Ignorer la navigation
Roumanie

Loi modificative 109 / 2007 sur la réutilisation des informations du secteur public (RO0022)

Présentation

D'un coup d'œil

Plan d'action: Roumanie, deuxième plan d'action, 2014-2016

Cycle du plan d'action: 2014

Statut: inactif

Institutions

Institution directrice: Ministère de la société de l'information

Institution (s) de soutien: Ministère de la Justice OSC: Association pour la technologie et Internet, Open Society Foundation

Domaines politiques

Législation & Régulation, Open Data, Gestion des Enregistrements

Revue IRM

Rapport IRM: Romania Rapport de fin de trimestre 2014-2016, Rapport d'avancement sur la Roumanie 2014-2015 - Version pour commentaires publics

Étoilé: non

Premiers résultats: marginal

Conception i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs du PGO: accès à l'information, participation civique

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

La directive 2003 / 98 relative à la réutilisation des informations du public a été transposée au niveau national par la directive 109 / 2007 / CE sur la réutilisation des informations du secteur public.
La loi stipule que la réutilisation des documents appartenant aux institutions publiques à des fins non commerciales est gratuite pour tous les participants potentiels au marché et que les institutions publiques doivent créer les conditions nécessaires pour faciliter l'accès aux documents pouvant être réutilisés, notamment en créant des listes électroniques. et des répertoires avec les documents les plus pertinents.
Depuis l'adoption du premier ensemble de règles sur la réutilisation des informations du secteur public dans 2003, la quantité de données dans le monde, y compris les données publiques, a augmenté de façon exponentielle et de nouveaux types de données sont générés et collectés. Cette évolution technologique rapide permet de créer de nouveaux services et de nouvelles applications, basées sur l'utilisation, l'agrégation ou la combinaison de données. À ce titre, la directive 2013 / 37 / EU modifiant la directive 2003 / 98 / CE sur la réutilisation des informations du secteur public.
Le secteur public devrait faciliter la réutilisation des informations publiques en rendant les documents disponibles dans des formats ouverts, lisibles par machine, et en assurant l’interopérabilité avec d’autres systèmes d’information ou d’analyse.

Résumé du statut de fin de session IRM

Engagement 4. Loi modificative 109 / 2007 sur la réutilisation des informations du secteur public

Texte d'engagement:

Loi modificative no. 109 / 2007 sur la réutilisation des informations du secteur public.

L’agence créera un cadre juridique pour la réutilisation des données et la publication d’ensembles de données ouverts en mettant en œuvre les dispositions de la directive 2013 / 37 / EU, modifiant la directive 2003 / 98 / CE sur la réutilisation des informations du secteur public, modifiant ainsi la loi 109 / 2007. Sur proposition de la société civile, les propositions visant à créer un cadre juridique pour les données ouvertes seront également prises en compte.

Institution responsable: Ministère de la société de l'information

Institutions de soutien: ministère de la Justice, Association pour la technologie et Internet, Open Society Foundation

Date de début: septembre 2014 Date de fin: juin 2015

But de l'engagement:

Cet engagement propose de mettre à jour la loi 109 / 2007 sur la réutilisation des informations du secteur public, en conformité avec la directive européenne 2013 / 37 / EU. L'engagement vise à créer un cadre juridique pour la réutilisation des données et à le rendre disponible dans des formats ouverts, lisibles par machine. La société civile en Roumanie a également demandé que le gouvernement envisage de créer un cadre juridique pour les données ouvertes.

Statut

Mi-parcours: substantiel

Le gouvernement avait largement mis en œuvre cet engagement lors de l'évaluation à mi-parcours. le Ministère de la société de l'information organisé des consultations publiques sur la nouvelle législation en mars 2015, y compris un débat public au siège du ministère. À la fin du mois de juillet, 2015, l'exécutif a approuvé un amendement à la législation sur la réutilisation des informations du secteur public et la loi a été transmise au Parlement. Deux OSC importantes[Remarque: 13: Open Society Foundation et l'Association pour la technologie et Internet.] s'inquiètent du processus de consultation, ainsi que de l'omission de certaines dispositions de la loi relatives aux données ouvertes. Pour plus d'informations, consultez le rapport de mi-parcours IRM 2014 – 2015.

Fin du mandat: Terminé

Le Parlement a adopté la loi sur le 25 de novembre 2015 et le Gazette officielle publié sur 3 Décembre 2015 (Loi 299 / 2015). Selon le rapport d'autoévaluation, le gouvernement considère que cet engagement n'a été mis en œuvre que de manière substantielle, car la loi récemment adoptée n'incluait pas les propositions de la société civile relatives à l'open data.[Note 14: Le principal grief est que, bien que la société civile ait proposé un cadre juridique spécifique relatif aux données ouvertes, cette question n’a pas été traitée dans la version finale de la législation.] Cependant, tel qu'il est rédigé, cet engagement est considéré comme complet pour deux raisons: l'amendement a été adopté et une consultation publique a eu lieu. De plus, l'article 7 (1) de la nouvelle loi donne des orientations aux institutions publiques sur la réutilisation des données. Si une institution publique autorise la réutilisation de ses documents, elle doit envoyer les documents à la personne qui en fait la demande dans leur format actuel et, lorsque cela est possible et adéquat, dans un format ouvert comportant des métadonnées. L'article indique également que les formats ouverts et les métadonnées doivent respecter les normes de données ouvertes.[Remarque 15: Le texte de la loi 299 / 2015 est disponible gratuitement à l'adresse http://legislatie.just.ro/Public/DetaliiDocument/173591, via le portail de la législation nationale.]

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: marginal

Participation civique: n'a pas changé

La mise en œuvre de cet engagement aligne la législation roumaine sur la plus récente directive de l'UE sur l'amélioration de l'intégration de la technologie dans les services d'information. En tant que tel, cet engagement a ouvert marginalement le gouvernement en ce qui concerne l'accès à l'information.

Par exemple, la nouvelle législation affirme le droit du public de demander des informations et des documents aux institutions publiques. Plus important encore, il établit légalement les conditions dans lesquelles les institutions du secteur public doivent fournir les informations demandées. Avant cette modification, les institutions publiques pouvaient facilement refuser les demandes d’informations et la personne ou l’organisme demandeur disposait de peu de recours. La nouvelle législation établit un délai, exigeant que les institutions publiques répondent aux demandes dans les jours ouvrables 20 (40 si des informations complexes sont demandées). En outre, la loi crée un processus d'appel défini par la loi. Si une demande est refusée, il existe un processus administratif clair par lequel la décision peut être contestée.

Bien que ces améliorations constituent des améliorations importantes pour renforcer les droits des citoyens à l'information, la législation inclut encore un certain nombre de exceptions générales interdisant l'accès à certaines informations. Certaines exceptions sont claires, comme celles liées aux droits de propriété intellectuelle, mais d’autres sont sujettes à interprétation. Par exemple, l'accès peut être refusé si la personne qui demande des informations ne fournit pas un motif légitime pour demander un document. Pour cette raison, l'amendement n'a entraîné qu'un changement marginal dans la pratique actuelle du gouvernement. Il convient de noter qu'il existe plusieurs options pour mettre à jour la loi et que les organisations de la société civile ne sont pas satisfaites de la solution privilégiée par le gouvernement, considérant qu'il s'agit d'une opportunité manquée. L'UE a proposé aux États membres une norme minimale à mettre en œuvre, assortie d'une série de recommandations facultatives que les États membres pourraient choisir de mettre en œuvre. Selon les représentants de la société civile, le gouvernement roumain a choisi la solution la plus simple, la mise en œuvre de normes minimales, et a ignoré de nombreuses recommandations des OSC.

Reportés?

Le gouvernement a rempli l'engagement avant la fin de la période d'engagement et ne l'a pas inclus dans le prochain plan d'action.


Engagements

  1. Normaliser les pratiques de consultation publique

    RO0048, 2018, gouvernement électronique

  2. Gouvernement local ouvert

    RO0049, 2018, Renforcement des capacités

  3. Budgets Citoyens

    RO0050, 2018, Renforcement des capacités

  4. Participation des jeunes

    RO0051, 2018, Renforcement des capacités

  5. Registre des propositions de la société civile

    RO0052, 2018, gouvernement électronique

  6. Accès à l'information - local

    RO0053, 2018, Renforcement des capacités

  7. Informations sur le secteur commercial en ligne

    RO0054, 2018, Renforcement des capacités

  8. Services consulaires numériques

    RO0055, 2018, Renforcement des capacités

  9. Transparence dans le financement des partis politiques

    RO0056, 2018, gouvernement électronique

  10. Fonds national d'investissement Transparence

    RO0057, 2018, gouvernement électronique

  11. Formation des fonctionnaires

    RO0058, 2018, Renforcement des capacités

  12. Sensibiliser à la corruption

    RO0059, 2018, Renforcement des capacités

  13. Transparence des biens saisis

    RO0060, 2018, gouvernement électronique

  14. Accès aux services sociaux

    RO0061, 2018, gouvernement électronique

  15. Libre accès à la recherche

    RO0062, 2018, gouvernement électronique

  16. Education ouverte

    RO0063, 2018, Renforcement des capacités

  17. Évaluer les données ouvertes

    RO0064, 2018, Renforcement des capacités

  18. Open Data

    RO0065, 2018, gouvernement électronique

  19. Améliorer le cadre juridique et les pratiques concernant l'accès à l'information d'intérêt public

    RO0030, 2016, Renforcement des capacités

  20. Publication centralisée d'informations d'intérêt public sur la passerelle unique Transparenta.Gov.Ro

    RO0031, 2016, Renforcement des capacités

  21. Promouvoir les principes du Parlement ouvert

    RO0032, 2016, Renforcement des capacités

  22. Engagement étoilé Gestion améliorée des demandes de citoyenneté octroyées

    RO0033, 2016, Renforcement des capacités

  23. Normalisation des pratiques de transparence dans les procédures de prise de décision

    RO0034, 2016, Renforcement des capacités

  24. Publication centralisée de projets législatifs sur la passerelle unique Consultare.Gov.Ro

    RO0035, 2016, Renforcement des capacités

  25. Budget des citoyens

    RO0036, 2016, Renforcement des capacités

  26. Améliorer la consultation des jeunes et la participation du public

    RO0037, 2016, Renforcement des capacités

  27. Gouvernement ouvert infranational

    RO0038, 2016, Renforcement des capacités

  28. Promouvoir la transparence dans le processus décisionnel en créant un registre de transparence (RUTI)

    RO0039, 2016, Institutions anti-corruption

  29. Accès aux indicateurs de performance suivis dans la mise en œuvre de la stratégie nationale de lutte contre la corruption (SCN)

    RO0040, 2016, Institutions anti-corruption

  30. Améliorer la transparence dans la gestion des actifs saisis

    RO0041, 2016, Informations sur les actifs

  31. Formation annuelle obligatoire des fonctionnaires sur les questions d'intégrité

    RO0042, 2016, Institutions anti-corruption

  32. Améliorer l'accès au patrimoine culturel

    RO0043, 2016, Renforcement des capacités

  33. Données ouvertes et transparence dans l'éducation

    RO0044, 2016, Renforcement des capacités

  34. Bibliothèque scolaire virtuelle et ressources éducatives libres

    RO0045, 2016, Renforcement des capacités

  35. Contrats ouverts

    RO0046, 2016, Institutions anti-corruption

  36. Augmenter la qualité et la quantité de données ouvertes publiées

    RO0047, 2016, Renforcement des capacités

  37. Publier des informations d'intérêt public sur un portail gouvernemental unique: Transparenta.Gov.Ro

    RO0019, 2014, gouvernement électronique

  38. Établissement d'un inventaire des ensembles de données produits par les ministères et les agences subordonnées

    RO0020, 2014, Open Data

  39. Engagement étoilé Assurer l'accès gratuit en ligne aux législations nationales

    RO0021, 2014, gouvernement électronique

  40. Loi modifiant la loi 109 / 2007 sur la réutilisation des informations du secteur public

    RO0022, 2014, Législation et Réglementation

  41. Données d'ouverture collectées auprès du système de santé national

    RO0023, 2014, Santé

  42. Données d'ouverture recueillies à partir de la surveillance des mesures préventives dans le cadre de la stratégie nationale de lutte contre la corruption 2012-2015

    RO0024, 2014, Institutions anti-corruption

  43. Contrats ouverts

    RO0025, 2014, Open Contracting et Procurement

  44. Ouverture des données issues de projets de recherche financés par des fonds publics

    RO0026, 2014, gouvernement électronique

  45. Augmenter la qualité et la quantité de données ouvertes publiées

    RO0027, 2014, Open Data

  46. Formation des ressources humaines dans le domaine des données ouvertes

    RO0028, 2014, Renforcement des capacités

  47. Diffuser des informations sur les principes OGP et promouvoir le concept de données ouvertes de manière accessible

    RO0029, 2014, Gestion des enregistrements

  48. Désignation d'un responsable de la publication de données ouvertes dans chaque institution publique

    RO0001, 2012, Open Data

  49. Identification des besoins réglementaires, solutions logistiques et techniques

    RO0002, 2012, Législation et Réglementation

  50. Faire un inventaire des ensembles de données disponibles (de grande valeur)

    RO0003, 2012, Open Data

  51. Publication prioritaire sur les pages Web d'institutions publiques d'ensembles de données spécifiques

    RO0004, 2012, Open Data

  52. Initier des projets pilotes, en partenariat

    RO0005, 2012, Open Data

  53. Organiser des débats publics sur l'utilité des données ouvertes, dans les partenariats

    RO0006, 2012, Open Data

  54. Format de publication uniforme et lisible par machine pour les données ouvertes

    RO0007, 2012, Open Data

  55. Procédures de publication d'ensembles de données basés sur les recommandations de la société civile

    RO0008, 2012, Open Data

  56. Procédures applicables aux plaintes de citoyens concernant des données ouvertes

    RO0009, 2012, Open Data

  57. Mécanisme de consultation entre fournisseurs et bénéficiaires de données ouvertes

    RO0010, 2012, Open Data

  58. Création d'un système de notation pour l'évaluation d'ensembles de données de grande valeur

    RO0011, 2012, Open Data

  59. Publier régulièrement des ensembles de données spécifiques sur les pages Web d'institutions publiques

    RO0012, 2012, gouvernement électronique

  60. Intégration des données ouvertes d'institutions publiques dans une plate-forme nationale unique

    RO0013, 2012, gouvernement électronique

  61. Inventaires de données, afin de faciliter l'accès du public

    RO0014, 2012, Open Data

  62. Instituer un mécanisme de surveillance de la conformité pour les données ouvertes

    RO0015, 2012, Open Data

  63. Stimuler le marché pour une utilisation innovante des données ouvertes

    RO0016, 2012, Open Data

  64. Publier régulièrement des ensembles de données sur la plate-forme nationale, 25% High-Value

    RO0017, 2012, Open Data

  65. Système électronique de passation des marchés publics (SEAP). Système d'allocation électronique pour les transports (SAET) /B.1 C) Développement de la soumission en ligne de formulaires fiscaux. Garantir un accès gratuit en ligne aux législations nationales. Mise au point d’outils électroniques pour gérer les assignations à comparaître et faciliter l’accès aux informations concernant les procédures judiciaires. Développement d'outils électroniques pour gérer les procédures liées à l'obtention de la citoyenneté roumaine. Développer des outils électroniques pour gérer les procédures liées à la création de personnes morales à but non lucratif. le système intégré d'accès électronique à la justice (SIIAEJ)

    RO0018, 2012, Citoyenneté et Immigration

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!