Ignorer la navigation
Sekondi-Takoradi, Ghana

Transparence et responsabilité dans les infrastructures publiques (SEK0006)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action Sekondi-Takoradi 2018-2020

Cycle du plan d'action : 2018

Statut : Actif

Institutions

Institution chef de file : Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi

Institution(s) de soutien : Autres acteurs impliqués Gouvernement Ingénieur des travaux métropolitains, Agent de planification du développement métropolitain, Agent métropolitain du budget et de la notation, Agent métropolitain des finances, Agent de planification physique, Agent métropolitain du système d'information de gestion, Agent des relations publiques métropolitain Société civile, Institution du secteur privé : Amis de la Nation Désignation : Coordinateur de la gouvernance des ressources naturelles Nom : Solomon Kusi Ampofo Téléphone : +233-24-4055951 E-mail : s.ampofo@fonghana.org Berea Social Foundation, Community Land and Development Foundation, African Women International, Global Communities , STMACSUF, médias et autres organisations locales et internationales pertinentes - (par exemple : Transparence du secteur de la construction-CoST, équipe d'analyse comportementale, partenariat contractuel ouvert)

Domaines politiques

Anti-Corruption, E-gouvernement, Infrastructure et transport, Droits fonciers et aménagement du territoire, Engagements locaux, Marchés ouverts et marchés publics, Participation du public, Marchés publics, Prestation de services publics, La responsabilité sociale, Objectifs de développement durable

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de conception Sekondi-Takoradi 2018-2020

Suivi : Non

Premiers résultats : en attente de l'examen du MII

le design i

Vérifiable : Oui

En rapport avec les valeurs de l'OGP : accès à l'information, participation civique, responsabilité publique, technologie

Impact potentiel:

Implémentation i

Achèvement : en attente de l'examen IRM

Fiche technique

NON. 1: TRANSPARENCE ET RESPONSABILITÉ DANS LES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES
Améliorer la transparence et la responsabilisation dans la fourniture des infrastructures publiques en publiant des informations sur les projets et les contrats; élaborer des mécanismes permettant aux citoyens de surveiller et de faire rapport sur la mise en œuvre
Nom et coordonnées du département / de l'équipe responsable
Établissement: métropolitain Sekondi-Takoradi
Désignation de l’assemblée: responsable des achats métropolitains
Nom: Aaron Dandori
Téléphone + 233-20-54617570
Autres acteurs impliqués
Gouvernemental
Ingénieur des travaux métropolitains, agent de planification du développement métropolitain, agent du budget et des notations métropolitains, agent des finances métropolitaines, agent de planification physique, agent du système d'information de gestion métropolitaine, agent des relations publiques métropolitain
Société civile, secteur privé
Institution: Amis de la Nation Désignation: Coordonnateur de la gouvernance des ressources naturelles Nom: Solomon Kusi Ampofo Téléphone: + 233-24-4055951 E-mail: s.ampofo@fonghana.org Fondation sociale Berea, Fondation communautaire pour l'aménagement du territoire et le développement, African Women International, Collectivités mondiales, STMACSUF, médias et autres organisations locales et internationales compétentes (par exemple: secteur de la construction - Transparence-CoST, équipe de réflexion sur le comportement, Open Contracting Partnership)
Statu quo ou problème à résoudre
Le gouvernement du Ghana a promulgué la loi sur les marchés publics (loi 663) en décembre, 2003 (opérationnalisée le 27th August 2004) et les marchés publics au Ghana sont donc soumis à la loi. La loi a été modifiée de nouveau dans 2016 (loi 936) afin de prévoir des marchés publics et de prévoir des marchés décentralisés. Au fil des ans, l’Assemblée a bien utilisé cette loi sans aucune irrégularité en matière de passation de marchés citée par le PPA dans ses audits annuels des achats; les informations sur les infrastructures publiques, telles que les détails des projets, les processus d'attribution des contrats, les documents contractuels, les rapports d'avancement et d'achèvement, ainsi que le suivi de la mise en œuvre, sont limitées aux citoyens qui en sont les bénéficiaires directs. Des moyens inadéquats pour les rôles de surveillance des citoyens dans certains cas ont entraîné des retards d'exécution et des projets abandonnés dans certaines localités ont entraîné un manque de confiance et une perte de confiance dans les agents publics. Par exemple, environ 70% des citoyens engagés au cours du processus de co-création ne comprennent pas les processus d’achat et n’ont pas accès à et n’ont pas la capacité d’interpréter et de comprendre les documents de projet d’infrastructure, ce qui les empêche d’exiger leur responsabilité.
Brève description de l'engagement
Tirer parti des avantages découlant de la participation des citoyens au processus de planification participative (dans le cadre du programme LAP I); de l'évaluation des besoins, à la sélection du site, à la conception de projets d'infrastructure. La STMA encouragera les partenariats avec les organisations locales et internationales concernées pour mettre en œuvre cet engagement en adoptant la norme CoST Infrastructure Data Standard1. Développer des mécanismes pour impliquer les citoyens dans la mise en œuvre, le suivi et les rapports. STMA cherche à développer et à lancer une plate-forme d’information géospatiale sur les infrastructures publiques basée sur le Web. Cette plate-forme servira de lieu pour publier et rendre facilement accessibles aux citoyens les documents d’achat et de mise en œuvre des projets; pour mieux comprendre, surveiller et signaler (tout défaut, travail de mauvaise qualité, amabilité des personnes handicapées) afin de garantir l'optimisation des ressources pour tous les projets. Développer un modèle de processus d'approvisionnement simplifié pour la consommation des citoyens, le renforcement des capacités et instituer un Media Award pour le travail remarquable réalisé en matière de reportage des problèmes importants liés aux projets d'infrastructure publique
Objectif principal
Accroître la transparence et la responsabilisation dans la fourniture d'infrastructures publiques et mettre en place des mécanismes de suivi des projets afin d'améliorer les résultats des investissements dans les infrastructures publiques afin d'optimiser les ressources.
Manière dont cet engagement est pertinent pour faire progresser les valeurs du PGO telles que l'accès à l'information, la responsabilité publique, la participation civique, la technologie et l'innovation pour la transparence et la responsabilité
Cet engagement a le potentiel de faire progresser les valeurs de l'OGP d'accès à l'information, de responsabilité publique, de participation civique, de technologie et d'innovation pour une ouverture et une responsabilité dans la fourniture d'infrastructures publiques. Cet engagement offrira aux citoyens la possibilité d’avoir accès à des informations sur tous les projets d’infrastructure publique entrepris par le gouvernement local par le biais d’un suivi de la mise en œuvre des investissements publics. La plate-forme d'information sur les infrastructures publiques basée sur le Web améliorera l'utilisation de la technologie et de l'innovation. Cela contribuera également à optimiser les ressources dans toutes les transactions. Divulguer des informations sur les infrastructures publiques et permettre aux citoyens de surveiller la mise en œuvre peut être un puissant outil de prévention de la corruption, des travaux de mauvaise qualité et de l’utilisation abusive des fonds publics, ainsi que pour restaurer la confiance du public dans le gouvernement.
Lien avec les objectifs de développement durable (ODD)
Le succès de la mise en œuvre de cet engagement contribuera dans une large mesure à la réalisation des objectifs de développement durable consistant à assurer l'inclusion, l'égalité des sexes, la croissance économique, la mise en place d'infrastructures résilientes, la création d'un accès à la justice pour tous et la mise en place d'institutions efficaces, responsables et inclusives. L’engagement en matière de transparence et de responsabilité vis-à-vis des infrastructures publiques est lié aux ODD suivants: objectif 4 (éducation), objectif 5 (égalité des sexes), objectif 8 (travail décent et croissance économique), objectif 9 (industrie, innovation et infrastructures), But 10 (réduction des inégalités) et But 16 (Paix, justice et institutions fortes).
Jalons vérifiables et mesurables pour remplir l'engagement
1. Encourager les partenariats avec les organisations locales et internationales compétentes, l'autorité de passation des marchés publics (PPA) et d'autres acteurs afin de développer et de lancer une plate-forme d'information géospatiale sur le Web pour les infrastructures publiques; • Lorsque les entités adjudicatrices de projets d’infrastructure divulguent et partagent des informations dans un format désagrégé et convivial. • Où les citoyens peuvent surveiller la mise en œuvre, faire rapport et recevoir des commentaires sur la fourniture d'infrastructures publiques dans la métropole
Resources requises
Temps du personnel, conseil, plate-forme TIC
Jan. 2019 - June 2019
2. Tester et piloter la plate-forme d'information par le biais de tests sur le terrain et en laboratoire pour identifier et améliorer sa convivialité. Deux communautés (2), dans lesquelles un projet d'infrastructure est en cours, seraient sensibilisées sur la manière d'utiliser l'application pour générer le retour d'informations nécessaire sur la convivialité.
Temps du personnel, conseil, BIT pour l'évaluation d'impact
Juillet 2019 - Sept. 2019
3. Mécanismes de conception pour le lancement officiel et la publicité de la plateforme d'information sur les infrastructures publiques. Testez les différentes méthodes de sensibilisation pour déterminer lesquelles atteignent le plus grand nombre de personnes et sont les plus compréhensibles.
Temps du personnel, BIT de papeterie pour l'évaluation d'impact
Sept. 2019 - Nov. 2019
4. L’Assemblée métropolitaine et MSF encourageront les partenariats avec les organisations locales et internationales compétentes, en utilisant la loi sur la LPP, élaboreront et diffuseront un manuel simplifié sur les marchés publics détaillant les étapes, procédures, délais, tâches et responsabilités en matière de marchés publics dans un format convivial. qui sera également partagé sur les babillards communautaires, les assemblées publiques. Nous allons également utiliser le temps passé avec la communauté et le réseau de médias à établir pour l’éducation et la diffusion.
Temps du personnel, conseils, papeterie, tableaux d'affichage
Février 2019 - Janvier 2020
5. Développer la capacité et tirer parti de la diversité du Forum multipartite pour diriger, planifier et dialoguer sur des questions clés concernant les infrastructures publiques dans la métropole. Cela pourrait être reproduit auprès de l'autre gouvernement local de la région occidentale du Ghana.
Temps du personnel, conseil, coût de la conférence, papeterie
Jan. 2019 - Dec. 2019
6. Encourager les partenariats avec les organisations locales et internationales compétentes pour renforcer les capacités des organisations de la société civile 100 et des médias au moyen d'ateliers de sensibilisation à l'importance de la transparence et de la responsabilité en matière d'infrastructures publiques.
Temps du personnel, conseil, coût de la conférence, papeterie
Juillet 2019 - Octobre 2019
7. Collaborer avec les organisations locales et internationales pertinentes pour sélectionner et former des champions de la communauté 200 afin de leur donner les moyens d'utiliser les informations relatives aux infrastructures publiques pour exiger la responsabilité. Les stagiaires constitueront des groupes de surveillance et participeront aux visites de surveillance programmées par la STMA pour comparer les données divulguées à une observation directe, examiner les documents et évaluer leur statut. La formation sera évaluée pour s'assurer que les champions de la communauté sont en mesure de s'engager avec la plateforme et de soumettre leurs demandes.
Temps du personnel, conseils, coût de la conférence, BIT de papeterie pour l'évaluation d'impact
Août 2019 - Août 2020
8. Instituer un Media Award pour son travail exceptionnel dans la couverture de questions importantes relatives aux projets d’infrastructure publique.
Temps du personnel, récompenses
Déc. 2019 - août 2020
9. Élargir «l'Assemblée à la radio» existante pour inclure les OSC et les citoyens afin de discuter des problèmes clés identifiés dans les projets d'infrastructure. L'effet du Media Award et des débats radiophoniques sur la confiance du public sera mesuré à l'aide d'un sondage co-conçu mesurant la confiance dans le gouvernement.
Temps d'antenne, temps du personnel, transport, BIT pour l'évaluation d'impact
Août 2019 - Août 2020
10. Mener une évaluation plus large de l'impact de l'IPPI sur la transparence du projet, mesurée à l'aide des disparités existant entre les observations directes et les enregistrements de l'IPPI.
BIT pour l'évaluation d'impact
Sept. 2020 - Nov. 2020
Vision pour l'avenir
Renforcer la confiance des citoyens et renforcer la responsabilité dans la fourniture des infrastructures publiques.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

1. Transparence et responsabilité dans les infrastructures publiques

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

« Améliorer la transparence et la responsabilité dans la fourniture des infrastructures publiques en publiant des informations sur les projets et les contrats ; développer des mécanismes permettant aux citoyens de surveiller et de rendre compte de la mise en œuvre.

Jalons:

  1. Favoriser le partenariat avec les organisations locales et internationales compétentes, l'Autorité des marchés publics (APP) et d'autres acteurs pour développer et lancer une plate-forme d'information géospatiale sur le Web pour les infrastructures publiques ;
    1. Lorsque les entités adjudicatrices de projets d'infrastructure divulguent et partagent des informations dans un format désagrégé et convivial.
    2. Où les citoyens peuvent surveiller la mise en œuvre, signaler et recevoir des commentaires sur la livraison des infrastructures publiques dans la métropole
  2. Testez et pilotez la plate-forme d'information par le biais de tests sur le terrain et en laboratoire pour identifier et améliorer sa convivialité. Deux (2) communautés, où il y a un projet d'infrastructure en cours, seraient sensibilisées sur la façon d'utiliser l'application pour générer les commentaires nécessaires sur la convivialité.
  3. Concevoir des mécanismes pour lancer officiellement et faire connaître la plate-forme d'information pour les infrastructures publiques. Testez les différentes méthodes de sensibilisation pour déterminer lesquelles touchent le plus de personnes et sont les plus compréhensibles.
  4. L'Assemblée métropolitaine et la MSF favoriseront le partenariat avec les organisations locales et internationales concernées, en utilisant la loi PPA, développeront et diffuseront un manuel de passation des marchés simplifié détaillant les étapes, les procédures, les délais, les tâches et les responsabilités pour les marchés publics dans un format convivial qui sera également partagé sur les panneaux d'affichage communautaires, les réunions de la mairie. Nous tirerons également parti du temps existant avec la communauté et le réseau médiatique à établir pour l'éducation et la diffusion.
  5. Renforcer la capacité et tirer parti de la diversité du Forum multipartite (MSF) pour diriger, planifier et dialoguer sur les enjeux clés concernant les infrastructures publiques dans la métropole. Cela pourrait être reproduit dans l'autre gouvernement local de la région occidentale du Ghana.
  6. Favoriser le partenariat avec les organisations locales et internationales compétentes pour renforcer les capacités de 100 OSC et médias par le biais d'ateliers de sensibilisation à l'importance de la transparence et de la responsabilité dans les infrastructures publiques.
  7. Collaborer avec les organisations locales et internationales compétentes pour sélectionner et former 200 champions communautaires afin de leur donner les moyens d'utiliser les informations sur les infrastructures publiques pour exiger la responsabilité. Les stagiaires constitueront des groupes de suivi et seront impliqués dans les visites de suivi programmées de la STMA pour comparer les données divulguées avec l'observation directe, examiner les documents et évaluer leur statut. La formation sera évaluée pour s'assurer que les champions de la communauté sont capables de s'engager avec la plate-forme et de soumettre des demandes de renseignements.
  8. Instituer un prix des médias pour un travail exceptionnel dans le reportage de questions importantes sur des projets d'infrastructure publique
  9. Étendre l'« Assemblée à la radio » existante pour inclure les OSC et les citoyens afin de discuter des questions clés identifiées sur les projets d'infrastructure. L'effet du Media Award et des débats à la radio sur la confiance du public sera mesuré au moyen d'une enquête co-conçue mesurant la confiance dans le gouvernement.
  10. Mener une évaluation plus large de l'impact de l'IPPI sur la transparence du projet, tel que mesuré par les disparités entre les observations directes et les enregistrements IPPI. (1)

Aperçu de l'engagement

Vérifiabilité

Pertinence de la valeur OGP (telle que rédigée)

Impact potentiel

Aboutissement

At-il ouvert le gouvernement?

Pas assez spécifique pour être vérifiable

Suffisamment spécifique pour être vérifiable

Accès à l'information

Participation civique

Responsabilité publique

Technologie et innovation pour la transparence et la responsabilité

Aucun

Mineur

Moderate

transformatrice

Pas démarré

limité

Substantiel

Complété

Aggravé

N'a pas changé

Marginal

Majeur

Exceptionnel

1. Global

Évalué à la fin du cycle du plan d'action.

Évalué à la fin du cycle du plan d'action.

Contexte et objectifs

L'attribution de contrats pour des projets d'infrastructure est l'une des sources les plus courantes de détournement de fonds et d'autres formes de corruption au Ghana. (2) Les audits annuels de l'Autorité des marchés publics et les séances de la Commission de l'intérêt public et de la responsabilité (PIAC) du Parlement mettent régulièrement en lumière de nombreuses violations de la passation des marchés, impliquant souvent des sommes importantes. Ceci est aggravé par la suspicion généralisée que le processus de passation des marchés publics offre un moyen aux politiciens et aux hauts fonctionnaires soit d'extraire illégalement de l'argent de l'État, soit de récompenser des associés partisans. (3) De plus, il n'y a pratiquement aucun moyen par lequel les citoyens peuvent surveiller et rapporter directement aux fonctionnaires responsables l'état des projets d'infrastructure publique en cours. Cela a entraîné un cynisme généralisé aux niveaux national et local quant à l'intégrité du processus d'approvisionnement. (4)

Pour faire face à ces problèmes, l'Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi (STMA) envisage de produire une fiche d'information accessible sur le processus de passation des marchés pour le grand public. L'assemblée a conclu un partenariat avec Construction Sector Transparency (CoST), une initiative mondiale qui promeut la transparence et la responsabilité dans la fourniture d'infrastructures publiques. (5) L'assemblée prévoit d'adopter la norme de données d'infrastructure CoST afin de rendre l'acquisition de données facilement et largement accessible au public. (6)

Pour encourager l'engagement et le suivi des citoyens, la STMA prévoit de lancer une plate-forme d'information géospatiale en ligne où les citoyens peuvent avoir accès aux informations sur les marchés publics et suivre l'avancement des travaux publics. Les citoyens peuvent également signaler des progrès insatisfaisants des travaux via cette plate-forme. L'Assemblée renforce la capacité du personnel à répondre de manière adéquate et en temps opportun aux plaintes lorsqu'elles surviennent. (7) Enfin, cet engagement passe par la mise en place d'un prix récompensant des reportages exceptionnels sur des projets d'infrastructure afin d'inciter les maisons de presse à se concentrer sur cette question.

Cet engagement est pertinent pour la valeur OGP de l'accès à l'information car il implique des mesures pour augmenter la quantité et la qualité des informations disponibles au public, telles que le développement de la plate-forme d'information géospatiale en ligne et un manuel d'approvisionnement simplifié pour le public. Il est également pertinent pour les valeurs de l'OGP de participation civique et de responsabilité publique, car il vise à former les médias, les OSC et les membres de la communauté à exiger des comptes sur les problèmes d'infrastructure. Plus important encore, le portail en ligne fournira un mécanisme permettant aux citoyens de soumettre des commentaires et des préoccupations. Le personnel de l'Assemblée doit également recevoir une formation pour améliorer sa réactivité aux demandes ou requêtes du public. Enfin, parce que l'engagement cherche à utiliser la plate-forme d'information géospatiale en ligne pour améliorer l'accès à l'information sur les projets d'infrastructure, il est pertinent pour la valeur OGP de l'utilisation de la technologie et de l'innovation pour l'ouverture et la responsabilité.

L'engagement est suffisamment précis pour en vérifier la réalisation. Si cela est pleinement mis en œuvre, il est susceptible d'apporter un changement transformateur. Cela ouvrira un aspect de la gouvernance qui tend à être opaque à la vue du public. Dans des entretiens avec le chercheur de l'IRM, l'OGP POC et les analystes du budget métropolitain (8) a noté que cela entraînerait un changement marqué dans la pratique qui prévalait dans le passé, où l'assemblée démarre des projets d'infrastructure sans consulter les communautés, décourageant ainsi les communautés de s'approprier ces projets. Une plus grande transparence des marchés publics et la contribution des citoyens constituent les conditions préalables nécessaires à la responsabilité publique. Cependant, la formation visant à garantir l'utilisation de ces ressources par le public et la réactivité du gouvernement sont les ingrédients essentiels de la responsabilité sociale. La création de groupes de surveillance citoyenne et un prix des médias pour inciter le public à adopter des informations sur les marchés publics confèrent à cet engagement son potentiel de transformation.

La mise en œuvre de cet engagement est susceptible de générer des avantages qui pourraient s'étendre au-delà de la fourniture d'infrastructures. Par exemple, la collaboration entre les citoyens et les autorités locales dans le suivi des projets est susceptible de rapprocher la gouvernance locale du public et de générer plus de confiance entre les gens et leurs dirigeants locaux. Cela est susceptible d'accroître encore la participation du public à la gouvernance locale, qui a tendance à être très faible dans tout le pays, selon le rapport du CDD-Ghana cité plus haut.

Deux défis peuvent limiter la mise en œuvre de cet engagement. Premièrement, le déblocage tardif par le gouvernement national des fonds des projets d'infrastructure peut constituer un défi pour la diffusion en temps voulu des informations sur les marchés publics au niveau local. Les retards de décaissement posent un grave problème pour l'achèvement des projets d'infrastructure dans tout le pays, comme l'indique un rapport récent. (9) Deuxièmement, l'engagement a été conçu avec le financement de partenaires donateurs. Lorsque ce cycle de financement se terminera et ne sera pas renouvelé, l'assemblée sera confrontée à de sérieux défis dans le financement du futur processus de conception des engagements. Cette question dépasse la STMA, car la capacité de génération de revenus de l'assemblée est limitée, et elle doit s'appuyer sur des subventions du gouvernement, qui ne suffisent souvent pas à financer toutes les dépenses de l'assemblée pour l'année fiscale. Ce problème est apparu au cours des entretiens, en particulier avec Abdul Aziz du Citywide Settlement Upgrading Fund (STMA-CSUF), Nana Kofi Abuna V et Isaac Aidoo, l'OGP POC. Tous les répondants ont exprimé leur inquiétude quant à la viabilité de l'ensemble du processus du PGO après la fin du cycle de financement actuel. Comme mesure à court terme, le chercheur de l'IRM recommande d'explorer les opportunités de financement au Ghana, par exemple, auprès d'organisations philanthropiques nationales et de la société civile, telles que STAR-Ghana.

Prochaines étapes

Le chercheur de l'IRM fait les recommandations suivantes :

  • Cet engagement devrait être priorisé dans les futurs plans d'action. L'engagement peut avoir un impact potentiellement élevé qui peut restructurer la relation actuelle entre le peuple et l'assemblée.
  • L'engagement favorise l'engagement actif entre les responsables du gouvernement local et les représentants des OSC dans la conception de la mise en œuvre. Cela devrait également être poursuivi dans les plans d'action ultérieurs.
  • La mise en œuvre de cet engagement pourrait bénéficier de l'inclusion de mécanismes d'application et de responsabilisation pour s'assurer que les plaintes et les conclusions des champions communautaires et du grand public sont traitées de manière adéquate.
(1) « Plan d'action local STMA 2018-2020 », Open Government Partnership, https://www.opengovpartnership.org/sites/default/files/Sekondi-Takoradi_Action-Plan_2018-2020.pdf.
(2) « Ghana Corruption Report », Portail anti-corruption du GAN Business, septembre 2016.
(3) Voir, par exemple, « Bawumia bemoans corruption in public Procurement », Daily Graphic, 26 juin 2018, https://www.graphic.com.gh/news/general-news/bawumia-bemoans-corruption-in-public-procurement.html; « Report : Massive Violation of Public Procurement Law », Myjoyonline, 12 novembre 2018, https://www.myjoyonline.com/news/2018/November-12th/report-mass-violation-of-public-procurement-law.php.
(4) « Rapport principal : enquête sur la corruption de l'IEA », The Institute of Economic Affairs, 2016, https://ieagh.org/wp-content/uploads/2017/05/IEA-CORRUPTION-SURVEY-REPORT.pdf; « Le secteur de la construction et la corruption sont jumeaux », Ghana moderne, 27 décembre 2018, https://www.modernghana.com/news/906220/construction-business-and-corruption-are-twins.html.
(5) Isaac Aidoo, entretien par un chercheur de l'IRM, 1er avril 2019.
(6) « Discours prononcé par le maire de Sekondi-Takoradi », 13 mars 2019, salle de conférence STMA.
(7) Kofi Yeboah, entretien par un chercheur de l'IRM, 4 avril 2019.
(8) Des opinions similaires ont été exprimées par le chef d'Essipon, Nana Kofi Abuna V, ainsi que par des représentants d'OSC comme Abdul Aziz de STMA-CSUF et Ebow Barker de la Berea Social Foundation.
(9) « Le déboursement tardif du gouvernement menace la croissance des infrastructures – Rapport », GhanaWeb, 16 avril 2018, https://www.ghanaweb.com/GhanaHomePage/business/Delayed-government-disbursement-threatens-infrastructure-growth-Report-643448; « IDEG appelle à un déboursement immédiat du Fonds commun », The Common Fund Newsletter, numéro 2, décembre 2014.

Engagements

Open Government Partnership