Ignorer la navigation
Philippines

Compétitivité des administrations locales (PH0039)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action national des Philippines 2015-2017

Cycle du plan d'action : 2015

Statut : Inactif

Institutions

Institution chef de file : Conseil national de la compétitivité (NCC)

Institution(s) de soutien : Département du commerce et de l'industrie, Autorité nationale de développement économique – Autorité des statistiques des Philippines, Département de l'intérieur et des collectivités locales. Académie, Groupes d'entreprises locales

Domaines politiques

Accès à l'information, Formations, Open Data

Revue IRM

Rapport IRM: Philippines: rapport de fin de session 2015-2017, Philippines Rapport d'avancement à mi-parcours 2015-2017

Suivi : Non

Premiers résultats : marginaux

Efficace i

Vérifiable : Oui

En rapport avec les valeurs OGP : accès à l'information, technologie

Impact potentiel:

Implémentation i

Achèvement:

Description

CMCI a pour objectif de couvrir 70% de toutes les administrations locales du pays. Cela vise également à obtenir la participation de toutes les régions, y compris la région autonome de Mindanao musulmane (ARMM).
Les données peuvent être utilisées par les investisseurs potentiels pour décider où localiser leurs entreprises. Plus important encore, les données peuvent servir d’outil aux dirigeants locaux pour évaluer la compétitivité de leur localité et prendre les mesures nécessaires pour améliorer les performances et l’attractivité des investissements.
Tous les résultats et données fournis sur le site Web de CMCI permettront au grand public de voir et de comparer le rendement de
leur localité par rapport aux autres villes du pays. Cela aidera également les citoyens à évaluer l'efficacité des dirigeants de leur gouvernement local et à devenir des électeurs plus informés.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

Résumé du statut de fin de session IRM

11. Compétitivité des gouvernements locaux

Texte d'engagement:

· Difficulté à collecter des données au niveau des villes et des communes;

· Durabilité de la collecte de données affectée par le financement

· Décalage dans les enquêtes de données nationales.

L’objectif est de concevoir et de fournir un outil de diagnostic pouvant être utilisé par les responsables des administrations locales pour évaluer leur niveau de compétitivité et identifier les domaines à améliorer et à collaborer.

Institution responsable: Conseil national de la compétitivité (CNC)

Institutions d'appui: Département du commerce et de l'industrie, Autorité nationale de développement économique - Autorité de la statistique des Philippines, Département de l'intérieur et des collectivités locales. Academe, groupes d'entreprises locales

Date de début: 1 mai 2014

Date de fin: 31 Juillet 2015

But de l'engagement

L'engagement visait à soutenir la conception et la mise en œuvre de l'Indice de compétitivité des villes et des municipalités (CMCI), un outil que les unités gouvernementales locales peuvent utiliser pour évaluer leur compétitivité et identifier les domaines à améliorer et à collaborer. [Remarque: L'indice fournit une image de la performance des administrations locales en termes de dynamisme économique, d’efficacité des administrations publiques et d’infrastructures: le dynamisme économique a été évalué en fonction de la taille et de la croissance de l’économie locale, mesurées par les immatriculations d’entreprises, le capital, les revenus et les permis d’occupation; capacité à générer des emplois; coût de la vie; coût de faire des affaires; approfondissement financier; productivité; et la présence d'entreprises et d'organisations professionnelles. L’efficacité du gouvernement reposait sur des données relatives aux scores de transparence, aux résultats en matière de gouvernance économique, aux impôts et recettes locaux, aux récompenses liées à la concurrence locale, à l’efficacité des entreprises, à la promotion des investissements, au respect des directives nationales, à la sécurité, à la santé et à l’éducation. Les scores d’infrastructures reposaient sur des données concernant le réseau routier existant, la distance entre le centre-ville et les principaux ports, les hébergements agréés par le ministère du Tourisme, les infrastructures de santé, les infrastructures éducatives, les services publics de base, les investissements en infrastructures, la connexion TIC, les distributeurs automatiques et les transports publics. (Voir Inquirer, Manille est la ville la plus compétitive; Davao Sur pour les provinces, Amy Remo, 17 July 2015. Disponible à l'adresse: http://business.inquirer.net/195432/manila-is-most-competitive-city-davao-sur-for-provinces#ixzz4PuTIPm71)] Cela visait à encourager les UGL à améliorer leur compétitivité de manière constante dans le temps. Plus précisément, il visait à couvrir toutes les villes 144 du pays, à augmenter le nombre d’UGL couvertes de 1,120 à 1,232 et à améliorer l’objectif préliminaire de score global de compétitivité de 20 (pourcentage du nombre total d’UGL couvertes) et à institutionnaliser le CMCI.

Statut

À mi-parcours: Complété

À mi-parcours, tous les résultats attendus de l'engagement ont été réalisés. Le nombre de villes couvertes est passé de 142 dans 2015 à 144 dans 2016; le nombre de LGU couvertes est passé de 1,120 sous 2015 à 1,389 sous 2016. En outre, 57 sur les villes 142 (40 pour cent) et 391 sur 978 (40 pour cent) ont amélioré leur indice de compétitivité global dans 2016. Les procédures de collecte des données ont également été achevées et institutionnalisées par un protocole d’accord avec les agences concernées. [Note: pour plus de détails, voir Aceron, Joy. 2017. Philippines Progress Report, 2015-2017. Open Government Partnership Mécanisme de rapport indépendant. ]

Bien que ce livrable ait été achevé à mi-parcours, la CCN a indiqué qu’elle avait dépassé sa propre cible pour 2017, couvrant un total de gouvernements locaux 1,487. Il a également été en mesure de couvrir la ville nouvellement convertie, General Trias. [Note: Conseil national de la compétitivité, réponse au questionnaire du chercheur de l'IRM pour le rapport de fin de mandat. Envoyée en octobre 6, 2017.] Le site Web de CMCI reste également opérationnel avec les derniers résultats du sondage.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: marginal

L'engagement a généré, systématisé et rendu public des informations sur la compétitivité des gouvernements locaux, informations qui n'étaient pas accessibles auparavant. L’augmentation en pourcentage 40 du niveau de compétitivité des UGL faisant l’objet de l’évaluation indique un changement dans les pratiques visant à améliorer la compétitivité, en particulier les pratiques liées au dynamisme économique, à l’efficacité des administrations publiques et aux infrastructures. [Remarque: l’Indice décrit comment les unités sont performantes en termes de dynamisme économique, d’efficacité gouvernementale et d’infrastructures: le dynamisme économique a été évalué en fonction de la taille et de la croissance de l’économie locale, mesurées par les enregistrements d’entreprise, le capital, les revenus et les permis d’occupation; capacité à générer des emplois; coût de la vie; coût de faire des affaires; approfondissement financier; productivité; et la présence d'entreprises et d'organisations professionnelles. L’efficacité du gouvernement reposait sur des données relatives aux scores de transparence, aux résultats en matière de gouvernance économique, aux impôts et recettes locaux, aux récompenses liées à la concurrence locale, à l’efficacité des entreprises, à la promotion des investissements, au respect des directives nationales, à la sécurité, à la santé et à l’éducation. Les scores d’infrastructures reposaient sur des données concernant le réseau routier existant, la distance entre le centre-ville et les principaux ports, les hébergements agréés par le ministère du Tourisme, les infrastructures de santé, les infrastructures éducatives, les services publics de base, les investissements en infrastructures, la connexion TIC, les distributeurs automatiques et les transports publics. (Voir Inquirer, Manille est la ville la plus compétitive; Davao Sur pour les provinces, Amy Remo, 17 July 2015. Disponible à l'adresse: http://business.inquirer.net/195432/manila-is-most-competitive-city-davao-sur-for-provinces#ixzz4PuTIPm71)] Cela indique que les collectivités locales ont pris en compte les premières conclusions de CMCI pour améliorer leur compétitivité et que les progrès peuvent être intensifiés et maintenus. Une des lacunes qui a été soulevée à maintes reprises au cours des entretiens est de savoir si le public a accès aux informations et les utilise pour engager le gouvernement, [Note: Manille est la ville la plus compétitive; Davao Sur pour les provinces, Amy Remo, 17 July 2015. Disponible à: http://business.inquirer.net/195432/manila-is-most-competitive-city-davao-sur-for-provinces#ixzz4PuTIPm71. ] en particulier pour améliorer les performances des gouvernements locaux en matière de compétitivité. Ceci est considéré par les parties prenantes comme important pour assurer la pérennité des gains de cette initiative.

Reportés?

Cet engagement ne sera pas repris dans le prochain plan d'action national. Selon NCC, cela est dû au fait que tous les produits livrables ont été achevés. [Note: Conseil national de la compétitivité, réponse au questionnaire du chercheur de l'IRM pour le rapport de fin de mandat. Envoyée en octobre, 6, 2017.] Le chercheur de l'IRM recommande au programme de poursuivre ses travaux en s'attachant à rendre les données du CMCI conviviales, exploitables et accessibles aux citoyens. Il convient d'accorder une attention accrue à la manière dont les UGL agissent en se basant sur les conclusions du CMCI pour entreprendre des réformes qui améliorent leur compétitivité, en mettant particulièrement l'accent sur les UGL n'ayant pas amélioré leurs scores. Le chercheur de l'IRM réaffirme également la recommandation d'harmoniser le CMCI avec d'autres indices d'évaluation pertinents pour l'efficacité et un impact plus important. [Note: Ibid.]


Engagements

Open Government Partnership