Ignorer la navigation
Roumanie

Normaliser les pratiques de consultation publique (RO0048)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour la Roumanie 2018-2020

Cycle du plan d'action: 2018

Statut: actif

Institutions

Institution chef de file: Le Secrétariat général du gouvernement (SGG) - Direction pour le gouvernement ouvert et la société civile

Institution (s) de soutien: Ministères OSC, secteur privé, organisations multilatérales Organisations non gouvernementales expérimentées dans le domaine

Domaines politiques

E-gouvernement, Législation et réglementation, Législatives, Participation du public, Prestation de services publics, Mesures de responsabilité sociale et boucles de rétroaction

Revue IRM

Rapport IRM: Examen IRM en attente

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent par rapport aux valeurs du PGO: la participation citoyenne

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

Normalisation des pratiques en matière de processus de consultation publique
Agence d'exécution / acteur principal: Secrétariat général du gouvernement (SGG) - Direction du gouvernement ouvert et de la société civile
Autres acteurs impliqués Acteurs étatiques Ministères Organisations de la société civile, secteur privé, organisations multilatérales Organisations non gouvernementales ayant de l'expérience sur le terrain
Quel est le problème public que l'engagement traitera?
Les analyses de la situation actuelle mettent en évidence un certain nombre de problèmes dans les pratiques de travail des autorités publiques afin de garantir un processus décisionnel participatif / représentatif dans la mise en œuvre de la loi-cadre sur la consultation publique (loi n ° 52 / 2003), à savoir: de standardisation des pratiques, de capitalisation insuffisante et de communication publique non standardisée sur les recommandations de la société civile
Description de l'engagement
Quel est l'engagement? En vue de promouvoir une culture de la transparence et de la consultation publique dans l'administration publique et d'améliorer la perception du public sur la légitimité du processus décisionnel, le SGG proposera l'amélioration du cadre juridique sur le terrain en élaborant des règles de mise en œuvre conduisant à: des mécanismes plus efficaces de transparence décisionnelle, comme le prévoit la loi no. 52 / 2003.
Comment l'engagement contribuera-t-il à résoudre le problème public?
- normaliser l'interprétation et l'application de la loi dans la pratique des processus de consultation publique; - renforcer la capacité de mise en œuvre des recommandations formulées au cours du processus de consultation, pierre angulaire de la collaboration entre l'administration publique et la communauté; - augmenter le niveau général d'information pour
citoyens; - améliorer la prestation des services publics.
Pourquoi cet engagement est-il pertinent pour les valeurs OGP?
La normalisation de l'ouverture des processus de justification des décisions prises par l'administration publique roumaine aux parties intéressées contribuera à l'amélioration de la qualité des actes normatifs et à l'optimisation de leurs processus de mise en œuvre, ainsi qu'à la responsabilisation des autorités publiques. , tout en augmentant le degré d'intégrité de la décision publique
Activité clé avec un livrable vérifiable
Suivi des processus de consultation publique de tous les ministères - en tant que groupe cible pertinent pour les autorités publiques (en tant que principaux émetteurs de projets d'actes normatifs ayant un impact général au niveau national): remplissage de questionnaires pour les données statistiques au niveau de tous les ministères + réunion 1
SGG / Ministries 2018 2018
Identifier les dysfonctionnements les plus graves dans le processus de consultation publique: questionnaire en ligne adressé à la société civile sur le site Web de chaque ministère pendant les 30 days + réunion 1 avec le secteur non gouvernemental.
SGG / Ministères / ONG Janvier 2019 Mars 2019
Mise en place de fonctionnalités supplémentaires de la plate-forme de consultation électronique via une interaction entre les autorités publiques et le secteur non gouvernemental: réunion 1 avec des représentants de ministères et 1 avec des organisations non gouvernementales
SGG / Ministères / ONG Janvier 2019 Juin 2019
Elaboration des règles d'application pour accroître l'efficacité des mécanismes de prise de décision prévus par la loi no. 52 / 2003.
SGG / Ministères / ONG 2020
Corrélation avec d'autres programmes / stratégies du gouvernement Stratégie nationale de lutte contre la corruption 2016-2020, Stratégie de renforcement de l'administration publique

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

1. Normalisation des pratiques sur les processus de consultation publique

Texte d'engagement: "En vue de favoriser une culture de transparence et de consultation publique dans l'administration publique et d'améliorer la perception du public sur la légitimité du processus décisionnel, le SGG proposera l'amélioration du cadre juridique sur le terrain en développant des règles d'application menant à des mécanismes plus efficaces de transparence décisionnelle, comme le prévoit la loi n ° 52/2003. "

Jalons:

  • Suivi des processus de consultation publique de tous les ministères - en tant que groupe cible pertinent pour les autorités publiques (en tant que principaux émetteurs de projets d'actes normatifs ayant un impact général au niveau national): remplissage de questionnaires pour les données statistiques au niveau de tous les ministères + réunion 1
  • Identifier les dysfonctionnements les plus graves du processus de consultation publique: questionnaire en ligne adressé à la société civile sur le site de chaque ministère pendant 30 jours + 1 rencontre avec le secteur non gouvernemental.
  • Mise en place de fonctionnalités supplémentaires de la plate-forme de consultation électronique via une interaction entre les autorités publiques et le secteur non gouvernemental: réunion 1 avec des représentants de ministères et 1 avec des organisations non gouvernementales
  • Elaboration des modalités d'application pour accroître l'efficacité des mécanismes de décision prévus par la loi no. 52/2003.

Date de début: 2018 ...............................................

Date de fin: 2020

Note éditoriale: Le texte de l'engagement est abrégé. Le texte complet se trouve dans le plan d'action national OGP 2018-2020.

Contexte et objectifs

Cet engagement s'inscrit dans le prolongement des engagements 5 et 6 du troisième plan d'action de la Roumanie (2016-2018). Si la transparence du processus décisionnel dans l'administration publique est garantie par la loi 52/2003, recherche académique, Rapports de suivi, et des entretiens avec des représentants de la société civile, tous révèlent que cette loi est appliquée de manière insuffisante et non uniforme. Selon le représentant du Secrétariat général du gouvernement (SGG), bien que l'administration publique mette en œuvre une grande partie des commentaires qu'elle reçoit, elle ne communique pas comment et pourquoi ces commentaires ont été utilisés ou non. Ce manque de communication peut donner l'impression que le public n'est pas entendu et entraver la participation civique.

Par conséquent, cet engagement vise (1) à normaliser l'interprétation et l'application de la loi 52/2003, (2) à renforcer la capacité des administrations publiques à valider le retour d'informations, (3) à sensibiliser les citoyens aux lois et pratiques de prise de décision transparentes, et (4) améliorer la prestation des services publics. Le premier objectif répond à la recommandation du précédent rapport d'étape de l'IRM pour le plan d'action 2016-2018 et aborde le problème de l'application inefficace de la loi transparente sur la prise de décision. Les deuxième et troisième objectifs portent sur les problèmes de communication entre l'administration publique et les citoyens qui fournissent un retour d'informations.

Cet engagement est suffisamment précis pour être vérifiable. Le représentant de SGG a fourni au chercheur de l'IRM une liste des réunions et des dates qui correspondent aux étapes détaillées dans le texte de l'engagement. Le représentant a également plaidé pour que la formation des fonctionnaires afin de mieux communiquer comment ils considèrent les commentaires qu'ils reçoivent pourrait augmenter le niveau d'information et de satisfaction du grand public et encourager davantage la participation civique. Selon le représentant de SGG, le SGG vise à étendre la e-consultare.gov.ro plate-forme pour (1) permettre à l'institution qui initie l'acte normatif de gérer directement le processus de consultation publique sur la plate-forme, (2) rendre les commentaires et les réponses visibles pour tous, (3) synchroniser automatiquement les sites Web des institutions qui initient les actes normatifs avec la plateforme, et (4) générer des statistiques qualitatives et quantitatives sur les commentaires reçus et auxquels il a été répondu. L'engagement est donc pertinent pour la participation civique.

S'il est mis en œuvre tel que rédigé, l'engagement pourrait transformer le processus de consultation publique. S'il est peu probable qu'un nouveau cycle de rétroaction du crowdsourcing produise de nouvelles perspectives pour SGG, assurer que les commentaires et la communication sur le rejet ou la valorisation des commentaires soient rendus visibles au sein de la plateforme, de manière transparente, pourrait considérablement réduire les obstacles et augmenter la qualité de la participation civique. Cet aspect de la responsabilité publique est perçu par le représentant du SGG selon lequel cette composante de responsabilité est un gain majeur pour assurer des consultations et des collaborations significatives entre la société civile et l'administration publique. La publication de normes d'application pourrait également réduire la possibilité que les autorités publiques n'appliquent pas la loi de manière uniforme. Comme l'a suggéré le représentant de SGG, la formation des fonctionnaires, un référentiel central des pratiques de consultation publique où ils peuvent comparer instantanément leurs performances à celles de leurs pairs (le e-consultare.gov.ro plate-forme), et les normes d'application sont des outils plus efficaces que la sanction de la non-conformité, à ce stade.

Prochaines étapes

Cet engagement est important compte tenu des faibles niveaux de communication entre la société civile et l'administration publique. Les recommandations suivantes peuvent aider à guider la mise en œuvre de cet engagement:

Assurer la traction de la plateforme et sa mémoire institutionnelle.

  • SGG pourrait créer une mémoire institutionnelle permanente des améliorations proposées e-consultare.gov.ro plate-forme avec les raisons pour lesquelles ils ne sont pas mis en œuvre ou le calendrier selon lequel ils seront mis en œuvre, dans un référentiel ouvert. À cette fin, SGG pourrait consulter le ministère des Transports pour trouver des synergies avec son registre des propositions.
  • SGG pourrait s’assurer que e-consultare.gov.ro sera utilisée à la fois par l'administration publique et la société civile. À cette fin, SGG peut se référer au e-consultare.gov.ro plate-forme dans les normes de mise en œuvre de la loi 52/2003.

Assurer un budget suffisant pour le développement de la plateforme.

  • Le gouvernement pourrait allouer un budget suffisant pour la mise en œuvre rapide des fonctionnalités supplémentaires du e-consultare.gov.ro Selon le représentant de SGG, son service informatique analysera les propositions et élaborera un plan d'action pour celles qui correspondent au temps et au budget que SGG peut allouer.

Consulter le projet de normes de mise en œuvre.

  • Bien qu'il ne soit pas explicitement inclus dans le texte du plan d'action, selon son représentant, SGG proposera le projet de normes de mise en œuvre de la loi 52/2003. Les normes intégreront les commentaires reçus de la société civile et des autorités publiques et feront l'objet d'une consultation publique. Il s'agit d'une bonne approche qui pourrait être mise en œuvre.

Le gouvernement a expérimenté un site Web pilote consultare.gov.ro, où les projets législatifs des institutions publiques ont été collectés et mis à la disposition du public de manière centralisée et uniforme. Malgré sa popularité, en raison d'un manque de ressources techniques et physiques, ce pilote a été arrêté en avril 2018, permettant au gouvernement de le repenser et de le reconstruire. Voir «IRM Romania End-of-Term Report 2016-2018», OPG, pp. 23-28, https://bit.ly/36loycR.

Le texte de la loi 52 / 2003 sur la transparence décisionnelle dans l'administration publique est disponible [en roumain] à l'adresse suivante: https://goo.gl/m3Qwqe.

Academia de Advocacy (2015) M-am decissămăimplic ", disponible [en roumain] sur https://goo.gl/HmvsWc.

Entretien avec Madalina Mitroi, Secrétariat général du gouvernement (SGG), 17 avril 2019.

Entretien avec Marian Damoc, Mouvement des jeunes roumains pour la démocratie, 8 novembre 2018.

Entretien avec Madalina Mitroi, SGG, 17 avril 2019.

"IRM Romania Progress Report 2016-2017", OGP, p. 55, disponible à https://goo.gl/AHqzEe.

Entretien avec Madalina Mitroi, SGG, 30 août 2019.

Entretien avec Madalina Mitroi, SGG, 17 avril 2019.

Entretien avec Madalina Mitroi, SGG, 17 avril 2019.

Ibid.

Entretien avec Madalina Mitroi, SGG, 30 août 2019.

Entretien avec Madalina Mitroi, SGG, 17 avril 2019.


Engagements

  1. Normaliser les pratiques de consultation publique

    RO0048, 2018, gouvernement électronique

  2. Gouvernement local ouvert

    RO0049, 2018, Renforcement des capacités

  3. Budgets Citoyens

    RO0050, 2018, Renforcement des capacités

  4. Participation des jeunes

    RO0051, 2018, Renforcement des capacités

  5. Registre des propositions de la société civile

    RO0052, 2018, gouvernement électronique

  6. Accès à l'information - local

    RO0053, 2018, Renforcement des capacités

  7. Informations sur le secteur commercial en ligne

    RO0054, 2018, Renforcement des capacités

  8. Services consulaires numériques

    RO0055, 2018, Renforcement des capacités

  9. Transparence dans le financement des partis politiques

    RO0056, 2018, Accès à l'information

  10. Fonds national d'investissement Transparence

    RO0057, 2018, Accès à l'information

  11. Formation des fonctionnaires

    RO0058, 2018, Renforcement des capacités

  12. Sensibiliser à la corruption

    RO0059, 2018, Renforcement des capacités

  13. Transparence des biens saisis

    RO0060, 2018, Accès à l'information

  14. Accès aux services sociaux

    RO0061, 2018, gouvernement électronique

  15. Libre accès à la recherche

    RO0062, 2018, Accès à l'information

  16. Education ouverte

    RO0063, 2018, Accès à l'information

  17. Évaluer les données ouvertes

    RO0064, 2018, Accès à l'information

  18. Open Data

    RO0065, 2018, Accès à l'information

  19. Améliorer le cadre juridique et les pratiques concernant l'accès à l'information d'intérêt public

    RO0030, 2016, Accès à l'information

  20. Publication centralisée d'informations d'intérêt public sur la passerelle unique Transparenta.Gov.Ro

    RO0031, 2016, Renforcement des capacités

  21. Promouvoir les principes du Parlement ouvert

    RO0032, 2016, Renforcement des capacités

  22. Engagement étoilé Gestion améliorée des demandes de citoyenneté octroyées

    RO0033, 2016, Renforcement des capacités

  23. Normalisation des pratiques de transparence dans les procédures de prise de décision

    RO0034, 2016, Renforcement des capacités

  24. Publication centralisée de projets législatifs sur la passerelle unique Consultare.Gov.Ro

    RO0035, 2016, Renforcement des capacités

  25. Budget des citoyens

    RO0036, 2016, Renforcement des capacités

  26. Améliorer la consultation des jeunes et la participation du public

    RO0037, 2016, Renforcement des capacités

  27. Gouvernement ouvert infranational

    RO0038, 2016, Renforcement des capacités

  28. Promouvoir la transparence dans le processus décisionnel en créant un registre de transparence (RUTI)

    RO0039, 2016, Anti-corruption

  29. Accès aux indicateurs de performance suivis dans la mise en œuvre de la stratégie nationale de lutte contre la corruption (SCN)

    RO0040, 2016, Accès à l'information

  30. Améliorer la transparence dans la gestion des actifs saisis

    RO0041, 2016, Accès à l'information

  31. Formation annuelle obligatoire des fonctionnaires sur les questions d'intégrité

    RO0042, 2016, Anti-corruption

  32. Améliorer l'accès au patrimoine culturel

    RO0043, 2016, Renforcement des capacités

  33. Données ouvertes et transparence dans l'éducation

    RO0044, 2016, Accès à l'information

  34. Bibliothèque scolaire virtuelle et ressources éducatives libres

    RO0045, 2016, Renforcement des capacités

  35. Contrats ouverts

    RO0046, 2016, Anti-corruption

  36. Augmenter la qualité et la quantité de données ouvertes publiées

    RO0047, 2016, Accès à l'information

  37. Publier des informations d'intérêt public sur un portail gouvernemental unique: Transparenta.Gov.Ro

    RO0019, 2014, Accès à l'information

  38. Établissement d'un inventaire des ensembles de données produits par les ministères et les agences subordonnées

    RO0020, 2014, Accès à l'information

  39. Engagement étoilé Assurer l'accès gratuit en ligne aux législations nationales

    RO0021, 2014, gouvernement électronique

  40. Loi modifiant la loi 109 / 2007 sur la réutilisation des informations du secteur public

    RO0022, 2014, Accès à l'information

  41. Données d'ouverture collectées auprès du système de santé national

    RO0023, 2014, Accès à l'information

  42. Données d'ouverture recueillies à partir de la surveillance des mesures préventives dans le cadre de la stratégie nationale de lutte contre la corruption 2012-2015

    RO0024, 2014, Accès à l'information

  43. Contrats ouverts

    RO0025, 2014, Anti-corruption

  44. Ouverture des données issues de projets de recherche financés par des fonds publics

    RO0026, 2014, gouvernement électronique

  45. Augmenter la qualité et la quantité de données ouvertes publiées

    RO0027, 2014, Accès à l'information

  46. Formation des ressources humaines dans le domaine des données ouvertes

    RO0028, 2014, Accès à l'information

  47. Diffuser des informations sur les principes OGP et promouvoir le concept de données ouvertes de manière accessible

    RO0029, 2014,

  48. Désignation d'un responsable de la publication de données ouvertes dans chaque institution publique

    RO0001, 2012, Accès à l'information

  49. Identification des besoins réglementaires, solutions logistiques et techniques

    RO0002, 2012, Accès à l'information

  50. Faire un inventaire des ensembles de données disponibles (de grande valeur)

    RO0003, 2012, Accès à l'information

  51. Publication prioritaire sur les pages Web d'institutions publiques d'ensembles de données spécifiques

    RO0004, 2012, Accès à l'information

  52. Initier des projets pilotes, en partenariat

    RO0005, 2012, Accès à l'information

  53. Organiser des débats publics sur l'utilité des données ouvertes, dans les partenariats

    RO0006, 2012, Accès à l'information

  54. Format de publication uniforme et lisible par machine pour les données ouvertes

    RO0007, 2012, Accès à l'information

  55. Procédures de publication d'ensembles de données basés sur les recommandations de la société civile

    RO0008, 2012, Accès à l'information

  56. Procédures applicables aux plaintes de citoyens concernant des données ouvertes

    RO0009, 2012, Accès à l'information

  57. Mécanisme de consultation entre fournisseurs et bénéficiaires de données ouvertes

    RO0010, 2012, Accès à l'information

  58. Création d'un système de notation pour l'évaluation d'ensembles de données de grande valeur

    RO0011, 2012, Accès à l'information

  59. Publier régulièrement des ensembles de données spécifiques sur les pages Web d'institutions publiques

    RO0012, 2012, Accès à l'information

  60. Intégration des données ouvertes d'institutions publiques dans une plate-forme nationale unique

    RO0013, 2012, Accès à l'information

  61. Inventaires de données, afin de faciliter l'accès du public

    RO0014, 2012, Accès à l'information

  62. Instituer un mécanisme de surveillance de la conformité pour les données ouvertes

    RO0015, 2012, Accès à l'information

  63. Stimuler le marché pour une utilisation innovante des données ouvertes

    RO0016, 2012, Accès à l'information

  64. Publier régulièrement des ensembles de données sur la plate-forme nationale, 25% High-Value

    RO0017, 2012, Accès à l'information

  65. Système électronique de passation des marchés publics (SEAP). Système d'allocation électronique pour les transports (SAET) /B.1 C) Développement de la soumission en ligne de formulaires fiscaux. Garantir un accès gratuit en ligne aux législations nationales. Mise au point d’outils électroniques pour gérer les assignations à comparaître et faciliter l’accès aux informations concernant les procédures judiciaires. Développement d'outils électroniques pour gérer les procédures liées à l'obtention de la citoyenneté roumaine. Développer des outils électroniques pour gérer les procédures liées à la création de personnes morales à but non lucratif. le système intégré d'accès électronique à la justice (SIIAEJ)

    RO0018, 2012, Accès à la justice

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!