Ignorer la navigation
Roumanie

Gestion améliorée des demandes de citoyenneté octroyées (RO0033)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour la Roumanie 2016-2018

Cycle du plan d'action : 2016

Statut : Inactif

Institutions

Institution chef de file : Ministère de la justice (MJ) – Agence nationale de la citoyenneté (ANC)

Institution(s) d'appui : Ministère de l'Intérieur (MAI) – Inspection générale de la police (IGPR) et Inspection générale de l'immigration (IGI) Ministère des Affaires étrangères (MAE) – missions diplomatiques ; Centre d'innovation publique

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, Citoyenneté et immigration, E-gouvernement, Participation du public, Prestation de services publics

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport à mi-parcours de la Roumanie 2016-2018, Romania Rapport de fin de trimestre 2016-2018

Étoilé : Oui Suivis

Premiers résultats : majeur Majeur

Design i

Vérifiable : Oui

En rapport avec les valeurs de l'OGP : accès à l'information, participation civique, technologie

Impact potentiel:

Mise en œuvre i

Achèvement:

Détails

Statu quo ou problème abordé dans l'engagement Les demandeurs de citoyenneté rencontrent de nombreux problèmes dans le processus d'octroi de la citoyenneté. L’un des plus gros problèmes réside dans les possibilités limitées de suivre l’évolution du dossier de demande de citoyenneté. Cela est souvent dû au fait que les demandeurs ne connaissent pas le numéro d’enregistrement du dossier, en particulier ceux qui déposent la demande auprès des missions diplomatiques ou des postes consulaires à l’étranger, où il reçoit un numéro d’enregistrement différent de celui que le dossier obtient finalement à l’Agence. D'autre part, l'Agence ne dispose pas de ressources pour gérer un système de communication efficace avec les demandeurs. Objectif principal Accroître la transparence et l’efficacité institutionnelle Brève description de l’engagement L’engagement concerne la mise au point d’un système informatisé qui donnera aux candidats un accès aux informations relatives à l’état de leur dossier de candidature, ainsi qu’aux dates fixées pour le serment de fidélité. Le système d'information ROCRIS, dédié au casier judiciaire roumain et lancé en 2013, sera utilisé par l'ANC pour vérifier la situation des demandeurs. En outre, les statistiques concernant le nombre de candidats à la citoyenneté acceptés seront téléchargées sur le portail de données ouvertes data.gov.ro. Défi d'OPG visé par l'engagement Améliorer les services publics; Augmenter l'intégrité du secteur public Pertinence Accès à l'information; Technologie et innovation Ambition Développer un système informatisé pour une meilleure gestion des dossiers des candidats à la citoyenneté. Publication de données ouvertes.

Résumé du statut de fin de session IRM

✪4. Amélioration de la gestion des demandes de citoyenneté octroyées

Texte d'engagement:

L’engagement concerne la mise au point d’un système informatisé qui donnera aux personnes qui demandent la citoyenneté roumaine un accès aux informations relatives à l’état de leur dossier, ainsi que les dates fixées pour le serment de fidélité. Le système d'information ROCRIS, dédié au casier judiciaire roumain et lancé en 2013, sera utilisé par l'ANC pour vérifier la situation des demandeurs. De plus, les statistiques concernant le nombre de candidats à la citoyenneté acceptés seront téléchargées sur le portail de données ouvertes. data.gov.ro.

Objectif principal:

Augmenter la transparence et l'efficacité institutionnelle.

Jalons:

  • Consultations entre les institutions gouvernementales concernées (ANC, IGPR, IGI, MAE) et les ONG pour comprendre et évaluer les besoins des fonctionnaires travaillant dans ce domaine et les besoins des demandeurs de citoyenneté.
  • Programmation en ligne pour la soumission de fichiers dans chaque bureau régional et au bureau central de Bucarest
  • Utilisation du système d'information ROCRIS, dédié au casier judiciaire, pour vérifier le statut des demandeurs
  • Mise en œuvre de l'application ”Stadiu dosar” (Statut du fichier), qui informera les candidats sur le statut de leur dossier, les phases et les délais impartis pour résoudre les demandes.
  • Développement dans le cadre des spécifications techniques de la plate-forme en ligne, d'un module permettant de collecter, d'anonymiser et de télécharger les données sur le portail Open Data.

Institution responsable: Ministère de la justice (MJ) - Principes du Parlement ouvert de l'Agence de la citoyenneté nationale (ANC)

Institution (s) de soutien: Ministère des affaires intérieures (MAI), Inspection générale de la police (IGPR), Inspection générale de l'immigration (IGI) et Ministère des affaires étrangères (MAE) - Missions diplomatiques

Date de début: Septembre 2016                                      Date de fin: Décembre 2017

Note éditoriale: Le texte de l'engagement est abrégé. Le texte intégral se trouve dans le plan d’action national OGP 2016 – 2018.

Note éditoriale: Cet engagement est clairement en rapport avec les valeurs OGP telles qu’elles ont été écrites, a un impact potentiel de transformation et est mis en œuvre de manière substantielle ou complète, et constitue donc un engagement marqué.

But de l'engagement

Cet engagement visait à réduire les délais de traitement des demandes de citoyenneté roumaine (30) en identifiant les principales sources de goulots d'étranglement (Milestone 1), en utilisant des outils en ligne permettant d'accroître la productivité des fonctionnaires traitant les demandes (Milestone 3) et en transposant le processus de demande en ligne de manière à ce que les candidats puissent suivre leur demande en temps réel ( Jalons 2 et 4). L’engagement visait également à rationaliser la publication des statistiques sur les demandes de citoyenneté sur le portail data.gov.ro (Milestone 5).

STATUT

Mi-parcours: Terminé

Cet engagement a été complété à mi-parcours. Des consultations visant à évaluer les besoins des fonctionnaires et des demandeurs de citoyenneté ont été organisées sous 2016. Ils étaient expérimentés et construits à la fois par les représentants du secteur public et par les représentants de la société civile. (31) Un logiciel garantissant que les demandeurs de citoyenneté peuvent classer les documents nécessaires en ligne, planifier leurs rendez-vous à l'ANC en ligne et visualiser en ligne l'état d'avancement de leurs demandes a été mis au point. De plus, les employés de l'ANC ont eu accès à la base de données du système d'information sur les casiers judiciaires roumain (ROCRIS), ce qui augmente leur productivité. Les candidats à la citoyenneté n'ont donc plus besoin de se procurer une copie papier de leur casier judiciaire et de la fournir à l'ANC. Enfin, un logiciel a été développé pour permettre la collecte, l'anonymisation et le téléchargement de statistiques sur les applications de citoyenneté sur le portail de données ouvertes.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: majeur

Eurostat montre que les personnes 9,399 ont acquis la citoyenneté roumaine avec 2009, soit une augmentation de 168% par rapport à 2008. (32) Selon un représentant de la société civile, le nombre de demandes de nationalité roumaine a augmenté après le dépassement de l'ordonnance d'urgence 36 / 2009, supérieure à la capacité de traitement de l'ANC. (33) Simultanément, la Roumanie est le seul membre de l'UE pour lequel aucune statistique Eurostat sur le nombre de personnes ayant acquis la citoyenneté n'existe entre 2010 et 2012. (34) Selon le représentant de la société civile, cette solution d'administration en ligne a considérablement augmenté la productivité et la transparence des services ANC et réduit les risques de corruption. (35) En mettant en œuvre cet engagement, les fonctionnaires de l'ANC ont accès au système d'information sur les casiers judiciaires roumain, ce qui augmente leur productivité. En outre, cela allège le fardeau des demandeurs de citoyenneté qui n’ont plus besoin de demander une copie papier de leur casier judiciaire. Les candidats à la citoyenneté peuvent planifier en ligne les rendez-vous nécessaires pour la soumission des fichiers pertinents pour la candidature, dans les bureaux régionaux d'ANC ainsi que dans son bureau central à Bucarest. (36) Enfin, les candidats à la citoyenneté peuvent suivre leur demande en ligne, (37) ce qui les aide à ne pas manquer les délais ou à ne pas pouvoir informer les autorités de l'État étranger dont ils sont citoyens des progrès réalisés dans l'obtention de la double nationalité. Selon le rapport d'auto-évaluation 2018 du gouvernement, un sondage mené par ANC en juin sur 2017 a montré que 97% des candidats avaient répondu qu'ils étaient satisfaits du système de planification des rendez-vous en ligne. Les répondants ont estimé que le portail était convivial et que la numérisation de la planification des rendez-vous était plus transparente, réduisant les temps d'attente et offrant un meilleur rapport coût-efficacité.

En outre, bien que seules les personnes 6,800 aient acquis la citoyenneté roumaine dans 2017 (38) (bien au-dessous de la moyenne EU30,500 des personnes 27), les statistiques sur les demandes de citoyenneté publiées périodiquement par l'ANC sur le portail data.gov.ro sont importantes pour surveiller l'évolution de la base électorale et pour comprendre et prédire les préférences électorales. (39) Augmenter la transparence de ce groupe d'électeurs roumains et européens (potentiels) est important dans le contexte des discussions sur les manipulations potentielles des résultats des élections.

Participation civique: marginale

Des consultations entre les représentants de l'ANC et de la société civile ont été organisées à 2016 et ont été vécues de manière constructive par les deux parties. (40) L'engagement a eu un impact positif sur l'engagement civique, même s'il est marginal en raison de la singularité des consultations.

Reportés?

Cet engagement a été mené à bien et n'a donc pas été repris dans le plan d'action national 2018 – 2020. Néanmoins, s'appuyant sur le succès de cet engagement, l'Agence nationale de la citoyenneté a demandé des fonds de l'UE pour mettre à jour son système informatisé et permettre également aux citoyens roumains résidant à l'étranger de renoncer à leur citoyenneté en ligne. (41)«Allégeant ainsi le fardeau qui leur est imposé de se rendre à Bucarest pour présenter en personne les documents requis (voir l'engagement 8« Numérisation des services consulaires rendu par les missions diplomatiques et les bureaux consulaires de la Roumanie à l'étranger »du plan d'action national 2018 – 2020.

(30) Andreea Traicu, “Ministerul Justitiei: Légendes de la légalité de l'autorité nationale”, Mediafax, 3 March 2016, disponible [en roumain] à https://goo.gl/ky1jPX.

(31) Ovidiu Voicu, Centre pour l'intégrité publique, entretien de 8 November 2018, chercheur de l'IRM, et Mugurel Dascalu, Agence nationale pour la citoyenneté, entretien de 14 November de 2018, chercheur de l'IRM.

(32) Eurostat, Roumanie, disponible à l'adresse https://bit.ly/2Y91lXO.

(33) Ovidiu Voicu, Center for Public Integrity, entretien avec 8, novembre 2018, chercheur à l'IRM.

(34) Eurostat, Roumanie, disponible à l'adresse https://bit.ly/2Y91lXO.

(35) Ovidiu Voicu, Center for Public Integrity, entretien avec 8, novembre 2018, chercheur à l'IRM.

(36) Ministère de la Justice. Programare Online Depunere Dosar. disponible [en roumain] à https://goo.gl/2PHZ8C.

(37) Ministère de la Justice. Stadiu Dosar - art. 11, disponible [en roumain] à https://goo.gl/ZL24AS.

(38) Eurostat, Roumanie, disponible à l'adresse https://bit.ly/2Y91lXO.

(39) Ovidiu Voicu, Center for Public Integrity, entretien avec 8, novembre 2018, chercheur à l'IRM.

(40) Ovidiu Voicu, Center for Public Integrity, entretien avec 8, novembre 2018, chercheur à l'IRM.

(41) Mugurel Dascalu, Agence nationale pour la citoyenneté, entretien réalisé par 14, novembre 2018, chercheur à l'IRM.


Engagements

Open Government Partnership