Ignorer la navigation
Serbie

Publier des données sur les fonds de protection de l'environnement (RS0030)

Présentation

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour la Serbie 2018-2020

Cycle du plan d'action: 2018

Statut: actif

Institutions

Institution chef de file: Ministère de la protection de l'environnement

Institution (s) de soutien: Administration Ministère des finances Ministère de l'administration publique et de l'autonomie locale - Gouvernement 20 Organisations du secteur civil, secteur privé, groupes de travail Conférence permanente des villes et municipalités

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, E-gouvernement, Environnement et climat, Transparence fiscale, Open Data, Prestation de services publics

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport sur la conception en Serbie 2018-2020

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Conception i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs de l'OGP: accès à l'information, à la technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Assurer la disponibilité des données sur les montants prévus et dépensés au niveau local
fonds pour la protection de l'environnement
Q4 2018 - Q2 2020
(Décembre 2018 - Juin 2020)
Agence d'exécution principale Ministère de la protection de l'environnement
Description de l'engagement
Problème abordé par le
engagement
Afin de garantir des fonds pour l’amélioration de la protection de l’environnement
la protection et la réalisation des normes de l'UE dans ce domaine, la loi
le devoir de l'autonomie locale (LSGU) d'établir son budget
fonds pour la protection de l'environnement. Il prévoit également ce budget
les fonds doivent être utilisés pour financer la protection et l'amélioration des
l’environnement sur la base de programmes de dépenses, sous réserve de
approbation préalable du ministère de la Protection de l'environnement. Local
le financement du budget provient des frais de protection de l'environnement. Dans
En outre, il est également tenu de soumettre des rapports sur l’utilisation des
financement du budget (loi sur la protection de l'environnement, Journal officiel
des RS Nos 135 / 04, 36 / 09 et 14 / 16, article 100, paragraphes 1, 3
et 4). Les analyses effectuées jusqu'à présent ont montré qu'il n'y avait pas d'équilibre
entre les revenus des droits et les fonds dépensés pour les activités et
projets dans le domaine de la protection de l'environnement. D'autre part,
la planification et l’utilisation des fonds à ces fins n’est pas
transparente et accessible au public dans la plupart des LSGU.
Programmes de dépenses et rapports sur les dépenses des fonds locaux de
Les LSGU ne sont soumises au ministère que sur papier et sont
non publié. Étant donné que la Serbie est confrontée à un énorme défi en
ses efforts pour assurer le respect des normes élevées de l'UE et que
cela nécessite un financement stable et durable de tous les gouvernements
les niveaux, la planification et les dépenses de ces fonds doivent être transparents
et doit impliquer la consultation de toutes les parties intéressées sur la
base de données accessibles au public.
Objectif principal L’engagement comprend l’ouverture de données sur les dépenses prévues et dépensées.
montants au sein des fonds locaux pour la protection de l'environnement.
Le but de l'engagement est d'améliorer le système de financement
18
pour la protection de l'environnement en établissant des
dépenses des fonds publics.
Le résultat attendu de cet engagement est la réalisation de
gestion transparente des fonds alloués à l'environnement
protection.
Comment cet engagement
contribuer à la résolution de problèmes?
Ouverture des données sur les montants prévus et dépensés du budget local
fonds pour la protection de l'environnement et leur disponibilité dans
format lisible par machine garantira l’accès, le contrôle et la
analyse des données pour toutes les parties intéressées. Cette disponibilité des données
assurera une meilleure participation des organisations de la société civile,
secteur privé et les citoyens et contribuent ainsi à plus de
prise de décision responsable par les LSGU sur les dépenses publiques
fonds.
La façon dont cette
l'engagement est pertinent pour poursuivre
avancer les valeurs OGP
L’introduction de cet engagement contribue aux objectifs suivants:
proclamé Open Government Partnership des principes:
transparence, responsabilité et utilisation des nouvelles technologies et
innovation.
Informations supplémentaires L’amélioration de la responsabilité fiscale est l’une des priorités essentielles de
le programme du gouvernement. Mise en place d'un environnement durable
cadre financier dans le domaine de la protection de l'environnement, qui
implique une utilisation efficace des fonds publics et privés, est énoncée dans le
Plan d'action pour la mise en œuvre du programme du gouvernement
et constitue la base de la mise en œuvre d'un programme pluriannuel
plan d’investissement lié à la mise en œuvre de la politique de la Serbie
Stratégie nationale d'adhésion à l'UE. En outre, le respect des
cet engagement contribuera à améliorer la responsabilisation
et la transparence du travail des pouvoirs publics conformément
avec les objectifs de la stratégie de réforme de l’administration publique,
Stratégie de développement du gouvernement électronique et stratégie nationale de lutte contre la corruption.
Activité avec un vérifiable
livrable et date d'achèvement
Date de début: Date de fin:
1. Passage d'un règlement qui
préciser en détail la manière de
soumission de données en format électronique
format
Q4 2018 (décembre 2018) Q2 2019
(Avril 2019)
2. Préparation de technique
cahier des charges et réalisation
Q1 2019
(Février 2019)
Q2 2019
(Avril 2019)
19
procédure de passation de marché pour
services de développement d'un
demande de soumission de
programmes et rapports sur le
utilisation des fonds locaux pour l'environnement
protection
3. Développement et test d'un
demande de soumission de
programmes et rapports sur le
utilisation des fonds locaux pour l'environnement
protection
Q2 2019
(April 2019) Q4 2019
(Octobre 2019)
4. Mise en œuvre de la formation en
l'utilisation de l'application pour
les employés des LSGU
Q3 2019
(Septembre 2019)
Q4 2019
(Octobre 2019)
5. Déploiement de l'application dans
production
Q4 2019
(Octobre 2019)
Q4 2019
(Novembre 2019)
6. Fourniture de support aux utilisateurs
pour saisir des données dans le nouveau
système
Q4 2019
(Novembre 2019)
Q2 2020
(Juin 2020)
7. Publication des premières données dans un
forme lisible par machine sur le
Portail national des données ouvertes
Q2 2020
(Juin 2020)
Q2 2020
(Juin 2020)
Coordonnées
Nom d'une personne responsable dans le
agence d'exécution
Darinka Radojević
Titre, chef de département de l’unité de la planification stratégique, Secteur de la
Planification stratégique et projets
Email et numéro de téléphone darinka.radojevic@ekologija.gov.rs; 064 67 22 312
Autres acteurs
impliqué
Administration
Ministère des Finances
Ministère de l'administration publique et de l'autonomie locale
20
Gouvernemental
Organisations du secteur civil,
secteur privé, travaillant
groupes
Conférence permanente des villes et municipalités

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

3. Publier des données sur les fonds de protection de l'environnement

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

Titre: Assurer la disponibilité des données sur les montants prévus et dépensés dans les fonds locaux pour la protection de l'environnement

Contexte et objectifs

Conformément à la loi sur la protection de l'environnement, chaque unité autonome locale en Serbie a le devoir de créer et de garantir des fonds pour améliorer la protection de l'environnement par le biais de programmes locaux de protection de l'environnement. La source principale de ces programmes est le revenu provenant des redevances de protection de l'environnement. Ces fonds sont souvent affectés de manière peu claire et non transparente:

  • Dans les données de 2017, seul 70 des unités d’autonomie locale de 145 avait adopté ces programmes par l’intermédiaire de l’exécutif, et seul 60 l'avait fait via le parlement municipal / municipal afin que les citoyens puissent exercer un contrôle.
  • Sur la base des déclarations des représentants du ministère, ces programmes ont des règles et des critères assez vagues, ce qui signifie qu’ils peuvent être approuvés dans la mesure où ils contiennent toute mesure liée à la protection de l’environnement dans une unité autonome locale (telle que la construction de routes, le par exemple). En outre, ces programmes ne sont pas créés par un débat plus large ou en tenant compte des besoins et des facteurs environnementaux.
  • À la fin de la mise en œuvre des programmes, chaque unité autonome locale doit soumettre un rapport d'appui au ministère. Ces rapports ne sont pas accessibles au public, à moins que l'on envoie une demande d'accès à l'information via un processus long. Ils ne sont pas non plus uniformes, certains n'incluant qu'un résumé d'une page sur les fonds prévus et dépensés.
  • La seule source existante des rapports publiés est la base de données Web nommée «Fonds verts locaux» (“Lokalni zeleni fondovi”) développé par l’Institut de la société civile pour les relations industrielles.

Cet engagement apporterait une contribution substantielle à la résolution de ce problème en ouvrant les données sur les fonds prévus et dépensés sous un format lisible par machine, par le biais d'un règlement établissant une application électronique et des normes permettant aux employés des unités d'autonomie locale d'entrer dans les programmes et les fonds. utiliser les données. Après vérification des données saisies par le ministère de la Protection de l'environnement, tous les programmes et rapports seront ensuite publiés sur le portail national de données ouvertes.

Toutefois, il n’est pas clair si l’application servira uniquement de plate-forme pour la saisie de données ou également d’outil de publication de données dans un format lisible par machine qui restera ouvert à la supervision du public. Il existe également une question sur la relation et la communication entre l'application et le portail national de données ouvertes. Enfin, bien que le plan prévoyait également d’organiser des formations sur l’utilisation de l’application pour les employés des unités autonomes locales, le plan spécifique et l'impact attendu des formations ne sont pas clairs.

Les chercheurs de l'IRM s'attendent à ce que cet engagement soit difficile à mettre en œuvre à l'avenir. La personne qui a supervisé le développement et la mise en œuvre de cet engagement ne fait plus partie du ministère de la Protection de l'environnement et aucune des tâches liées à cet engagement n'a été déléguée aux employés restants. Les employés actuellement engagés dans le ministère ne sont pas au courant de cet engagement et de ses activités.

Néanmoins, en termes de valeurs OGP, cet engagement, s'il est mis en œuvre, améliorerait l'accès à l'information sur les montants prévus et dépensés et introduirait de nouvelles technologies et de l'innovation dans le travail quotidien de l'administration des unités d'autonomie locale. Le plan d'action prévoyait également que cet engagement améliorerait la participation des OSC, du secteur privé et des citoyens, mais les chercheurs de l'IRM ne voient pas de lien clair avec cette valeur OGP.

Prochaines étapes

Le plus grand défi de cet engagement réside dans le fait qu’aucun point de contact n’est désigné pour l’appliquer. De plus, les formations et l'application prévues dans le cadre de cet engagement manquent de descriptions spécifiques de plusieurs fonctionnalités. Les chercheurs de l'IRM suggèrent les étapes suivantes lors de la mise en œuvre:

  • Au ministère de la Protection de l'environnement et au MPALSG:
    • Coopérer pour désigner une personne chargée de coordonner la mise en œuvre des activités dans le cadre de l'engagement;
    • Focaliser les formations dans les unités autonomes locales, dépourvues de ressources humaines et de capacités suffisantes pour utiliser les technologies de l'information
    • Faites la distinction entre l’objet et la fonction de l’application et ceux du portail national de données ouvertes. L'application ne devrait servir que d'outil pour la saisie des données par les employés des unités autonomes locales, tandis que le portail national des données ouvertes devrait servir d'espace pour la publication des données saisies et vérifiées. L'application et le portail Open Data national doivent être connectés de manière à faciliter la mise à jour des données;
  • Au ministère de la protection de l'environnement:
    • Rendre l'application conviviale et inclure toutes les catégories pertinentes pour rendre les fonds transparents et accessibles au public;
    • Développer une vidéo compréhensible et un tutoriel écrit pour l'application;
    • Préciser les critères d'approbation des programmes à financer de manière à établir un lien sans équivoque entre les mesures des programmes et la contribution à la protection de l'environnement;
  • Aux OSC:
    • Fournir un retour constant sur la conception, en particulier les catégories introduites, et sur le contenu, en particulier la vérification des données présentées, de l'application et du portail national de données ouvertes.
Loi sur la protection de l'environnement, Journal officiel de la République de Serbie n ° 135 / 2004, 36 / 2009, 72 / 2009, 43 / 2011, 14 / 2016, 76 / 2018, 95 / 2018, 2004, 2009, 2011, 2016, 2018, XNUMX XNUMX, XNUMX, https://www.paragraf.rs/propisi/zakon_o_zastiti_zivotne_sredine.html (consulté sur 15th de mars 2019);
Loi sur la protection de l'environnement, Ibid;
Šipka, Stefan, Maksimović, Dejan, Finances locales et environnement: Quels sont les problèmes clés et les solutions possibles? Centre européen de la politique, Centre écologique «Habitat», Belgrade, 2017, https://cep.org.rs/wp-content/uploads/2017/11/Lokalne-finansije-i-%C5%BEivotna-sredina.pdf (consulté sur 15 March 2019);
Šipka, Stefan, Maksimović, Dejan, Ibid;
Représentants du ministère de la Protection de l'environnement, interrogés par le chercheur IRM, 22 February 2019;
Šipka, Stefan, Maksimović, Dejan, Ibid;
Šipka, Stefan, Maksimović, Dejan, Ibid;
Šipka, Stefan, Maksimović, Dejan, Ibid;
Représentants des organisations de la société civile responsables de la transparence des fonds locaux pour la protection de l'environnement, interrogés par le chercheur IRM, 14 février 2019 et 25 février 2019;
Représentants des organisations de la société civile responsables de la transparence des fonds locaux pour la protection de l'environnement, Ibid;
Fonds verts locaux, Institut des relations industrielles, Belgrade, https://lokalnizelenifondovi.rs/ (consulté sur 15 March 2019);
Troisième plan d'action national pour la Serbie, 2018-2020, Journal officiel de la République de Serbie n ° 105 / 2018, Belgrade, 2018, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2019/01/Serbia_Action-Plan_2018-2020_EN.pdf (consulté sur 15 March 2019);
Représentants du ministère de la Protection de l'environnement, interrogés par les chercheurs de l'IRM, Ibid;
Recommandé à l'origine par le représentant des OSC interrogé chargé de la transparence des fonds locaux pour la protection de l'environnement.

Engagements

  1. Accroître la transparence et la participation au Parlement

    RS0042, 2018, Espace civique

  2. Publication de la loi de finances

    RS0028, 2018, gouvernement électronique

  3. Calendrier électronique pour le financement de la société civile

    RS0029, 2018, gouvernement électronique

  4. Publier des données sur les fonds de protection de l'environnement

    RS0030, 2018, renforcement des capacités

  5. Ouverture des données pour les appels publics au développement des médias

    RS0031, 2018, gouvernement électronique

  6. Rapports Open Data sur les OSC

    RS0032, 2018, gouvernement électronique

  7. Modification des règlements administratifs sur l'enregistrement des médias

    RS0033, 2018, gouvernement électronique

  8. Assistance et suivi de l'adoption du PAL

    RS0034, 2018, Institutions anti-corruption

  9. Mise à jour de la liste électorale

    RS0035, 2018, gouvernement électronique

  10. ePaper

    RS0036, 2018, gouvernement électronique

  11. Tableau d'affichage électronique

    RS0037, 2018, gouvernement électronique

  12. Améliorer la transparence proactive - Brochure d'information

    RS0038, 2018, gouvernement électronique

  13. Loi sur l'accès à l'information

    RS0039, 2018, renforcement des capacités

  14. Coopération avec les OSC sur la réglementation

    RS0040, 2018, renforcement des capacités

  15. Engagement E-Civic

    RS0041, 2018, gouvernement électronique

  16. Élaborer un modèle de description de poste ou de partie de description de poste d'agent chargé de la coopération avec la société civile dans l'administration locale

    RS0014, 2016, renforcement des capacités

  17. Organiser des formations pour les agents de l'administration publique en relation avec l'application des lignes directrices sur l'inclusion des organisations de la société civile dans le processus d'adoption des réglementations

    RS0015, 2016, renforcement des capacités

  18. Organiser des formations pour les organisations de la société civile en relation avec l'application des lignes directrices sur l'inclusion des organisations de la société civile dans le processus de réglementation

    RS0016, 2016, renforcement des capacités

  19. Améliorer le système de collecte des initiatives auprès des citoyens et des entreprises

    RS0017, 2016, renforcement des capacités

  20. Introduction de normes pour la participation citoyenne dans le système de gestion des politiques publiques

    RS0018, 2016, renforcement des capacités

  21. Améliorer la transparence proactive - Brochure d'information

    RS0019, 2016, renforcement des capacités

  22. Amendements à la loi sur le libre accès aux informations d'intérêt public

    RS0020, 2016, Législation et Réglementation

  23. Développement d'un portail de données ouvertes

    RS0021, 2016, renforcement des capacités

  24. Rédiger un règlement basé sur les lignes directrices pour l'évaluation des sites Web

    RS0022, 2016, renforcement des capacités

  25. Améliorer l'Institut d'audience publique dans la rédaction des lois

    RS0023, 2016, Législation et Réglementation

  26. Mise au point d'une méthodologie uniforme pour la planification, le suivi et l'évaluation de la performance des programmes et projets mis en œuvre par les organisations de la société civile et suivi des dépenses des fonds alloués

    RS0024, 2016, renforcement des capacités

  27. Modifier le règlement sur les fonds de soutien aux programmes ou montant manquant des fonds pour les programmes d'intérêt public mis en œuvre par les associations

    RS0025, 2016, renforcement des capacités

  28. Adoption d'une loi sur les documents électroniques, l'identification électronique et les services de confiance en commerce électronique

    RS0026, 2016, renforcement des capacités

  29. Etablir un registre public unique des procédures administratives et autres conditions pour l'exercice d'une activité commerciale

    RS0027, 2016, renforcement des capacités

  30. Transparence dans le suivi des dépenses budgétaires

    RS0001, 2014, renforcement des capacités

  31. Loi sur le financement des activités politiques

    RS0002, 2014, Législation et Réglementation

  32. Procédures de passation des marchés publics transparentes

    RS0003, 2014, Open Contracting et Procurement

  33. Financement transparent des organisations de la société civile

    RS0004, 2014, Espace civique

  34. Extension et clarification des responsabilités de l'agence anti-corruption

    RS0005, 2014, Institutions anti-corruption

  35. Formations et campagnes de protection des lanceurs d'alerte

    RS0006, 2014, Législation et Réglementation

  36. Projet de loi régissant les inspections dans l'administration publique

    RS0007, 2014, audits et contrôles

  37. Portail e-gouvernemental de sensibilisation et application mobile

    RS0008, 2014, gouvernement électronique

  38. Engagement étoilé Harmonisation du site Web de l'administration publique et modifications de la loi sur le libre accès aux informations d'intérêt public

    RS0009, 2014, gouvernement électronique

  39. Nouvelles technologies pour améliorer les services aux citoyens

    RS0010, 2014, gouvernement électronique

  40. Coopération avec les organisations de la société civile dans l'élaboration des politiques publiques

    RS0011, 2014, Espace civique

  41. Participation citoyenne aux affaires des gouvernements locaux

    RS0012, 2014, Participation publique

  42. Participation de la société civile à la stratégie de surveillance de l'administration publique (PAR)

    RS0013, 2014, audits et contrôles

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!