Ignorer la navigation
Ontario, Canada

Donner aux jeunes plus de possibilités de contribuer à l'élaboration de programmes et de services gouvernementaux en travaillant en partenariat avec les jeunes pour mettre en œuvre un outil de participation numérique. (ONT0002)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Ontario, plan d'action canadien

Cycle du plan d'action: 2017

Statut: inactif

Institutions

Institution principale: Secrétariat du Conseil du Trésor

Institution (s) de soutien: Société civile du gouvernement, secteur privé Ministères de l'éducation, de la formation supérieure et du développement des compétences, tourisme, culture et sport, Citoyenneté et Immigration, Santé, relations autochtones et réconciliation Conseil de la première ministre pour la jeunesse, animateurs et animateurs de jeunesse Animé par des jeunes et organisations au service des jeunes Universités et collèges Commissions scolaires / Conseils d'école

Domaines politiques

E-gouvernement, Participation du public, Sous-national

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport final IRM Ontario 2017

Étoilé: non

Premiers résultats: majeur Majeur

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs de l'OGP: participation civique, technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Problème à traiter: Les jeunes sont connectés numériquement comme jamais auparavant et possèdent les compétences et la passion nécessaires pour résoudre les problèmes qui les affectent localement et globalement. Malheureusement, ils ne sont pas impliqués dans les processus civiques de la même manière que les générations précédentes, de sorte que les méthodes pour les impliquer doivent évoluer. Objectif principal: inciter les jeunes à mettre en place une plate-forme d’engagement numérique qui exploite leur énergie collective et les méthodes de connexion existantes (par exemple, les médias sociaux, les communications mobiles, numérique) pour contribuer aux processus d’élaboration de politiques et de programmes gouvernementaux. Description succincte: L’Ontario expliquera aux jeunes la manière dont ils participent actuellement sur le plan civique, comment ils souhaitent participer et comment un ou plusieurs outils numériques l’aideraient. Défi du PGO: Participation du public - Faire en sorte que les jeunes comprennent ce qui les intéresse et comment les impliquer au mieux dans les décisions qui affectent leur vie. Technologie et innovation - Grâce à un processus de collaboration, un outil de participation numérique sera mis en œuvre et testé avec les jeunes afin de mesurer son impact sur les populations de jeunes sous-représentées. Ambition: Faire participer les jeunes à la conception et à la mise en œuvre d'un nouvel outil d'accès numérique est une entreprise importante qui a l'avantage d'avoir un impact considérable sur la prochaine génération d'électeurs.

Résumé du statut de fin de session IRM

2. Donner aux jeunes plus d'occasions de contribuer à l'élaboration de programmes et de services gouvernementaux en travaillant en partenariat avec les jeunes pour mettre en œuvre un outil de participation numérique.

Texte d'engagement

Statu quo ou problème / question à traiter: les jeunes sont connectés numériquement comme jamais auparavant et possèdent les compétences et la passion nécessaires pour résoudre les problèmes qui les concernent aux niveaux local et mondial. Malheureusement, ils ne sont pas impliqués dans les processus civiques de la même manière que les générations précédentes, de sorte que les méthodes pour les impliquer doivent évoluer.

Objectif principal: inciter les jeunes à mettre en place une plate-forme d’engagement numérique qui exploite leur énergie collective et les méthodes de connexion existantes (par exemple, médias sociaux, mobile, numérique) pour contribuer de manière continue aux processus d’élaboration des politiques et des programmes du gouvernement.

Brève description de l'engagement: L'Ontario expliquera aux jeunes la façon dont ils participent actuellement, leur volonté de participer et comment un ou plusieurs outils numériques appuieraient cela.

Ambition: Faire participer les jeunes à la conception et à la mise en œuvre d'un nouvel outil d'accès numérique est une entreprise importante qui a l'avantage d'avoir un impact considérable sur la prochaine génération d'électeurs.

Milestones

1. Invitez le Conseil du Premier ministre sur les perspectives pour la jeunesse et ses réseaux de jeunes sur la manière dont les jeunes s'engagent actuellement dans la participation civique par le biais de moyens numériques, ainsi qu'en personne, afin de mieux comprendre comment ils souhaitent impliquer le gouvernement.

2. Organisez des laboratoires de conception avec le Conseil du Premier ministre sur les perspectives pour les jeunes et leurs réseaux de jeunes afin de faciliter la mise en œuvre d'un outil de participation numérique en phase bêta, à des fins de test et d'évaluation.

3. Lancement bêta d'un outil d'engagement numérique et établissement d'une base de référence pour évaluer l'engagement civique numérique des jeunes et identifier les opportunités d'amélioration.

4. Utilisez les commentaires des tests bêta pour lancer une version mise à jour de l'outil de participation numérique et testez / mesurez son impact sur la participation citoyenne numérique des jeunes, avec une évaluation simultanée.

5. Continuez à mettre à jour l'outil de participation numérique avec le Conseil du Premier ministre sur les perspectives pour les jeunes et leurs réseaux de jeunes par le biais de laboratoires de conception ou d'autres outils gouvernementaux ouverts (p. Ex. PoliHack).

Aperçu de l'engagement

But de l'engagement

Objectif général et pertinence

L'engagement que 2 cherche à résoudre concerne les faibles niveaux et la nature changeante de la participation des jeunes à l'élaboration et à la conception des programmes, des politiques et des services du gouvernement de l'Ontario. Parmi les principaux obstacles à la participation des jeunes en Ontario, mentionnons les contraintes de temps, les contraintes financières, le transport, la stigmatisation sociale, la perte de confiance en soi et l’appui insuffisant des membres de la communauté et des organisations. Voir Chan, Meanne et Joe Lee (2016). Sommet Impact Jeunesse: Redéfinir l'engagement civique des jeunes en Ontario 2016 / 2017 Report. https://studioy.marsdd.com/wp-content/uploads/2017/07/MaRS-YIS-Public-Report-2.pdf [Dernier accès 10 septembre 2017]. La compréhension de l'engagement civique des jeunes qui sous-tend l'engagement 2 va au-delà de l'égalité entre l'engagement civique et la participation aux élections pour une vision plus large de la citoyenneté numérique transmise par la technologie. Voir Turcotte, M. (2015). Aperçus sur la société canadienne: Participation politique et engagement civique des jeunes. Statistique Canada, 1-17. http://www.statcan.gc.ca/pub/75-006-x/2015001/article/14232-eng.pdf [Dernier accès 10 septembre 2017]. Voir aussi Samara (2015). Message non délivré: le mythe de la jeunesse apathique et l'importance du contact dans la participation à la vie politique. http://www.samaracanada.com/docs/default-source/default-document-library/samara-messagenotdelivered-g.pdf?sfvrsn=2et Hamel, AV (2011). De consommateur à citoyen: médias numériques et engagement citoyen des jeunes. Réseau Éducation-Médias, 1-36. http://mediasmarts.ca/sites/mediasmarts/files/pdfs/publication-report/full/civic-engagement.pdf [Dernier accès 10 septembre 2017]. L’objectif déclaré de l’engagement 2 est de «faire participer les jeunes à la mise en place d’une plateforme numérique d’engagement qui exploite leur énergie collective et les moyens existants de connexion (par exemple, les médias sociaux, les communications mobiles, numériques) pour contribuer aux processus de développement des politiques et des programmes du gouvernement sur une base continue. base.' La Direction des stratégies pour la jeunesse du ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse espère que cet exercice aura un impact positif important sur la prochaine génération d'électeurs en démontrant que leurs contributions peuvent réellement améliorer le fonctionnement des politiques, des programmes et des services gouvernementaux.

Cet engagement implique que la Direction des stratégies pour la jeunesse du ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse travaille en consultation avec le Conseil du premier ministre sur les perspectives pour la jeunesse (PCYO) afin de trouver où et comment utiliser les plates-formes de médias sociaux en tant que modes attrayants d'engagement civique des jeunes. Sean Twyford, directeur, Direction des stratégies pour la jeunesse, ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse, et personne-ressource responsable de cet engagement, l'initiative pilote de gouvernement ouvert

'fournit un cadre efficace pour l'engagement des jeunes. Cela nous a permis de ne plus être centrés sur les jeunes mais d'avoir un cadre pour relier notre travail et notre raison d'être à quelque chose de plus facile à comprendre en ce qui concerne les raisons pour lesquelles le gouvernement le ferait. Cet engagement nous a permis de consacrer du personnel et des ressources à cette initiative '

La pertinence de cet engagement, tel que présenté, est axée sur les valeurs de la participation civique, de la technologie et de l’innovation pour l’ouverture et la responsabilisation du PGO. Chacun des cinq jalons cherche à ouvrir le processus décisionnel aux jeunes de l’Ontario et à solliciter une contribution significative de ce groupe démographique pour éclairer le processus décisionnel ainsi que pour promouvoir les nouvelles technologies - ou dans ce cas les plates-formes en ligne - offrant des possibilités d’échange d’informations, de participation publique, de participation. et la collaboration.

L'élaboration et la conception d'un outil de participation numérique sollicitant et recueillant des médias sociaux et des réponses anonymes à des questions de politique jeunesse visant à améliorer les programmes et les services gouvernementaux destinés aux jeunes de l'Ontario sont au cœur des cinq étapes cumulatives.

Cet engagement s'appuie sur les efforts déployés de longue date par le gouvernement de l'Ontario pour accroître la participation des jeunes à l'élaboration de politiques. Au cours des dernières années, cela a inclus des activités telles que, impliquer les jeunes dans des consultations prébudgétaires via un forum en ligne créé pour faire participer les Ontariens et Ontariennes aux décisions qui les concernent et sur Twitter (#budgettalks), Voir, http://www.children.gov.on.ca/htdocs/english/youthopportunities/steppingup/steppingup2015/civicengagement.aspx http://www.children.gov.on.ca/htdocs/English/documents/youthopportunities/steppingup/2015exec_summary.pdf [Dernier accès 18 Octobre 2017]. soutien provincial à de nombreux événements #PoliHack réunissant divers intervenants du secteur de la jeunesse, notamment des spécialistes des données, des chercheurs, des décideurs et des jeunes qui apportent leur savoir collectif afin de proposer des stratégies et de développer des applications destinées à résoudre les problèmes réels des jeunes. Voir, http://www.children.gov.on.ca/htdocs/English/professionals/steppingup/steppingup2016/civicengagement.aspx [Dernier accès 18 Octobre 2017]. Comme l'a noté M. Twyford, le critère d'évaluation du succès de l'engagement 2 ne reposera pas sur le nombre de jeunes participants, mais plutôt sur la démonstration aux jeunes de l'Ontario:votre voix a effectivement un impact sur le fonctionnement du gouvernement.'

Spécificité et impact potentiel

Le langage d'engagement des jalons individuels d'engagement 2 est relativement uniforme parmi les jalons 2.1, 2.2, 2.3 et 2.4. Dans chaque cas, le langage utilisé décrit une activité qui peut être interprétée comme vérifiable mais qui nécessite une interprétation de la part du lecteur pour identifier le but de l’activité et déterminer quels seraient les produits livrables. En tant que tel, chacun de ces jalons est évalué comme ayant une spécificité moyenne. Bien que la participation civique des jeunes soit actuellement faible Voir Chan, Meanne et Lee (2016) et Samara (2015), op. cit dans la province de l'Ontario, et malgré la création de l'outil en collaboration avec les bénéficiaires concernés, le manque de précision parmi les étapes clés de l'engagement 2 empêche de comprendre la portée et l'échelle de l'outil à créer. Cela dit, même en l'absence d'indicateurs ou de résultats clairs, les jalons sont des activités vérifiables qui se passent d'explication, et il en va de même pour l'engagement dans son ensemble. Sur la base de cette évaluation, l'engagement de 2 est considéré comme étant de spécificité moyenne.

Le point de départ pour examiner l’impact potentiel de l’engagement 2 est fondé sur le principe suivant:la popularité croissante de la technologie signifie que les activités d'engagement civique doivent être redéfinies pour s'adapter à une nouvelle ère de citoyenneté numérique » et "l'engagement civique via des activités en ligne est sous-examiné." Voir Chan, Meanne et Lee (2016), op. cit. Pour l'engagement 2, il existe un lien clair entre l'objectif spécifié et les cinq jalons définis pour atteindre cet objectif. Travailler avec les jeunes de l'Ontario à la conception et à la mise en œuvre d'un outil de participation numérique est une nouvelle méthode pour offrir aux jeunes la possibilité de contribuer à l'élaboration de programmes et de services gouvernementaux. On ne peut toutefois pas tenir pour acquis que cet engagement particulier nécessairement servir de passerelle vers un engagement dans une gamme plus large de problèmes liés à la jeunesse. La caractéristique commune à travers les cinq jalons cumulatifs est un effort apparent pour déterminer la meilleure façon d’appliquer les «méthodes de connexion existantes (par exemple, les médias sociaux, les communications mobiles, le numérique)» pour obtenir un engagement accru des jeunes. Cependant, pour réaliser pleinement le potentiel de transformation de ces «méthodes de connexion existantes», il est également nécessaire d'identifier et de définir les conditions dans lesquelles elles peuvent le plus efficacement donner aux jeunes plus de possibilités de contribuer au développement des programmes et des services gouvernementaux. Cela dit, l'engagement 2 est considéré comme une avancée majeure dans le domaine politique concerné.

Statut
Achevée

L’objectif de fournir aux jeunes plus de possibilités de contribuer à l’élaboration de programmes et de services gouvernementaux est un souhait de longue date du gouvernement de l’Ontario, antérieur à la participation de l’Ontario au programme pilote sous-national OGP. Selon Sean Twyford, directeur, Direction des stratégies pour la jeunesse, ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse, et la personne responsable de cet engagement, et Tsz-Lung Cheung, gestionnaire par intérim, Unité des initiatives et de l'engagement pour la jeunesse, Direction des stratégies pour la jeunesse, Ministère des Enfants et de la Jeunesse. Services, un plan visant à créer une plateforme d’engagement numérique ciblant l’engagement des jeunes a précédé le lancement du Open Government Partnership Plan d'action. Dans 2013, par exemple, le Conseil du Premier ministre sur les perspectives pour la jeunesse (PCYO) a été créé en tant qu'organe consultatif composé de jeunes 25, de jeunes professionnels et de dirigeants, âgés de 16 à 25, pour donner au gouvernement des conseils sur la manière d'améliorer la prestation des services. et concevoir des programmes et des services gouvernementaux destinés aux jeunes, faire rapport sur des problèmes spécifiques et partager des idées sur la meilleure manière de soutenir les jeunes. Voir, Premier conseil des premiers ministres sur les possibilités pour les jeunes https://news.ontario.ca/opo/en/2013/03/first-ever-premiers-council-on-youth-opportunities.html [Dernier accès 10 février 2018]. Une liste des membres actuels est disponible à l'adresse suivante: https://www.pas.gov.on.ca/scripts/en/BoardDetails.asp?boardID=142820 [Dernier accès 10 février 2018]. Le procès-verbal de la téléconférence du sous-comité 19, 2017 PCYO de juillet sur YouthVoiceON (YVO) est disponible à l'adresse suivante: https://www.dropbox.com/sh/d6p4z87fuzhngkx/AACxEQOBWatvJevAYXPYJfRJa/Advisory%20groups%20-%20Groupe%20consultatif/Digital%20engagement%20tool%20-%20Outil%20de%20mobilisation%20num%C3%A9rique?amp%3Bpreview=PCYO+Subcommittee+Feedback+-+YouthVoiceON+(2017-07-20).docx & dl = 0 & preview = PCYO + Sous-comité + Commentaires + - + YouthVoiceON + (2017-07-20) .docx [Dernier accès à 10 février 2018]. Tout au long de 2015 et 2016 Des groupes de jeunes 2015 de dix villes de la province ont participé à la tournée d’écoute PCYO 2016-400: la région du Grand Toronto (est et ouest), Hamilton, Windsor, Sudbury, Chatham-Kent, Centre Wellington, North Wellington / Township de Mapleton, Uxbridge, et Amherstview. Voir, http://www.children.gov.on.ca/htdocs/English/professionals/oyap/PCYO-blog.aspx [Dernier accès 10 Février 2018] Des visites d'écoute ont été utilisées pour collecter des informations sur des thèmes clés, des actions à mener et des questions à prendre en compte lors de l'utilisation des technologies de communication numériques pour promouvoir l'engagement des jeunes. Parmi les principaux thèmes abordés lors de ces réunions, citons: comment s’engager avec les étudiants; types de ressources nécessaires pour faciliter les conversations; mécanismes de rétroaction; engager les jeunes dans leur langue maternelle; faire face aux inégalités numériques; répondre aux besoins des jeunes vulnérables; comprendre l'impact de la rétroaction; protéger la vie privée; cadres d’évaluation pour démontrer l’impact de la plateforme YouthVoice. La participation du gouvernement de l’Ontario au programme pilote infranational a été essentielle pour accélérer la conception, la mise en œuvre et le lancement de la plate-forme. Voir, Tournée d’écoute PCYO / Atelier sur le gouvernement ouvert - Résumé des thèmes clés, mesures de suivi et questions complémentaires 02-02-2017 https://www.dropbox.com/sh/d6p4z87fuzhngkx/AACxEQOBWatvJevAYXPYJfRJa/Advisory%20groups%20-%20Groupe%20consultatif/Digital%20engagement%20tool%20-%20Outil%20de%20mobilisation%20num%C3%A9rique?amp%3Bpreview=PCYO+Subcommittee+Feedback+-+YouthVoiceON+(2017-07-20).docx & dl = 0 & preview = PCYO + Ecoute + Visite + - + Ouvert + Gouvernement + Atelier + Touche + Thèmes + (2017-02-22) .docx [Dernier accès à 10 février 2018] Les jalons individuels accompagnant cet engagement ont été achevés dans les douze mois du programme pilote et la mise à jour est en cours. Le détail du plan de projet pour l’engagement 1 est disponible à l’adresse suivante: https://www.dropbox.com/sh/d6p4z87fuzhngkx/AABFkd_o8p_1Cup0kUuOBnUCa/Project%20Plans%20-%20Plans%20des%20projets/Youth%20Engagement%20-%20Participation%20des%20jeunes?dl=0&preview=Youth+Engagement+Project+Plan.docx [Dernier accès 10 Février 2018]

Milestone 2.1. S'engager avec les jeunes pour développer leur vision

Depuis sa création dans 2013, le personnel de la Direction des stratégies pour la jeunesse du ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse (MSEJ) rencontre régulièrement des représentants du Conseil du premier ministre sur les services à la jeunesse (CPJO). En janvier et février, 2017, un sous-comité composé de représentants du ministère, du Secrétariat du Conseil du Trésor et du PCYO, a été formé pour fournir des commentaires et des informations sur la plate-forme d'engagement numérique YouthVoiceON. Comme indiqué précédemment, des éléments de l'engagement 2017 ont été discutés lors de trois réunions du PCYO (mars 2-10, Timmins; May 11-28, Toronto; octobre 29-1, Toronto) et d'une réunion de téléconférence du sous-comité PCYO sur YouthVoiceON. . Voir, https://www.dropbox.com/sh/ms9hij0zzy8o7kv/AADtTwrBJJHZMSdKUmiiaZ6_a/Digital%20engagement%20tool%20-%20Outil%20de%20mobilisation%20num%C3%A9rique?dl=0 [Dernier accès 10 février 2018]. Remarque: les ordres du jour et les notes récapitulatives des réunions du PCYO ne sont pas accessibles au public. Lors de chacune des réunions du PCYO, il était prévu de discuter de questions relatives à YouthVoiceON. Par exemple, lors de la réunion de Timmins, la discussion a impliqué des membres de la Première nation Mattagami et a servi de lancement en douceur de la plate-forme YouthVoiceON. Ici, les discussions ont porté sur les défis associés à la prise de contact avec les jeunes des régions rurales et éloignées. La réunion de mai à Toronto a mis de côté le compte rendu de 40 pour fournir un aperçu et recevoir des commentaires sur la plate-forme. La réunion du sous-comité PCYO «YouthVoiceON» (YVO) a coïncidé avec la publication de l'auto-évaluation et du sondage en ligne de l'OGO. Les participants à cette réunion ont proposé des idées et des commentaires sur: les stratégies permettant de faire de YouthVoiceON un élément important dans les écoles; des stratégies pour augmenter le nombre de réactions des jeunes sur la plateforme; des stratégies pour diffuser des informations sur la plate-forme à travers les réseaux PCYO; reliant la plate-forme aux réunions du PCYO; et une discussion générale sur l'engagement des jeunes. Voir Notes de synthèse du Sous-comité de la jeunesse du PCYO (YVO), réunion par téléconférence de juillet 19, 2017. https://www.dropbox.com/sh/ms9hij0zzy8o7kv/AADtTwrBJJHZMSdKUmiiaZ6_a/Digital%20engagement%20tool%20-%20Outil%20de%20mobilisation%20num%C3%A9rique?dl=0&preview=PCYO+Subcommittee+Feedback+-+YouthVoiceON+(2017-07-20).docx [dernier accès 10 février 2018] Lors de la réunion du PCYO d'octobre, le procès-verbal de 90 a été attribué aux membres du conseil pour qu'ils donnent des conseils sur l'outil et son lancement officiel.

Un thème récurrent des réunions a été la nécessité d'expliquer clairement comment les réactions des jeunes obtenues via la plate-forme YouthVoiceON étaient utilisées pour orienter et informer les politiques et programmes du gouvernement. Les membres du PCYO ont clairement indiqué que l’un des aspects essentiels de l’établissement d’une relation de confiance consistait à faire en sorte que les jeunes sachent pourquoi ils passaient leur temps à fournir des avis et des conseils au gouvernement. Il semble que le gouvernement ait donné suite à cet avis dans la mesure où l'étape 4 de laComment ça marche'explication fournie sur le http://youthvoiceontario.ca page d'accueil spécifie que 'Les commentaires soumis sur le site YouthVoiceON via Twitter ou par des commentaires anonymes ci-dessous seront modérés afin de supprimer les informations personnelles ou permettant de vous identifier. Il sera ensuite collecté et regroupé pour analyse par l’équipe YouthVoiceON. L'équipe YouthVoiceON aidera le gouvernement à effectuer l'analyse afin de garantir que la voix des jeunes soit entendue et comprise.'

Milestone 2.2. Organisez des laboratoires de conception avec le Conseil du Premier ministre sur les perspectives pour les jeunes et leurs réseaux de jeunes afin de faciliter la mise en œuvre d'un outil de participation numérique en phase bêta, à des fins de test et d'évaluation.

Pour concrétiser cet événement, des représentants de la Direction des stratégies pour la jeunesse du ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse (MSEJ) ont organisé des réunions et des ateliers (laboratoires de conception) avec des membres de PCYO et divers experts du secteur public. Les laboratoires de conception ont réuni des membres du PCYO et des sujets (p. Ex. Le commissaire à l'information et à la protection de la vie privée de l'Ontario) afin de créer conjointement des protocoles pour la plate-forme YouthVoiceON, afin d'influencer sa conception, afin d'évaluer son efficacité en fournissant des informations en retour pour son lancement en version bêta . Les résultats spécifiques découlant de ce processus comprennent: L'ordre du jour, les procès-verbaux et autres informations importantes sur ces réunions et ateliers ne sont pas accessibles au public. De telles informations n'ont pas non plus été fournies au chercheur en IRM

  • Élaboration conjointe d'un protocole de protection de la vie privée dans le cadre d'un processus faisant appel aux experts en la matière suivants: iNetwork du ministère des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs; la Direction des services juridiques et le Bureau de l'accès à l'information et de la protection des renseignements personnels du ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse; le commissaire à l'information et à la protection de la vie privée de l'Ontario.
  • Co-développement et conception de la plate-forme YouthVoiceON par le biais d'interactions avec les experts en la matière suivants: membres du Conseil du Premier ministre sur les perspectives pour les jeunes; jeunes participant à la tournée d'écoute du Conseil du Premier ministre sur les perspectives jeunesse.

Parmi les autres experts en la matière engagés dans ce processus, mentionnons: les services de police de Toronto; le commissaire à l'information et à la protection de la vie privée de l'Ontario; et des membres du groupe de travail des directeurs sur les perspectives pour les jeunes (composé des ministères au service de la jeunesse de 20).

Selon le rapport d'auto-évaluation XGUM de juillet de l'OGO, Voir, Open Government Partnership: mise à jour en cours https://www.ontario.ca/page/open-government-partnership-progress-update#section-7 [Dernier accès 10 Février 2018] les laboratoires de conception et les ateliers ainsi que les interactions avec les experts en la matière ont abouti à la création conjointe d'une série de documents - évaluation des incidences sur la vie privée, évaluation des risques pour la vie privée, évaluation de la conception des risques pour la vie privée, protocole d'évaluation du spectre de risque des médias sociaux, évaluation continue de l'accessibilité - pour guider les protocoles de plate-forme. Ces documents ne sont pas archivés publiquement en ligne.

À l'automne de 2017, le PCYO a entamé une tournée d'écoute / un atelier de gouvernement ouvert dans le but en partie de rassembler des informations supplémentaires sur la meilleure façon de continuer à progresser dans le développement et la mise en œuvre de YouthVoiceON. La tournée d’écoute 2017 a visité la Première nation de Fort William et Sault Ste. Marie dans le nord de l’Ontario et Peterborough, Brantford, Kitchener et London dans le sud de l’Ontario. Les ordres du jour, les procès-verbaux et autres informations importantes sur les arrêts de la tournée d'écoute ne sont pas publiquement disponibles. Il existe cependant un document de synthèse disponible en ligne. Voir, Tournée d’écoute du PCYO / Atelier sur le gouvernement ouvert - Résumé des thèmes clés, mesures de suivi et questions de suivi. https://www.dropbox.com/sh/d6p4z87fuzhngkx/AACxEQOBWatvJevAYXPYJfRJa/Advisory%20groups%20-%20Groupe%20consultatif/Digital%20engagement%20tool%20-%20Outil%20de%20mobilisation%20num%C3%A9rique?amp%3Bpreview=PCYO+Subcommittee+Feedback+-+YouthVoiceON+(2017-07-20).docx & dl = 0 & preview = PCYO + Ecoute + Visite + - + Ouvert + Gouvernement + Atelier + Clé + Thèmes + (2017-02-22) .docx [Dernier accès à 10 février 2018]. L'information recueillie lors de cette visite n'était pas directement liée au plan d'action de l'Ontario, mais reflète les efforts continus déployés pour mettre à jour, améliorer et promouvoir la plateforme conformément aux points de vue des jeunes de l'Ontario.

Milestone 2.3. Lancement bêta d'un outil d'engagement numérique et établissement d'une base de référence pour évaluer l'engagement civique numérique des jeunes et identifier les opportunités d'amélioration.

Les tests bêta de la plate-forme YouthVoiceON ont eu lieu d’août à octobre 2017. Cette plate-forme est liée à un compte Twitter. Elle sollicite et collecte des réponses anonymes à des questions de politique jeunesse "dans le but d'améliorer les programmes et les services gouvernementaux destinés aux jeunes de l'Ontario." Voir aussi, L’Ontario offre davantage de possibilités aux jeunes de façonner leurs politiques, https://news.ontario.ca/mcys/en/2017/10/ontario-creating-more-opportunities-for-youth-to-shape-policy.html [Dernier accès 10 février 2018]. Comme indiqué à la http://www.youthvoiceontario.ca site Web, la plate-forme fonctionne sur la base de quatre étapes.

La conception technique de la plate-forme a été réalisée en interne conformément aux commentaires des membres du PCYO et a été dirigée par Tsz-Lung Cheung. Ce processus a impliqué - et continue d’être impliqué - en présentant aux membres du Conseil les modifications suggérées à la plate-forme, en sollicitant leurs réactions, en modifiant la plate-forme en conséquence et en sollicitant des réactions supplémentaires. À cette fin, le PCYO a été et continue d’être le moteur de nombreux aspects de ce processus, de la conception à l’exécution, en passant par la sensibilisation, dans la mesure où son opinion et ses conseils ont été activement recherchés avant la mise en œuvre de l’engagement 2, et il continuera à jouer. un rôle consultatif clé dans un large éventail d'activités intéressant les ministères au service de la jeunesse. Le Commissariat à l'information et à la protection de la vie privée de l'Ontario est également impliqué étant donné la nécessité de protéger la vie privée des jeunes qui utilisent l'outil.

Tout au long du développement et de la mise en œuvre de la plate-forme YouthVoiceON, le fait que cette plate-forme se veut un outil destiné à soutenir le dialogue entre les jeunes et le gouvernement sur des questions politiques majeures plutôt que la plate-forme de la politique partisane a toujours été pris en compte. Pour faciliter le dialogue, de nouvelles questions sont régulièrement posées sur la plate-forme, auxquelles les jeunes de toute la province sont invités à commenter. Pour ceux qui supervisent la mise en œuvre de l'engagement 2, on espère qu'avec la plate-forme maintenant en place, d'autres ministères commenceront à l'utiliser comme un moyen de dialoguer avec les jeunes sur les problèmes relevant de leurs juridictions ministérielles respectives. Par exemple, le dialogue sur le climat en cours était une initiative du secrétariat aux changements climatiques de la province. Dans les mots de Tsz-Lung Cheung,

'Nous ne menons pas la discussion ou les sujets de politique. Notre but ultime est d’avoir un contrôle éditorial [sur ce qui est discuté]. Les gens, les ministères, etc., soumettent des sujets et nous les sélectionnons. Nous avons la chose à utiliser, et ils [d'autres agences] demandent à l'utiliser. La clé est l'outil. Quant au sujet lui-même, nous voulons voir l'angle de la jeunesse.'

Depuis février, 2018 a été abordé sous trois thèmes choisis par le ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse. Au cours de la phase de bêta-test, la discussion a porté sur le mentorat des jeunes. Cela a été suivi d'une discussion sur l'éducation postsecondaire dans la province et, plus récemment, d'une discussion sur le changement climatique. Les visiteurs de l' http://www.youthvoiceontario.ca Le site Web pose trois questions: Qu'est-ce qui vous motive à prendre des mesures pour lutter contre le changement climatique? Comment luttez-vous contre le changement climatique chez vous, à l'école ou dans votre communauté? Comment pouvons-nous encourager les jeunes de l'Ontario à contribuer à la lutte contre les changements climatiques? Les utilisateurs ont la possibilité de soumettre des réponses via la plate-forme ou de rejoindre une conversation Twitter sur ces problèmes. Deux discussions futures sont prévues, dont l’une sur l’amélioration de la sensibilisation aux commotions cérébrales dans le programme scolaire de l’Ontario et l’amélioration du traitement (par exemple, Rowan 'Law) Voir, http://rowanslaw.ca/ [Dernier accès 10 février 2018]. et un sur l'accès aux services d'établissement des réfugiés dans la province. Les visiteurs de la plate-forme sont en mesure de répondre aux questions, de lire les Tweets et de contribuer aux conversations. Une fois les périodes de conversation terminées, les résultats doivent être communiqués via les comptes Twitter @YouthVoiceON et @VoixDesJeunesON. En outre, des informations sont censées être fournies sur la manière dont les commentaires, les idées et les opinions reçus contribuent à la politique du gouvernement. Au moment de la rédaction du présent document, aucune information de ce type n’avait été publiée au sujet des discussions précédentes.

Jalons 2.4. Utilisez les commentaires des tests bêta pour lancer une version mise à jour de l'outil de participation numérique et testez / mesurez son impact sur la participation citoyenne numérique des jeunes, avec une évaluation simultanée.

Jalons 2.5. Continuez à mettre à jour l'outil de participation numérique avec le Conseil du Premier ministre sur les perspectives pour les jeunes et leurs réseaux de jeunes par le biais de laboratoires de conception ou d'autres outils gouvernementaux ouverts (p. Ex. PoliHack).

Les jalons 2.4 et 2.5 sont directement connectés au jalon 2.3. Ils se concentrent sur la collecte des commentaires des utilisateurs des tests bêta pour réviser / mettre à jour la http://youthvoiceontario.ca/ site Web pour guider et informer les mises à jour de la plate-forme en consultation avec le PCYO. Voir, Open Government Partnership - Plan de projet, https://www.dropbox.com/sh/d6p4z87fuzhngkx/AABFkd_o8p_1Cup0kUuOBnUCa/Project%20Plans%20-%20Plans%20des%20projets/Youth%20Engagement%20-%20Participation%20des%20jeunes?amp%3Bpreview=Youth+Engagement+Project+Plan.docx&dl=0&preview=Youth+Engagement+Project+Plan.docx [Dernier accès 10 février 2018]. Comme indiqué ci-dessus, la période de test bêta prévue (Milestone 2.4) a eu lieu entre août et octobre 2017. Interrogé sur ce processus, Tsz-Lung Cheung a indiqué que, malgré le fait que les utilisateurs de la plate-forme se sont impliqués tout au long de cette période et qu'ils aient eu la possibilité de fournir des réactions via cette plate-forme, les réactions du public ont été très minimes. Dans ses mots,des commentaires ont été demandés mais n'ont pas été reçus' Les efforts visant à obtenir les réactions du public sur la plate-forme restent en place, comme en témoigne la publication d'une Aidez nous à améliorer! icône sur la plate-forme.

Premiers résultats: a-t-il ouvert le gouvernement?
Participation civique: majeure

Engagement 2 vise à faciliter et à renforcer la participation des jeunes à l’élaboration et à la conception des programmes, des politiques et des services du gouvernement de l’Ontario grâce à l’élaboration et à la mise en œuvre d’une plate-forme en ligne. L'engagement est enraciné dans la notion que le dialogue jeunesse-gouvernement peut être amélioré en cherchant à établir des liens avec les jeunes par le biais de leurs canaux de communication préférés. La mise en œuvre de la plate-forme YouthVoiceON et des comptes Twitter qui l'accompagnent marque un développement important dans les efforts du gouvernement en matière de mobilisation des jeunes.

Étant donné que la plate-forme en est encore à ses débuts, il reste encore beaucoup à apprendre sur la manière dont cet outil peut être utilisé de la manière la plus efficace pour catalyser le changement des questions de politique importantes pour la jeunesse. À cette fin, ceux qui sont le plus en phase avec l'engagement 2 affirment qu'il est encore tôt et qu'il faut surmonter l'inertie institutionnelle, notamment pour catalyser le changement dans les canaux de communication établis du gouvernement. Un signe d'espoir réside dans le nombre d'abonnés sur Twitter que le compte @YouthON a acquis en très peu de temps.


NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!