Ignorer la navigation
Seychelles

Mise en œuvre de la Loi sur l'accès à l'information (SYC0002)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action des Seychelles 2019-2021

Cycle du plan d'action: 2019

Statut: actif

Institutions

Institution chef de file: Commission de l'information

Institution (s) d'appui: Bureau du vice-président Département de l'information Commission de l'information Département des technologies de l'information et de la communication Département de l'éducation Département des affaires juridiques Plates-formes de la société civile (CEPS)

Domaines politiques

Accès à l'information, Capacité? bâtiment, E-gouvernement, Communautés marginalisées, Droit à l'information

Revue IRM

Rapport IRM: Examen IRM en attente

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: examen IRM en attente

Pertinent avec les valeurs OGP: en attente d'examen IRM

Impact potentiel: examen IRM en attente

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

Quel est le problème public que l'engagement traitera?
Suite à la promulgation de la loi de 2018 sur l'accès à l'information, les autorités publiques et leurs fonctionnaires respectifs ont du mal à mettre en œuvre la nouvelle loi, ce qui les empêche de fournir efficacement au public les informations dont ils ont besoin. Les organismes publics ne savent toujours pas comment procéder quand ils répondent à une demande du public et le public ne comprend pas son droit en matière d'accès à l'information et ce qui est et ce qui n'est pas autorisé par cette nouvelle loi. Le retard dans la mise en place de la Commission de l'information, comme l'exige la loi, a également provoqué un recul dans la mise en œuvre de la nouvelle loi, car le Département de l'information, placé sous la tutelle du vice-président, a dû intervenir pour aider les organismes publics, quoique: lui-même devant naviguer dans un territoire inconnu. Il y a également des retards dans la mise en place d'une page Web ATI pour une divulgation proactive, et la mauvaise gestion des informations et des dossiers pose constamment de nombreux problèmes lorsque le public demande des informations ou leurs fichiers. Les organisations de la société civile ne sont pas équipées pour mieux aider les citoyens à exercer leurs droits en matière d'accessibilité à l'information. À l'heure actuelle, les citoyens ne sont pas pleinement sensibilisés à la Loi sur l'accès à l'information et à la façon de se procurer les informations / dossiers dont ils ont besoin.

Quel est l'engagement?
Les autorités publiques et leurs fonctionnaires respectifs devront être formés et sensibilisés aux principes et processus de la loi sur l'accès à l'information. Cela comprend la garantie de l'autonomie des responsables de l'information nommés. Les citoyens devront également être sensibilisés à leurs droits par rapport à leur droit constitutionnel d'accéder à l'information publique, à la loi sur l'accès à l'information elle-même et aux avantages qu'elle peut leur apporter. Les commissaires à l'information devraient également être formés à ce qui est exigé de la commission de l'information à ses débuts; le rôle de la Commission et des responsables de l'information; le rôle de sensibilisation et d'éducation de la Commission; le traitement des dossiers d'appel renvoyés à la Commission et la rédaction du rapport de suivi et d'évaluation de la Commission. Le gouvernement devra évaluer la situation actuelle et l'état des documents publics dans toutes leurs entités, et également effectuer une évaluation du type de systèmes d'information de gestion et de procédures et mécanismes de saisie de données existants, pour permettre la réalisation de l'ATI. Le gouvernement devra également élaborer un cadre législatif simple mais cohérent pour la gestion et l'accès aux informations gouvernementales dans le spectre du gouvernement numérique, par le biais de réformes échelonnées (à commencer par la législation réglementant les archives), soutenues par des politiques et des pratiques efficaces et efficientes.
Les organisations de la société civile devront être formées et équipées pour sensibiliser et éduquer activement les citoyens / la société. Les campagnes de sensibilisation des citoyens, à commencer par les écoles et tous les établissements d'enseignement jusqu'aux personnes âgées et aux personnes handicapées, doivent connaître ce droit constitutionnel et comment l'exercer.

Comment l'engagement contribuera-t-il à résoudre le problème public?
L'engagement fournira aux autorités publiques, aux responsables de l'information, les bons outils / matériels pour aider la demande d'information du public. En outre, il permettra aux citoyens et aux organisations de la société civile de collaborer avec les responsables gouvernementaux pour remédier aux irrégularités concernant la diffusion d'informations. La Commission de l'information serait également mieux placée pour savoir comment fonctionner en tant que Commission et comprendre son rôle vis-à-vis des entités publiques, des responsables de l'information et du public. Une société bien éduquée et sensibilisée grâce à des registres accessibles et des systèmes d'information de gestion mis en place par le biais de politiques et de lois, d'un secrétariat du CEPS renforcé et équipé et d'autres plateformes de la société civile pour faciliter le processus, rendra l'accès à l'information transparent, efficace et opportun.

Pourquoi cet engagement est-il pertinent pour les valeurs OGP?
Cet engagement est pertinent pour l'accès à l'information et la participation civique car il favorisera la transparence, autonomisera les citoyens, combattra la corruption et exploitera les nouvelles technologies pour renforcer la gouvernance. Un système de gestion des dossiers et une version simplifiée de la loi seront créés pour mettre les informations publiques à la disposition des citoyens, ainsi que pour améliorer la qualité des informations dirigées par les bureaux du gouvernement, garantissant l'institutionnalisation de la responsabilité et la bonne gouvernance.

Informations complémentaires
Les engagements du PAN sont conformes à la Vision 2033 des Seychelles et à la première stratégie nationale de développement (NDS). La mise en œuvre de cet engagement sera contrôlée par le Comité RBM.


NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!