Ignorer la navigation
Tunisie

Adoption du référentiel de gouvernance d'entreprise au niveau sectoriel (TN0032)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Deuxième plan d'action national tunisien 2016-2018

Cycle du plan d'action : 2016

Statut : Inactif

Institutions

Institution chef de file : Ministère en charge de la fonction publique, de la gouvernance et de la lutte contre la corruption

Institution(s) de soutien : NA

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, Législation et réglementation, Engagements locaux, Secteur privé

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin d'année en Tunisie 2016-2018, Rapport à mi-parcours de la Tunisie 2016-2018

Suivi : Non

Premiers résultats : n'a pas changé

Design i

Vérifiable : Non

Pertinent pour les valeurs OGP : non pertinent

Impact potentiel:

Mise en œuvre i

Achèvement:

Détails

Adopter le référentiel de gouvernement d'entreprise au niveau sectoriel

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

12. Adopter le référentiel de gouvernement d'entreprise au niveau sectoriel

Texte d'engagement:

Après l'élaboration du référentiel national de gouvernance d'entreprise «RNG» pendant la période de mise en œuvre du premier plan d'action national OGP, celui-ci vise à établir les principes et mécanismes de gouvernance, tant dans le secteur public que privé. Les travaux porteront sur l'instauration de cette référence nationale sur un certain nombre d'institutions publiques et privées.

Jalons:

  • Organiser une formation de formateurs (10), d'auditeurs (10) et d'assistants (10) dans le domaine de l'assistance technique conformément à la référence nationale en matière de gouvernement d'entreprise,
  • Établir la référence nationale en matière de gouvernement d'entreprise pour les entreprises publiques et les entreprises privées.

Institution responsable: Présidence du gouvernement

Institution (s) de soutien:

Date de début: Juin 2016        Date de fin: Juillet 2018

Contexte et objectifs

Cet engagement s'appuie sur le plan d'action précédent qui avait introduit un référentiel de gouvernance d'entreprise et a abouti à l'élaboration d'un guide sur les pratiques éthiques pour prévenir la corruption. Comme indiqué dans le rapport de fin de mandat du premier plan d'action, il n'était pas clair dans quelle mesure le dépôt avait été utilisé.

L'engagement promet de former des auditeurs et des comptables et de faire en sorte que les entreprises publiques utilisent la référence nationale sur la gouvernance d'entreprise. Cependant, l'engagement ne spécifie pas les changements de politique ou les résultats prévus, donc sa spécificité est faible. Cet engagement ne contient aucun élément qui ferait progresser l'une des valeurs du PGO que sont l'accès à l'information, la participation des citoyens ou la responsabilité publique. De plus, les OSC qui font partie du comité de pilotage de l'OGP ont remis en question le raisonnement derrière la facturation de 30DT (15 USD) pour le guide de gouvernance d'entreprise. Cela ne représente pas un revenu substantiel pour l'Institut National de Normalisation et de la Propriété Industrielle (Institut National de la Normalisation et de la Propriété Industrielle - INOPRI)

et décourage l'utilisation du guide.

Aboutissement

Cet achèvement de l'engagement est limité. Le rapport d'auto-évaluation du gouvernement mentionne que certaines formations ont été menées mais ne précise pas le nombre de participants. Le rapport mentionne également que certaines agences ont demandé la mise en œuvre de la référence, mais aucune n'a été sélectionnée jusqu'à présent.

Prochaines étapes

Le chercheur IRM recommande de ne pas concrétiser cet engagement dans le prochain plan d'action.

Résumé du statut de fin de session IRM

12. Adoption du référentiel de gouvernance d'entreprise au niveau sectoriel

Texte d'engagement:

Après l'élaboration du référentiel national de gouvernance d'entreprise «RNG» pendant la période de mise en œuvre du premier plan d'action national OGP, celui-ci vise à établir les principes et mécanismes de gouvernance, tant dans le secteur public que privé. Les travaux porteront sur l'instauration de cette référence nationale sur un certain nombre d'institutions publiques et privées.

Jalons:

  • Organiser une formation de formateurs (10), d'auditeurs (10) et d'assistants (10) dans le domaine de l'assistance technique conformément à la référence nationale en matière de gouvernement d'entreprise,
  • Établir la référence nationale en matière de gouvernement d'entreprise pour les entreprises publiques et les entreprises privées.

Institution responsable: Présidence du gouvernement

Date de début: Juin 2016 Date de fin: Juillet 2018

Note éditoriale: Ceci est une version abrégée du texte d'engagement. Pour le texte complet d'engagement du Plan d'action national de la Tunisie, voir ici.

But de l'engagement:

Cet engagement a le même thème que l'engagement 6 du plan d'action précédent. Alors que dans l'action précédente il visait à établir le référentiel national de gouvernance d'entreprise, l'engagement dans le plan d'action 2016-2018 s'est concentré sur la mise en place des principes et mécanismes de gouvernance d'entreprise, tant dans le secteur public que privé. La présidence du gouvernement a inclus cet engagement comme une deuxième phase qui s'appuierait sur les fondations de la précédente. Cet engagement a débouché sur l'élaboration d'un guide sur les pratiques fondées sur l'éthique pour prévenir la corruption. Comme indiqué dans le rapport de fin de session du premier plan d'action, on ne sait pas dans quelle mesure le répertoire a été utilisé et utilisé.

Statut

À mi-parcours: limité

La mise en œuvre de l'engagement lors de l'évaluation à mi-parcours a été limitée. Le rapport d'auto-évaluation à mi-parcours du gouvernement mentionne que certaines agences gouvernementales ont demandé l'adoption d'une référence, mais aucune n'a été acceptée. (57) (58) Le rapport à mi-parcours mentionne également que plusieurs cours de formation ont été conçus, mais le chercheur IRM n'a pas pu évaluer s'ils ont été dispensés pendant cette période.

Fin du mandat: limité

Le rapport d'auto-évaluation de fin de mandat du gouvernement mentionne que trois cours de formation ont été organisés. (59)Un entretien avec Walid Fehri, de la présidence du gouvernement, a confirmé qu'aucune autre action n'avait été entreprise depuis la mi-mandat. (60) Le statut de l'engagement au cours de l'évaluation de fin de mandat reste limité.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: n'a pas changé

Participation civique: n'a pas changé

Responsabilité publique: n'a pas changé

L'engagement est interne et a été évalué par IRM comme non pertinent par rapport aux valeurs de l'OGP. De plus, en raison du peu d'achèvement pendant la mise en œuvre, cet engagement n'a pas modifié la pratique d'ouverture du gouvernement.

Reportés?

Cet engagement n'a pas été reporté.

(57) Gouvernement tunisien, auto-évaluation à mi-parcours de la Tunisie 2016-2018, https://www.opengovpartnership.org/documents/tunisia-mid-term-self-assessment-2016-2018/
(59) Gouvernement tunisien, Auto-évaluation de fin de mandat-arabe, http://www.ogptunisie.gov.tn/en/?p=1154
(60) Entretien avec Walid Fehdi, présidence du gouvernement, en personne, Tunis, avril 2019.

Engagements

Open Government Partnership