sélectionnera au moins un programme budgétaire préventif ou curatif en coopération avec l'Association pour l'émancipation, la solidarité et l'égalité des femmes (ESE). Des mécanismes / méthodologies seront développés pour mesurer l'impact des coûts sur les utilisateurs finaux. Ce mécanisme / cette méthodologie mis au point sera mis à l’essai sur le programme budgétaire pilote identifié (la mise en œuvre du processus d’évaluation et la communication avec les utilisateurs finaux seront effectuées en coopération avec l’association ESE). À cette fin, l’Association pour l’émancipation, la solidarité et l’égalité des femmes (ESE) élaborera et organisera une formation d’une journée pour présenter les étapes permettant d’évaluer l’impact des dépenses budgétaires sur les utilisateurs finaux des services publics. De plus, ce processus permettra d'identifier les besoins et priorités réels des utilisateurs finaux, ce qui aidera davantage l'institution à planifier ses activités futures. À la fin de la période pilote, l’institution inclura les résultats du processus d’évaluation dans la planification budgétaire et les activités du programme pilote sélectionné pour 2021.
Défi OGP abordé par l'engagement
- Amélioration de la fonction publique - Gestion plus efficace des ressources publiques
Informations complémentaires
Référence à l'objectif 16 "Paix, justice et institutions fortes" Cible 16.6: Mettre en place des institutions efficaces, responsables et transparentes à tous les niveaux et objectif 3 "Santé et bien-être" Cible 3.8: Assurer des soins de santé universels, y compris une protection contre les risques financiers, accès à des services de santé de qualité nécessaires et accès à des médicaments et vaccins de base fiables, efficaces, de qualité et abordables.
Les mesures relevant de cet engagement contribuent à la transparence et à la responsabilisation de l'utilisation des fonds et de la prestation de services destinés aux programmes de santé préventifs et curatifs.
étape importante
3.3.1 Rapport narratif et financier préparé et disponible au public pour le rapport sur les programmes et budgets pour chacun des programmes curatifs et préventifs du budget du ministère de la Santé.
3.3.2 a introduit la méthodologie de mesure de l'impact des coûts sur les utilisateurs finaux pour le programme de budget préventif: "Programme de protection de la population du VIH / sida en République de Macédoine". - Rapport préparé avec des recommandations pour la planification des programmes pour le prochain exercice budgétaire.
Coordonnées
Nom de la personne responsable de l'agence d'exécution
MA Biljana Babushkovska
Titre, département
Chef de l'unité d'audit interne
Téléphone et e-mail
biljana.babushkovska@zdravstvo.gov.mk téléphone: 02 3112 500 loc.114
Autres acteurs impliqués
Association pour l'émancipation, la solidarité et l'égalité des femmes (ESE) Darko Antikj, dantik@esem.org.mk

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

Thème III: Transparence fiscale

3.3. Promouvoir la transparence dans la mise en œuvre des programmes de santé et établir un mécanisme d'évaluation de l'impact des coûts de ces programmes sur les utilisateurs finaux grâce à l'inclusion des citoyens

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action: (51)

«Le ministère de la Santé, en coopération avec l'Association pour l'émancipation, la solidarité et l'égalité des femmes (ESE), a préparé une forme normalisée de rapports financiers narratifs annuels pour chacun des programmes budgétaires préventifs et curatifs pour 2017 et est publiée sur le site Internet. Au cours de la prochaine période, l'initiative de publication de rapports annuels pour la mise en œuvre des activités du programme pour chacun des programmes de protection sanitaire préventive et curative sera poursuivie. Le modèle de rapport établi signifiera unifier les paramètres de rapport narratif au niveau d'une institution, et il couvrira les données sur ce que l'institution a fait et réalisé avec les coûts encourus au cours de l'année en cours en fonction des objectifs, des résultats et des activités prévues. par le programme. Il fournira également des rapports financiers et couvrira des données sur le montant des fonds prévus et dépensés au niveau des activités et par exécuteur de programme budgétaire. Ces rapports seront publiés par l'institution sur leurs sites Internet au cours du premier semestre de l'année en cours pour l'année précédente.

Le ministère de la Santé sélectionnera au moins un programme budgétaire préventif ou curatif en coopération avec l'Association pour l'émancipation, la solidarité et l'égalité des femmes (ESE), des mécanismes / méthodologies seront développés pour mesurer l'impact des coûts sur les utilisateurs finaux. Un tel mécanisme / méthodologie développé sera mis à l'essai sur le programme budgétaire pilote identifié (la mise en œuvre du processus d'évaluation et la communication avec les utilisateurs finaux seront effectuées en coopération par l'association ESE). A cet effet, l'Association pour l'émancipation, la solidarité et l'égalité des femmes (ESE) développera et animera une formation d'une journée pour présenter les étapes d'évaluation de l'impact des dépenses budgétaires sur les utilisateurs finaux des services publics. En outre, ce processus permettra d'identifier les besoins et les priorités réels des utilisateurs finaux, ce qui aidera davantage l'institution dans le processus de planification des activités futures. À l'issue de la période pilote, l'institution inclura les résultats du processus d'évaluation mené dans la planification budgétaire et les activités du programme pilote sélectionné pour 2021. »

Jalons:

3.3.1 Rapport narratif et financier préparé et disponible au public pour le rapport sur les programmes et budgets pour chacun des programmes curatifs et préventifs du budget du ministère de la Santé.

3.3.2 a introduit la méthodologie de mesure de l'impact des coûts sur les utilisateurs finaux pour le programme de budget préventif: "Programme de protection de la population du VIH / sida en République de Macédoine". - Rapport préparé avec des recommandations pour la planification des programmes pour le prochain exercice budgétaire.

Date de début: août 2018

Date de fin: Août 2020

Contexte et objectifs

Cet engagement s'inscrit dans la continuité des engagements 5.2 et 5.7 du troisième plan d'action de la Macédoine du Nord (2016-2018). Ces engagements visaient respectivement à améliorer l'accès à l'information sur les programmes de santé (5.2) et à former les responsables du ministère de la Santé sur la mise en œuvre des méthodologies de responsabilité sociale, et à sélectionner un programme préventif ou curatif pour piloter de nouvelles méthodologies de responsabilité sociale (5.7). Bien que certains progrès aient été accomplis en ce qui concerne la conception du plan pilote, le Ministère de la santé n'a pas dispensé de formation sur la mise en œuvre de la méthodologie de responsabilité sociale, ni dispensé de formation aux fonctionnaires du Ministère de la santé. (52)

Dans le cadre de l'engagement actuel, le ministère de la Santé prévoit de publier en permanence des rapports narratifs et financiers sur les programmes préventifs et curatifs et d'introduire une méthodologie pour l'évaluation de l'impact des utilisateurs finals pour le programme budgétaire préventif. Avant le plan d'action, il n'y avait aucune information accessible au public en Macédoine du Nord sur la mise en œuvre du programme et budget lié aux programmes de santé financés par le ministère de la Santé. Selon un représentant de l'OSC qui soutient l'Association pour l'émancipation, la solidarité et l'égalité des femmes (ESE), la seule façon de recevoir des informations sur l'étendue des activités réalisées et le montant des fonds dépensés était de soumettre une demande officielle d'accès à l'information, ce qui est souvent un processus long. (53) Bien que les programmes de santé adoptés soient publiés sur le site Web du Ministère de la santé et au Journal officiel, les rapports annuels ne sont pas accessibles au public et contiennent des informations générales sans détails. Par exemple, la seule information accessible au public sur les programmes de santé était le total des fonds dépensés par programme de santé présenté dans le rapport de fin d'année adopté par le Parlement six mois après la fin de l'exercice.

Cet engagement appelle à la poursuite de la publication annuelle de rapports narratifs-financiers pour chaque programme curatif et préventif à l'aide d'un modèle normalisé développé en 2017 en collaboration avec l'ESE. Les rapports financiers narratifs comprendront des données sur la manière dont chaque institution a utilisé les fonds reçus du ministère de la Santé et sur les réalisations de chacun de ses programmes de santé. Ces rapports seront publiés par l'institution sur leurs sites Internet au cours du premier semestre de l'année en cours pour l'année précédente. Selon un représentant de l'ESE, les rapports narratifs et financiers comprendront plus de détails sur les programmes individuels, tels que le type de médicaments achetés, la quantité de médicaments achetés, les fonds dépensés pour acheter les médicaments et la manière dont les médicaments sont répartis entre les établissements de santé. (54)

L'engagement appelle également à l'introduction d'une méthodologie de mesure de l'impact des coûts des programmes de prévention pour les utilisateurs finaux, en utilisant le programme de santé sur la protection contre le VIH / SIDA comme pilote. À l'aide de ce programme pilote, l'ESE organisera une formation d'une journée pour les institutions de santé publique et les OSC sur les meilleures pratiques d'application des méthodologies d'impact social dans différents contextes liés à la santé publique. L'institution préparera ensuite un rapport comprenant des recommandations pour le programme pilote sélectionné pour 2021. Selon le représentant de l'ESE, cette formation devrait avoir lieu en janvier 2020.

L'engagement est pertinent par rapport à la valeur OGP de l'accès à l'information car il vise à rendre les informations sur les résultats des programmes financés par le ministère de la Santé disponibles par le biais des rapports financiers narratifs annuels. Dans l'ensemble, les activités de l'engagement représentent des étapes importantes mais mineures vers une plus grande transparence du financement lié à la santé en termes de résultats obtenus par programme et de leur efficacité et rentabilité. Selon le représentant de l'ESE, l'application de méthodologies de responsabilité sociale est importante pour savoir si les programmes de santé ont produit les résultats escomptés, afin que des mesures correctives puissent être prises à temps. Cependant, la reproductibilité des résultats du programme pilote et des leçons apprises sur les meilleures pratiques de la formation d'une journée sera plus facile à déterminer à long terme. En outre, si la publication des rapports financiers narratifs annuels pourrait améliorer la transparence des programmes de santé, cette activité représente une continuation des travaux en cours de l'ESE et du ministère de la Santé qui ont commencé avant le plan d'action.

Prochaines étapes

L'IRM recommande de déployer l'évaluation pilote des coûts dans d'autres domaines de la santé et de former un groupe de travail comprenant des professionnels de la santé, des décideurs gouvernementaux et des ONG. Le groupe de travail pourrait commander des études coûts-avantages et faire des recommandations pour de nouvelles améliorations, à la fois en ce qui concerne la présentation des données (budget et dépenses effectives) et les ajustements des budgets futurs sur la base des analyses coûts / impacts. Cela pourrait alors aider à mieux cibler les budgets de la santé sur des groupes particuliers de citoyens, des programmes curatifs et préventifs particuliers et des régions géographiques où les besoins sont mal satisfaits.

(51) Les textes de tous les engagements sont une version abrégée des textes d'engagement. Pour les textes d'engagement complets, voir le plan d'action national 2018-2020 de la République de Macédoine du Nord, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2018/09/Macedonia_Action-Plan_2018-2020_EN.pdf

(52) Rapport de fin de mandat sur la Macédoine, p. 42-43, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2019/11/Macedonia_End-of-Term_Report_2016-2018_EN.pdf

(53) Darko Antik, Coordinateur du suivi et de l'analyse budgétaire, Association pour l'émancipation, la solidarité et l'égalité des femmes, correspondance électronique avec l'IRM, 6 décembre 2019.

(54) Voir (en macédonien): http://zdravstvo.gov.mk/izveshtai/

Résumé du statut de fin de session IRM

Engagement 3.3 Transparence des programmes de santé

Substantiel:

Le ministère de la Santé a publié sur sa page Web les rapports narratifs et financiers sur la réalisation de ses programmes de santé pour les années 2018, 2019 et 2020. Cependant, sur 24 rapports publiés en 2020, cinq ne sont pas accessibles car les liens sont manquants. (50) Tous les rapports pour l'année 2019 sont accessibles, mais un rapport pour 2018 n'est pas accessible. (51)

Le ministère, en coopération avec l'Association pour l'émancipation, la solidarité et l'égalité des femmes (ESE), a développé des formations sur l'impact des dépenses budgétaires sur les utilisateurs finaux pour les représentants de l'Institut de santé publique (responsable de la mise en œuvre du Programme de protection de la population du VIH). (52) Cependant, malgré les dates fixées pour les formations, ces activités ont été retardées en raison de COVID-19, et ESE vise à les reporter au prochain plan d'action. (53)

(50) Voir Ministère de la Santé, Rapports, http://zdravstvo.gov.mk/izveshtai/
(51) Ibid.
(52) Ministère de la Société de l'Information et de l'Administration, Open Government Partnership Macédoine du Nord, Promouvoir la transparence dans la mise en œuvre des programmes de santé et établir un mécanisme d'évaluation de l'impact des coûts de ces programmes sur les utilisateurs finaux grâce à l'inclusion des citoyens, 3 décembre 2020, https://ovp.gov.mk/nap_proposals/%d1%83%d0%bd%d0%b0%d0%bf%d1%80%d0%b5%d0%b4%d1%83%d0%b2%d0%b0%d1%9a%d0%b5-%d0%bd%d0%b0-%d1%82%d1%80%d0%b0%d0%bd%d1%81%d0%bf%d0%b0%d1%80%d0%b5%d0%bd%d1%82%d0%bd%d0%be%d1%81%d1%82%d0%b0-%d0%b2%d0%be/
(53) Correspondance par courriel avec Darko Antik, ESE, 17 mai 2021.

Engagements

Open Government Partnership