Ignorer la navigation
Usine de Corée du Sud

Fournir des services personnalisés (KR0018)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Deuxième plan d'action de la Corée du Sud pour 2014-2016

Cycle du plan d'action: 2014

Statut: inactif

Institutions

Institution principale: NA

Institution (s) de soutien: NA

Domaines politiques

Communautés marginalisées, Participation du public, Prestation de services publics

Revue IRM

Rapport IRM: Corée du Sud Rapport de fin de session 2014-2016, Rapport de suivi sur la Corée du Sud 2014-2015 (Coréen) - Version des commentaires publics

Étoilé: non

Premiers résultats: n'a pas changé

Design i

Vérifiable: non

Pertinent par rapport aux valeurs du PGO: la participation citoyenne

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Afin de fournir des services personnalisés adaptés à la population, le gouvernement coréen a divisé les services publics à forte demande en quatre groupes: services généraux (sécurité publique, etc.), services spécifiques à un groupe cible (mères / nouveau-nés, services élémentaires). / étudiants du secondaire, étudiants de colege / demandeurs d'emploi et personnes âgées), services destinés aux groupes vulnérables (personnes handicapées, résidents ruraux et autres personnes défavorisées) et services spécifiques aux entreprises (petites entreprises, PME et autres entreprises générales) ). Dans 2014, le gouvernement coréen sélectionnera les projets de services phares de 50 pour les administrations centrale et locales sur la base des opinions de groupes d’experts du secteur privé et en fera la promotion. Ce faisant, afin de garantir la transparence et la fiabilité grâce à la participation du public, un comité consultatif, une enquête nationale et le groupe de travail public-privé sur la conception des services publics aideront à garantir que les projets de services sélectionnés sont conformes à la demande du public. . Sous 2015, ces projets phares seront ajustés et développés pour s’adresser au public. En outre, en organisant de multiples consultations et ateliers à l’intention des communautés civiles et des citoyens, le gouvernement coréen élargira les possibilités d’information à la population et créera les nouveaux services publics dont ils ont besoin.

Résumé du statut de fin de session IRM

I. Améliorer les services publics

Engagement 1b. Fournir des services personnalisés

Texte d'engagement: Afin de fournir des services personnalisés répondant aux différents besoins du public, le gouvernement coréen a divisé les services publics à forte demande en quatre groupes: services généraux (sécurité publique, etc.), services spécifiques à un groupe cible (pour mères / nouveau-nés, services élémentaires). les étudiants du secondaire, les étudiants / demandeurs d'emploi et les personnes âgées), les services destinés aux groupes vulnérables (personnes handicapées, résidents ruraux et autres personnes défavorisées) et les services spécifiques aux entreprises (petites entreprises, PME et autres entreprises générales). Dans 2014, le gouvernement coréen sélectionnera les projets de services phares 50 pour les administrations centrale et locales en fonction des opinions des groupes d’experts du secteur privé et en fera la promotion. Pour ce faire, afin d'assurer la transparence et la responsabilisation grâce à la participation du public, un comité consultatif, une enquête nationale et le groupe de travail public-privé sur la conception des services publics contribueront à garantir que les projets de services sélectionnés répondent bien à la demande du public. Sous 2015, ces projets phares seront ajustés et développés pour répondre aux besoins du public. En outre, en organisant de nombreuses consultations et des ateliers destinés aux communautés civiles et aux citoyens, le gouvernement coréen s’adressera aux personnes dans le besoin et leur proposera les nouveaux services publics dont ils ont besoin.

Note éditoriale: Trois étapes ont été déduites de cet engagement:

1. Par 2014, sélectionnez et faites la promotion de projets de services phares 50 auprès du gouvernement central et des gouvernements locaux en vous basant sur des consultations avec des "groupes d'experts du secteur privé".

2. Par 2015, développez ces projets phares en adéquation avec les besoins du public.

3. Le gouvernement coréen créera de nouveaux services publics en organisant plusieurs consultations et ateliers.

Institution responsable: ministère de l'Intérieur (MOI)

Institution (s) partenaire (s): Plusieurs ministères et organismes gouvernementaux, selon le briefing gouvernemental de June 2016 à IRM

Date de début: N / A | Date de fin: N / A

But de l'engagement:

L'engagement visait à organiser des consultations et des ateliers pour sélectionner et développer ce que MOI appelle 50, «produits de service phares», tels que les services publics destinés aux personnes vulnérables, handicapées, étudiants, personnes âgées et autres, dans le but de faire valoir la responsabilité OGP ​​de la responsabilité publique. Au moment où cet engagement a été adopté, le gouvernement disposait déjà d'un ensemble de services publics solide, mais développait ces succès de manière plus inclusive. Plus spécifiquement, l'engagement vise à:

1. Sélectionner les produits phares 50 en consultation avec des parties prenantes privées

2. Organiser des ateliers, des forums et un groupe de travail pour améliorer ces services tout au long de la période de mise en œuvre

3. Étendre ces produits phares de 2015 aux besoins du public

Statut

À moyen terme: limité

Selon le plan d'action, le gouvernement supervisait déjà un grand nombre de services publics avant la période de recherche. Ceux-ci pourraient être divisés en quatre groupes: services généraux comme la sécurité publique; services de groupe cible destinés aux nouvelles mères, aux étudiantes, aux demandeurs d'emploi et aux personnes âgées; services destinés aux groupes vulnérables tels que les personnes handicapées, les résidents des zones rurales et les personnes défavorisées; et des services spécifiques aux entreprises pour les petites entreprises, les petites et moyennes entreprises et les grandes entreprises.

Les progrès de cet engagement étaient limités au moment de la rédaction du rapport à mi-parcours. Au cours de la première moitié de la période de mise en œuvre, le gouvernement a sélectionné vingt des cinquante projets phares prévus et les a publiés en ligne (1.b.1). L'achèvement de cette activité est limité car moins de la moitié des projets phares ont été sélectionnés et promus. En tant que tel, le développement de projets phares (1.b.2) n’a pas commencé à l’heure. Le plan du gouvernement visant à créer de nouveaux services publics sur la base des résultats des consultations et des ateliers (1.b.3) était en cours d'achèvement. Des recherches effectuées sur le babillard en ligne de MOI, Google et Naver (en coréen) n'ont révélé aucun projet public ni compte rendu de réunion de collaboration public-privé pour 2014, et l'auto-évaluation n'a pas permis de mieux comprendre l'état d'avancement général de la mise en œuvre..[Note 18: Open Government Partnership. «Rapport d’avancement de la GIR 2014-2015 en Corée du Sud», p. 19-23.]

Fin du mandat: substantiel

1.b.1. Sélectionner et promouvoir cinquante projets phares (Achevée)
Selon un rapport de synthèse du ministère de l'Intérieur publié en juin par 2016, le gouvernement a progressé tout au long de la période de mise en œuvre en s'engageant dans des enquêtes publiques et dans la surveillance des médias pour sélectionner les produits phares 50 dans 2014. MOI a fourni une liste de ces projets phares 50[Remarque 19: Liste des projets phares 50 inclus dans le rapport d’auto-évaluation du gouvernement, septembre 2016, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/South-Korea_End-of-Term_Self-Assessment_Report_2014-2016.pdf.]; Les intervenants interrogés ont convenu que la liste était exacte. MOI a continué de développer des services d’information publics sur les produits pharmaceutiques, les télécommunications, la criminalité et de nombreux autres tout au long de la période de mise en œuvre. Tous ces projets réunis englobent plusieurs ministères et nécessitent des niveaux sophistiqués de coopération et de communication entre ministères.[Note 20: Ministère de l'intérieur, République de Corée. “
정부 파트너십 자체 평가 보고서," (Traduction: Open Government Partnership Rapport d’auto-évaluation), June 2016, pp. 13-19.]

1.b.2. Développer des projets phares répondant aux besoins du public (Substantiel)
Selon le rapport d'autoévaluation, «le gouvernement a cherché à améliorer la perception et la compréhension du public des nouveaux services en organisant des ateliers et des séminaires avec des invités experts et des citoyens laïcs… les participants ont pu améliorer leur compréhension des services personnalisés. En outre, ces occasions ont permis aux fonctionnaires chargés de fournir ces services de faire entendre leur voix. »Sur la base de cette description des activités de mise en œuvre, des consultations ont eu lieu entre et parmi divers ministères et organismes, mais les activités ont principalement consisté à partager des informations. Le texte de l'engagement est vague en ce qui concerne la manière dont les besoins du public devaient être déterminés. Les parties prenantes axées sur le gouvernement ouvert, telles que OpenNet Korea, ont initialement signalé une amélioration de la volonté du gouvernement se rencontrer et discuter des services de données publics connexes pendant la période de mise en œuvre[Note 21: correspondance avec Kyung-sin Park, professeur de droit à l'Université de Corée et directeur à Open Net Korea, septembre 13, 2016.] Cependant, les mêmes parties prenantes ont par la suite déclaré qu'après la réunion avec le gouvernement, 2016, en juin, elles étaient préoccupées par le fait que le MOI utilise toujours les engagements de participation civique pour promouvoir des politiques de partage de l'information.

1.b.3. Développer de nouveaux services publics en organisant plusieurs consultations et ateliers (Substantiel)

Bien que le gouvernement ait tenu des discussions publiques sur la conception des services publics, tous n'ont pas été ouverts et inclusifs. Selon le rapport d'auto-évaluation, 40 de ces projets phares ont été mis en œuvre avec la consultation de groupes tels que un conseil consultatif composé de citoyens, femmes enceintes, résidents locaux, un panel de trois professeurs, et à travers des sondages en ligne. Les seuls participants identifiés étaient le panel de trois professeurs[Note 22: Trois professeurs ont été identifiés dans le rapport d’autoévaluation ainsi que les dates de leurs ateliers de consultation: Prof. Kim, Youn-Sung de l’Université Inha (février 27), Prof. Kim, Sang-Wook de Chungbuk National Université (juin 2014, 13) et le professeur Lee, Won-Suk de l’Université Yonsei (juin 2014, 27)], que le chercheur de l’IRM a contacté en juin 2016, puis de nouveau en décembre, mais n’a pas reçu de réponse aux questions concernant la réalisation des projets. Le rapport d’auto-évaluation énumère plusieurs exemples spécifiques d’ateliers organisés, mais ne fournit pas de détails autres que la date et l’organisation d’accueil (par exemple: atelier avec les femmes enceintes, organisé par l’hôpital général Cheil et le centre de soins pour femmes, 21 Septembre 2015). L'ordre du jour des réunions, la liste des participants, les procès-verbaux et les résultats des discussions n'ont pas été enregistrés ni mis à la disposition du public. Il est donc impossible de vérifier de quelle manière les citoyens ont été utilisés pour développer de nouveaux services. Jusqu'à ce qu'un effort systématique renforcé soit fait pour inclure davantage de voix et documenter les progrès en ligne, la mise en œuvre de cet engagement est considérée comme «substantielle» sur la base des preuves disponibles des nouveaux projets 50, mais pas «complète» car il est difficile de savoir comment les points de vue des citoyens ont été exprimés. inclus.

At-il ouvert le gouvernement?

Participation civique: n'a pas changé

Les projets phares ont été sélectionnés en fonction de la collecte d'informations par le gouvernement. Cependant, le chercheur de l'IRM n'a pas pu identifier les parties prenantes ayant pris part au processus de consultation et n'a donc pu trouver aucune amélioration significative de la participation civique. Le même point de vue a été exprimé par les parties prenantes interrogées lors de la mise en œuvre du plan d'action. Selon le rapport gouvernemental publié en juin 2016, de nombreuses décisions clés en matière de sélection de projets phares ont été prises par un groupe de trois experts universitaires, ce qui est conforme à la pratique gouvernementale antérieure. Le gouvernement a écrit que les pétitions de citoyens et les reportages des médias étaient inclus dans le processus de prise de décision mené par ces panels, mais ne démontraient pas en quoi ces activités amélioraient la participation civique ou constituaient un changement par rapport à la pratique antérieure. Les procès-verbaux, les listes de participants, les vidéos et les résumés n'étant pas disponibles pour les consultations menées par le gouvernement lors de la conception de projets phares, les changements dans la participation civique sont invérifiables. Le gouvernement s'est engagé à inclure davantage le public à l'avenir, bien que des plans spécifiques n'aient pas été mentionnés dans son rapport 2016 de juin..[Note 23: Ministère de l'intérieur, République de Corée. “정부 파트너십 자체 평가 보고서," (Traduction: Open Government Partnership Rapport d’auto-évaluation), June 2016, pp. 15-19.]

Reportés?

Cet engagement n'a pas été reporté dans le troisième plan d'action. Semblable à l'engagement 1a, le gouvernement peut améliorer l'achèvement en élargissant le champ des acteurs de la société civile et des citoyens indépendants dans le processus de prise de décision, et en précisant l'impact de leurs opinions..


Engagements

  1. Système anti-corruption public-privé

    KR0036, 2018, Anti-corruption

  2. Système de gestion des lieux de performance

    KR0037, 2018, Accès à l'information

  3. Système de politique de nom réel

    KR0038, 2018, Accès à l'information

  4. Système d'inspection de sécurité

    KR0039, 2018, Pétitions électroniques

  5. Système de diplomatie publique

    KR0040, 2018, Participation publique

  6. Forum de communication ouvert

    KR0041, 2018, Gouvernement électronique

  7. Participation citoyenne à l'élaboration des politiques

    KR0042, 2018, Gouvernement électronique

  8. Divulgation de la quantité de substance nocive contenue dans les aliments

    KR0043, 2018, Accès à l'information

  9. Open Data

    KR0044, 2018, Accès à l'information

  10. Disposition des ressources du patrimoine culturel

    KR0045, 2018, Infrastructure et transport

  11. Open National Priority Data

    KR0046, 2018, Accès à l'information

  12. Gestion de la qualité des données publiques

    KR0047, 2018, Accès à l'information

  13. Conformité volontaire Administration des douanes

    KR0048, 2018, Renforcement des capacités

  14. Organisation Divulgation d'informations en ligne

    KR0022, 2016, Accès à l'information

  15. Informations sous forme originale

    KR0023, 2016, Accès à l'information

  16. Modèle standard pour les informations préliminaires

    KR0024, 2016, Accès à l'information

  17. Divulgation des données nationales

    KR0025, 2016, Accès à l'information

  18. Gestion de la qualité des données publiques

    KR0026, 2016, Accès à l'information

  19. Utilisation libre du format ouvert

    KR0027, 2016, Accès à l'information

  20. Normes de données ouvertes

    KR0028, 2016, Accès à l'information

  21. Groupes de citoyens Conception de services gouvernementaux

    KR0029, 2016, Renforcement des capacités

  22. Environnement du service gouvernemental

    KR0030, 2016, Gouvernement électronique

  23. Portails de services citoyens

    KR0031, 2016, Renforcement des capacités

  24. Application de services aux citoyens

    KR0032, 2016, Anti-corruption

  25. Recherche sur la corruption dans le secteur public

    KR0033, 2016, Gouvernement électronique

  26. Accessibilité des citoyens aux statistiques de la LPHO

    KR0034, 2016, Aide

  27. Divulgation d'informations sur les aides internationales

    KR0035, 2016, Aide

  28. Renforcement de la collaboration public-privé

    KR0017, 2014, Gouvernement électronique

  29. Fournir des services personnalisés

    KR0018, 2014, Communautés marginalisées

  30. Améliorer la divulgation de l'information

    KR0019, 2014, Accès à l'information

  31. Renforcement de l'éthique de la fonction publique

    KR0020, 2014, Anti-corruption

  32. Encourager le secteur privé à utiliser les données publiques

    KR0021, 2014, Accès à l'information

  33. Fourniture de divers services publics

    KR0001, 2012, Gouvernement électronique

  34. Renforcement de la surveillance citoyenne du gouvernement

    KR0002, 2012, Ouverture fiscale

  35. Utiliser les personnes électroniques pour promouvoir la participation du public à l'élaboration des politiques

    KR0003, 2012, Règlement ouvert

  36. Promouvoir le système de proposition pour recevoir électroniquement les commentaires du public

    KR0004, 2012, Gouvernement électronique

  37. Élaborer un manuel sur la recherche d'un consensus entre diverses parties prenantes

    KR0005, 2012, Gouvernement électronique

  38. Effectuer des visites sur le terrain pour interagir directement avec les intervenants

    KR0006, 2012, Gouvernement électronique

  39. Simplifiez les formulaires de demande en ligne des affaires civiles

    KR0007, 2012, Gouvernement électronique

  40. Affiner le portail pour qu'il soit plus convivial

    KR0008, 2012,

  41. Personnaliser les services en ligne pour les entreprises

    KR0009, 2012, secteur privé

  42. Mettre en place un hub en ligne des affaires civiles pour fournir des services 24-hour

    KR0010, 2012, Gouvernement électronique

  43. Divulguer des informations critiques sur l'alimentation, l'environnement et l'éducation

    KR0011, 2012, Gouvernement électronique

  44. Engager les OSC sur les informations pertinentes à divulguer

    KR0012, 2012, Participation publique

  45. Renforcer la divulgation d'actifs pour les fonctionnaires

    KR0013, 2012, Anti-corruption

  46. Surveiller les restrictions sur l'emploi post-public

    KR0014, 2012, Anti-corruption

  47. Publication d'informations publiques à l'usage du secteur privé sur le portail de partage de données

    KR0015, 2012, Gouvernement électronique

  48. Impliquer les citoyens dans les processus administratifs et budgétaires

    KR0016, 2012, Gouvernement électronique

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!