Ignorer la navigation
Sri Lanka

Politique environnementale nationale (LK0034)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour le Sri Lanka 2019-2021

Cycle du plan d'action : 2019

Statut : Actif

Institutions

Institution chef de file : Ministère en charge de l'Environnement

Institution(s) de soutien : Agences relevant du ministère de l'Environnement, Département météorologique, Centre de gestion des catastrophes, Institut d'études politiques Organisations de la société civile associées

Domaines politiques

Environnement et climat, Participation du public, Prestation de services publics, Gouvernance réglementaire

Revue IRM

Rapport IRM : En attente d'examen IRM

En vedette : en attente d'examen IRM

Premiers résultats : en attente de l'examen du MII

Design i

Vérifiable : en attente d'examen IRM

Pertinent pour les valeurs OGP : en attente d'examen IRM

Impact potentiel : en attente de l'examen du MII

Mise en œuvre i

Achèvement : en attente de l'examen IRM

Détails

Les défis du changement climatique doivent être intégrés de manière participative à la politique environnementale nationale et à la loi par le ministère chargé de l'Environnement
1st March 2019 - 31st Août 2021
Agence d'exécution / acteur principal Ministère chargé de l'environnement
Description de l'engagement
Quel est le problème public que l'engagement traitera? Le Sri Lanka connaît des conditions météorologiques extrêmes depuis une dizaine d’années et les catastrophes naturelles telles que les sécheresses prolongées, les inondations et les glissements de terrain sont devenues des problèmes critiques qui augmentent avec le temps. Les aléas climatiques ont des conséquences importantes dans tout le pays, en particulier pour les communautés pauvres des districts exposés aux catastrophes et la population agricole rurale. Les pertes en vies humaines et les moyens de subsistance, les dégâts matériels et les déplacements de personnes pèsent lourd sur les finances publiques, qui ont été détournés vers les efforts de secours et de redressement au détriment des plans de développement à moyen et long terme. Des processus de planification inappropriés où les aspects du changement climatique ne sont pas pris en compte ont conduit à la survenue de certaines des catastrophes. La politique nationale en matière d’environnement et la loi en vigueur ne traitent pas de manière adéquate les préoccupations relatives aux changements climatiques.
Quel est l'engagement? Le but de cet engagement est de traiter spécifiquement des aspects liés au changement climatique dans la politique et la loi nationales sur l'environnement du pays et de faire des recommandations pour l'adaptation au changement climatique et l'atténuation de ses effets. Le ministère en charge de l'environnement consultera toutes les parties prenantes afin d'examiner et de réviser la politique et la loi environnementales nationales en vigueur, afin de traiter spécifiquement des aspects liés au changement climatique et de formuler des recommandations en vue de l'adaptation au changement climatique et de l'atténuation de ses effets.
Comment l'engagement contribuera-t-il à résoudre le problème public? Reconnaissant que la politique et la loi nationales en matière d’environnement ne traitent pas de manière adéquate les préoccupations liées au changement climatique, le présent engagement s’engage à réviser ces instruments afin de traiter de manière globale les problèmes liés au changement climatique. Compte tenu des dangers du changement climatique, cela permettra d'établir des priorités politiques de haut niveau pour la protection de l'environnement et la gestion des catastrophes, ce qui réduira les impacts, en particulier sur les pauvres et les vulnérables. En outre, les personnes impliquées dans la planification et la prise de décision doivent être conscientes de la façon dont le climat changera à court, moyen et long termes afin de décider des moyens de surmonter les difficultés et d'éviter les catastrophes.
Pourquoi cet engagement est-il pertinent pour les valeurs OGP? Cet engagement favorise la participation du public, car les citoyens ont voix au chapitre lors de l'élaboration de la politique gouvernementale et ont la possibilité de contribuer aux décisions du gouvernement qui affectent leur vie.
Informations supplémentaires Le Sri Lanka a satisfait à toutes les exigences du Protocole de Montréal et des plans d'action sont en cours pour traiter de SDG 13 et d'autres objectifs qui influent directement et indirectement sur le changement climatique. Sri Lanka a également signé et ratifié l'Accord de Paris, qui renforce la réponse mondiale à la menace du changement climatique. Cet engagement renforce et promeut également la mise en œuvre de la loi sur la gestion des catastrophes de 2005; les recommandations et les engagements figurant dans le projet de Sri Lanka durable: Vision et chemin stratégique et la vision 2025.
Stratégie de développement verte bleue pour le développement durable?
Activité clé avec un livrable vérifiable Date de début: Date de fin:
1. Mener des consultations élargies avec les parties prenantes pour examiner la politique environnementale nationale existante afin d'identifier les lacunes et les domaines à améliorer pour traiter l'adaptation au changement climatique et l'atténuation de ses effets. Mars 2019 Juin 2019
2. Formuler une nouvelle politique environnementale nationale qui traitera de manière participative des aspects du changement climatique. Juillet 2019 Juin 2020


Engagements

Open Government Partnership