Ignorer la navigation
Norvège

Moderniser la gouvernance publique (NO0033)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action de la Norvège 2013-2015

Cycle du plan d'action : 2013

Statut : Inactif

Institutions

Institution chef de file : le ministère de l'Administration gouvernementale, de la Réforme et des Affaires religieuses

Institution(s) de soutien : NA

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, E-gouvernement

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin de période Norvège 2014-2015, Norvège: deuxième rapport d'étape sur l'IRM 2013-2014

Suivi : Non

Premiers résultats : n'a pas changé

Design i

Vérifiable : Non

Pertinent pour les valeurs OGP : non pertinent

Impact potentiel:

Mise en œuvre i

Achèvement : en attente de l'examen IRM

Détails

Le Gouvernement envisagera diverses mesures pour promouvoir une administration davantage axée sur la mise en œuvre et les résultats. Ces mesures viseront à renforcer
interaction et coordination entre les agences et les secteurs et entre les niveaux administratifs.
Cela contribuera à faire en sorte que les agences du gouvernement central soient mieux gérées et que
ils utilisent davantage les TIC qu'aujourd'hui.

Résumé du statut de fin de session IRM

21. Moderniser la gouvernance publique

Texte d'engagement:

 [...] Le but de cette initiative est de clarifier les objectifs et les priorités, de clarifier les rôles et les responsabilités, de réduire les rapports inutiles et de promouvoir un meilleur leadership et des agences du gouvernement central plus efficaces, notamment par une meilleure exploitation des TIC et par une meilleure interaction et coordination secteurs et niveaux administratifs.

DESCRIPTION D'ENGAGEMENT
Le Gouvernement envisagera diverses mesures pour promouvoir une administration davantage axée sur la mise en œuvre et les résultats. Ces mesures viseront à renforcer l’interaction et la coordination entre les agences et les secteurs et entre les niveaux administratifs. Cela contribuera à faire en sorte que les agences du gouvernement central soient mieux gérées et utilisent davantage les TIC qu’elles ne le font aujourd’hui.

Institution responsable: ministère de l'Administration gouvernementale, de la Réforme et des Affaires religieuses

Institution (s) de soutien: Aucune

Date de début: Non spécifié Date de fin: 15 décembre 2013

Note éditoriale: Le texte des engagements a été abrégé pour des raisons de mise en forme. Pour le texte intégral de l'engagement, veuillez consulter http://bit.ly/1QlVIja.

Objectif politique

L'amélioration des services publics et des services d'administration en ligne est une priorité pour le gouvernement norvégien depuis de nombreuses années, comme en témoigne la création de la Direction de l'administration et des technologies de l'information et de la communication (TIC) au sein de l'Agence de gestion publique et d'administration en ligne (Difi) en 2008.[Remarque 113: "Om Difi", Agence de gestion publique et de gouvernement électronique (Difi), consulté en octobre 11, 2016, https://www.difi.no/om-difi. ] Cet engagement est formulé de manière vague, mais semble refléter cette ambition générale d’améliorer l’efficacité et l’impact de la gouvernance publique, en général et au moyen de l’utilisation des TIC.

Statut

À moyen terme: impossible de dire des réponses du gouvernement et de la société civile
Cet engagement était formulé de manière vague, ce qui rendait difficile l'évaluation de son impact potentiel ou de son niveau d'achèvement. Une meilleure gestion et une plus grande utilisation des TIC auraient certainement de l'importance, et le chercheur en GRI a recommandé que les engagements concernant ce sujet soient écrits dans un langage clair et mesurable dans les futurs plans d'action.

Fin du mandat: impossible de distinguer les réponses du gouvernement et de la société civile
Le ministère des Gouvernements locaux et de la Modernisation (KMD) a décrit plusieurs initiatives menées dans 2015 qui sont étroitement liées à cet engagement, notamment les activités décrites dans la stratégie triennale du gouvernement pour une meilleure gouvernance et un leadership public. Les activités comprennent l'amélioration des cadres décisionnels en vue de l'intégration des données probantes dans les processus décisionnels et la clarification des descriptions de projets et de postes afin "d'améliorer le leadership".[Remarque: 114: programme de redressement de lit 2014-2017 disponible à l'adresse https://www.regjeringen.no/globalassets/upload/kmd/apa/program_for_bedre_styring_og_ledelse_i_staten.pdf.] Compte tenu de la formulation vague de l'engagement, le chercheur en IRM n'est pas en mesure de déterminer dans quelle mesure cela respecte l'engagement.

At-il ouvert le gouvernement?

Cet engagement était entièrement interne au gouvernement, en ce sens qu'il s'engageait à "envisager" des mesures visant à "renforcer l'interaction et la coordination entre les organismes". Compte tenu de l'absence d'un élément destiné au public, le chercheur de l'IRM n'a pu trouver aucune preuve que cet engagement a eu un impact significatif sur l'ouverture du gouvernement.

Reportés?

Cet engagement n'a pas été repris dans le troisième plan d'action national du gouvernement norvégien, disponible sur le site Web de l'OGP.[Note 115: ”Troisième plan d'action de la Norvège Open Government Partnership Ministère des collectivités locales et de la modernisation, consulté en septembre 4, 2016, http://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/Norway_2016-17_NAP.pdf.]


Engagements

Open Government Partnership