Ignorer la navigation
République slovaque

Élaborer des recommandations pour l'intégration des processus participatifs dans les processus organisationnels, les directives internes et d'autres documents répondant aux besoins des organismes du gouvernement central. (SK0109)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action national de la République slovaque 2017-2019

Cycle du plan d'action : 2017

Statut : Inactif

Institutions

Institution chef de file : plénipotentiaire du gouvernement pour le développement de la société civile en coopération avec le vice-premier ministre et ministre de l'intérieur

Institution(s) de soutien : NA

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, Participation du public

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de mise en œuvre de la Slovaquie 2017-2019, Rapport de conception de la République slovaque 2017 – 2019

Suivi : Non

Premiers résultats : n'a pas changé

Design i

Vérifiable : Oui

En rapport avec les valeurs de l'OGP : participation civique

Impact potentiel:

Mise en œuvre i

Achèvement:

Détails

Une autre condition préalable à l'intégration des méthodes participatives est de créer les conditions de leur mise en œuvre au niveau des organes du gouvernement central. Il est conseillé de cartographier la situation actuelle en ce qui concerne les processus organisationnels, les directives internes et les mesures au niveau des différents organes du gouvernement central et de les modifier de manière appropriée pour ne pas entraver la participation des acteurs impliqués dans l'élaboration des politiques publiques.
Engagement n ° 52: Formuler des recommandations pour intégrer les processus participatifs dans les processus organisationnels, les directives internes et autres documents répondant aux besoins des organes du gouvernement central.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

THÈME - Sensibiliser à l'élaboration de politiques participatives  
Comm 44, 46, 48, 50, 51, 52

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action[Note: Le Bureau du plénipotentiaire, “Open Government Partnership Plan d'action national de la République slovaque 2017 - 2019 », http://bit.ly/2QYIlHV]:

Engagement 44: "Organiser des formations pour impliquer le public dans la création de politiques publiques pour les fonctionnaires qui participeront à la création de politiques publiques identifiées."

Engagement 46: «Organiser des ateliers axés sur l’échange d’expériences entre les employés du gouvernement participant à l’élaboration des politiques publiques définies.»

Engagement 48: "Promouvoir le partenariat et le dialogue entre les autorités publiques, les citoyens et les ONG aux niveaux national, régional et local dans le domaine de la formulation participative de politiques publiques."

Engagement 50: “Créer des outils d’apprentissage dans le domaine de la participation.”

Engagement 51: «Utiliser des outils pédagogiques sur la participation à l’éducation formelle à l’aide de méthodes d’apprentissage informelles».

Engagement 52: «Élaborer des recommandations pour intégrer les processus participatifs dans les processus organisationnels, les directives internes et autres documents répondant aux besoins des organes du gouvernement central.»

Date de début: non spécifié          

Date de fin: 31 Décembre 2019

Contexte et objectifs

Ce groupe d'engagements est complémentaire d'un groupe précédent d'engagements en matière d'élaboration de politiques participative. De même, ces engagements visent à créer des conditions favorables pour que les fonctionnaires puissent mener des processus de participation constructifs. Les personnes interrogées ont convenu qu'il était essentiel pour que les processus de participation soient fructueux de donner aux fonctionnaires l'occasion d'apprendre, d'échanger des connaissances et de les encourager à coopérer entre les secteurs.[Note: Entretien avec Karolína Miková (PDCS), 9 novembre 2018. Entretien avec Veronika Prachárová (Institut slovaque de la gouvernance), 16 novembre 2018. Entretien avec Marcel Zajac (Centre de philanthropie), 5 novembre 2018. Voir la section «VI. Méthodologie et sources pour plus de détails. ]. Par conséquent, tous les engagements de ce groupe sont pertinents et, s'ils sont pleinement mis en œuvre, ils pourraient changer le statu quo et contribuer à l'élaboration de politiques avec un engagement accru des OSC et des citoyens.

Engagement 44 et 46 pourraient avoir un impact potentiel modéré sur la sensibilisation des fonctionnaires à l’élaboration de politiques participatives. Les personnes interrogées ont mentionné que, bien que la formation et les ateliers soient essentiels pour avoir un impact plus important, présenter un argument plus convaincant et obtenir l'adhésion d'une masse critique de fonctionnaires, il est important de faire participer les fonctionnaires qui ont déjà une expérience positive de la participation. l'élaboration des politiques. Un représentant d'OSC ayant une vaste expérience en matière de facilitation de processus participatifs a fait valoir que les meilleurs agents de changement sont les fonctionnaires qui ont élaboré des politiques de manière participative et ont perçu le processus comme utile.[Note: Entretien avec Karolína Miková (PDCS), 9 novembre 2018. Voir la section «VI. Méthodologie et sources pour plus de détails. ]. Les fonctionnaires interrogés pour le présent rapport étaient favorables à la participation des OSC et du public à l'élaboration de politiques, soulignant que l'engagement civique avait un impact sur l'atmosphère de la société et sur la qualité de la législation.[Note: Entretien avec un représentant du ministère 3 qui souhaitait garder l'anonymat, 6 novembre 2018, voir section «VI. Méthodologie et sources pour plus de détails. ],[Note: Entretien avec un représentant du ministère 2 qui souhaitait garder l'anonymat, 6 novembre 2018, voir section «VI. Méthodologie et sources pour plus de détails. ].

    

Tous les intervenants interrogés ont également convenu que la création, la promotion et l'utilisation d'outils pédagogiques sur la participation (engagements 50 et 51) constituaient des étapes positives et pouvaient potentiellement accroître la participation du public. Si ces matériels pédagogiques sont bien conçus et ont une large portée, ils pourraient constituer une ressource utile pour les fonctionnaires[Note: Entretien avec Karolína Miková (PDCS), 9 novembre 2018. Entretien avec Marcel Zajac (Centre de philanthropie), 5 novembre 2018. Voir la section «VI. Méthodologie et sources pour plus de détails. ]. Ils ont déclaré qu’à l’heure actuelle, il n’existait pas d’exemples de meilleures pratiques. L’engagement 48 de promouvoir la coopération entre les agences publiques, les citoyens et les organisations de la société civile aux niveaux national, régional et local dans l’élaboration de politiques participatives est un développement positif. Cependant, l'engagement est formulé de manière vague pour avoir un impact potentiellement plus important. L’engagement 52 de formuler des recommandations pour l’intégration des processus participatifs dans les processus organisationnels pourrait avoir un impact potentiel modéré, car si ces recommandations étaient suivies, elles pourraient apporter une approche plus cohérente et uniforme des processus participatifs à travers différentes agences gouvernementales. En tant que spin-off, ils pourraient aussi faire des

Prochaines étapes

Tous les intervenants interrogés ont convenu de l'importance de ces engagements. Par conséquent, le chercheur de l'IRM recommande de poursuivre leur mise en œuvre et de veiller à ce que les outils pédagogiques soient de haute qualité et répondent aux besoins des fonctionnaires. De même, il est conseillé au gouvernement de continuer à organiser des formations et des ateliers sur l'élaboration de politiques participatives à l'intention des fonctionnaires, en veillant à ce qu'ils soient bien conçus et dispensés par des formateurs expérimentés. Le gouvernement devrait avoir au sein d'un ministère clé, par exemple le bureau du vice-premier ministre, un centre dédié au respect des normes, par exemple la gestion des relations et des contacts avec les parties prenantes, et les meilleures pratiques en matière de consultations publiques et d'élaboration de politiques participative. L’une des fonctions essentielles de cet organe serait d’organiser une formation dans tous les ministères, agences et administrations locales à l’organisation de consultations publiques. Il serait également utile d'avoir une ou deux personnes formées en tant que formateurs au sein de chaque ministère. Enfin et surtout, la formation doit faire l’objet d’une large publicité auprès des fonctionnaires afin que les personnes intéressées soient informées et puissent participer. 

Résumé du statut de fin de session IRM

Pour plus de détails sur chaque engagement, voir Rapport de mise en œuvre de la Slovaquie 2017-2019.

Engagements

Open Government Partnership