Ignorer la navigation
Portugal

Accès aux informations administratives et environnementales (PT0007)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action Portugal 2018-2020

Cycle du plan d'action: 2018

Statut: actif

Institutions

Institution directrice: Réseau national pour l'administration ouverte

Institution (s) de soutien: NA

Domaines politiques

Accès à l'information, E-gouvernement, Environnement et climat, Open Data, Règlements ouverts, Prestation de services publics, Droit à l'information

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de conception du Portugal 2018-2020

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Relatives aux valeurs OGP: Accès à l'information

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

ENGAGEMENT #7: MISE EN OEUVRE ET CONTRÔLE DU RÉGIME D'ACCÈS À L'INFORMATION ADMINISTRATIVE ET ENVIRONNEMENTALE
Date de début et de fin de l'engagement: janvier 2019 - décembre 2020
Agence de mise en œuvre / acteur principal Réseau national pour l'administration ouverte
Description de l'engagement
Quel est le problème public que l'engagement traitera? L'accès aux données administratives et leur réutilisation constituent un défi et une opportunité pour tous les acteurs sociaux, économiques et politiques. Au Portugal, la loi 26 / 2016 du mois d’août 22 régit l’accès aux informations administratives. Les bases d'une offre structurée et correctement régulée sont donc établies. Son opérationnalisation est le problème central. Les entités qui produisent des informations administratives et environnementales ne mettent pas encore en œuvre les mesures nécessaires pour renforcer la fourniture de ces informations. Un volume important d'informations pertinentes sur le plan social, économique, environnemental et civique est soustrait du domaine public.
Quel est l'engagement? Le programme de mise en œuvre et de suivi du régime d'accès aux informations administratives a pour objectif de contribuer à l'application de la législation déjà en vigueur et de diffuser les bonnes pratiques du secteur public dans ce domaine.
Comment l'engagement contribuera-t-il à résoudre le problème public? L'engagement favorise le renforcement du régime d'accès aux informations administratives et environnementales et augmentera le volume de fourniture de données.
En ce qui concerne les résultats attendus et en l'absence d'études de diagnostic ou de critères de référence antérieurs, il est prévu que le régime d'accès aux informations administratives et environnementales subira un renforcement mesurable.
Pourquoi cet engagement est-il pertinent pour les valeurs OGP? L'engagement s'inscrit principalement dans l'axe de la transparence, car il vise à accroître le volume et la qualité des informations administratives et environnementales disponibles et à résoudre le problème du manque d'accès à des informations du côté de l'offre. En outre, il favorise la transparence proactive en renforçant le régime d'accès à l'information déjà réglementée.
Informations complémentaires
Activité clé avec un livrable vérifiable Date de début: Date de fin:
Nomination et identification de l'employé
responsable de l'accès aux informations administratives et environnementales sur le site Web institutionnel de toutes les entités publiques éligibles ou, alternativement, de la publication d'une liste agrégée, sous forme lisible par machine et mise à jour trimestriellement sur le portail Web Dados.gov.
Janvier 2019 Janvier 2020
Publication, sur le portail Dados.gov, d’une liste préliminaire contenant les typologies d’informations et de données produites et gérées par chaque entité publique éligible. Janvier 2019 Janvier 2020
Fourniture de métadonnées disponibles légalement associées à tous les documents rendus publics (émetteur, date de la demande, date de disponibilité et identification de la personne responsable du bon maintien de la demande d'accès). Janvier 2019 Janvier 2020
Fourniture d'informations sur les politiques et les pratiques d'accès à l'information, y compris l'identification des entités publiques et des agents appliquant de bonnes pratiques en matière d'accès à l'information et sur le délai moyen de mise à disposition des informations demandées.
Ces informations devraient être mises à disposition dans un langage accessible et simple, par exemple au moyen d'infographies ou d'affichages interactifs. Janvier 2019 Janvier 2020
Coordonnées
Nom de la personne responsable de l'agence d'exécution CADA - Rui Ribeiro
AMA - Claúdia Barroso et Tiago Mendonça
Titre, Département CADA - Secrétaire
AMA - Chef de l'Unité des relations internationales / Agent principal des relations internationales
Email et téléphone CADA - geral@cada.pt | 21 391 35 70
AMA - eri@ama.pt | 21 721 55 45

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

7. Mise en œuvre et surveillance du régime d'accès aux informations administratives et environnementales

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

«L'accès aux données administratives et leur réutilisation constituent un défi et une opportunité pour tous les acteurs sociaux, économiques et politiques. Au Portugal, la loi 26 / 2016 du mois d’août 22 régit l’accès aux informations administratives. Les bases d'une offre structurée et correctement régulée sont donc établies. Son opérationnalisation est le problème central. Les entités qui produisent des informations administratives et environnementales ne mettent pas encore en œuvre les mesures nécessaires pour renforcer la fourniture de ces informations. Un volume important d'informations pertinentes sur le plan social, économique, environnemental et civique est soustrait du domaine public.

Le programme de mise en œuvre et de suivi du régime d'accès aux informations administratives a pour objectif de contribuer à l'application de la législation déjà en vigueur et de diffuser les bonnes pratiques du secteur public dans ce domaine.

L'engagement favorise le renforcement du régime d'accès aux informations administratives et environnementales et augmentera le volume de fourniture de données. En ce qui concerne les résultats attendus et en l’absence d’études diagnostiques ou de critères de référence antérieurs, il est prévu que le régime d’accès aux informations administratives et environnementales subira un renforcement mesurable. ”

Milestones:

7.1. Nomination et identification de l'employé responsable de l'accès aux informations administratives et environnementales sur le site Web institutionnel de toutes les entités publiques éligibles ou, éventuellement, publication d'une liste agrégée, sous forme lisible par machine et mise à jour trimestriellement sur le portail Web Dados.gov.

7.2. Publication, sur le portail Dados.gov, d’une liste préliminaire contenant les typologies d’informations et de données produites et gérées par chaque entité publique éligible.

7.3. Fourniture de métadonnées disponibles légalement associées à tous les documents rendus publics (émetteur, date de la demande, date de disponibilité et identification de la personne responsable du bon maintien de la demande d'accès).

7.4. Fourniture d'informations sur les politiques et les pratiques d'accès à l'information, y compris l'identification des entités publiques et des agents appliquant de bonnes pratiques en matière d'accès à l'information et sur le délai moyen de mise à disposition des informations demandées. Ces informations devraient être mises à disposition dans un langage accessible et simple, par exemple au moyen d'infographies ou d'affichages interactifs.

Date de début: janvier 2019

Date de fin: janvier 2020

Contexte et objectifs

Dans 2016, le Portugal a promulgué une directive de l'UE réglementant l'accès aux informations administratives. Cette loi garantit aux citoyens le droit d'accéder à toutes les informations personnelles collectées par les institutions publiques. Pour faciliter ce processus, toutes les entités publiques éligibles sont tenues de nommer un employé responsable de l'accès à l'information (RAI). En outre, la loi impose aux entités publiques de divulguer activement les informations publiques compilées ou produites par l'organisation, garantissant un accès universel. Cependant, la loi ne prévoit pas de sanctions pour les entités publiques qui ne se conforment pas.

Le Comité d'accès aux documents administratifs (CADA) est une entité administrative indépendante chargée d'évaluer la conformité des organisations publiques avec la loi. Dans 2018, le comité a traité les demandes d’avis de 1,047, émanant soit de citoyens demandant l’accès, soit d’institutions publiques demandant des informations sur des types de données spécifiques. Selon les représentants de la CADA, un tiers des plaintes reçues de citoyens individuels concerne l'accès aux documents relatifs à la santé.

Jusqu'à présent, les entités publiques portugaises n'ont pas encore pris les mesures nécessaires pour pouvoir fournir activement les informations nécessaires et se conformer à la loi. Un défi majeur dans la caractérisation de ce problème, comme l'a reconnu la CADA, est que l'ampleur réelle du problème n'est pas appréhensible. La CADA ne collecte des informations que dans les cas où l’une des parties impliquées demande son avis à la CADA. Par conséquent, ni le nombre de demandes traitées, ni le nombre total de demandes rejetées ne sont connus. De plus, pour un nombre considérable d'entités publiques, il est encore difficile de déterminer qui est la personne responsable de la fourniture de l'accès aux données. Cette demande a progressivement conduit les hôpitaux et autres unités de santé à créer un RAI conformément à la loi. Toutefois, selon la CADA, plusieurs autres entités publiques, en particulier les gouvernements locaux, n’ont toujours pas nommé de RAI.

Cet engagement vise à promouvoir le respect de la législation de l'UE en matière d'accès aux données administratives et environnementales et à augmenter le volume de données fournies par les institutions publiques. Pour ce faire, l'engagement propose d'utiliser la plate-forme ouverte du gouvernement - Dados.gov - pour agréger certaines des données requises par la loi, telles que les informations RAI de toutes les entités éligibles, et pour produire un guide des meilleures pratiques permettant de se conformer à la loi. L'engagement met l'accent sur un accès aux données ouvert et transparent et soutient donc la valeur OGP d'accès à l'information.

Le chercheur de l'IRM considère cet engagement comme vérifiable. Les jalons sont concrets, mais excessivement ambitieux compte tenu des mécanismes proposés pour atteindre ces objectifs. Les représentants de l'AMA interrogés ont reconnu qu'il est peu probable que cette initiative soit achevée dans le cadre du plan d'action actuel. De son côté, la CADA a fait remarquer que la fourniture active de données produites et gérées par chaque institution restait subordonnée au goodwill de chaque entité et nécessiterait «un changement de mentalité». L'engagement ne prévoit aucun mécanisme permettant de faire respecter ou même d'inciter au respect de la loi, hormis la publication d'un manuel de bonnes pratiques. Selon les membres de MSF, un exemple d'un tel mécanisme serait de rendre les décisions de la CADA obligatoires. Pour cette raison, bien que les objectifs déclarés de l’initiative soient pertinents et ambitieux, on ne voit pas clairement en quoi cet engagement devrait changer les pratiques des gouvernements à long terme. L'impact potentiel est donc mineur.

Prochaines étapes

Sur la base de l'analyse ci-dessus, le chercheur IRM recommande les étapes suivantes:

  • Des informations sur le RAI de chaque établissement pourraient être incluses dans la plate-forme SIOE mise à jour qui a été développée dans le cadre de l'engagement 5. Cette coordination pourrait soit être faite dans le plan d’action actuel, soit être priorisée dans le plan suivant.
  • Le chercheur de l'IRM pense que cet engagement pourrait être priorisé dans un futur plan d'action. Toutefois, pour être plus efficace, il devrait être axé sur des mécanismes spécifiques visant à renforcer le respect de la loi. Un exemple d'engagement ambitieux serait de promouvoir les modifications réglementaires requises pour rendre les avis de la CADA contraignants.
  • Les efforts futurs pour promouvoir le respect de cette loi devraient commencer par produire des estimations précises du nombre d’institutions non conformes.
I Plan d'action national pour une administration ouverte (en anglais), https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2019/01/Portugal_Action-Plan_2018-2020_EN.pdf
Loi no. 26 / 2016, août 22, qui transpose les directives 2003 / 4 / CE, janvier 28, et 2003 / 98 / CE, novembre 17, du Parlement européen et du Conseil européen.
Cláudia Barroso et Tiago Mendonça, Agence de modernisation administrative, 22 April 2019.
Rui Ribeiro, Commission d'accès aux documents administratifs, 18 April 2019.
Ibid; Karina Carvalho, Transparence et intégrité, 17 April 2019.
Rui Ribeiro, Commission d'accès aux documents administratifs, 18 April 2019.
Cláudia Barroso et Tiago Mendonça, Agence de modernisation administrative, 22 April 2019.
Rui Ribeiro, Commission d'accès aux documents administratifs, 18 April 2019.
Rui Ribeiro, Commission d'accès aux documents administratifs, 18 April 2019; Cláudia Barroso et Tiago Mendonça, Agence de modernisation administrative, 22 April 2019; Karina Carvalho, Transparence et intégrité, 17 April 2019.

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!