Ignorer la navigation
Norvège

Renforcement de la transparence des pouvoirs publics et de l'administration (NO0025)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action de la Norvège 2013-2015

Cycle du plan d'action: 2013

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère de la justice

Institution (s) de soutien: NA

Domaines politiques

Accès à l'information, Capacité? bâtiment, Législation & Régulation, Législatives, Droit à l'information

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin de période Norvège 2014-2015, Norvège: deuxième rapport d'étape sur l'IRM 2013-2014

Étoilé: non

Premiers résultats: n'a pas changé

Design i

Vérifiable: non

Relatives aux valeurs OGP: Accès à l'information

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

 La Norvège examinera la nécessité d’amender la section 1, deuxième paragraphe.
(a) du Règlement sur la liberté d'information. Cependant, il n’est pas possible de
de prédire avec certitude si des modifications seront apportées ou si
les amendements consisteraient en.
Au cours du suivi de l'évaluation de la loi sur la liberté de l'information,
on se demandera si la question de la fourniture de services distincts
les dispositions pénales de la loi sur la liberté d’information devraient être évoquées cependant,
les chercheurs chargés de l'évaluation ne considéreront pas cela
question.
Le travail de formation à la pratique de la législation sur les archives et de la liberté
de la loi sur l'information sera poursuivi.

Résumé du statut de fin de session IRM

14. Renforcement de la transparence des pouvoirs publics et de l'administration

Texte d'engagement:

a) Suppression de la disposition d'exception pour les entreprises du secteur public sans employés.

Conformément à la section 1, deuxième alinéa a) du Règlement sur la liberté d’information, la loi sur la liberté d’information ne s’applique qu'aux personnes morales indépendantes dont le personnel est employé de manière permanente à des postes administratifs. La raison en est que de telles personnes morales n'ont souvent personne qui puisse pratiquer et suivre la loi, cf. l'arrêté royal de 17 octobre 2008, pages 63 – 64. De nombreuses entreprises se sont révélées organisées de telle manière que, bien qu’elles n’aient pas d’employés propres, elles sont gérées par des employés de sociétés mères, de filiales, de consultants externes, etc., et qu’un certain nombre d’entre elles réalisent un chiffre d’affaires considérable. […]

b) Meilleure pratique de la loi sur la liberté d'information

[…] Des cours et des conférences sont régulièrement organisés sur la pratique de la législation relative aux archives et de la loi sur la liberté de l'information. Ce sera continué. Transparency International Norvège a proposé que «dans le cadre de la prochaine évaluation de la loi sur la liberté d’information, il convienne de déterminer si des sanctions pourraient contribuer à une meilleure pratique et au respect des intentions de la loi».

Description de l'engagement

La Norvège examinera la nécessité d’apporter des modifications à la section 1, deuxième alinéa a) du Règlement sur la liberté d’information. Cependant, il n’est pas possible de prédire avec certitude si des modifications seront apportées ou en quoi ces modifications consisteraient.

Au cours du suivi de l’évaluation de la loi sur la liberté d’information, il sera examiné si la question de la disposition prévoyant des sanctions distinctes dans la loi sur la liberté d’information doit être soulevée. Cependant, les chercheurs chargés de l'évaluation ne se pencheront pas sur cette question.

Les travaux de formation à la pratique de la législation relative aux archives et à la loi sur la liberté de l’information seront poursuivis.

Indicateur d'impact clé:

Des cours et conférences seront organisés sur la manière dont la législation sur les archives et la loi sur la liberté de l'information doivent et doivent être mises en pratique.

Au cours du suivi de l’évaluation de la loi sur la liberté d’information, il sera examiné si la question de la disposition prévoyant des sanctions distinctes dans la loi sur la liberté d’information doit être soulevée. Cependant, les chercheurs chargés de l'évaluation ne se pencheront pas sur cette question.

La loi sur la liberté d'information doit être évaluée par un organisme indépendant. Dans le cadre de l’évaluation, l’accent sera mis sur la question de savoir si l’intention d’accroître l’accès à l’information a été réalisée. Lors de l'évaluation, une attention particulière sera accordée à la pratique de l'exemption d'accès aux documents internes.

Institution responsable: Ministère de la justice

Institution (s) de soutien: Aucune

Date de début: Peu clair Date de fin: Non clair

Note éditoriale: Le texte des engagements a été abrégé pour des raisons de mise en forme. Pour le texte intégral de l'engagement, veuillez consulter http://bit.ly/1QlVIja.

Objectif politique

Portée et mise en œuvre de la loi norvégienne sur la liberté de l'information (FOIA)[Remarque: 83: Nous aimerions savoir quels documents il est en train de vérifier (offentleglova), LOV-2006-05-19-16,
Justisog beredskapsdepartementet, consulté en septembre 4, 2016, https://www.lovdata.no/all/hl-20060519-016.html. ]
a fait l’objet de nombreux débats. Les types d’information et les organismes publics non visés par la loi, ainsi que le respect et l’application moins que parfait de celui-ci par les organismes publics lorsqu’ils reçoivent des demandes de liberté d’information revêtent un intérêt particulier pour les représentants de la société civile.[Note 84: Joachim Nahem (membre du conseil de l'OGP), entretien avec Christopher Wilson, réunion en personne, bureaux de l'Institut du droit et de la politique internationaux, mars 23, 2016; Liv Freihow (directrice de la politique financière, IKT-Norvège), interview de Christopher Wilson, réunion en personne, bureaux de l'Institut du droit et de la politique internationale, mars 12, 2016; Guro Slettemark (directeur exécutif, Transparency International Norvège), entretien avec Christopher Wilson, réunion en personne, bureaux de l'Institut de la politique et du droit international, mars, septembre 2016; Stian Slotterøy Johnsen (secrétaire général, Association norvégienne des organisations de bénévoles), entretien avec Christopher Wilson, entretien téléphonique, septembre 13, 2016; Entretien de Nils Øy (conseiller spécial, Norwegian Press Association) par Christopher Wilson, réunion en personne, bureaux de l'Association norvégienne de la presse, septembre 1, 2016; et Siri Gedde-Dahl (Présidente, Comité norvégien pour l'accès à l'information (Offentlighetsutvalget)), interview de Christopher Wilson, réunion en personne, Bureaux de l'Association norvégienne de la presse, septembre 1, 2016.] Cet engagement vise à la fois à envisager des ajustements spécifiques de la législation et à améliorer la mise en œuvre de la loi grâce à une formation formelle des agents publics.

Statut

À moyen terme: limité
Le gouvernement avait discuté en interne des amendements à la loi sur la liberté d'information afin d'élargir la portée de son applicabilité. L'examen de ces amendements en était à la phase préparatoire à mi-parcours. En outre, le responsable de cet engagement au sein du Ministère de la justice a indiqué que celui-ci avait organisé des cours et des conférences sur la mise en œuvre de la loi sur la liberté de l’information dans divers ministères et organismes gouvernementaux. Toutefois, le contact n'a pas fourni au chercheur IRM d'informations spécifiques concernant ces formations.[Note 85: Contribution du Ministère de la justice à l'autoévaluation de la Norvège, en possession du chercheur. Egalement, Ole Knut Løstegaard (conseiller juridique, ministère de la Justice), interview de Lena Olsen, interview téléphonique de March 18, 2015.]

Fin de période: limitée
Le chercheur de l'IRM n'a pu trouver aucune preuve supplémentaire de la mise en œuvre de cet engagement. Selon l'auto-évaluation du gouvernement fournie par le point focal du ministère de la Justice pour cet engagement, des formations et des conférences sur le FOIA ont été régulièrement organisées à l'intention de divers ministères, administrations municipales et autres organismes publics concernés, y compris le ministère de la Santé. et le ministère de l'Éducation sous 2015 (après la période d'application du présent plan d'action) et l'autorité norvégienne des affaires civiles sous 2014.[Note 86: Ole Knut Løstegaard (conseiller juridique, ministère de la Justice), entretien avec Christopher Wilson, correspondance par courrier électronique, septembre 14-15, 2016. ] Le format et la portée de ces conférences et formations ont considérablement varié, et le chercheur en IRM a été référé à des contacts dans les ministères et agences individuels qui ont reçu ces conférences pour obtenir des informations supplémentaires. Aucun autre détail n'a encore été reçu.

Une évaluation indépendante de la loi a également été réalisée et fait actuellement l'objet d'un examen public.[Note 87: “Høyring - Evalueringen av offentleglova”, Ministère de la justice, consulté en septembre 4, 2016, https://www.regjeringen.no/no/dokumenter/hoyring---evalueringen-av-offentleglova/id2477095/.] Cette évaluation est totalement indépendante de l'engagement de l'OGP référencé ici et a été mandatée par le Parlement lors de l'adoption de la loi FOIA dans 2006. Ce mandat excluait explicitement la prise en compte des points qui sont au centre de cet engagement. D'autre part, la «considération» proposée par cet engagement du PGO ne sera prise qu'après une consultation formelle concernant l'évaluation mandatée par le Parlement. Cela se produira après la rédaction d'une recommandation formelle aux fins de consultation et après la tenue d'une consultation sur cette recommandation. Il existe donc un certain nombre d'étapes procédurales sans aucun rapport avec cet engagement, mais qui doivent être franchies avant que cet engagement puisse être considéré comme complet. Ce processus continuera probablement bien dans 2017.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: n'a pas changé

La visibilité et la formation des officiels au FOIA sont des activités positives et peuvent améliorer la mise en œuvre de la loi, notamment en ce qui concerne les temps de réponse, la qualité et la précision des réponses. Cependant, il est difficile de déterminer si cela a été le cas étant donné le manque d'informations fournies par le gouvernement sur des activités de formation spécifiques.

L'attention portée par cet engagement à la modification de la FOIA ne semble pas avoir eu d'incidence sur l'accès à l'information en Norvège, car les questions et les sections énumérées ici pour examen ne seront pas prises en compte à court terme. Il convient de noter que le FOIA norvégien est un point de discorde avec les acteurs de la société civile et les représentants de la presse interrogés pour le présent rapport. Il existe également un mécontentement généralisé quant à la manière dont chaque agence a répondu aux demandes de la FOIA.[Note 88: Presseforbundets offentlighetsutvalg (traduit en quelque sorte par le Comité sur la responsabilité et la transparence créé par la Norwegian Press Association) a publié une collection d’exemples 13 de 2015 dans lesquels des institutions publiques n’étaient pas en conformité avec les demandes de la FOIA et / ou empêchaient activement l’accès aux informations. questions d'intérêt public. «Innsyn 2015: En savoir plus sur le modèle, je le valais bien», a déclaré Pressenslighetsutvalget, 2016. En dossier avec le chercheur. ] En fait, les conditions de l'évaluation de la loi n'étaient pas partagées ouvertement, à la grande frustration de la société civile et des acteurs des médias.[Remarque 89: Vegard Venli, «Aidez-nous à évaluer votre budget», Kommunal Rapport (novembre 20, 2013), consulté en septembre 4, 2016, http://kommunal-rapport.no/artikkel/Krever_penhet_om_evalu_173_ering_av_offentlighets_173_loven. ]

Lors de l'examen de modifications significatives de la loi, les personnes interrogées ont souligné l'importance d'inclure les acteurs municipaux dans le champ d'application de la loi (pas seulement la suppression de l'exemption du secteur public mentionnée dans cet engagement), en spécifiant des critères pour les matériaux et les documents qui doivent être archivés afin devenir soumis à la FOIA,[Remarque: 90: voir Alf Tore Meling, «Pour le meilleur choix d’icônes pour la sécurité - Détecter les erreurs. Hva er svaret ?, ”Je me suis tous offlighet (novembre 18, 2015), consulté en septembre 4, 2016, http://www.ialloffentlighet.no/slette-eller-ikke-slette-det-er-sporsmalet-hva-er-svaret/. ] et établir des sanctions pour non-respect. Parmi ces priorités exprimées par la société civile et les représentants de la presse, seule la troisième est représentée dans cet engagement, mais elle est explicitement exclue du processus en cours d'évaluation de la FOIA.

En tant que tel, cet engagement est considéré comme n'ayant aucun impact sur l'accès à l'information en Norvège.

Reportés?

Cet engagement n'a pas été repris dans le troisième plan d'action national du gouvernement norvégien, disponible sur le site Web de l'OGP.[Note 91: ”Troisième plan d'action de la Norvège Open Government Partnership Ministère des collectivités locales et de la modernisation, consulté en septembre 4, 2016, http://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/Norway_2016-17_NAP.pdf.]


Engagements

  1. Archivage de documents

    NO0054, 2019, Renforcement des capacités

  2. Mise à disposition de statistiques énergétiques

    NO0055, 2019, Anti-Corruption

  3. Accès électronique et expansion

    NO0056, 2019, Accès à l'information

  4. Données culturelles ouvertes

    NO0057, 2019, Accès à l'information

  5. Planification spatiale numérique

    NO0058, 2019, Gouvernement électronique

  6. Rationaliser les marchés publics

    NO0059, 2019, Anti-Corruption

  7. Prévenir la corruption

    NO0060, 2019, Anti-Corruption

  8. Registre de la propriété bénéficiaire

    NO0061, 2019, Anti-Corruption

  9. Orientation de l'utilisateur

    NO0045, 2016, Renforcement des capacités

  10. Documents publics électroniques (OEP)

    NO0046, 2016, Gouvernement électronique

  11. Transparence concernant les informations environnementales

    NO0047, 2016, Gouvernement électronique

  12. Engagement étoilé Divulgation des données financières

    NO0048, 2016, Accès à l'information

  13. Transparence concernant les fonds Rainforest

    NO0049, 2016, Gouvernement électronique

  14. Propriété des actions des employés de l'Etat

    NO0050, 2016, Anti-Corruption

  15. Promouvoir la liberté d'expression et les médias indépendants

    NO0051, 2016, Espace civique

  16. Rapport pays par pays

    NO0052, 2016, Anti-Corruption

  17. S'inscrire à la propriété ultime

    NO0053, 2016, Anti-Corruption

  18. Examen public et consultation publique

    NO0020, 2013, Renforcement des capacités

  19. Enregistrement et conservation de la documentation numérique produite par des organismes publics

    NO0021, 2013, Accès à l'information

  20. Enquête auprès des citoyens norvégiens (Innbyggerundersøkelsen)

    NO0022, 2013, Participation publique

  21. Dénonciation

    NO0023, 2013, Anti-Corruption

  22. Renforcement de l'échange d'informations pour une prévention et une lutte plus efficaces contre le crime

    NO0024, 2013, Justice

  23. Renforcement de la transparence des pouvoirs publics et de l'administration

    NO0025, 2013, Accès à l'information

  24. Gouvernement en ligne de mire

    NO0026, 2013, Gouvernement électronique

  25. Langage juridique simple

    NO0027, 2013, Renforcement des capacités

  26. Portail norvégien des subventions (MFA)

    NO0028, 2013, Aide

  27. Une convention ou un accord international sur la transparence financière

    NO0029, 2013, secteur privé

  28. Réduire les conflits d'intérêts - Réglementation sur l'après-mandat

    NO0030, 2013, Anti-Corruption

  29. Centre pour l'intégrité dans le secteur de la défense

    NO0031, 2013, Paix et sécurité

  30. Un meilleur aperçu des comités, des conseils et des conseils - Un meilleur accès du public à l’information et de meilleures possibilités d’utilisation ultérieure

    NO0032, 2013, Gouvernement électronique

  31. Moderniser la gouvernance publique

    NO0033, 2013, Renforcement des capacités

  32. Transparence dans la gestion des revenus pétroliers et gaziers

    NO0034, 2013, Anti-Corruption

  33. Transparence dans la gestion de la caisse de retraite du gouvernement

    NO0035, 2013, Gouvernement électronique

  34. Efforts de transparence et de lutte contre la corruption

    NO0036, 2013, Anti-Corruption

  35. Le secteur municipal

    NO0037, 2013, Éducation

  36. “Simplifier” (“Enkelt Og Greit”)

    NO0038, 2013, Gouvernement électronique

  37. Documents publics électroniques (OEP) - (Offentlig Elektronisk Postjournal)

    NO0039, 2013, Accès à l'information

  38. Réutilisation des informations du secteur public (PSI)

    NO0040, 2013, Accès à l'information

  39. Accès aux données sur la santé

    NO0041, 2013, Gouvernement électronique

  40. Renouvellement du site Web du gouvernement (Regjeringen.No - Government.No)

    NO0042, 2013, Gouvernement électronique

  41. Déclaration de principes pour l'interaction et le dialogue avec les ONG

    NO0043, 2013, Renforcement des capacités

  42. Simplification et administration numérique des arrangements pour les ONG

    NO0044, 2013, Renforcement des capacités

  43. Un secteur public ouvert et un gouvernement inclusif

    NO0001, 2011, Anti-Corruption

  44. Mesures visant à promouvoir l'égalité des sexes et la pleine participation des femmes à la vie civique, au secteur privé, à l'administration publique et aux processus politiques.

    NO0002, 2011, genre

  45. Égalité des sexes - Participation dans le secteur privé

    NO0003, 2011, genre

  46. Augmenter la représentation des femmes dans les gouvernements locaux

    NO0004, 2011, genre

  47. Programme d'égalité de genre

    NO0005, 2011, genre

  48. Égalité des sexes - Inclusion des femmes immigrantes

    NO0006, 2011, genre

  49. Égalité des sexes - Combattre les stéréotypes sexistes

    NO0007, 2011, genre

  50. Égalité des sexes - Initiatives des jeunes

    NO0008, 2011, genre

  51. Égalité des sexes - Combattre la violence domestique

    NO0009, 2011, genre

  52. Transparence dans la gestion des revenus pétroliers et gaziers / Transparence financière

    NO0010, 2011, Aide

  53. Transparence dans la gestion des recettes pétrolières et gazières / Transparence financière - Fonds de pension gouvernemental mondial

    NO0011, 2011, Ouverture fiscale

  54. Transparence dans la gestion des recettes pétrolières et gazières / Transparence financière - Lutte contre l'évasion fiscale

    NO0012, 2011, Ouverture fiscale

  55. Transparence dans la gestion des revenus pétroliers et gaziers / Transparence financière - Sociétés multinationales

    NO0013, 2011, Ouverture fiscale

  56. Un secteur public ouvert et un gouvernement inclusif - Créer une politique de communication centrale

    NO0014, 2011, Ouverture fiscale

  57. Un secteur public ouvert et un gouvernement inclusif

    NO0015, 2011, Gouvernement électronique

  58. Un secteur public ouvert et un gouvernement inclusif - Utilisation des données publiques

    NO0016, 2011, Participation publique

  59. Un secteur public ouvert et un gouvernement inclusif - Publication statistique nationale

    NO0017, 2011, Accès à l'information

  60. Un secteur public ouvert et un gouvernement inclusif - Sondage national sur l'opinion publique

    NO0018, 2011,

  61. Un secteur public ouvert et un gouvernement inclusif

    NO0019, 2011, Participation publique

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!