Ignorer la navigation
Paris, France

Usine de solidarité (PAR0006)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Paris, France Plan d'action 2019 - 2021

Cycle du plan d'action: 2019

Statut: actif

Institutions

Institution directrice: Centre d'action sociale de la ville de Paris (CASVP)

Institution (s) de soutien: Direction de l'Action Sociale, de l'Enfance et de la Santé (DASES) Maisons de la vie associative et des citoyens (MVAC) Mairies

Domaines politiques

Communautés marginalisées, Participation du public, Sous-national

Revue IRM

Rapport IRM: Examen IRM en attente

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: examen IRM en attente

Pertinent avec les valeurs OGP: en attente d'examen IRM

Impact potentiel: examen IRM en attente

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

Quel est le problème public que l'engagement traitera?

Alors que Paris dispose de 21,000 lieux d’hébergement pour sans-abri ouverts toute l’année, les deux éditions de
la nuit de solidarité, organisée par la Ville de Paris pour compter, une nuit donnée, les personnes sans abri, et
mieux connaître leurs origines et leurs besoins, a montré que plus de personnes dormaient sur 3,600
les rues.

Ces situations de grande précarité recouvrent des réalités différentes: personnes isolées, principalement des hommes de taille moyenne, bien que la proportion de femmes ait augmenté ces dernières années, les personnes venant à Paris
pour refuge, familles, travailleurs pauvres, etc.

De même, les trajectoires individuelles qui conduisent à ces situations de rue sont diverses: outre les
voies migratoires et les conséquences de la crise économique (surendettement, perte de
emploi ou logement), perturbations personnelles (accident de la vie). , séparation, mort, maladie ...) ou même en dehors d’institutions non accompagnées de solutions durables d’insertion sociale et professionnelle
(prison, hôpital, protection de l’enfance, etc.) peuvent mener à la rue.

Les efforts de toutes les parties prenantes sont considérables et contribuent à faire de Paris une ville de
solidarité. La région parisienne a donc de nombreuses structures et les ressources mobilisées par tous les partenaires ont
régulièrement augmenté ces dernières années.

Par exemple, la ville de Paris concentre près de 30% des hébergements en Ile-de-France,
créé et financé par l’État, alors qu’il représente 1% du territoire francilien; le Paris
les services sociaux font de la lutte contre la grande exclusion l'une de leurs priorités; Paris est l'un des
territoires sur lesquels le réseau associatif est le plus riche. Cependant, l’augmentation des besoins est
incontestable. Les acteurs de terrain font le double constat de la diversité des profils rencontrés, mais
aussi l'accumulation de difficultés aggravée par la chronicité des situations de rue.

Quel est l'engagement?

La solidarité est le fondement de notre ville mondiale. Le maire de Paris a fait de la lutte contre l'exclusion
la grande cause de son terme. Un pacte de lutte contre l'exclusion a été signé à 2015 et rassemble
institutions, associations et parisiens. L’action 101 du pacte prévoit notamment de "promouvoir le civisme
engagement et de faire connaître aux parisiens les opportunités d’engagement existant sur le
territoire ". La Solidarity Factory est née après les deux éditions de la Nuit de la solidarité, en 2018 et 2019,
Au cours de laquelle plus de 350, composées d'un travailleur social professionnel et de bénévoles, ont parcouru les rues de la capitale pour aller à la rencontre des sans-abri dormant dans l'espace public, dans le chemin de fer
stations, stations de métro, etc.

Au cours de ces deux nuits de solidarité, la mobilisation citoyenne a été rapide et généralisée. Plus que 3500
Les parisiens et les habitants des communes voisines répondent présents et demandent de continuer cette
engagement tout au long de l'année.
Afin de répondre à cette volonté des citoyens de s’engager auprès des sans-abri, le maire de Paris a
décidé de leur donner les clés pour investir dans la lutte contre la grande exclusion, grande cause de la
mandat.

En 2018, ce projet Solidarity Factory a été co-construit avec des parisiens et des associations luttant contre
l’exclusion, lors de quatre ateliers organisés en juin et septembre, qui ont rassemblé plus de
que les parisiens 200, y compris les personnes sans abri. Le nom même a été choisi lors d’un atelier de
idéation avec les parisiens.

Les missions de l'usine de solidarité qui se développent progressivement sont les suivantes:

1. Former et informer les parisiens qui souhaitent agir pour et avec les sans-abri
- Rendre accessible au plus grand nombre d’informations sur les appareils existants développés par la
Ville de Paris et ses partenaires (bagagerie, bains publics, lieux de distribution alimentaire, social
services et soins, etc.)
- Animer une communauté de volontaires de solidarité formés et prêts à agir aux côtés des sans-abri
parts
- Agir dans la convivialité: un café solidaire géré par une association de réinsertion sociale à travers
activité économique, espace de lecture, de rencontres et de débats.

2. Développer des projets citoyens et solidaires
- Un incubateur de solidarité pour soutenir des projets avec et pour les sans-abri
- Une chaîne de solidarité pour coordonner l’implication des citoyens avec les sans-abri: soutien à la
l'organisation de collections et d'événements pour le grand public.
- Un carrefour de solidarité pour faciliter les rencontres entre citoyens, associations et institutions:
lieu de débat et d'échange, mise à disposition de salles de permanence associative et / ou de réunions
pour le grand public.

3. Solidarité en création: faire de la culture un vecteur d’information autour d’un programme culturel
la solidarité et un levier d’émancipation et d’expression pour les accompagnés.
La Fabrique de la Solidarité est rattachée au Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris.

Comment l'engagement contribuera-t-il à résoudre le problème public?

Les "volontaires de la solidarité", formés à l’usine de la solidarité, pourront s’engager sur le terrain
actions proposées par les associations.

Cet engagement permettra également, par la sensibilisation et la formation, de créer plus de solidarité au quotidien
des citoyens aux personnes en situation de rue: une autre façon de lutter contre l’exclusion en recréant des
liens.

Pourquoi l'engagement est-il pertinent pour les valeurs OGP?

Cet engagement:
• Facilite l’accès à l’information. Cette information était déjà publique, mais dispersée et peu
connu. La formation permet non seulement aux citoyens de connaître l’information, mais aussi de mieux
comprendre comment l'utiliser.
• Donne aux citoyens la possibilité de s’engager avec la communauté sur le thème de la solidarité. À
devenir un acteur de la lutte contre l'exclusion.
• associe les citoyens à la définition d'actions où ils souhaitent être impliqués
De plus, il nous semble répondre aux valeurs d’engagement et de transparence de l’OGP.

Information additionnelle:

Informations sur la nuit de solidarité 2019:
https://www.paris.fr/nuitdelasolidarite#comment-s-est-deroulee-la-nuit-de-la-solidarite-dujeudi-7-fevrier-2019_26
https://www.paris.fr/actualites/nuit-de-la-solidarite-retour-en-images-6479
Pacte de Paris pour lutter contre l'exclusion: https://presse.paris.fr/wpcontent/uploads/2015/02/Pacte-parisien-de-lutte-contre-la-grande-exclusion-2015-2020.pdf
Programme de formation de la fabrique de solidarité: https://www.paris.fr/actualites/la-fabrique-dela-solidarite-6389
Et sur les réseaux sociaux: https://www.facebook.com/lafabriquedelasolidarite/


NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!