Ignorer la navigation
Sri Lanka

Agents de l'intégrité chargés de réduire la corruption et la corruption (LK0024)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour le Sri Lanka 2019-2021

Cycle du plan d'action : 2019

Statut : Actif

Institutions

Institution principale : Commission d'enquête sur les allégations de pots-de-vin ou de corruption (CIABOC)

Institution(s) de soutien : Secrétariat présidentiel ; Ministère en charge de l'Administration Publique ; Ministère en charge de l'Intérieur ; Ministère en charge des Conseils provinciaux et des collectivités locales. Transparency International Sri Lanka et autres sociétés civiles engagées

Domaines politiques

Capacité? bâtiment

Revue IRM

Rapport IRM : En attente d'examen IRM

En vedette : en attente d'examen IRM

Premiers résultats : en attente de l'examen du MII

Design i

Vérifiable : en attente d'examen IRM

Pertinent pour les valeurs OGP : en attente d'examen IRM

Impact potentiel : en attente de l'examen du MII

Mise en œuvre i

Achèvement : en attente de l'examen IRM

Détails

Améliorer l'engagement public en matière de prévention de la corruption par la présence de responsables de l'intégrité au sein des pouvoirs publics
1st March 2019– 31st Août 2021
Agence / Agence d'exécution principale chargée d'enquêter sur les allégations de corruption (CIABOC)
Description de l'engagement
Quel est le problème public que l'engagement traitera? Il y a un manque de confiance dans l'intégrité du secteur public en raison de la corruption. Les citoyens ont des griefs issus de la corruption, tels que des demandes d'extorsion de fonds et de pots-de-vin, mais ne sont pas en mesure de donner suite aux plaintes déposées. Le manque de connaissance des procédures, des coûts et du temps nécessaire pour obtenir un service public a conduit certains fonctionnaires à manipuler les destinataires des services, ce qui a entraîné des pots-de-vin. Les citoyens ne savent pas vers qui se tourner lorsqu'ils sont confrontés à la corruption au moment de la fourniture du service. Cela sape leur confiance dans les institutions publiques. Bien que diverses lois et réglementations soient adoptées pour lutter contre la corruption, elles visent principalement à faire respecter la loi ou à sanctionner les contrevenants à la suite d’un incident de corruption ou de corruption. Le CIABOC a constaté que la seule mise en œuvre des lois et des règlements n’a aucun effet sur la création d’une culture sans corruption.
Quel est l'engagement?
De nombreux pays qui ont réussi à lutter contre la corruption dans leurs sociétés se sont attachés à renforcer l'intégrité de la fonction publique en tant qu'outil efficace de prévention de la corruption. Le but de cet engagement est de limiter les possibilités de corruption et de corruption en éduquant les citoyens sur les moyens et les modes de prestation des services publics avec l’aide d’officiers à l’intégrité nommés dans des institutions publiques. Lorsque les citoyens seront plus conscients du type de service public pouvant être obtenu auprès des institutions, de la procédure, des délais et des coûts, cela empêchera les agents publics de les induire en erreur et de s'engager ainsi dans des pots-de-vin ou la corruption. Ce faisant, les employés du secteur public seront également informés sur les moyens de prévenir la corruption dans leurs institutions.
Comment l'engagement contribuera-t-il à résoudre le problème public? Cet engagement prévoira la nomination d'agents de l'intégrité dans les institutions publiques afin de sensibiliser davantage à la prestation de services publics et d'aider les citoyens à obtenir leurs services. Les agents d’intégrité seront chargés de créer les chartes des citoyens. Le cas échéant, l’agent d’intégrité, sous l’autorité du chef du département, nommera un agent facilitateur qui guidera les citoyens, facilitera la communication avec l’agent fournissant les services concerné et veillera à ce que les services fournis soient efficaces. En outre, l’agent d’intégrité sera chargé de simplifier et de clarifier les circulaires peu claires et de prendre des mesures pour sensibiliser les citoyens et les employés à ces circulaires. Ils prendront également des mesures pour mettre en œuvre et respecter un code d'éthique, des règles relatives aux conflits d'intérêts, des règles relatives aux cadeaux et la fourniture de déclarations de patrimoine.
Pourquoi cet engagement est-il pertinent pour les valeurs OGP? Cet engagement favorise la transparence et la participation du public car il guide et facilite les citoyens sur les services pouvant être obtenus auprès de l'institution publique. Cela renforce également la responsabilité publique puisque tout ce processus de mise en place de responsables de l'intégrité améliore la clarté des actions des institutions publiques.
Informations complémentaires L'Engagement soutient les objectifs de la Convention des Nations Unies contre la corruption. la mise en œuvre de l'objectif de développement durable n ° 16, qui appelle à la réduction de la corruption et de la corruption; et les initiatives en cours du CIABOC, y compris la mise en œuvre d'un plan d'action national envisagé pour la lutte contre la corruption, en cours de préparation.
Activité clé avec un livrable vérifiable Date de début: Date de fin:
1. Le Cabinet est autorisé à nommer des agents de l’intégrité dans toutes les institutions publiques et des instructions circulaires sont émises en conséquence. Mars 2019 Juillet 2019
2. Le rôle et les responsabilités des agents de l'intégrité sont diffusés par des moyens électroniques, imprimés et numériques et par une campagne de sensibilisation. Les coordonnées et fonctions de l'agent d'intégrité sont affichées à l'entrée de toutes les institutions publiques (trilingues et en braille) et des sites Web. Juillet 2019 Décembre 2019
3. Citizen Charters fournissant des informations sur le type de services fournis, les coûts de ces services, les délais de livraison, etc. sont affichés dans chaque établissement prestataire de services. Juillet 2019 Décembre 2019
4. Examinez les procédures et les circulaires en vigueur dans l'institution et, si de telles procédures et circulaires manquent de clarté ou sont complexes, prenez les mesures nécessaires pour les rendre simples et claires. Janvier 2020 Juillet 2020
5. Au besoin, sous la direction du responsable de l'institution, nommer un "agent de facilitation" pour guider et faciliter le public. Janvier 2020 Juillet 2020


Engagements

Open Government Partnership