Ignorer la navigation
Serbie

Modification des règlements administratifs sur l'enregistrement des médias (RS0033)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour la Serbie 2018-2020

Cycle du plan d'action: 2018

Statut: actif

Institutions

Institution chef de file: Agence du registre de l'entreprise du ministère de la Culture et de l'information

Institution (s) de soutien: BIRN Serbie, Tanja Maksić (011-40-30-319, tanja.maksic@birn.eu.com) Principalement, organisations et associations de médias et de journalistes; les média; deuxièmement, d'autres organisations de la société civile engagées dans la prévention de la corruption, le suivi des dépenses budgétaires et des questions connexes

Domaines politiques

E-gouvernement, Législation & Régulation, Législatives, Médias & Télécommunications, Prestation de services publics

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport sur la conception en Serbie 2018-2020

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs de l'OGP: accès à l'information, à la technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Modification du règlement sur la documentation jointe pour l’enregistrement de la
Media with the Media Register et amélioration technique de la présentation des données dans le
S'ENREGISTRER
Q1 2019 - Q4 2019
(Janvier 2019 - Octobre 2019)
Agence d'exécution principale Ministère de la culture et de l'information
Agence des registres du commerce
Description de l'engagement
Problème abordé par le
engagement
L’engagement proposé devrait assurer une plus grande transparence des
données sur les dépenses des fonds budgétaires dans le secteur des médias.
Informations sur le budget total alloué aux médias
secteur n’est pas entièrement accessible au public car il n’existe pas
données qui présenteraient de manière exhaustive la quantité totale de
fonds publics alloués au cofinancement de projets et à la
médias par des appels publics, des allocations individuelles, des
marketing ou autre (marchés publics, publicité, etc.).
La loi sur l’information du public et les médias prévoit la
l’établissement du registre des médias en tant qu’endroit central
assurer la disponibilité publique des données sur le support.
Cependant, il ressort clairement de l’état actuel du fonctionnement de la
Le registre des médias montre la nécessité de modifier le règlement intérieur
Documentation jointe pour l’enregistrement du support auprès du
Media Register afin de résoudre les problèmes suivants:
• L’argent attribué aux médias par l’État est classé soit comme
«Fonds octroyés à titre d'aide d'État» ou «fonds non attribués sur la base
règles relatives aux aides d’État "(fonds reçus par les autorités publiques)
signifie que ces deux très grandes catégories d'allocations financières
ne sont pas définis en détail,
27
• Les documents contenant des données sur les fonds ne sont clairement définis que pour
fonds alloués conformément aux règles sur les aides d’État (une
distribution des fonds est soumise), alors que tout document pourrait être
utilisé pour les autres catégories d’allocations financières,
• La présentation des données n’est pas satisfaisante car un utilisateur moyen est
pas en mesure de trouver facilement des données pertinentes sur les allocations financières aux
support et vérification croisée des données impossible,
• Les données sur les allocations financières dans le registre des médias ne sont pas
mise à jour,
• Le mécanisme de surveillance pour le respect de l'obligation de
soumettre des données sur le montant des sommes allouées pose plusieurs problèmes,
tandis que les sanctions sont insuffisantes et pas assez efficaces.
Objectif principal 1. Modifier le règlement sur la documentation jointe à l'enregistrement
des médias avec le registre des médias (agence principale de mise en œuvre:
Ministère de la culture et de l'information) - Il est nécessaire de: définir
en détail le type de fonds publics alloués aux médias; définir
délais de soumission des données au registraire; définir dans
détailler les documents à soumettre au média
Registre et catégories de données (conformément à la
Recommandation 2 sur l’amélioration des performances techniques des
le registre);
2. Améliorer les performances techniques et la présentation des données dans le
Media Register (agence d'exécution principale: BRA).
Les catégories de données qui seraient accessibles au public incluraient
ce qui suit:
• Données d'identification sur les fournisseurs d'aides d'État ou de passation de marchés
autorités dans les procédures de passation des marchés publics;
• Le numéro, la date et le titre de la décision d’octroi d’une aide d’État ou de
le numéro, la date et le titre de la décision d'attribution du marché en
procédures de passation des marchés publics;
• Base juridique pour l'adoption d'une décision d'attribution d'aide d'État ou d'un
décision d'attribution du contrat;
• le montant de l’aide d’État ou la valeur des marchés publics
procédures de passation des marchés;
• La source de financement (poste budgétaire spécifique à partir duquel une aide d’État
ou les marchés publics sont financés);
• Autres données, le cas échéant.
Comment cet engagement
contribuer à la résolution de problèmes?
La transparence des subventions publiques est la première étape clé de l’évaluation des
le montant total alloué au secteur des médias.
De plus, seules des données complètes et un accès facilité aux informations sur
les flux monétaires peuvent assurer le contrôle des dépenses, à savoir si
28
l'argent a été dépensé aux fins prévues et quel effet il a eu
en termes de fourniture d'informations.
L’accès à l’information est également l’un des plus importants mécanismes de lutte contre la corruption.
La façon dont cette
l'engagement est pertinent pour
faire progresser les valeurs OGP
L’engagement proposé contribue à la réalisation des objectifs
plusieurs valeurs et sujets clés qui sont des priorités de l’OGP: il
assure au public et à toutes les parties intéressées l'accès à l'information
d’importance publique, permet de contrôler les dépenses budgétaires
et encourage également la responsabilité des autorités publiques qui
gérer l'argent du budget.
Informations supplémentaires Base des modifications proposées, recherches pertinentes, documents
et des raisons spécifiques pour les amendements aux lois et aux
législation sont disponibles dans le document intitulé Transparence des
Données sur les dépenses publiques dans le secteur des médias sur: https://kazitrazi.rs/wpcontent/uploads/2017/11/TRANSPARENTNOST-PODATAKADRZAVNA-POTROSNJA.pdf
Activité avec un vérifiable
livrable et achèvement
données
Date de début: Date de fin:
1. Mise en place d'un
processus de consultation
Q1 2019
(Janvier 2019)
Q1 2019
(Janvier 2019)
2. Préparation des amendements à
le règlement
Q1 2019
(Février 2019)
Q1 2019
(2019 Mars)
3. Adoption du règlement Q1 2019
(2019 Mars)
Q1 2019
(2019 Mars)
4. Date de début et de fin pour
développement de logiciels pour
tenir le registre des médias à
le soutien-gorge
Q1 2019
(2019 Mars)
Q4 2019
(Octobre 2019)
Coordonnées
Nom d'une personne responsable
dans l'agence d'exécution
Slavica Trifunović
Ružica Mačukat
Titre, Département Sous-ministre, Ministère de la Culture et de l'Information
Registraire adjoint de l'Agence du registre du commerce, BRA
29
Email et numéro de téléphone slavica.trifunovic@kultura.gov.rs
011 / 3398 - 498
rmacukat@apr.gov.rs
Autre
acteurs
Administration impliquée
Secteur civil
organisations,
secteur privé,
groupes de travail
BIRN Serbie, Tanja Maksić (011-40-30-319,
tanja.maksic@birn.eu.com)
Principalement, organisations et associations de médias et de journalistes; le
médias; ensuite, d'autres organisations de la société civile engagées dans
prévention de la corruption, suivi des dépenses budgétaires et
problèmes liés

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

6. Modification des règlements sur l'enregistrement des médias

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

Titre: Modification du règlement portant sur la documentation jointe à l'enregistrement des médias avec le registre des médias et amélioration technique de la présentation des données dans le registre

  1. Pour modifier le règlement sur la documentation jointe à l'enregistrement des médias auprès du registre des médias (agence d'exécution principale: ministère de la Culture et de l'Information) - Il est nécessaire de: définir en détail le type de fonds publics alloués aux médias; définir des délais pour la soumission des données au registraire; définir en détail les documents à soumettre au registre des médias et les catégories de données (conformément à la Recommandation 2 sur l'amélioration des performances techniques du registre);
  2. Améliorer les performances techniques et la présentation des données dans le registre des médias (agence d'exécution principale: BRA).
  • Les catégories de données qui seraient accessibles au public comprendraient les suivantes:
  • Données d'identification sur les fournisseurs d'aides d'État ou les pouvoirs adjudicateurs dans les procédures de marchés publics;
  • Le numéro, la date et le titre d'une décision d'attribution d'aide d'État ou le numéro, la date et le titre d'une décision d'attribution d'un marché dans le cadre de procédures de passation de marchés publics;
  • Base juridique pour l'adoption d'une décision d'attribution d'aide d'État ou d'une décision d'attribution de marché;
  • Le montant de l'aide d'État ou la valeur des contrats dans les procédures de passation des marchés publics;
  • La source de financement (poste budgétaire spécifique sur lequel sont financées les aides d’État ou les marchés publics);
  • Autres données, le cas échéant.

Pour un texte d’engagement complet, veuillez vous reporter au Plan d’action national à l’adresse suivante: https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2019/01/Serbia_Action-Plan_2018-2020_EN.pdf

Date de début: janvier 2019

Date de fin: Octobre 2019

Contexte et objectifs

En Serbie, le marché de la publicité n’est pas suffisamment vaste pour assurer la durabilité des médias serbes plus nombreux que le 200. Selon certaines estimations, les recettes publicitaires dans le secteur des médias se chiffrent en millions de 180 €. La baisse de la valeur du marché des médias a eu pour conséquence une forte dépendance des médias vis-à-vis des financements directs de l'État, via différents types de transactions, telles que des appels publics à des aides d'État (y compris le cofinancement de projets), des marchés publics, de la publicité, etc. De 2011 à 2014, les institutions du secteur public ont dépensé en moyenne plus d’un milliard de 1.7 en dinars serbes (environ X millions d’euros) pour la publicité dans les médias. À 2018, les gouvernements locaux, le ministère de la Culture et des Médias et le secrétariat provincial en charge des médias ont octroyé environ 1 milliard 1.3 de dinars serbes (environ 12.7 USD) par le biais d'appels à un cofinancement de projets médiatiques. Leur objectif principal était de favoriser la couverture par les médias de sujets et de questions d’intérêt public. Cependant, des fonds publics ont été alloués à dessein. par exemple, des sommes considérables ont été attribuées à des organisations de médias considérées comme ayant enfreint le code d'éthique des journalistes serbes. et aux journaux qui ne sont pas enregistrés conformément à la loi sur les médias. Les fonds des administrations locales sont souvent attribués par des appels publics à des organes de presse nationaux situés dans la capitale, Belgrade, au lieu de soutenir des problèmes pertinents pour une communauté locale donnée. Selon Freedom House, ces facteurs contribuent au faible classement de la Serbie en matière de liberté de la presse.

Le registre des médias, établi à 2015, est accessible au public mais pose problème à plusieurs égards. Il est obsolète et manque de données sur les fournisseurs de fonds et les raisons du financement autres que les "aides d'État". Selon les représentants des médias, en fait, les données actuelles ne disent presque rien, et le registre ne sert pas l'intérêt public, car il est impossible de savoir quel média reçoit quelle quantité d’argent et de qui.

Avec cet engagement, le ministère de la Culture et des Médias visait d'abord à accroître la transparence des dépenses publiques consacrées aux médias et à assurer la qualité et l'exactitude des données en modifiant les règles d'inscription au registre des médias, puis à améliorer les fonctionnalités techniques du registre pour un meilleur affichage des données. L'engagement propose que les données suivantes soient accessibles au public via le registre: 1) nom des fournisseurs de fonds ou des sous-traitants de marchés publics; 2) numéro, date et intitulé de la décision d'attribution de fonds / offre de marché public; 3) motifs juridiques de la décision; 4) montant exact de l'aide d'État attribuée ou de la valeur du marché; 5) source financière (ligne budgétaire exacte) 6); et d'autres données si nécessaire. Cet engagement est pertinent pour accroître l'accès à l'information, car il vise à fournir davantage de données (de qualité) sur les flux d'argent public dans le secteur des médias. Le ministère de la Culture prévoit également de recueillir les réactions des journalistes sur les améliorations apportées au registre.

Le texte d'engagement contient des jalons qui permettent de vérifier son exhaustivité, mais ils ne sont pas clairs, par exemple en termes de forme, de mandat et d'objectifs du processus de consultation. Si elle était mise en œuvre dans sa forme actuelle, elle améliorerait la manière dont les citoyens et les autres parties prenantes examinent le financement des médias et les pressions potentielles sur les rédacteurs, tandis que les journalistes s'attendent à voir comment les fonds publics affectent la qualité de la fourniture d'informations. Cependant, pour obtenir un impact potentiel de transformation, des réformes s'imposent pour imposer directement la responsabilité de ces fonds. Malgré les pénalités financières stipulés par la loi sur les médias, les bailleurs de fonds évitent souvent de soumettre des informations sur les fonds alloués et ne font souvent face à aucune conséquence Au-delà des accusations de délit occasionnelles qui, selon les représentants des médias et du ministère de la Culture et des Médias, sont insuffisantes aux fins de la répression. Parce que le livre de règles que cet engagement réformerait est un règlement, sa portée est limitée, ce que le ministère reconnaît. Les experts estiment donc que de réels changements nécessiteraient une modification de la loi sur les médias, qui a été entravé par un processus long et pénible de consultation et d’élaboration de la nouvelle stratégie média. Les représentants des médias insistent néanmoins pour que les mécanismes actuels de cet engagement soient poursuivis dans l'attente de l'adoption d'une nouvelle loi.

Prochaines étapes

La transparence du financement des médias est une question importante dans le contexte serbe et des engagements dans ce domaine seront les bienvenus dans les futurs plans d'action du PGO. Pour élargir le champ d'application des mesures de transparence dans les futurs plans d'action, le chercheur en GRI formule les recommandations suivantes:

  • Cet engagement devrait être intégré à l'engagement 4, car l'obligation pour les autorités publiques de publier des données sur des appels publics permettra de contrôler si le registre est en cours de mise à jour.
  • Le ministère de la Culture, en coopération avec d'autres instances responsables, pourrait examiner les moyens d'intégrer techniquement le registre des médias au registre des marchés publics et au registre des aides d'État, afin de donner une image complète du flux de trésorerie dans les médias. Les experts de la société civile et de l'Agence des registres du commerce conviennent qu'il n'y a pas d'obstacle technique majeur à la liaison des registres s'il existe une volonté et des moyens financiers.
  • Le ministère de la Culture pourrait consulter les pratiques indépendantes existantes en matière de suivi des fonds publics dans le secteur des médias dans le pays, telles que le portail "Demandez ce que vous êtes intéressé" (Traži šta te zanima), qui a créé une base de données de documents officiels liés au financement des médias. , ou le portail de l'association des journalistes serbes https://finansiranjemedija.rs/.

Compte tenu des ressources humaines et des capacités techniques souvent limitées des petites administrations locales, le ministère de la Culture et des Médias devrait organiser, avec des représentants sélectionnés des médias, des formations de sensibilisation à la mise à jour des données relatives à l'attribution de fonds publics dans le registre.

Pour réduire les risques d’utilisation abusive du financement public du secteur des médias:

  • Les futures modifications de la loi sur l'information et les médias devraient inclure l'obligation pour les agences de financement de spécifier «l'intérêt public» pour chaque appel public au cofinancement de projets médiatiques.
  • Lors de l'annonce d'appels publics à des projets médiatiques cofinancés, les gouvernements locaux doivent clairement spécifier les priorités sur la base de documents stratégiques, de recherches et d'autres données factuelles montrant l'intérêt de la communauté locale concernée.
  • Les commissions statuant sur les candidatures reçues dans le cadre d'appels publics devraient être régies par un règlement intérieur normalisé et devraient recevoir une formation sur l'application de la réglementation relative au cofinancement de projets de médias, conjointement avec des représentants des administrations locales.
  • Les membres de la Commission doivent démontrer une expérience professionnelle pertinente dans le secteur des médias, leur indépendance et leur intégrité.

Les engagements futurs devraient viser à renforcer les mécanismes de responsabilisation dans le secteur des médias. Par exemple:

  • Une fois que l'amendement de la loi sur les médias aura atteint le programme décisionnel, l'État devrait augmenter les peines encourues en cas de non mise à jour du registre des médias.
  • La loi pourrait obliger les autorités fournissant des fonds aux médias à faire rapport de manière proactive au ministère de la Culture tous les trimestres.
  • Le groupe de travail chargé de surveiller la mise en œuvre de la future stratégie pour les médias pourrait surveiller la mise à jour du registre des médias.
  • Enfin, les engagements futurs pourraient viser à développer des indicateurs clairs permettant de contrôler la mise en œuvre de la loi sur les médias conjointement par les acteurs étatiques, les médias et la société civile.
Balkan Investigative Report Network, Fondation Slavko Ćuruvija, Association des journalistes indépendants de Serbie, «Transparence des dépenses de l’État sur le secteur des médias - Analyse et recommandations juridiques», disponible à l’adresse suivante: https://bit.ly/2DKgkO1
Données déterminées sur l'échantillon d'organes d'État 124, d'organisations, de fonds, de sociétés ouvertes, de sociétés détenues majoritairement et d'organes locaux autonomes. Conseil anti-corruption, «Rapport sur l'impact possible des institutions du secteur public sur les médias par le biais du paiement de services de publicité et de marketing» 2015. http://www.antikorupcija-savet.gov.rs/Storage/Global/Documents/izvestaji/Izvestaj%20o%20medijima%20konacna%20verzija.pdf
J. Pešić, «Medijski konkursi u 2018. godini: mnogo nepravilnosti, sporan i konkurs MKI ”(Communications des médias en 2018: nombreuses irrégularités, appels MKI controversés), Association des journalistes serbes, 19.12.2018, disponible à l'adresse http://www.uns.org.rs/sr/desk/akcija/71483/medijski-konkursi-u-2018-godini-mnogo-nepravilnosti-sporan-i-konkurs-mki.html
Groupe de discussion avec des médias, des organisations de la société civile et des experts, organisé par les chercheurs de l'IRM, 20, février 2019. Le code des journalistes serbes est disponible à l'adresse suivante: http://www.savetzastampu.rs/cirilica/kodeks-novinara-srbije
Association des journalistes indépendants de Serbie, «Un million de dinars du budget pour les journaux non enregistrés conformément à la loi» https://bit.ly/2SU7jIU.
Par exemple, municipalités locales, ministères, entreprises publiques.
À l'heure actuelle, le registre fournit des données sur les sommes allouées, la date, les décisions de modification du registre et indique si les fonds ont été alloués au titre d'une aide d'État ou autre.
Représentant des médias, compte rendu de la réunion, réunion à huis clos du sous-groupe du groupe de travail spécial interministériel sur le plan stratégique, 25, juin 2018.
Južne Vesti Daily, «AOM: un cinquième du registre des médias inutile,» https://bit.ly/2SQxxfi.
L'engagement propose que les éléments suivants soient introduits dans le livre de règles: Typologie claire des fonds publics alloués aux médias; délais définis pour la soumission des informations / mises à jour; Définition claire des documents à remettre au registre et des catégories de données prescrites - telles que le fournisseur de fonds, les fondements juridiques du financement, le montant total, la source de financement (ligne budgétaire directe), etc.
Représentants du ministère de la Culture et des Médias, interrogés par un chercheur de l'IRM, 18 Février 2019
Entre les dinars 50,000 et 150,000 (environ 470 - $ 1,400)
Groupe de discussion avec des médias, des organisations de la société civile et des experts, organisé par des chercheurs de l'IRM, 20 février 2019
Représentants du ministère de la Culture et des Médias, interrogés par un chercheur de l'IRM, 18 February 2019; Balkan Investigative Report Network, Fondation Slavko Ćuruvija, Association des journalistes indépendants de Serbie, «Transparence des dépenses de l’État sur le secteur des médias - Analyse et recommandations juridiques», disponible à l’adresse suivante: https://bit.ly/2DKgkO1.
Représentants du ministère de la Culture et des Médias, interviewés par 18, février 2019, chercheur à l'IRM.
Groupe de discussion avec des médias, des organisations de la société civile et des experts organisé par des chercheurs en IRM, 20 février 2019; Représentant d'une organisation internationale impliquée dans la politique des médias en Serbie, interrogé par 13 February 2019, chercheur à l'IRM.
Groupe de discussion avec des médias, des organisations de la société civile et des experts, organisé par des chercheurs de l'IRM, 20 février 2019
Ibid. Représentant de la Business Registers Agency, interview du chercheur IRM, 18 February 2019.
Basé sur une analyse indépendante de Dragana Matović et Biljana Purić, ce rapport indique Analiza obrazloženja komisija za dodelu sredstava na konkursima z sufinansiranje medijskih sadržaja: nejasno i netransparentno ”, décembre 2018, disponible à https://kazitrazi.rs/wp-content/uploads/2019/01/Analiza-obrazlo%C5%BEenja-komisija-za-dodelu-sredstava.pdf

Engagements

  1. Accroître la transparence et la participation au Parlement

    RS0042, 2018, Espace civique

  2. Publication de la loi de finances

    RS0028, 2018, gouvernement électronique

  3. Calendrier électronique pour le financement de la société civile

    RS0029, 2018, Anti-Corruption

  4. Publier des données sur les fonds de protection de l'environnement

    RS0030, 2018, Accès à l'information

  5. Ouverture des données pour les appels publics au développement des médias

    RS0031, 2018, Accès à l'information

  6. Rapports Open Data sur les OSC

    RS0032, 2018, Accès à l'information

  7. Modification des règlements administratifs sur l'enregistrement des médias

    RS0033, 2018, gouvernement électronique

  8. Assistance et suivi de l'adoption du PAL

    RS0034, 2018, Anti-Corruption

  9. Mise à jour de la liste électorale

    RS0035, 2018, gouvernement électronique

  10. ePaper

    RS0036, 2018, gouvernement électronique

  11. Tableau d'affichage électronique

    RS0037, 2018, gouvernement électronique

  12. Améliorer la transparence proactive - Brochure d'information

    RS0038, 2018, Accès à l'information

  13. Loi sur l'accès à l'information

    RS0039, 2018, Accès à l'information

  14. Coopération avec les OSC sur la réglementation

    RS0040, 2018, renforcement des capacités

  15. Engagement E-Civic

    RS0041, 2018, gouvernement électronique

  16. Élaborer un modèle de description de poste ou de partie de description de poste d'agent chargé de la coopération avec la société civile dans l'administration locale

    RS0014, 2016, renforcement des capacités

  17. Organiser des formations pour les agents de l'administration publique en relation avec l'application des lignes directrices sur l'inclusion des organisations de la société civile dans le processus d'adoption des réglementations

    RS0015, 2016, renforcement des capacités

  18. Organiser des formations pour les organisations de la société civile en relation avec l'application des lignes directrices sur l'inclusion des organisations de la société civile dans le processus de réglementation

    RS0016, 2016, renforcement des capacités

  19. Améliorer le système de collecte des initiatives auprès des citoyens et des entreprises

    RS0017, 2016, renforcement des capacités

  20. Introduction de normes pour la participation citoyenne dans le système de gestion des politiques publiques

    RS0018, 2016, renforcement des capacités

  21. Améliorer la transparence proactive - Brochure d'information

    RS0019, 2016, renforcement des capacités

  22. Amendements à la loi sur le libre accès aux informations d'intérêt public

    RS0020, 2016, Accès à l'information

  23. Développement d'un portail de données ouvertes

    RS0021, 2016, Accès à l'information

  24. Rédiger un règlement basé sur les lignes directrices pour l'évaluation des sites Web

    RS0022, 2016, Accès à l'information

  25. Améliorer l'Institut d'audience publique dans la rédaction des lois

    RS0023, 2016, Législation et Réglementation

  26. Mise au point d'une méthodologie uniforme pour la planification, le suivi et l'évaluation de la performance des programmes et projets mis en œuvre par les organisations de la société civile et suivi des dépenses des fonds alloués

    RS0024, 2016, renforcement des capacités

  27. Modifier le règlement sur les fonds de soutien aux programmes ou montant manquant des fonds pour les programmes d'intérêt public mis en œuvre par les associations

    RS0025, 2016, renforcement des capacités

  28. Adoption d'une loi sur les documents électroniques, l'identification électronique et les services de confiance en commerce électronique

    RS0026, 2016, renforcement des capacités

  29. Etablir un registre public unique des procédures administratives et autres conditions pour l'exercice d'une activité commerciale

    RS0027, 2016, renforcement des capacités

  30. Transparence dans le suivi des dépenses budgétaires

    RS0001, 2014, renforcement des capacités

  31. Loi sur le financement des activités politiques

    RS0002, 2014, Législation et Réglementation

  32. Procédures de passation des marchés publics transparentes

    RS0003, 2014, Anti-Corruption

  33. Financement transparent des organisations de la société civile

    RS0004, 2014, Espace civique

  34. Extension et clarification des responsabilités de l'agence anti-corruption

    RS0005, 2014, Anti-Corruption

  35. Formations et campagnes de protection des lanceurs d'alerte

    RS0006, 2014, Anti-Corruption

  36. Projet de loi régissant les inspections dans l'administration publique

    RS0007, 2014, Anti-Corruption

  37. Portail e-gouvernemental de sensibilisation et application mobile

    RS0008, 2014, gouvernement électronique

  38. Engagement étoilé Harmonisation du site Web de l'administration publique et modifications de la loi sur le libre accès aux informations d'intérêt public

    RS0009, 2014, Accès à l'information

  39. Nouvelles technologies pour améliorer les services aux citoyens

    RS0010, 2014, gouvernement électronique

  40. Coopération avec les organisations de la société civile dans l'élaboration des politiques publiques

    RS0011, 2014, Espace civique

  41. Participation citoyenne aux affaires des gouvernements locaux

    RS0012, 2014, Participation publique

  42. Participation de la société civile à la stratégie de surveillance de l'administration publique (PAR)

    RS0013, 2014, Anti-Corruption

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!