Ignorer la navigation
Macédoine du Nord

Données ouvertes sur les organisations de la société civile (MK0148)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action de Macédoine du Nord 2021-2023

Cycle du plan d'action : 2021

Statut:

Institutions

Institution chef de file : CRRNM

Institution(s) de soutien : Ministères/Agences GS du GRNM - Département de la coopération avec les organisations de la société civile, Conseil pour la coopération et le développement des OSC de la société civile, secteur privé, groupes multilatéraux et groupes de travail Fondation Open Society, Centre pour les communications civiles

Domaines politiques

Accès à l'information, Formations, Espace civique, Liberté d'association, Open Data, Objectifs de développement durable

Revue IRM

Rapport IRM: Examen du plan d'action de la Macédoine du Nord 2021-2023

Premiers résultats : examen du MII en attente

Conception i

Vérifiable : Oui

Pertinent pour les valeurs OGP : Oui

Ambition (voir définition): Faible

Implémentation i

Achèvement : en attente d'examen par le MII

Description

Quel problème public est abordé par l'engagement ? Selon les données du registre central du RNM, 15,581 47 associations et fondations sont enregistrées conformément à la loi sur les associations et les fondations. Sur la base de l'article 3 de la loi sur les associations et les fondations et lié au domaine prioritaire "société civile" du plan 6-9-XNUMX du gouvernement du RNM, le registre central publie la liste des organisations de la société civile en format ouvert (excel), disponible à: https://www.crm.com.mk/mk/otvorenipodatotsi/gragjanski-organizatsii. À l'heure actuelle, les informations publiées dans le cadre de cette liste concernent le nom, le numéro d'identification et l'adresse e-mail de contact de l'organisation. 27 La fonction de navigation permet une recherche individuelle par nom d'entité ou numéro d'identification : https://www.crm.com.mk/mk/otvoreni-podatotsi/osnoven-profil-naregistriran-subjekt, et récupère des informations telles que : SIN-B, STN, nom, prénom, nom abrégé, date de constitution, forme juridique, statut juridique, adresse, informations complémentaires (sous séquestre/liquidation), activité principale, taille. L'article 47 de la loi sur les associations et les fondations définit l'enregistrement des informations du registre en ce qui concerne : le nom complet et abrégé de l'organisation, lorsqu'il est disponible ; siège de l'organisation ; acte d'établissement; Date de création; nom, prénom et SIN-C et numéro d'identification unique pour les fondateurs ; date d'adoption, c'est-à-dire modification du statut; période pour laquelle l'organisation est établie ; objectifs et activités; nom, prénom et SIN-C du représentant légal ; données sur les unités organisationnelles (succursales, bureaux, etc.); des données sur le statut d'organisme d'utilité publique ; données sur les changements de statut ; données sur le redressement judiciaire et la liquidation ; commenter la procédure engagée pour l'interdiction d'exercer une activité ; fin d'exploitation ; numéro et date de la décision d'enregistrement, de la décision de modification des données inscrites et de la décision de suppression de l'inscription du registre correspondant conformément à l'art. 40 (1) de la loi. On pourrait conclure qu'à l'heure actuelle, les informations/documents qui ne sont pas mis à disposition gratuitement comprennent : l'acte de constitution, les informations sur les fondateurs et les personnes autorisées, les objectifs et les activités, le statut de l'organisme d'utilité publique. La participation des organisations de la société civile à l'élaboration des politiques est considérée comme un minimum démocratique dans toute société. À cette fin, les institutions appliquent différentes méthodes, y compris la création de registres distincts, comme dans l'exemple du secrétariat aux affaires européennes : https://www.sep.gov.mk/post/?id=706 ou le Conseil de coopération et de développement de la société civile : https://www.nvosorabotka.gov.mk/sites/default/files/4.%D0%9Ebrazec_Regist ar_GO_0.pdf. Les acteurs non étatiques qui ont également besoin de consultations, de communication et de mise en réseau plus larges s'appuient sur les registres qu'ils ont créés, comme dans l'exemple de la plateforme "Dialogue to EU": (https://bit.ly/3wnsQ1O) ou Civica Mobilitas : https://civicamobilitas.mk/adresar/. Les organisations internationales et interétatiques s'engagent souvent dans des activités visant à cartographier les organisations actives dans différents domaines, par exemple, l'UNICEF : https://www.unicef.org/northmacedonia/media/3541/file/MK_MappingCSOsC WD_Report_MK.pdf. La nécessité de créer des registres séparés (bases de données sur les associations et les fondations) découle du manque d'accès aux données ouvertes sur les organisations de la société civile inscrites au registre central conformément à la loi sur les associations et les fondations, qui sont régulièrement mises à jour et que les utilisateurs peuvent naviguer sur des terrains différents, à des fins différentes. Les registres susmentionnés conservés en dehors du registre central ne permettent pas un tel aperçu, car ils sont partiels et impliquent des fonds inutiles dépensés pour un seul et même objectif. En outre, la liste des organisations de la société civile recense diverses formes d'associations civiles, notamment les associations, les chambres, les clubs sportifs, les groupes de supporters, les associations de conducteurs, les associations de retraités, les organisations de femmes, etc. Il serait impossible d'évaluer la structure de la société civile sans complément d'information. informations sur les entités individuelles.

Objectif principal de l'engagement 1. Promouvoir la transparence de la société civile ; 2. Promouvoir l'inclusivité dans les processus d'élaboration et de suivi des politiques, grâce à la possibilité de ciblage thématique, géographique ou autre des organisations de la société civile ; 3. Assurer la création de politiques adéquates pour le développement de la société civile, en tenant compte des spécificités de toutes les entités enregistrées conformément à la loi sur les associations et les fondations ; 4. Réduire les charges administratives pour les associations lorsqu'elles sollicitent un soutien financier auprès de donateurs publics et privés.

Comment l'engagement contribuera-t-il à résoudre le problème public? 1. Étendre les données ouvertes sur les OSC avec celles disponibles à partir de la navigation individuelle dans les fonctions existantes Élargir la portée des données ouvertes publiées par le Registre central des organisations de la société civile (liste des organisations de la société civile) gratuitement sur le site : http://www.crm.com.mk/mk/otvoreni-podatotsi/gragjanskiorganizatsii, avec toutes les données accessibles au public, gratuitement, via le service "profil général de l'entité enregistrée" (http://www.crm.com.mk/mk/otvoreni-podatotsi/osnoven-profil-naregistriran-subjekt). Les données seront obtenues à partir des informations actuelles disponibles dans le registre des associations et des syndicats, le registre des fondations et le registre des formes d'organisation des organisations étrangères (les trois registres définis dans la loi sur les associations et les fondations) et seront mises à jour sur une base mensuelle. L'élargissement du périmètre des données disponibles permettra de filtrer la navigation selon différents motifs, par exemple selon le lieu du siège, la forme juridique, la taille, etc., c'est-à-dire pour chaque paramètre des données disponibles, et se traduira par une valeur d'utilisation accrue de ces données. Sachant que le registre central est responsable de ces données, elles seront mises à jour et complètes. D'autres registres tenus par des institutions étatiques et des acteurs non étatiques sont partiels (ne contiennent que des informations sur les organisations enregistrées à des fins spécifiques) et n'impliquent pas de mécanismes durables de mise à jour des données. Ces informations serviront à la société civile, mais aussi aux donateurs et aux organisations internationales, en ce qui concerne les processus de consultation et la diffusion de l'information. En outre, la disponibilité publique de ces informations facilitera la demande d'aide financière (publique et privée) en termes administratifs. 2. Donner accès à des rapports dynamiques avec des données personnalisables sur les organisations de la société civile pour les bénéficiaires du budget (autorités centrales et locales) Alors que le Registre central offre un accès gratuit à l'information pour les institutions de l'État, il est évident que certaines institutions ne sont pas informées de cette possibilité, et certaines d'entre elles eux ne bénéficient pas du format dans lequel les informations sur les organisations de la société civile sont mises à disposition, ils décident donc de créer et d'utiliser leurs propres registres d'associations et de fondations, souvent créés par engagement thématique des organisations, comme les exemples donnés ci-dessus en ce qui concerne l'EAS et le Conseil pour la coopération et le développement de la société civile. L'activation de la fonction de création de rapports dynamiques avec des données personnalisables sur les associations et les fondations pour les institutions bénéficiaires du budget de l'État 29 (autorités centrales et locales) permettra un accès direct et autorisé à ces rapports. Les données contenues dans ces rapports seront obtenues à partir de l'état actuel du registre des associations et des syndicats, du registre des fondations et du registre des formes d'organisation des organisations étrangères (les trois registres définis dans la loi sur les associations et les fondations) sur la base de critères prédéfinis. critères d'entrée (filtres) tels que : emplacement géographique selon le siège de l'organisation, forme organisationnelle, taille, zone d'opération en fonction du mot-clé dans les buts et objectifs de l'organisation, etc. La définition finale des critères d'entrée et des données de sortie sera décidée dans le cadre d'un processus inclusif, par un groupe de travail composé de représentants de FOSM en tant qu'organisation chef de file proposant cet engagement, de représentants du Registre central, du Département gouvernemental de coopération avec les organisations de la société civile et du Conseil. pour la coopération et le développement de la société civile. En permettant l'accès à des données mises à jour qui pourraient être traitées en fonction de l'intérêt particulier des institutions, ces dernières pourront élargir le champ des organisations avec lesquelles elles communiquent, informent et incluent dans les processus de consultation en cours. Enfin, l'élaboration de politiques sur le développement de la société civile est une autre fin en soi. Le Gouvernement a créé le Conseil de coopération et de développement de la société civile et a adopté, à savoir élabore la nouvelle Stratégie pour le développement de la société civile. Cependant, la création de politiques de qualité dépend de la disponibilité de données de qualité. Le format actuel dans lequel les données sur les associations de citoyens sont disponibles n'est ni utilisable ni utile pour l'élaboration des politiques.

En quoi l'engagement est-il pertinent pour les valeurs OGP ? L'ENGAGEMENT EST IMPORTANT POUR LA TRANSPARENCE parce qu'il promeut la transparence de la société civile, améliore la qualité et l'accès à l'information publique et gratuite en rendant toutes les données disponibles en un seul endroit central et, en plus de la recherche individuelle, il permet également l'utilisation analytique des données, fournit des conditions pour soulager les organisations de la société civile des lourdeurs administratives lors de la demande de financement auprès de donateurs publics et privés. L'ENGAGEMENT EST IMPORTANT POUR LA PARTICIPATION CIVILE car les données sont disponibles pour les institutions étatiques, leur permettant de cibler les organisations de la société civile en fonction d'aspects thématiques, géographiques, typologiques et autres, afin d'être incluses dans les processus de création et de suivi des politiques. Les OSC et les donateurs ont accès à des données intégrées en un seul endroit, qu'ils peuvent utiliser pour organiser des processus de consultation ou pour diffuser des informations aux associations et fondations. L'engagement améliorera la création de politiques de développement de la société civile, basées sur des informations crédibles et fiables provenant d'une base de données intégrale.

Informations complémentaires Lien vers la Stratégie gouvernementale de coopération et de développement de la société civile 2018-2020 : La Stratégie gouvernementale de coopération et de développement de la société civile 2018-2020 comprend la MESURE 12 : Accroître la disponibilité et la diffusion des données publiques sur les organisations de la société civile inscrites au Registre de la République de Macédoine. Cette mesure s'accompagne de deux activités : 30 12.1. Améliorer la base de données des organisations de la société civile inscrites au registre central, en élargissant les informations accessibles au public sur les organisations de la société civile enregistrées 12.2. Améliorer le cadre juridique des procédures d'obtention des informations nécessaires auprès du Registre central aux fins du financement public des projets et programmes des organisations de la société civile. Lien vers les objectifs de développement durable des Nations Unies Lien vers l'ODD16 : Paix, justice et institutions solides Cible 16.10 de l'ODD : Garantir l'accès à l'information et protéger les libertés fondamentales, conformément à la législation nationale et aux accords internationaux. Les mesures prévues dans le cadre de cet engagement contribuent à améliorer l'accès à l'information publique grâce à une application plus efficace des lois et à une meilleure information des citoyens.

N° Indicateurs d'étape Titulaire de l'activité Date de début Date de fin 1.5.1 Publier les données sur les organisations de la société civile en format ouvert sur le portail du Registre central et le portail de données ouvertes du gouvernement Nombre d'associations et de fondations enregistrées dont les données sont publiées en format ouvert (Selon les données tenu par le Registre central, il y a 15,580 2021 organisations enregistrées) Nombre de téléchargements de données ouvertes depuis le portail du Registre central et le portail de données ouvertes du gouvernement CRRNM MISA Décembre 2021 Décembre 1.5.2 2021 Mise à jour régulière des données ouvertes mentionnées ci-dessus Fréquence des mises à jour des données ouvertes ( cible : au moins une fois par mois) CRRNM décembre 1.5.3 en continu 2021 Établir un groupe de travail pour déterminer les critères d'entrée et les données de sortie sur les organisations de la société civile à inclure dans les rapports dynamiques Les critères et les données de sortie sont définis (oui/non) FOSM en tant qu'institution chef de file proposant la engagement, représentants du CR, GS du GRNM, Conseil d'octobre 2021 Octobre 31 1.5.4 Coopération avec et De développement de la société civile 2021 Donner accès aux rapports dynamiques avec des données personnalisables sur les OSC pour les bénéficiaires du budget (autorités centrales et locales) L'accès est accordé aux rapports dynamiques avec des données personnalisables sur les OSC (oui/non) CRRNM octobre 2022 mai 1.5.5 2022 Dispenser une formation et des instructions écrites aux bénéficiaires du budget (autorités centrales et locales) sur l'utilisation des rapports dynamiques Nombre d'employés formés Nombre d'employés ayant reçu des instructions écrites sur l'utilisation des rapports dynamiques CRRNM Mai 2022 Mai 1.5.6 2022 Utilisation des rapports dynamiques sur les OSC Nombre de rapports téléchargés avec des données sur les OSC CRRNM, GS du GRNM, Conseil pour la coopération et le développement de la société civile. Mai XNUMX en continu

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

Examen du plan d'action


Engagement 1.5 : Garantir un libre accès aux données pour les organisations de la société civile

● Vérifiable : Oui

● A-t-il une optique de gouvernement ouvert ? Oui

● Potentiel de résultats : modeste


Engagements

Open Government Partnership