Ignorer la navigation
Portugal

Divulgation d'informations fiscales et douanières (PT0003)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action Portugal 2018-2020

Cycle du plan d'action: 2018

Statut: actif

Institutions

Institution chef de file: Autorité fiscale et douanière

Institution (s) de soutien: Réseau national pour l'administration ouverte et autres à définir

Domaines politiques

Citoyenneté et immigration, E-gouvernement, Prestation de services publics

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de conception du Portugal 2018-2020

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs du PGO: accès à l'information, participation civique

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

ENGAGEMENT #3: DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS FISCAUX ET DOUANIERS
Date de début et de fin de l'engagement: janvier 2019 - août 2020
Organisme / acteur d'exécution principal Autorité fiscale et douanière
Description de l'engagement
Quel est le problème public que l'engagement réglera? Contribuer à une disponibilité plus facile et plus rapide des informations fiscales de portée générique, sans identifier les situations des contribuables en particulier, et qui intéresse les citoyens en général, permettant une clarification et une prise de décision plus rapide par les décideurs économiques les plus variés.
Quel est l'engagement? Diffuser, sur une base plus large et plus accessible, les informations fiscales et douanières contenues dans les informations contraignantes et l'instruction administrative.
Évaluation et définition d'autres sujets / domaines présentant un intérêt pour les citoyens en général dans le domaine de l'information fiscale et douanière, en vue d'obtenir des contributions concrètes aux éventuels développements technologiques susceptibles de faciliter et de promouvoir l'accès des citoyens à l'information pertinente en matière fiscale et douanière.
Comment l'engagement contribuera-t-il à résoudre le problème public? Les informations contraignantes (prévues à l'article 68 de la loi fiscale générale) sont basées sur une demande formulée par le contribuable concernant un cadre juridique / fiscal spécifique dans les impôts les plus divers du système fiscal portugais tels que l'IRS, l'IRC, l'IVA, L'IMI, l'IMT, la CEI, entre autres, et l'administration fiscale ne peuvent pas procéder différemment du cadre sanctionné, sauf en cas de respect d'une décision judiciaire, mais expireront dans un délai de 4 ans à compter de sa délivrance. En ce qui concerne la situation fiscale / douanière de certaines informations contraignantes, les contribuables trouveront généralement ici un cadre juridique / fiscal qui peut servir de "guide" dans des situations similaires, et sert donc un intérêt public général.
En ce qui concerne les instructions administratives telles que les circulaires et les communications d'un service public, en l'occurrence l'administration fiscale, s'adressent aux destinataires en général, ce qui révèle un intérêt public dans la mesure où elles clarifient les doutes que peut créer la loi fiscale générale.
En outre, la tenue de réunions de travail pour débattre et la création conjointe d’engagements éventuels pour répondre aux besoins des citoyens, dans leurs relations avec les autorités fiscales, contribuera à renforcer la relation de confiance entre l’État et le citoyen et à soutenir le développement d'initiatives publiques plus efficaces axées sur les besoins réels du public cible.
Pourquoi cet engagement est-il pertinent pour les valeurs OGP? La mesure s'inscrit dans les axes Transparence, participation publique et utilisation des TIC et inclusion numérique.
Informations complémentaires La diffusion d'informations aux citoyens, en collaboration avec d'autres organismes publics, prévoit l'élargissement des canaux d'accès sans nécessiter d'authentification préalable (puisque le contenu sera public et en libre accès).
Activité clé avec un livrable vérifiable Date de début: Date de fin:
1 - Élaborer un plan de diffusion des informations mises à disposition par l'administration fiscale et douanière, en utilisant des canaux différenciés janvier 2019 juin 2019
2- Mettre en œuvre le plan de diffusion des informations fournies par l'administration fiscale et douanière juillet 2019 décembre 2019
3- Organiser des réunions de travail trimestrielles dans le cadre du réseau (et d'autres parties prenantes pertinentes identifiées) pour évaluer les questions / domaines pertinents pour les citoyens dans le cadre des informations fiscales et douanières janvier 2019 décembre 2019
4 - Consolider et structurer les résultats des réunions mentionnées dans l'activité jalon 3, identifier et opérationnaliser jusqu'à 2 engagements possibles à inclure dans le II PAN janvier 2020 août 2020
Coordonnées
Nom de la personne responsable de l'agence d'exécution Helder Borges Lage
Titre, Chef de service de la division Organisation et Qualité / Direction des services de planification et du contrôle de gestion
Courriel et téléphone Helder.Borges.Lage@at.gov.pt
21 881 26 24 Autres acteurs impliqués Acteurs étatiques impliqués À définir

OSC, secteur privé, multilatéraux, groupes de travail Réseau national pour une administration ouverte et autres à définir

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

3. Divulgation d'informations fiscales et douanières

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

«Les informations juridiques dans le domaine des taxes et des douanes sont souvent complexes et pleines de jargon juridique, ce qui rend difficile pour les citoyens et les entreprises de l'appréhender et d'en tirer pleinement parti. En tant que tel, il est important de rationaliser ces informations et de veiller à ce qu'elles soient mises à disposition de manière accessible et par différents canaux, afin de permettre aux différents décideurs économiques de prendre des décisions plus rapides et plus éclairées.

- Diffusion, sur une base plus large, plus simple et plus accessible, d’informations fiscales et douanières utiles aux citoyens et aux entreprises, telles que des "informations contraignantes" (avis juridiques / fiscaux émis par AT à la demande des contribuables et permettant de tracer des situations similaires pour: une période d’années 4) et des «instructions administratives» (circulaires et lettres rédigées par AT afin de lever les doutes sur la loi fiscale et douanière).

- Inversement, il s’agit d’une collaboration multipartite pour évaluer et définir des questions / domaines d’intérêt général dans le domaine fiscal et douanier, en vue d’obtenir des contributions concrètes aux éventuels développements technologiques susceptibles de faciliter, simplifier et promouvoir l’accès des citoyens et des entreprises à l’information.

La redéfinition des pratiques utilisées pour communiquer les informations fiscales et douanières produites par l'État permettra une diffusion plus large et plus efficace de ces questions à toutes les parties intéressées. En outre, la tenue de réunions de travail pour discuter et la création conjointe d'engagements éventuels pour répondre aux besoins des citoyens dans leurs relations avec l'administration fiscale contribuera à renforcer la relation de confiance entre l'État et les citoyens, ainsi qu'à soutenir les initiatives publiques. qui sont plus efficaces et ciblés sur les besoins réels du public cible. "

Milestones:

3.1. Développer un plan de diffusion des informations mises à disposition par l'AT, en utilisant des canaux différenciés

3.2. Mettre en œuvre un plan de diffusion des informations fournies par l'AT

3.3. Organiser des réunions de travail trimestrielles dans le cadre de MSF (et des autres parties prenantes concernées identifiées) pour évaluer les problèmes / domaines pertinents pour les citoyens et les entreprises dans le champ des informations fiscales et douanières.

3.4. Consolider et structurer les résultats des réunions mentionnées dans l'étape clé 3, en identifiant et en opérationnalisant jusqu'à 2 les engagements éventuels à inclure dans le II PNA

Date de début: janvier 2019

Date de fin: janvier 2020

Contexte et objectifs

Les informations pertinentes sur les taxes et les douanes sont souvent fournies dans un format incompréhensible pour le grand public ou la plupart des petites entreprises, sans l'aide de comptables ou de fiscalistes. L'administration fiscale portugaise (AT) est chargée de fournir des informations sur les taxes et les douanes, mais ses représentants ont reconnu que ces informations étaient historiquement hermétiques et fermées, davantage axées sur le respect de la lettre de la loi que sur leur exhaustivité. Ceci est important car la désinformation sur les droits de douane explique un sous-ensemble significatif de cas d’évasion fiscale. À leur tour, les tentatives précédentes de l'AT de fournir un contenu en langage clair suggèrent que l'adoption d'un langage moins légaliste est parfois associée à davantage de litiges, dans la mesure où cela permet des interprétations multiples.

Compte tenu de ces considérations, cet engagement poursuit deux grands objectifs. Le premier consiste à diffuser des informations plus accessibles sur les impôts et les douanes qui intéressent les citoyens et les entreprises. Ces informations sont vastes et incluent des problèmes de calendrier et de documentation, ainsi que des taxes spécifiques applicables aux importations ou aux exportations vers un pays donné. L'accent ne sera pas mis sur la fourniture de nouvelles informations, mais sur la clarification du contenu existant sur le site Web d'AT. Deuxièmement, pour créer une plate-forme pour les contributions de l'OGP, MSF (et les autres parties prenantes concernées) doivent identifier les domaines d'intervention les plus importants et collecter des contributions spécifiques pour les innovations possibles. La portée et la portée de l'engagement dépendent en grande partie des suggestions de ce groupe de travail, composé d'agences gouvernementales et de représentants de la société civile. Les membres de MSF ont estimé que l'inclusion des OSC dans le groupe de travail était une étape prometteuse pour aider l'engagement à améliorer le statu quo. Les représentants de Transparency and Integrity (TI) ont mentionné avoir obtenu des contributions utiles de l'Association nationale des jeunes entrepreneurs lors d'une récente réunion du groupe de travail.

En analysant l'engagement en ce qui concerne les valeurs OGP, l'initiative a le potentiel de fournir aux citoyens un meilleur accès aux informations sur les taxes et les coutumes et de promouvoir la participation citoyenne. Le groupe de travail qui guidera les réformes spécifiques entreprises dans le cadre de l'engagement comprend des OSC sélectionnées par les membres de MSF. Par conséquent, l'engagement devrait contribuer à la participation du public, telle que définie par les normes OGP.

L'engagement est suffisamment spécifique pour être vérifiable. Cependant, les solutions proposées sont modestes. Les jalons associés à l’initiative se concentrent exclusivement sur les produits intermédiaires, au lieu d’indiquer le changement attendu. Malgré le manque de précision, les membres de MSF interrogés ont reconnu que cette initiative pouvait potentiellement améliorer l’accessibilité des informations. De même, les représentants d’AT ont décrit l’initiative comme «un engagement à élaborer un plan» et ont reconnu que les contraintes de temps limitaient la portée. Il n’est donc pas clair en quoi l’engagement (s’il est pleinement mis en œuvre) peut contribuer à résoudre les problèmes identifiés dans le plan d’action. Il existe une possibilité hypothétique que l'engagement modifie de manière significative les pratiques d'assistance technique, mais la description de la manière dont ce changement se produira n'est pas assez spécifique. Par conséquent, le chercheur de l'IRM a estimé que l'impact potentiel de l'initiative était mineur. Afin de classer l'impact potentiel de l'initiative comme modéré, il était nécessaire de disposer d'informations supplémentaires sur la manière dont l'engagement attendu devrait améliorer le statu quo.

Prochaines étapes

Sur la base de l'analyse ci-dessus, le chercheur IRM recommande les étapes suivantes:

  • Cet engagement devrait être priorisé dans les plans d’action futurs, mais avec des jalons plus ciblés. Par exemple, énoncer un objectif de production un nombre spécifique de de nouveaux documents en portugais clair constitueraient un jalon plus fort et plus ambitieux, même si le sujet précis de l'intervention n'est décidé que plus tard.
  • Une itération future de cet engagement pourrait aller plus loin dans la promotion de la participation citoyenne en permettant au grand public de prendre part aux réunions programmées pour évaluer les questions intéressant les citoyens et les entreprises. Cela pourrait se faire par le biais de consultations publiques.
  • Envisager de mener des études pilotes avec des essais contrôlés randomisés pour acquérir des preuves empiriques de certaines des questions soulevées dans l'engagement. Par exemple, l'affirmation selon laquelle un langage moins légaliste produit plus de litiges peut être testée expérimentalement dans le cadre d'une étude pilote sans coûts significatifs.
I Plan d'action national pour une administration ouverte (en anglais), https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2019/01/Portugal_Action-Plan_2018-2020_EN.pdf.
Entretien avec Hélder Lage, Autorité fiscale, avec le chercheur IRM, 16 April 2019.
Ibid.
Ibid.
Entretien avec Hélder Lage, Autorité fiscale, avec le chercheur IRM, 16 April 2019.
Karina Carvalho, Transparence et intégrité, entretien avec une chercheuse en IRM, 17 April 2019; Cláudia Barroso et Tiago Mendonça, Agence de modernisation administrative, 22 April 2019.
Entretien avec Hélder Lage, Autorité fiscale, avec le chercheur IRM, 16 April 2019.

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!