Ignorer la navigation
Serbie

Améliorer le système de collecte des initiatives auprès des citoyens et des entreprises (RS0017)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Deuxième plan d'action national pour la Serbie, 2016-2018

Cycle du plan d'action: 2016

Statut: inactif

Institutions

Institution directrice: Secrétariat de la République pour les politiques publiques

Institution (s) de soutien: Ministère de l'administration publique et de l'autonomie locale - Direction de l'administration en ligne, Ministère de l'économie; Organisations de la société civile et entreprises

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, E-gouvernement, Législation & Régulation, Législatives, Participation du public

Revue IRM

Rapport IRM: Serbie: Rapport de fin de cycle 2016 – 2018, Rapport à mi-parcours pour la Serbie 2016-2018

Étoilé: non

Premiers résultats: marginal

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs de l'OGP: participation civique, technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

THÈME: Accroître le rôle des citoyens dans le système de gestion des politiques publiques; ENGAGEMENT 4: Améliorer le système de collecte des initiatives des citoyens et des entreprises; Statu quo ou problème abordé dans l'engagement: des consultations permanentes avec les parties prenantes sont essentielles dans le processus de rédaction et d'adoption des règlements et des documents de politique publique, car ils fournissent les données spécifiques requises et fournissent des informations sur l'applicabilité des options stratégiques spécifiques envisagées, ainsi que des informations sur la volonté des parties prenantes d'assumer le fardeau d'obligations supplémentaires. Les décideurs ont souvent tendance à proposer, rédiger et adopter des règlements sans consulter les parties prenantes dont ils cherchent à codifier le comportement. Ce faisant, ils manquent l'occasion de collecter des informations significatives sur le sujet qu'ils cherchent à codifier, ne répondent pas ou pas complètement aux problèmes pratiques qu'ils rencontrent et adoptent parfois des dispositions inadéquates qui ne reposent pas sur une analyse sérieuse des effets potentiels et les options disponibles pour résoudre ces problèmes. Afin de renforcer le rôle des citoyens et des entreprises dans la prise de décision, différents modèles de participation des citoyens et des entreprises au processus de prise de décision devraient être proposés. Objectif principal: améliorer le rôle des citoyens et des entreprises dans le système de gestion des politiques publiques et l’adoption de réglementations. Brève description de l'engagement (limite de caractères 140): Différents modèles devraient être disponibles pour permettre la participation des citoyens et des entreprises au processus de prise de décision. Un système amélioré de sollicitation d’initiatives auprès des citoyens et des entreprises constituerait un mécanisme essentiel pour le processus de prise de décision. Cet engagement nécessitera l'installation d'un logiciel en ligne approprié et la fourniture de fonctionnalités sur le site Web du Secrétariat général aux politiques publiques de la République (RSPP) grâce à un accès plus rapide, plus simple et plus facile des citoyens et des entreprises au contenu du site Web du RSPP. Il est également prévu de créer un forum sur les initiatives visant à modifier les réglementations inefficaces dans le processus législatif. Ce système permettrait aux citoyens et aux entreprises de soumettre des initiatives visant à modifier les réglementations existantes ou à adopter de nouvelles réglementations. Pour que ce système puisse fonctionner correctement, il sera nécessaire de renforcer les capacités du personnel du RSPP chargé de ces tâches. Défi du PGO abordé dans l’engagement: renforcer l’intégrité publique; Pertinence: cet engagement permet une participation civique plus large dans la prise de décision et a contribué à une meilleure coopération et à une participation plus active des citoyens au processus de rédaction et d’adoption des réglementations. Les citoyens pourront soumettre des initiatives pour modifier ou abroger toute réglementation inutile conformément aux procédures pertinentes spécifiées pour l'initiative concernée. Ambition: Une fois mis en œuvre, cet engagement: - permettra la soumission d'initiatives sur le RSPP pour la modification de réglementations insuffisantes et l'abrogation de réglementations superflues, ainsi que le suivi de ces initiatives et l'accès à des informations sur les initiatives et le cas soumis; le progrès; - aboutir à la formation d'un forum composé de représentants d'OSC, de l'industrie et du commerce (associations professionnelles) et d'organes de l'administration publique, qui traitera des questions convenues à l'avance sur la base des initiatives reçues en vue de modifier et d'adopter les réglementations; - aboutir à l'adoption de procédures internes de sollicitation et de traitement des initiatives émanant des citoyens et des entreprises.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

Pour plus de détails sur l'engagement, veuillez consulter Serbie Rapport à mi-parcours 2016-2018 (Année 1).

Résumé du statut de fin de session IRM

4. Améliorer la collecte d'initiatives citoyennes et commerciales

But de l'engagement:

Cet engagement visait à développer et à améliorer les instruments destinés aux citoyens et aux entreprises à utiliser pour influencer la prise de décision du gouvernement. Le gouvernement s'est engagé à développer un portail en ligne pour rassembler les initiatives susceptibles de modifier / proposer une législation ou de supprimer les formalités administratives. L'intention était d'encourager les interactions entre les utilisateurs et le contact direct avec PPS, la principale institution chargée d'administrer le portail et de transmettre les initiatives aux institutions responsables. Les utilisateurs seraient en mesure de surveiller l'état d'avancement des initiatives proposées et de leurs résultats. Une activité supplémentaire prévue était la création d'un forum permettant aux parties prenantes de discuter des initiatives rassemblées, tandis qu'une activité finale consistait à élaborer des procédures internes permettant au SPP de traiter les initiatives.

Statut

À mi-parcours: Substantiel

Cet engagement a été substantiellement mis en œuvre à mi-parcours. Le gouvernement a créé le portail en ligne «Adminhack» à la fin de 2016 et l'a piloté au sein de la communauté des technologies de l'information et de la communication (TIC). Toutes les initiatives soumises, leur statut et la réponse de l'institution étaient accessibles au public et disponibles pour le suivi. Le RSPP a organisé des tables rondes avec des représentants du secteur des TIC pour présenter et promouvoir le portail.

Le portail avait reçu les initiatives soumises par 17 à mi-parcours, dont trois avaient été résolues / mises en œuvre. L'interaction entre les utilisateurs était limitée car seuls quatre employés de PPS étaient responsables de l'administration du portail et tous avaient d'autres responsabilités.

Un forum physique analogue n'avait pas encore été constitué et il n'y avait aucun message cohérent concernant sa composition, ses méthodes de travail ou les résultats attendus. La dernière activité restante consistait à élaborer des procédures internes pour le traitement des initiatives et à les intégrer / aligner sur les procédures générales utilisées par le RSPP pour les soumissions reçues par courrier électronique et postal.

Fin du mandat: Achevée

Un forum physique de discussion sur les initiatives proposées entre les acteurs étatiques et non étatiques a été mis en place. Cette activité s'inscrit dans le cadre d'un projet mis en œuvre par le PPS avec NALED, un acteur non étatique. XX [Note14: Alliance nationale pour le développement économique local. Voir plus à: http://naled.rs/ ] XX L’objectif était d’améliorer le dialogue entre les institutions gouvernementales concernées et six associations d’entreprises ou OSC sélectionnées. XX [Note15: page Web du projet: http://jpd.rs/o-projektu.php] XX Au début de 2018, trois associations XX [Note16: Association pour le développement de l'esprit d'entreprise, Association des organisations d'apiculteur de Serbie et Agroclaster de Serbie.] XX ont été sélectionnés pour participer au dialogue sur l'un des sujets suivants: imposition forfaitaire, amélioration de la production biologique et apiculture. Les représentants du SPP ont déclaré que l'équipe de projet élaborait des plans pour améliorer les politiques relatives à chacun de ces trois domaines. XX [Note17: Ninoslav Kekic, Secrétariat des politiques publiques, entretien avec un chercheur de l'IRM, 6 September 2018.] XX

L’équipe du projet a commencé à organiser des tables rondes qui, dans le cadre de cet engagement, servent de «forum». Jusqu'à présent, quatre réunions ont été organisées pour discuter de la taxation forfaitaire, deux à Belgrade, une à Niá et une à Novi Sad. XX [Note18: Des articles de presse individuels sur les événements sont disponibles ici: http://jpd.rs/odrzan-prvi-okrugli-sto-u-okviru-kampanje-mesec-pausalaca.php, http://jpd.rs/u-nisu-odrzan-drugi-okrugli-sto-na-temu-pausalnog-oporezivanja.php] XX Parmi les participants figuraient des représentants de l'administration fiscale, du SPP, de la NALED, de l'association de développement de l'entreprenariat, du centre de recherche sur les politiques, du portail Pausal.rs, ainsi que d'autres associations professionnelles et entrepreneurs intéressés par ce sujet.

Le projet de dialogue public-privé et le portail en ligne «Adminhack» ne comportent aucun lien. La page Web du dialogue introduit un portail Web différent où les parties prenantes peuvent signaler les lacunes de la législation et de la pratique en matière de taxation forfaitaire, de production biologique et d’apiculture. XX [Note19: Le portail est disponible à l'adresse http://jpd.rs/ukljuci-se-u-dijalog.php ] XX En même temps, le portail Adminhack reste accessible et contient les initiatives soumises par 17, dont six ont été résolues ou mises en œuvre. Selon un représentant du PPS, ce portail n’est pas utilisé. Le PPS ne fait pas la promotion XX [Note20: Ninoslav Kekic, Secrétariat des politiques publiques, entretien avec un chercheur de l'IRM, 6 September 2018.] XX car il s’est avéré compliqué à gérer pour des raisons techniques liées à la communication avec les développeurs Web étrangers. Le PPS a l’intention de créer un portail similaire qui deviendra une partie intégrante de la page Web de cette institution, tandis que Adminhack pourrait servir à d’autres fins à l’avenir, comme fournir un forum en ligne pour discuter des initiatives. Enfin, selon le représentant, il existe d'autres options pour soumettre des initiatives en ligne: le portail du projet de dialogue public-privé, le portail «ePaper» (voir Engagement 14), ainsi que la possibilité de soumettre des contributions par courrier électronique.

Les procédures internes de traitement des initiatives en ligne sont terminées. La dernière édition des procédures a eu lieu au deuxième trimestre de 2018. XX [Note21: Ibid.] XX

At-il ouvert le gouvernement?

Participation civique: marginale

Cet engagement a créé de nouvelles opportunités pour les entrepreneurs d’influencer la prise de décision et de faire entendre leurs besoins. Cela a d'abord été fait via le portail en ligne «Adminhack», qui a créé un canal permettant au secteur des TIC de faire participer les institutions concernées. Bien que les initiatives puissent auparavant être soumises au SPP par courrier électronique, le portail était un pas en avant vers une interaction accrue centrée sur le secteur des TIC. En outre, le projet a vu le partenaire PPS coopérer avec NALED, qui entretient un vaste réseau de contacts et d’associés du secteur privé, ce qui a permis une large sensibilisation des parties prenantes potentielles afin d’encourager la participation. La volonté des acteurs gouvernementaux de s’engager dans un processus de rassemblement d’institutions clés pour discuter de l’amélioration systématique et planifiée de leurs domaines respectifs est une pratique positive. Cependant, étant donné que NALED, plutôt que le gouvernement, est responsable de la mise en œuvre du projet, il reste une initiative unique plutôt qu'une pratique gouvernementale institutionnalisée.

Toutes les activités de cet engagement ont ciblé la communauté des entrepreneurs ou des sujets liés à l’entrepreneuriat, depuis la promotion de l’objectif du portail, XX [Note22: voir: https://startit.rs/pokrenut-adminhack-rs-traze-se-predlozi-it-industrije-za-smanjenjeadministrativnih-prepreka/; http://socijalnoukljucivanje.gov.rs/rs/ukljuci-se-i-kreiraj-svoje-poslovnookruzenje/; https://www.vesti.rs/Dobre-vesti/Ponudite-predlog-za-smanjenje-administrativnihprepreka.html; https://www.rnids.rs/publikacije/RNIDSinfo34.pdf ] XX aux sujets du forum et aux résultats des réunions. Bien que certaines OSC aient été incluses, l’occasion de produire un résultat significatif pour les citoyens ordinaires et la communauté des OSC au sens large a été manquée. De même, depuis que le portail en ligne Adminhack a été abandonné et que les interactions proactives ont été gérées via des réunions en face-à-face, les opportunités d'engagement pour la communauté des entrepreneurs se sont limitées au nombre d'associations et d'individus pouvant participer directement. En outre, la NALED a géré le site Web du projet en cours plutôt que le gouvernement; Les personnes interrogées ont mentionné qu'il s'agissait d'un substitut potentiel à Adminhack, mais il ne peut être considéré comme un outil gouvernemental permettant une interaction proactive avec les parties prenantes. Par conséquent, le chercheur de l'IRM a estimé que le changement de pratique gouvernementale en matière de participation civique était marginal, car il n'existait aucun mécanisme permettant de garantir la réactivité des institutions aux initiatives présentées par les parties prenantes et l'accent était principalement mis sur les problèmes liés à l'entrepreneuriat. Ainsi, le public n'a que peu d'occasions d'influencer la prise de décision.

Déplacer l'attention de «Adminhack» vers de nouveaux portails pourrait faire comprendre que la continuité et l'engagement font défaut, ce qui peut entraîner une baisse de confiance entre les utilisateurs finaux. Par conséquent, il y a un risque que les gens soient moins motivés à s'engager en raison de l'incertitude qui en résulterait pour tout changement. La possibilité que plusieurs portails différents ayant des objectifs et des groupes cibles similaires fonctionnent simultanément peut également semer la confusion parmi les utilisateurs finaux et créer une impression d'incohérence, en dépit d'une augmentation théorique de la portée du gouvernement. Ces portails n'entrant pas dans le cadre des engagements du PGO, le SPP pourrait envisager de les regrouper dans un portail unique et central permettant de collecter les initiatives d'un éventail de parties prenantes, notamment des citoyens.

Enfin, le PPS manque de mécanismes pour obliger les institutions à prendre en compte les initiatives. Le succès dépend donc largement du cas par cas. Les organismes gouvernementaux ont parfois manqué de réponse ou ont fourni des réponses assez vagues. XX [Note23: Ninoslav Kekic, Secrétariat des politiques publiques, entretien avec un chercheur de l'IRM, 6 September 2018.] XXCette attitude peut créer un découragement supplémentaire pour les initiateurs et limiter l'ouverture du gouvernement.

Reportés?

Au moment de la rédaction du présent rapport, le prochain plan d'action n'avait pas encore été publié. Tous les engagements futurs qui s'appuient sur celui-ci pourraient être mieux rationalisés et davantage axés sur les initiatives PPS qui impliquent le public et le secteur privé de manière à assurer la continuité et à renforcer la confiance. Par exemple, un engagement futur pourrait établir des mécanismes de responsabilité pour les autorités publiques afin de répondre aux propositions publiques et d'y donner suite, ce qui renforcerait la pertinence de la responsabilité publique (ce qui manque au plan d'action actuel de la Serbie).


Engagements

  1. Accroître la transparence et la participation au Parlement

    RS0042, 2018, Espace civique

  2. Publication de la loi de finances

    RS0028, 2018, gouvernement électronique

  3. Calendrier électronique pour le financement de la société civile

    RS0029, 2018, Anti-Corruption

  4. Publier des données sur les fonds de protection de l'environnement

    RS0030, 2018, Accès à l'information

  5. Ouverture des données pour les appels publics au développement des médias

    RS0031, 2018, Accès à l'information

  6. Rapports Open Data sur les OSC

    RS0032, 2018, Accès à l'information

  7. Modification des règlements administratifs sur l'enregistrement des médias

    RS0033, 2018, gouvernement électronique

  8. Assistance et suivi de l'adoption du PAL

    RS0034, 2018, Anti-Corruption

  9. Mise à jour de la liste électorale

    RS0035, 2018, gouvernement électronique

  10. ePaper

    RS0036, 2018, gouvernement électronique

  11. Tableau d'affichage électronique

    RS0037, 2018, gouvernement électronique

  12. Améliorer la transparence proactive - Brochure d'information

    RS0038, 2018, Accès à l'information

  13. Loi sur l'accès à l'information

    RS0039, 2018, Accès à l'information

  14. Coopération avec les OSC sur la réglementation

    RS0040, 2018, renforcement des capacités

  15. Engagement E-Civic

    RS0041, 2018, gouvernement électronique

  16. Élaborer un modèle de description de poste ou de partie de description de poste d'agent chargé de la coopération avec la société civile dans l'administration locale

    RS0014, 2016, renforcement des capacités

  17. Organiser des formations pour les agents de l'administration publique en relation avec l'application des lignes directrices sur l'inclusion des organisations de la société civile dans le processus d'adoption des réglementations

    RS0015, 2016, renforcement des capacités

  18. Organiser des formations pour les organisations de la société civile en relation avec l'application des lignes directrices sur l'inclusion des organisations de la société civile dans le processus de réglementation

    RS0016, 2016, renforcement des capacités

  19. Améliorer le système de collecte des initiatives auprès des citoyens et des entreprises

    RS0017, 2016, renforcement des capacités

  20. Introduction de normes pour la participation citoyenne dans le système de gestion des politiques publiques

    RS0018, 2016, renforcement des capacités

  21. Améliorer la transparence proactive - Brochure d'information

    RS0019, 2016, renforcement des capacités

  22. Amendements à la loi sur le libre accès aux informations d'intérêt public

    RS0020, 2016, Accès à l'information

  23. Développement d'un portail de données ouvertes

    RS0021, 2016, Accès à l'information

  24. Rédiger un règlement basé sur les lignes directrices pour l'évaluation des sites Web

    RS0022, 2016, Accès à l'information

  25. Améliorer l'Institut d'audience publique dans la rédaction des lois

    RS0023, 2016, Législation et Réglementation

  26. Mise au point d'une méthodologie uniforme pour la planification, le suivi et l'évaluation de la performance des programmes et projets mis en œuvre par les organisations de la société civile et suivi des dépenses des fonds alloués

    RS0024, 2016, renforcement des capacités

  27. Modifier le règlement sur les fonds de soutien aux programmes ou montant manquant des fonds pour les programmes d'intérêt public mis en œuvre par les associations

    RS0025, 2016, renforcement des capacités

  28. Adoption d'une loi sur les documents électroniques, l'identification électronique et les services de confiance en commerce électronique

    RS0026, 2016, renforcement des capacités

  29. Etablir un registre public unique des procédures administratives et autres conditions pour l'exercice d'une activité commerciale

    RS0027, 2016, renforcement des capacités

  30. Transparence dans le suivi des dépenses budgétaires

    RS0001, 2014, renforcement des capacités

  31. Loi sur le financement des activités politiques

    RS0002, 2014, Législation et Réglementation

  32. Procédures de passation des marchés publics transparentes

    RS0003, 2014, Anti-Corruption

  33. Financement transparent des organisations de la société civile

    RS0004, 2014, Espace civique

  34. Extension et clarification des responsabilités de l'agence anti-corruption

    RS0005, 2014, Anti-Corruption

  35. Formations et campagnes de protection des lanceurs d'alerte

    RS0006, 2014, Anti-Corruption

  36. Projet de loi régissant les inspections dans l'administration publique

    RS0007, 2014, Anti-Corruption

  37. Portail e-gouvernemental de sensibilisation et application mobile

    RS0008, 2014, gouvernement électronique

  38. Engagement étoilé Harmonisation du site Web de l'administration publique et modifications de la loi sur le libre accès aux informations d'intérêt public

    RS0009, 2014, Accès à l'information

  39. Nouvelles technologies pour améliorer les services aux citoyens

    RS0010, 2014, gouvernement électronique

  40. Coopération avec les organisations de la société civile dans l'élaboration des politiques publiques

    RS0011, 2014, Espace civique

  41. Participation citoyenne aux affaires des gouvernements locaux

    RS0012, 2014, Participation publique

  42. Participation de la société civile à la stratégie de surveillance de l'administration publique (PAR)

    RS0013, 2014, Anti-Corruption

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!