Ignorer la navigation
Norvège

Accès aux données sur la santé (NO0041)

Présentation

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action de la Norvège 2013-2015

Cycle du plan d'action: 2013

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Direction de la santé du ministère de la Santé et des Services de soins (HOD)

Institution (s) de soutien: NA

Domaines politiques

E-gouvernement, Santé, Prestation de services publics

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin de période Norvège 2014-2015, Norvège: deuxième rapport d'étape sur l'IRM 2013-2014

Étoilé: non

Premiers résultats: marginal

Conception i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs de l'OGP: accès à l'information, à la technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Les services sont mis à la disposition des citoyens sur le portail national de la santé,
helsenorge.no.
Grâce à "Ma santé" sur Internet, les patients et les utilisateurs devraient pouvoir accéder à
leurs propres dossiers de santé. Grâce à des canaux sécurisés, les citoyens pourront
avoir un dialogue électronique avec le personnel de santé. Solutions en libre-service pour les applications
planification et renouvellement des ordonnances et dialogue électronique avec le personnel de santé
sera également offert.
Les citoyens doivent également avoir accès aux informations sur les services et traitements disponibles
qualité. Ces informations seront disponibles sur helsenorge.no et donneront aux citoyens
assistance pour trouver des services de santé et de soins adaptés à leurs besoins.
Les données publiques non personnelles du secteur de la santé sont mises à disposition sur
helsenorge.no pour soutenir le développement de services de santé basés sur Internet et adaptés aux utilisateurs
et des applications que le secteur public ne sera pas capable de développer seul.

Résumé du statut de fin de session IRM

6. Accès aux données de santé

Texte d'engagement:

Un objectif important de la politique de la santé est de garantir à chaque individu la possibilité de participer aux processus et aux décisions concernant sa propre santé. Des services numériques faciles et sécurisés faciliteront les contacts avec les services de santé et de soins et contribueront à faire en sorte que les citoyens perçoivent le service comme étant accessible et complet.

Les citoyens doivent avoir un accès électronique sécurisé et facile à leurs propres dossiers médicaux, solutions de libre-service et dialogue électronique avec le personnel de santé. […]

Les services sont mis à la disposition des citoyens sur le portail national de la santé, helsenorge.no. Grâce à «Ma santé» sur Internet, les patients et les utilisateurs devraient pouvoir accéder à leurs propres dossiers de santé. Grâce à des canaux sécurisés, les citoyens pourront dialoguer électroniquement avec le personnel de santé. Des solutions en libre-service pour la programmation électronique et le renouvellement des prescriptions ainsi que le dialogue électronique avec le personnel de santé seront également proposées. Les citoyens doivent également avoir accès aux informations sur les services disponibles et la qualité du traitement. Ces informations seront disponibles sur helsenorge.no et aideront les citoyens à trouver un service de santé et de soins adapté à leurs besoins. Les données publiques non personnelles du secteur de la santé doivent être disponibles sur helsenorge.no afin de soutenir le développement de services de santé et d'applications adaptés à l'utilisateur et basés sur Internet que le secteur public ne sera pas en mesure de développer seul.

RÉFÉRENCE D'IMPACT CLÉ
Les services sont disponibles sur helsenorge.no. L'identification électronique (eID) avec un niveau de sécurité élevé est un élément important pour l'établissement de services numériques pour les citoyens.

ACTIVITÉS
Les services doivent être mis en place et améliorés sur le portail de la santé helsenorge.no. Une collaboration entre la Direction de la santé, en tant que propriétaire de helsenorge.no, et les organisations du fournisseur de soins de santé est nécessaire pour permettre l'accès aux dossiers des patients.

Institution responsable: Ministère de la santé et des services de soins

Institution (s) responsable (s): Direction de la santé

Date de début: 1 janvier, 2013 Date de fin: 31 décembre, 2014

Note éditoriale: Le texte des engagements a été abrégé pour des raisons de mise en forme. Pour le texte intégral de l'engagement, veuillez consulter http://bit.ly/1QlVIja.

Objectif politique

Les activités mentionnées dans cet engagement s'inscrivent dans le cadre d'un effort plus vaste du gouvernement norvégien visant à réformer la politique et la mise en œuvre de ce dernier en matière de soins de santé. Ces réformes sont axées sur la réduction des temps d’attente pour l’accès aux soins de santé et l’amélioration de la qualité des services de santé. Ils sont liés à la plate-forme politique du principal parti politique au pouvoir en Norvège, [Note 35: «Sykehustalen 2015», communiqué de presse du Ministère de la Santé et des Services sociaux, Gouvernement de la Norvège, janvier 7, 2015, http://bit.ly/1Vt00Ib.] mais ne sont pas directement liés à des problèmes politiques spécifiques que la chercheuse en IRM a identifiés comme ayant été soulevés par la société civile ou les médias norvégiens.

Statut

À moyen terme: substantiel
Le ministère de la Santé et des Services de soins a pris plusieurs mesures pour respecter cet engagement, telles que l’accès des utilisateurs aux ordonnances électroniques et la mise en place d’un accès en ligne aux données personnelles sur la santé. Cependant, le chercheur de l'IRM n'a pas été en mesure de déterminer si la solution d'identification électronique (eID) avait été lancée.

Fin de période: substantielle
Selon les points focaux pour cet engagement au sein du ministère de la Santé,[Note 36: Bjørn Astad, correspondance par courrier électronique avec Christopher Wilson, mars à septembre, 2016. En communication avec le chercheur.] Des progrès importants ont été réalisés sur tous les points de repère au cours de 2015. Parmi les mesures prises, citons la mise à l'essai de dialogues numériques avec des prestataires de soins de santé, la mise à l'essai de la gestion électronique des ordonnances et l'accès aux dossiers médicaux des patients dans trois des quatre régions sanitaires. Cependant, l'enquête du chercheur IRM sur les services personnalisés (accès aux archives et communication avec les professionnels de la santé, par exemple) sur le portail de la santé suggère que ces services n'étaient disponibles que pour deux des quatre régions sanitaires de Norvège, comme le montre la capture d'écran ci-dessous.[Remarque 37: capture d'écran capturée en septembre 9, 2016.]

Des statistiques globales et dépersonnalisées au niveau national sont également publiées sur le portail national de la santé et par le biais d'une interface de programmation d'applications afin de soutenir le développement de services et d'applications de santé basés sur Internet et adaptés aux utilisateurs. Le chercheur de l'IRM n'a pas été en mesure de confirmer de manière indépendante si la solution d'eID avait déjà été lancée, malgré les demandes répétées d'informations aux points focaux pour les engagements.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: marginal

Cet engagement vise à améliorer l'accès des citoyens et des patients à l'information, et les organisations représentatives des patients interrogées dans le cadre de la préparation du présent rapport ont formulé des commentaires généralement positifs sur la fonctionnalité et l'accessibilité du portail Web national.[Note 38: Kjetil Berg Veire, interview de Christopher Wilson, interview téléphonique de septembre 9, 2016 et Tove Hanche-Oslen, interview de Christopher Wilson, interview téléphonique de septembre 9, 2016.] Lors d'entretiens avec l'Association nationale des patients norvégiens (Norsk Pasient Foreningen), il a toutefois été répété à plusieurs reprises qu'ils avaient reçu peu de commentaires de la part de leurs électeurs concernant le portail.[Note 39: Ibid. ] Les défenseurs des droits des patients ont souligné que de nombreux utilisateurs du système de santé national ne sont pas bien équipés pour utiliser des solutions numériques et se sentent souvent dépassés par la quantité d'informations actuellement disponibles en ligne.[Note 40: Ibid.] On s'est également demandé si la fourniture d'informations centralisées sur helsenorge.no constituait la priorité absolue en matière de transparence et d'ouverture dans le secteur de la santé en Norvège. Un représentant de l'Association nationale des patients norvégiens a également estimé que la grande majorité des patients avec lesquels ils sont en contact (environ 80%) déclarent ne pas avoir le sentiment d'avoir été vus ou entendus par l'appareil national de santé, qui a souvent l'expérience opaque et difficile d'accès. Une simplification du langage et des procédures impliquées dans l'accès aux soins de santé a été suggérée comme une priorité plus grande pour l'ouverture dans ce secteur que la fourniture d'informations centralisées et d'interactions numériques. Les fonctionnaires du ministère de la Santé n'ont pas répondu aux demandes de statistiques du chercheur de l'IRM sur l'utilisation du portail de données.[Note 41: correspondance par courrier électronique avec Bjørn Astad, directeur général - eHealth, ministère norvégien de la Santé et des Services de soins (mars-septembre 2016). En communication avec le chercheur.]

Reportés?

Cet engagement n'a pas été repris dans le troisième plan d'action national du gouvernement norvégien, disponible sur le site Web de l'OGP.[Note 42: ”Troisième plan d'action de la Norvège Open Government Partnership Ministère des collectivités locales et de la modernisation, consulté en septembre 4, 2016, http://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/Norway_2016-17_NAP.pdf.]


Engagements

  1. Archivage de documents

    NO0054, 2019, Renforcement des capacités

  2. Mise à disposition de statistiques énergétiques

    NO0055, 2019, Gouvernement électronique

  3. Accès électronique et expansion

    NO0056, 2019, Droit à l'information

  4. Données culturelles ouvertes

    NO0057, 2019, Gouvernement électronique

  5. Planification spatiale numérique

    NO0058, 2019, Gouvernement électronique

  6. Rationaliser les marchés publics

    NO0059, 2019, Gouvernement électronique

  7. Prévenir la corruption

    NO0060, 2019, Institutions anti-corruption

  8. Registre de la propriété bénéficiaire

    NO0061, 2019, Propriétaire bénéficiaire

  9. Orientation de l'utilisateur

    NO0045, 2016, Renforcement des capacités

  10. Documents publics électroniques (OEP)

    NO0046, 2016, Gouvernement électronique

  11. Transparence concernant les informations environnementales

    NO0047, 2016, Gouvernement électronique

  12. Engagement étoilé Divulgation des données financières

    NO0048, 2016, Gouvernement électronique

  13. Transparence concernant les fonds Rainforest

    NO0049, 2016, Gouvernement électronique

  14. Propriété des actions des employés de l'Etat

    NO0050, 2016, Institutions anti-corruption

  15. Promouvoir la liberté d'expression et les médias indépendants

    NO0051, 2016, Espace civique

  16. Rapport pays par pays

    NO0052, 2016, Industries extractives

  17. S'inscrire à la propriété ultime

    NO0053, 2016, Institutions anti-corruption

  18. Examen public et consultation publique

    NO0020, 2013, Renforcement des capacités

  19. Enregistrement et conservation de la documentation numérique produite par des organismes publics

    NO0021, 2013, Gouvernement électronique

  20. Enquête auprès des citoyens norvégiens (Innbyggerundersøkelsen)

    NO0022, 2013, Participation publique

  21. Dénonciation

    NO0023, 2013, Protections des dénonciateurs

  22. Renforcement de l'échange d'informations pour une prévention et une lutte plus efficaces contre le crime

    NO0024, 2013, Justice

  23. Renforcement de la transparence des pouvoirs publics et de l'administration

    NO0025, 2013, Renforcement des capacités

  24. Gouvernement en ligne de mire

    NO0026, 2013, Gouvernement électronique

  25. Langage juridique simple

    NO0027, 2013, Renforcement des capacités

  26. Portail norvégien des subventions (MFA)

    NO0028, 2013, Aide

  27. Une convention ou un accord international sur la transparence financière

    NO0029, 2013, secteur privé

  28. Réduire les conflits d'intérêts - Réglementation sur l'après-mandat

    NO0030, 2013, Conflits d’intérêts

  29. Centre pour l'intégrité dans le secteur de la défense

    NO0031, 2013, Sécurité

  30. Un meilleur aperçu des comités, des conseils et des conseils - Un meilleur accès du public à l’information et de meilleures possibilités d’utilisation ultérieure

    NO0032, 2013, Gouvernement électronique

  31. Moderniser la gouvernance publique

    NO0033, 2013, Renforcement des capacités

  32. Transparence dans la gestion des revenus pétroliers et gaziers

    NO0034, 2013, Industries extractives

  33. Transparence dans la gestion de la caisse de retraite du gouvernement

    NO0035, 2013, Gouvernement électronique

  34. Efforts de transparence et de lutte contre la corruption

    NO0036, 2013, Institutions anti-corruption

  35. Le secteur municipal

    NO0037, 2013, Éducation

  36. “Simplifier” (“Enkelt Og Greit”)

    NO0038, 2013, Gouvernement électronique

  37. Documents publics électroniques (OEP) - (Offentlig Elektronisk Postjournal)

    NO0039, 2013, Gouvernement électronique

  38. Réutilisation des informations du secteur public (PSI)

    NO0040, 2013, Renforcement des capacités

  39. Accès aux données sur la santé

    NO0041, 2013, Gouvernement électronique

  40. Renouvellement du site Web du gouvernement (Regjeringen.No - Government.No)

    NO0042, 2013, Gouvernement électronique

  41. Déclaration de principes pour l'interaction et le dialogue avec les ONG

    NO0043, 2013, Renforcement des capacités

  42. Simplification et administration numérique des arrangements pour les ONG

    NO0044, 2013, Renforcement des capacités

  43. Un secteur public ouvert et un gouvernement inclusif

    NO0001, 2011, Renforcement des capacités

  44. Mesures visant à promouvoir l'égalité des sexes et la pleine participation des femmes à la vie civique, au secteur privé, à l'administration publique et aux processus politiques.

    NO0002, 2011, genre

  45. Égalité des sexes - Participation dans le secteur privé

    NO0003, 2011, genre

  46. Augmenter la représentation des femmes dans les gouvernements locaux

    NO0004, 2011, genre

  47. Programme d'égalité de genre

    NO0005, 2011, genre

  48. Égalité des sexes - Inclusion des femmes immigrantes

    NO0006, 2011, genre

  49. Égalité des sexes - Combattre les stéréotypes sexistes

    NO0007, 2011, genre

  50. Égalité des sexes - Initiatives des jeunes

    NO0008, 2011, genre

  51. Égalité des sexes - Combattre la violence domestique

    NO0009, 2011, genre

  52. Transparence dans la gestion des revenus pétroliers et gaziers / Transparence financière

    NO0010, 2011, Aide

  53. Transparence dans la gestion des recettes pétrolières et gazières / Transparence financière - Fonds de pension gouvernemental mondial

    NO0011, 2011, transparence fiscale

  54. Transparence dans la gestion des recettes pétrolières et gazières / Transparence financière - Lutte contre l'évasion fiscale

    NO0012, 2011, transparence fiscale

  55. Transparence dans la gestion des revenus pétroliers et gaziers / Transparence financière - Sociétés multinationales

    NO0013, 2011, transparence fiscale

  56. Un secteur public ouvert et un gouvernement inclusif - Créer une politique de communication centrale

    NO0014, 2011, transparence fiscale

  57. Un secteur public ouvert et un gouvernement inclusif

    NO0015, 2011, Gouvernement électronique

  58. Un secteur public ouvert et un gouvernement inclusif - Utilisation des données publiques

    NO0016, 2011, Participation publique

  59. Un secteur public ouvert et un gouvernement inclusif - Publication statistique nationale

    NO0017, 2011, Open Data

  60. Un secteur public ouvert et un gouvernement inclusif - Sondage national sur l'opinion publique

    NO0018, 2011, Gestion des enregistrements

  61. Un secteur public ouvert et un gouvernement inclusif

    NO0019, 2011, Participation publique

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!