Ignorer la navigation
Serbie

Amélioration de la transparence proactive - Livret d’informations (RS0019)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Deuxième plan d'action national pour la Serbie, 2016-2018

Cycle du plan d'action : 2016

Statut : Inactif

Institutions

Institution principale : MPALSG ; Commissaire à l'Information d'Importance Publique et à la Protection des Données Personnelles

Institution(s) de soutien : Commissaire à l'information d'importance publique et à la protection des données personnelles ; CRTA – Centre pour la recherche, la transparence et la responsabilité, Belgrade Open School (BOS), PNUD

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, E-gouvernement, Législation et réglementation, Participation du public

Revue IRM

Rapport IRM: Serbie: Rapport de fin de cycle 2016 – 2018, Rapport à mi-parcours pour la Serbie 2016-2018

Suivi : Non

Premiers résultats : n'a pas changé

Design i

Vérifiable : Oui

En rapport avec les valeurs OGP : accès à l'information, technologie

Impact potentiel:

Implémentation i

Achèvement:

Description

THÈME: Amélioration de l’accès à l’information d’importance publique; ENGAGEMENT 6: Améliorer la transparence proactive - Livret d’information; Statu quo ou problème abordé dans l'engagement: La loi sur le libre accès aux informations d'intérêt public, entrée en vigueur dans 2004, prévoit que la transparence du travail des organes de l'administration publique peut être réalisée de deux manières: proactive et réactive. La transparence proactive implique la publication en temps voulu des documents et la disponibilité d'informations compréhensibles pour les citoyens. Les brochures d'information sur le travail des pouvoirs publics et leur contenu sont définies par la loi sur le libre accès aux informations d'intérêt public et incluent les informations utilisées ou générées par les organismes de l'administration publique dans leurs travaux. Les dispositions actuellement en vigueur concernant la publication des brochures d’information (au format Word / PDF) et le système de mise à jour aboutissent à des données insuffisantes, rendent toute tentative de contrôle difficile et offrent des possibilités limitées de comparaison des informations, ce qui réduit la prise de conscience globale des citoyens problèmes. Les résultats d'une enquête menée par l'école ouverte de Belgrade au niveau de l'unité autonome locale ont montré qu'il manquait généralement dans les brochures d'information les informations les plus sensibles, notamment les informations relatives au budget, qui ont été observées dans 69% des cas. Seules 16% de l’ensemble des municipalités ont publié des informations sur les marchés publics, tandis que 11% a publié des informations sur les aides d’État octroyées et diverses formes de soutien financier aux entreprises publiques et autres. Environ la moitié des brochures d’informations sur les LSGU en Serbie (47%) ne contiennent pas d’informations sur, par exemple, documents et conditions nécessaires à l'exercice d'un droit à la sécurité sociale ou à la délivrance d'un certificat d'immatriculation au registre des naissances. Objectif principal: améliorer l’accès à l’information grâce à la mise en œuvre intégrale du principe de transparence proactive grâce à l’introduction d’une seule application permettant de saisir des données dans des brochures d’information des administrations publiques. Les amendements envisagés à la loi sur le libre accès aux informations d’importance publique, à savoir ses articles 39 et 3, qui définissent la notion d’organe de l’autorité publique et la notion d’organe gouvernemental au sens de la présente loi, à laquelle appartient une catégorie d’autorités fait référence à l'obligation de publier le livret d'information, ainsi que les modifications apportées aux instructions pour la préparation des livrets d'information, verront les informations contenues dans ces brochures reformatées dans le but d'ouvrir les données qui y sont contenues et d'améliorer la transparence proactive. De plus, l'harmonisation de ces deux documents inciterait l'administration à tous les niveaux à ouvrir les données conformément à «Open Data Readiness Assessment» publié en décembre 2015. Brève description de l'engagement (limite de caractères 140): Les modifications envisagées de la loi sur le libre accès à l'information d'intérêt public, à savoir ses articles 39 et 3, qui définissent la notion d'organisme de l'autorité publique et celle d'un organisme gouvernemental le sens de cette loi, à laquelle une catégorie d'autorités fait référence à l'obligation de publier le livret d'information, ainsi que les modifications apportées aux instructions pour la préparation des livrets d'information, verra les informations contenues dans ces livrets d'information reformatées dans le but d'ouvrir les données la transparence proactive et l’élargissement du cercle des organes administratifs soumis à l’obligation légale de publier des brochures d’information. Cela nécessitera: 1) le développement d’un système informatique unique pour accéder, traiter et présenter le livret d’information; 2) Conception d’un segment d’une plate-forme en ligne qui servirait de brochure d’information, assortie d’une obligation pour les administrations publiques de publier des brochures d’information au format PDF. 3) Formation des employés des organismes publics à l’utilisation d’un système informatique unique 4) Pilotage de l’utilisation de l’application; 5) Promotion de l'application (système informatique unique) pour le public, le secteur civil, les entreprises et les médias. L'efficacité des amendements à l'article 39 de la loi sur le libre accès à l'information d'intérêt public serait différée jusqu'à la conception de la plate-forme en ligne. Défi du PGO abordé dans l’engagement: renforcer l’intégrité publique; Pertinence: le principe de transparence proactive est pleinement conforme aux principes de gouvernement ouvert, également proclamés par l’initiative OGP. La fourniture opportune d'informations dans un format ouvert améliorerait directement l'accessibilité des données, ce qui garantirait la transparence et la responsabilité dans le travail de l'administration publique et favoriserait la participation civique et son influence sur le travail de l'administration publique. La fourniture d'informations dans un format de données ouvert permettrait un traitement ultérieur de l'information et faciliterait le développement de services et de solutions numériques pour certains services sociaux ou changements sociaux (par exemple: développement d’une application Web ou mobile fournissant aux citoyens les informations nécessaires sur la documentation requise). Ambition: Afin d'accroître la participation civique, il faudra d'abord sensibiliser les citoyens, à la fois quantitativement et qualitativement. Dans ce contexte, le niveau de compréhensibilité des informations mises à la disposition des citoyens par l'administration publique devrait également être pris en compte. Ce n'est que si les citoyens comprennent pleinement les informations qui leur sont fournies de manière proactive que l'on peut considérer que les citoyens ont été correctement informés.
Si elle était adoptée, cette mesure garantirait les éléments suivants: - les administrations publiques pourraient saisir les données dans leurs brochures d'information de manière plus efficace et plus rapide; - le nombre de demandes d'accès à l'information serait réduit; - l'administration publique serait considérablement améliorée, car toutes les informations seraient disponibles dans une seule base de données centrale, à la fois pour les autres autorités et pour les citoyens; - Le système utilisé pour contrôler le respect de la loi sur le libre accès aux informations d’importance publique serait plus efficace si les procédures de contrôle étaient plus rapides et si les activités de contrôle étaient menées selon des normes de qualité plus élevées.- Les parties intéressées auraient un accès plus rapide aux informations requises, qu’ils pourraient télécharger en format ouvert, comparer, vérifier par recoupement et utiliser pour des analyses plus approfondies, la recherche et le développement de diverses applications. - La participation civique s'améliorerait sensiblement, de même que le rôle de gardien des médias et le contrôle exercé par les citoyens sur le travail des organes de l'administration publique.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

Pour plus de détails sur l'engagement, veuillez consulter Serbie Rapport à mi-parcours 2016-2018 (Année 1).

Résumé du statut de fin de session IRM

6. Livret d'information sur l'ouverture

But de l'engagement:

Pour renforcer la transparence proactive, cet engagement visait à obliger les institutions publiques à publier des informations cohérentes, complètes et régulièrement mises à jour sur leurs travaux. Ces informations devaient figurer dans un document appelé livret d’information. Afin de normaliser la qualité des informations au sein de l'administration, le gouvernement s'est engagé à faire en sorte que les brochures soient disponibles dans des formats conviviaux et ouverts, facilitant leur recherche, leur traitement et leur réutilisation. En substance, l’engagement comprenait les étapes suivantes: 1) modifiant la loi sur le libre accès aux informations d’importance publique; 2) édictant des instructions pour le développement et la publication des brochures d’information; 3) développer une application en ligne permettant d’accéder, de traiter et de présenter les brochures; 4) formation des employés de l’État à l’utilisation de l’application; 5) pilotant l’application; 6) pour promouvoir l'application auprès du public, de la société civile, des entreprises et des médias.

Statut

À mi-parcours: limité

L’achèvement de cet engagement a été limité à mi-parcours, principalement en raison de l’absence de modification de la loi sur le libre accès aux informations d’importance publique dans les délais impartis. Le gouvernement préparait toujours les amendements à mi-parcours et la société civile était exclue du processus de rédaction. Le manque de progrès a nui au travail sur les instructions du gouvernement pour le développement et la publication des brochures d'information.

D'autres activités se sont déplacées plus loin. L'application a été conçue et pilotée et les fonctionnaires ont été formés. En collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le MPALSG a testé l'application dans dix unités d'administration locale, contribuant ainsi à sensibiliser et à renforcer les capacités des fonctionnaires au niveau local. Les projets pilotes ont également permis d’identifier les problèmes potentiels liés à l’application et d’apporter des ajustements. Les représentants du gouvernement et de la société civile ont estimé que les progrès du processus pilote étaient lisses, même si les autorités de deux grandes villes, Novi Sad et Niá¡, ont refusé de participer.

Fin du mandat: limité

La mise en œuvre de cet engagement est restée limitée en fin de mandat car l'étape cruciale, à savoir la modification de la loi sur le libre accès à l'information, n'avait pas été complétée. Les amendements étaient censés créer un portail Web unique pour les brochures électroniques, obliger les organismes publics à publier des données dans des formats ouverts et mettre à jour les jeux de données au plus tard 15 en cas de modification. Cela a rendu la production des livrets électroniques subordonnée à l'adoption des modifications. Selon le plan d'action et le chapitre 2016 des négociations d'adhésion à l'Union européenne, le délai d'adoption de la législation devait être le dernier trimestre de 23, ce qui signifie que le processus a été retardé de près de deux ans.

La raison du retard est en partie liée à la réaction négative du public à l’égard des modifications proposées. Le Commissaire à l'information d'intérêt public et les diverses organisations de la société civile ont exprimé leur ferme opposition à certains des changements proposés, affirmant qu'ils réduiraient les droits d'accès à l'information. (Les détails de la polémique sont expliqués en détail dans l'analyse de l'engagement 7, qui couvre notamment l'amendement de la loi.) Pour cette raison, le groupe de travail, dirigé par le MPALSG, a l'intention de reporter les amendements à un consensus entre le les parties prenantes ont été négociées. [Note32: Ivan Kovacevic, entretien avec un chercheur IRM, 13 September 2018.] Un représentant du PNUD et un représentant de Belgrade Open School, tous deux impliqués dans cet engagement, ont déclaré que la société civile n’avait aucune remarque à faire concernant les brochures d’information. Cependant, d'autres propositions d'amendements restant en litige, ils ne s'attendaient pas à ce que la nouvelle loi soit adoptée d'ici la fin de 2018. [Note33: Sanja Nasevski, PNUD, entretien avec un chercheur IRM, 7 September 2018; Vanja Dolapcev, école ouverte de Belgrade, entretien avec 24 August 2018, chercheur à l'IRM.] Le MPALSG a confirmé qu'il n'avait pas reçu de commentaires sur les mesures relatives aux brochures, mais qu'il pensait en revanche que le gouvernement approuverait le projet avant la fin de 2018. [Note34: Ivan Kovacevic, Entretien avec un chercheur IRM, 13 September 2018.]

La conception et le développement du logiciel pour les livrets électroniques font partie d'un projet séparé dirigé par le PNUD, en plus du processus OGP. Le projet reste en cours et le PNUD a son propre calendrier, indicateurs et ressources. L'application fonctionne comme un sous-domaine du site Web du commissaire; [Note35: accessible au public à https://informator.poverenik.rs/naslovna ] il est disponible en ligne, mais n'est pas encore utilisé officiellement. Les représentants du bureau du commissaire ont déclaré que leurs "mains sont liées" jusqu'à l'adoption de la loi, car ils ne peuvent pas effectuer de tâches qui ne leur sont pas légalement mandatées. [Note36: Stanojla Mandic et Slavoljupka Pavlovic, Commissariat à l'information du public et à la protection des données à caractère personnel, entretien avec un chercheur de l'IRM, 19 September 2018.] Par ailleurs, ils ont exprimé leur ferme soutien au projet.

La mise à l'essai de l'application dans les administrations locales 10 est terminée, tandis que le PNUD travaille continuellement à son optimisation à mesure que de nouvelles données provenant de la pratique des autorités locales arrivent. Un représentant du PNUD a déclaré que la qualité des informations téléchargées variait et que le PNUD avait passé un accord avec le Commissaire à l’information d’intérêt public en vue de lancer le processus de pilotage avec cinq organes de l’administration centrale. [Note37: Sanja Nasevski, PNUD, entretien avec un chercheur IRM, 7 September 2018.] Au moment de la rédaction du présent document, le portail contenait des brochures électroniques de sept villes et municipalités présentant des informations pertinentes telles que leur structure organisationnelle, ainsi que des données sur le personnel, les revenus, les dépenses, les aides d'État et les marchés publics. En août, 2018, le bureau du commissaire a organisé deux sessions de formation à l’intention des agents publics, consacrées au traitement des demandes d’accès à l’information et à la rédaction de brochures [Note38: les faits saillants sont disponibles à https://bit.ly/2Qn2bgm ] et l'introduction de l'application. Bien qu'il n'y ait pas de base légale pour obliger les organismes publics à utiliser l'application, un représentant du MPALSG a mentionné des projets de promotion et invite les autorités à le faire volontairement. [Note39: Dragana Brajovic, MPALS, Entretien avec un chercheur IRM, 13 September 2018.]

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: n'a pas changé

En raison de la mise en œuvre limitée de cet engagement, la pratique gouvernementale visant à accroître l'accès à l'information est restée inchangée. L’ouverture du gouvernement à cet engagement dépend essentiellement de l’adoption de la loi sur le libre accès aux informations d’importance publique. Sans une approche cohérente et une technologie de soutien, les organismes publics continuent de publier des brochures qui ne sont pas conviviales et qui sont difficiles à rechercher et à réutiliser, car elles sont principalement publiées en format Word ou PDF. Jusqu'à présent, seuls sept organismes publics locaux ont publié leurs informations par le biais de l'application, un nombre trivial compte tenu du fait qu'il existe presque des organismes publics 3,802 obligés de publier des brochures d'information. [Note40: catalogue des organismes publics, commissaire à l’information d’importance publique, disponible en format ouvert à http://data.poverenik.rs/dataset/katalog ]

Reportés?

Les intervenants interrogés ont confirmé que cet engagement serait presque intégralement mis en œuvre, avec des activités modifiées et de nouveaux délais. [Note41: Dragana Brajovic et Ivan KovaceviÄ ‡, MPALSG, Entretien avec un chercheur d’IRM, 13, septembre 2018; Entretien de Sanja Nasevski, PNUD, avec un chercheur de l'IRM, 7 September 2018.]


Engagements

Open Government Partnership