Ignorer la navigation
Roumanie

Augmentation de la qualité et de la quantité de données ouvertes publiées (RO0047)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour la Roumanie 2016-2018

Cycle du plan d'action : 2016

Statut : Inactif

Institutions

Institution chef de file : Chancellerie du Premier ministre

Institution(s) d'appui : Ministères ; Pouvoirs publics locaux ; Coalition pour les données ouvertes

Domaines politiques

Accès à l'information, Capacité? bâtiment, E-gouvernement, Environnement et climat, Ouverture fiscale, Open Data, Participation du public, Prestation de services publics, Publication des informations budgétaires / fiscales

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport à mi-parcours de la Roumanie 2016-2018, Romania Rapport de fin de trimestre 2016-2018

Suivi : Non

Premiers résultats : majeur Majeur

Design i

Vérifiable : Oui

En rapport avec les valeurs de l'OGP : accès à l'information, participation civique

Impact potentiel:

Mise en œuvre i

Achèvement:

Détails

Statu quo ou problème abordé dans l'engagement La publication de données ouvertes provenant des autorités et des institutions publiques constitue l'un des moyens modernes d'accroître la transparence et l'efficacité de l'administration publique. La loi 109 / 2007 sur la réutilisation des informations publiques, première réglementation du cadre de données ouvertes en Roumanie, n'est pas largement connue ni appliquée, et les engagements de la Roumanie en matière de publication et de réutilisation des données sont jugés peu satisfaisants par la société civile et le monde entier. des chercheurs. Objectif principal L’objectif principal de cet engagement est de promouvoir et d’augmenter la transparence de l’administration publique et d’améliorer le dialogue citoyen en améliorant les moyens et les procédures permettant de publier des données ouvertes émanant des institutions et des autorités publiques. Brève description de l'engagement L'engagement fait partie du projet "Améliorer la qualité et le nombre de jeux de données publiés par les institutions publiques" qui sera financé par le Fonds social européen 2020 et vise à: A) améliorer la méthodologie de publication des données ouvertes; B) fournir une série de sessions de formation et des documents d’appui à la gestion de données ouvertes pour le personnel des institutions publiques centrales et locales; C) améliorer la qualité des données publiées sur data.gov.ro; D) encourager la réutilisation des données; E) augmenter le nombre d'ensembles de données publiés sur data.gov.ro Défi OPG traité dans l'engagement Augmentation de l'intégrité du public; Gérer plus efficacement les ressources publiques Pertinence Accès à l'information; Responsabilité publique; Participation civique; Technologie et innovation Ambition 1. Développement d'une méthodologie de données ouvertes et d'une politique publique qui représenteraient des points de repère pour les institutions publiques publiant des données ouvertes; 2. Formation pour les personnes 200 des administrations publiques locales et centrales 3. Améliorer la qualité et le nombre d'ensembles de données ouverts; 4. Faire progresser la réutilisation des jeux de données disponibles dans l’intérêt des institutions publiques et des citoyens.

Résumé du statut de fin de session IRM

18. Augmenter la qualité et la quantité de données ouvertes publiées

Texte d'engagement:

L'engagement fait partie du projet "Améliorer la qualité et le nombre de jeux de données publiés par les institutions publiques", qui sera financé par le Fonds social européen 2020 et vise à: (1) améliorer la méthodologie de publication des données ouvertes; (2) propose une série de sessions de formation et des documents d’appui à la gestion des données ouvertes à l’intention du personnel des institutions publiques centrales et locales; (3) améliorer la qualité des données publiées sur data.gov.ro; (4) Encourager la réutilisation des données; (5) augmente le nombre de jeux de données publiés sur data.gov.ro.

Objectif principal:

Promouvoir et accroître la transparence de l'administration publique et améliorer le dialogue citoyen en améliorant les moyens et les procédures permettant de publier des données ouvertes provenant des institutions et des autorités publiques.

Jalons:

    • Améliorer la méthodologie de publication des données ouvertes en mettant à jour et en améliorant le Guide 2015 et en évaluant le cadre d'une proposition de politique publique qui garantirait la mise en œuvre des procédures dans toutes les institutions publiques, la publication régulière de jeux de données et la corrélation avec les stratégies gouvernementales associées.
    • Organiser une session de formation 13 pour le personnel des administrations publiques locales et centrales (personnes 200)
    • Piloter la publication automatique sur le portail data.gov.ro des données ouvertes issues des marchés publics (passation de marché ouverte), des registres fiscaux et de la qualité de l'air (via des API)
    • Encourager et aider les institutions publiques à organiser des compétitions (hackathons) utilisant des données ouvertes pour développer des solutions à des problèmes spécifiques. Au moins, des hackathons 4 seront organisés dans des secteurs où les institutions ont déjà manifesté leur intérêt pour la réutilisation des données et où les représentants de la société civile se sont accordés sur l’utilité de telles compétitions (culture, éducation, collectivités locales, lutte contre la corruption, budgets des citoyens, etc.). )
    • Publication centralisée sur le portail national de données ouvertes présentant des ensembles de données prioritaires de grande valeur (budget, éducation, culture, santé, travail, environnement et autres). Surveillance des mises à jour régulières des jeux de données déjà publiés. Identifier et publier de nouveaux jeux de données, en collaboration avec la société civile.

Institution responsable: Chancellerie du Premier ministre / Secrétariat général du gouvernement (SGG)

Institution (s) de soutien: Les ministères; Autorités publiques locales, Coalition for Open Data

Date de début: Septembre 2016                                                  Date de fin: Juin 2018

Note éditoriale: Le texte de l'engagement est abrégé. Le texte intégral se trouve dans le plan d’action national OGP 2016 – 2018.

But de l'engagement

L’engagement visait à améliorer la méthodologie, à former le personnel des administrations nationales et locales et à améliorer la qualité et la quantité des données publiées sur le site. data.gov.ro (Jalons 1 et 2). Il envisage de piloter la publication automatique de données sur les achats, les registres fiscaux et la qualité de l'air (via des interfaces de programmation d'application [API]) (Milestone 3), et d'organiser des hackathons thématiques (milestone 4), tout en centralisant et en améliorant l'accès à des ensembles de données de grande valeur, comme déterminé par le biais de consultations avec la société civile (Milestone 5).

STATUT

Mi-parcours: limité

Les trois premiers jalons n’avaient pas encore été commencés au moment de la rédaction du rapport d’avancement du projet IRM, en raison de retards dans l’achat de services de conseil. Le jalon 4 était en grande partie achevé; Trois hackathons ont été organisés dans 2016 et 2017 dans le but de créer des applications pour les soins de santé, les politiques sociales, l'environnement, les villes intelligentes, les politiques / stratégies, l'éducation et la culture. Le rapport d'activité de l'IRM notait que le nombre d'ensembles de données ouverts avait augmenté, même si la qualité restait inégale.

Fin de période: substantielle

Le SGG a écrit la méthodologie de publication de données ouvertes et l'a publiée sous licence ouverte en juillet 2018. (129) Selon le rapport d'auto-évaluation du gouvernement, l'analyse de SGG a révélé que la conception d'une politique publique pour l'open data n'était pas souhaitable dans le contexte des cadres techniques et juridiques européens et nationaux actuels. (130) Fonctionnaires 200, en particulier les dirigeants, et experts en informatique de 200 (20 des administrations locales et 180 de l'administration publique centrale, y compris les institutions subordonnées) (131)) ont été formés en juin – juillet 2018. (132) Selon le représentant de l'OGP, le groupe cible était composé de membres de l'administration publique centrale afin de consolider les efforts antérieurs du SGG visant à les stimuler et à les inciter à ouvrir des données d'intérêt public. (133) De plus, le matériel de formation a été publié sous licence ouverte en mai 2018. (134) Le rapport d’autoévaluation du gouvernement n’a pas encore commencé le jalon 3. (135) Les représentants de l’OGP ont toutefois fait valoir que la data.gov.ro portal propose déjà une API que les institutions publiques peuvent utiliser pour télécharger des données, mais le problème réside dans les services informatiques des institutions publiques qui ne sont pas en mesure de gérer de grands ensembles de données via des API. (136)

Le jalon 4 était partiellement achevé, trois hackathons ayant été organisés en septembre, 2016, (137) Mars 2017, (138) et 2018 Mars (139) sur les thèmes suivants: santé, politiques publiques, environnement, ville intelligente, culture et éducation. Selon le rapport d’auto-évaluation du gouvernement, Milestone 5 est également en partie achevé car, en mars, 2018: data.gov.ro contenait environ des jeux de données 1,400 (une augmentation par rapport aux jeux de données 633 dans 2016). En outre, 217 des jeux de données 259 que les institutions publiques se sont engagées à publier a été publié. (140) En outre, le rapport d’auto-évaluation du gouvernement (141) constate que les ensembles de données nécessitant une mise à jour mensuelle sont mis à jour, mais que ceux qui nécessitent une mise à jour plus fréquente sont en retard. Enfin, le représentant de l'OGP a déclaré que la qualité des données publiées sur le portail national avait également augmenté, même s'il existait encore des ensembles de données de mauvaise qualité, susceptibles d'inclure des erreurs. (142)

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: majeur

Selon les représentants de l'OGP, changer la mentalité des fonctionnaires et développer leur savoir-faire (c.-à-d. Comment ouvrir des ensembles de données ou quel système informatique le permet le mieux) est un processus fastidieux et fastidieux. Par conséquent, la formation des fonctionnaires sur la manière d’exercer l’ouverture de nouveaux jeux de données pertinents pour le public a été déterminante pour l’augmentation actuelle (et future) des nouveaux jeux de données ouverts. (143) Les jeux de données ouverts ont déjà doublé lors de la mise en œuvre du troisième plan d'action national (de 633 dans 2016 à environ 1400 dans 2018) et 83.8% des jeux de données désignés ont été ouverts. En outre, une ONG a utilisé les données du portail national pour créer une application (baniitai.info) qui a joué un rôle déterminant dans la découverte des hôpitaux qui ont acheté le détergent de contrefaçon dans l’affaire historique de corruption Hexi Pharma. (144)

Participation civique: marginale

Malgré les progrès notés dans l'organisation de trois hackathons pour impliquer le public dans le développement de solutions personnalisées pour l'administration publique, ces activités n'ont pas réussi à générer un engagement à long terme. Par exemple, le représentant du ministère de la Culture et de l'identité nationale (MCNI) a fait valoir que les changements politiques empêchaient une collaboration plus étroite entre la société civile et le MCNI et que le MCNI ne surveillait pas le développement des applications ayant remporté le hackathon. (145) En outre, un représentant de la société civile a fait valoir que les hackathons ne pouvaient être qu'un premier pas pour stimuler la création de nouveaux produits sur les données ouvertes. (146)

Reportés?

Cet engagement sera poursuivi dans le plan d'action national 2018 – 2020 sous la forme de l'engagement 18: «Publication de données ouvertes. »

(129) Metodologie de publicare a datelor deschise - v. 02.2019 est disponible [en roumain] à l'adresse https://goo.gl/GbBTz7.

(130) "Plan d'action national 2016-2018: Rapport d'auto-évaluation", Open Government Partnership, 2018, page 67, disponible [en roumain] à l'adresse https://bit.ly/2vv2yw7.

(131) «Date de début de la date», Open Government Partnership, 6 June 2018, communiqué de presse disponible à l’adresse suivante: https://bit.ly/2LEvmNZ.

(132) Entretien avec Larisa Panait et Angela Benga, OGP Romania, par un chercheur de l'IRM sur 6 November 2018.

(133) Entretien avec Larisa Panait et Angela Benga, OGP Romania, par un chercheur de l'IRM sur 6 November 2018.

(134) Les ressources Open Data sont disponibles à https://goo.gl/vbdAHr.

(135) "Plan d'action national 2016-2018: Rapport d'auto-évaluation", Open Government Partnership, 2018, page 68, disponible [en roumain] à l'adresse https://bit.ly/2vv2yw7.

(136) Entretien avec Larisa Panait et Angela Benga, OGP Romania, par un chercheur de l'IRM sur 6 November 2018.

(137) «Diplohack - 9 septembrie 2016», OGP Roumanie, 11 August 2016, communiqué de presse disponible à l’adresse suivante: https://bit.ly/2CcxIMw.

(138) “ZiuaDatelorDeschise - București, 4 martie 2017”, Open Government Partnership, 24 February 2017, disponible à l’adresse suivante: https://goo.gl/j1v4FN.

(139) “Entrez dans la culture Hack! Scoatecultura din tipare! ”, OGP Roumanie, 21 November 2017, disponible [en roumain] à https://bit.ly/2Uu2rfr.

(140) "Plan d'action national 2016-2018: Rapport d'auto-évaluation", Open Government Partnership, 2018, page 68, disponible [en roumain] à l'adresse https://bit.ly/2vv2yw7.

(141) "Plan d'action national 2016-2018: Rapport d'auto-évaluation", Open Government Partnership, 2018, page 68, disponible [en roumain] à l'adresse https://bit.ly/2vv2yw7.

(142) Entretien avec Larisa Panait et Angela Benga, OGP Romania, par un chercheur de l'IRM sur 6 November 2018.

(143) Entretien avec Larisa Panait et Angela Benga, OGP Romania, par un chercheur de l'IRM sur 6 November 2018.

(144) Andrei Nicoara, Open Data Coalition, interview réalisée par un chercheur de l'IRM sur 15 November 2018.

(145) Cristina Cotenescu et Mihai Monoranu, ministère de la Culture et de l'Identité nationale, interview accordée à 8 November 2018, chercheur à l'IRM.

(146) Ovidiu Voicu, Center for Public Integrity, entretien avec 8, novembre 2018, chercheur à l'IRM.


Engagements

Open Government Partnership