Ignorer la navigation
Tunisie

Services administratifs en ligne (TN0047)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour la Tunisie 2018-2020

Cycle du plan d'action : 2018

Statut : Actif

Institutions

Institution principale : NA

Institution(s) d'appui : Ministère des Affaires locales et de l'Environnement

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, E-gouvernement, Droits fonciers et aménagement du territoire, Prestation de services publics, Gouvernance réglementaire

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport sur les résultats de la transition de la Tunisie 2018-2020, Rapport de conception de la Tunisie 2018-2020

Suivi : Non

Premiers résultats : aucune donnée IRM

Design i

Vérifiable : Oui

En rapport avec les valeurs OGP : accès à l'information, technologie

Impact potentiel:

Mise en œuvre i

Achèvement:

Détails

Services administratifs approximatifs en les mettant en ligne
Début octobre 2018 - Fin août 2020
Agence d'exécution principale / acteur
Ministères impliqués
Description de l'engagement
Outre les initiatives et projets visant à développer les services électroniques aux niveaux national et horizontal, cet engagement vise à mettre en place un ensemble de services électroniques dans plusieurs secteurs et à éduquer la population à leur sujet, comme suit:
- Développer une application (m-Agri) permettant aux citoyens d’obtenir plusieurs services à distance dans le secteur agricole
secteur;
- Continuer d’améliorer et rendre plus proches et accessibles les services publics offerts par le Registre de la propriété foncière aux citoyens en développant certains d’entre eux, en recevant des demandes, en effectuant des livraisons et en effectuant des paiements en ligne, tels que consulter des titres en ligne et obtenir divers documents par voie électronique (copies de titres, certificats). sans propriété, certificats de propriété et de copropriété, certificats de référence des actes);
- Service interactif via le portail de la Défense nationale pour visualiser et suivre les situations de report et d'exemption;
- Mise en place d'un service électronique de suivi de la répartition des coûts de soutien alloués dans le domaine culturel.
Problème / Contexte
Les services publics limités actuellement disponibles en ligne, associés au besoin croissant des citoyens de disposer de services plus efficaces et transparents accessibles le plus rapidement et le plus facilement possible, un avantage procuré par les TIC.
Identification des objectifs d'engagement / résultats attendus
- rendre les services plus proches des citoyens et faciliter leur accès; - Fournir des services simples et efficaces dans plusieurs secteurs.
Comment l'engagement contribuera-t-il à résoudre le problème public?
Cet engagement permettra aux citoyens d'accéder électroniquement à un ensemble de services sans avoir à se rendre dans les institutions qui offrent ces services. En outre, il offre davantage de garanties pour bénéficier de ces services de manière efficace et transparente.
Pertinence avec les valeurs OGP
Développer des services en ligne pour promouvoir les principes de transparence, d'intégrité et de lutte contre la corruption:
Le développement de ces services améliorera leur utilisation par les citoyens. De plus, l'utilisation de cette interface électronique favorisera davantage la transparence des informations, des procédures et des processus adoptés pour offrir ces services. En outre, ces services garantiront une identification claire des responsabilités et des acteurs impliqués dans le processus de fourniture de services, tout en contribuant à réduire le risque de corruption pouvant résulter d'interactions directes entre citoyens et fonctionnaires.
Source de financement/
Relation avec d'autres programmes et politiques
Source de financement: budgets des ministères concernés Étapes et programme d'exécution
Début octobre 2018
Fin octobre 2018
Activité clé avec un produit livrable vérifiable
Date d'entrée en vigeur
Date de fin
Contacts
Nom de la personne responsable de l'agence d'exécution
1. M. Anis Mansour
2. M. Imed Hammadi
3. M. Faycel Yaakoubi
4. Mme Saloua Abdelkhalek
Titre et département
1. Réalisateur; Ministère de l'agriculture, des ressources en eau et de la pêche
2. Directeur général; Ministère de la propriété et des affaires foncières de l'État
Registre de propriété)
3. Directeur adjoint; Ministère de la défense nationale
4. Réalisateur; Ministère des affaires culturelles
Adresse e-mail
1. anis.mansour@iresa.agrinet.tn
2. Imed.Hammadi@cpf.gov.tn
3. defcab@defense.tn
4. S.abdelkhalek@mac.gov.tn

Autres acteurs impliqués
Acteurs étatiques impliqués
- Ministère des affaires locales et de l'environnement
OSC, secteur privé, organisations multilatérales, groupes de travail, association tunisienne pour le développement et la formation

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

12. Services administratifs approximatifs en les mettant en ligne

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

« En plus des initiatives et projets visant à développer les services électroniques au niveau national et horizontal, cet engagement vise à établir un paquet de services électroniques dans plusieurs secteurs.

Jalons:

  • Développer une application (m-Agri) permettant aux citoyens d'obtenir à distance plusieurs services dans le secteur agricole ;
  • Améliorer et rendre plus proches et accessibles les services publics offerts par le Registre Foncier aux citoyens en développant certains d'entre eux, en recevant des demandes, en les livrant et en payant en ligne, comme la consultation de titres en ligne, et l'obtention de divers documents par voie électronique (copies de titres, certificats de pas de propriété, certificats de propriété et de copropriété, certificats de référence des actes) ;
  • Service interactif via le portail de la Défense nationale pour visualiser et suivre les situations de report et d'exemption;
  • Mise en place d'un service électronique de suivi de la répartition des frais de soutien accordés dans le domaine culturel.

Institution responsable: Ministère de l'Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, Ministère des Domaines de l'État et des Affaires foncières, Ministère de la Défense nationale, Ministère des Affaires culturelles

Institution (s) de soutien: Ministère des Affaires locales et de l'Environnement, OSC, secteurs privés, Multilatérales, Association tunisienne pour le développement et la formation

Date de début: Octobre 2018                                                       Date de fin: Août 2020

Aperçu de l'engagement

Vérifiabilité

Pertinence de la valeur OGP (telle que rédigée)

Impact potentiel

Aboutissement

At-il ouvert le gouvernement?

Pas assez spécifique pour être vérifiable

Suffisamment spécifique pour être vérifiable

Accès à l'information

Participation civique

Responsabilité publique

Technologie et innovation pour la transparence et la responsabilité

Aucun

Mineur

Moderate

transformatrice

Pas démarré

limité

Substantiel

Complété

Aggravé

N'a pas changé

Marginal

Majeur

Exceptionnel

Évalué à la fin du cycle du plan d'action.

Évalué à la fin du cycle du plan d'action.

                                       

Note éditoriale: Il s'agit d'une version partielle du texte de l'engagement. Pour le texte complet de l'engagement du plan d'action national tunisien, voir ici.

Contexte et objectifs

Cet engagement est une compilation de quatre services électroniques que le gouvernement entend fournir dans les secteurs de l'agriculture, du cadastre, du service militaire et de l'art. Il vise à contribuer à l'efficacité et à la transparence des services fournis, en les rendant facilement et rapidement accessibles aux citoyens.

La première étape porte sur le développement d'une application appelée m-Agri qui permet aux citoyens d'obtenir à distance plusieurs services dans le secteur agricole. L'IRM n'a pu trouver aucune information sur l'application et, par conséquent, le type de services que l'application fournirait reste incertain. La deuxième étape vise à améliorer les services que l'administration foncière tunisienne fournit dans son portail en ligne. La troisième étape prévoit d'ajouter un service en ligne au site Web existant du ministère de la Défense afin de faciliter le processus de suivi des demandes d'exemption militaire et de report. Le quatrième engagement concerne un système en ligne de centralisation des informations sur les subventions accordées par le ministère de la Culture aux artistes demandeurs d'aides financières, à destination des décideurs et des artistes. Les trois derniers jalons sont suffisamment précis pour être vérifiables.

L'engagement est pertinent pour la valeur OGP de l'accès à l'information, car le site Web du registre de la propriété foncière a l'intention de fournir un nouvel accès en ligne aux titres, aux opérations foncières, aux certificats de propriété et de non-propriété, aux certificats d'enquête et aux certificats de référence des actes. (50) Il est également pertinent pour la valeur OGP de la technologie et de l'innovation pour la transparence et la responsabilité, car il prévoit de développer des services électroniques pour les secteurs de l'agriculture, de l'enregistrement foncier, du service militaire et de l'art.

Des améliorations au site Web du registre foncier et au portail de la Défense nationale pourraient aider à commencer à rationaliser l'enregistrement foncier et les exemptions et reports militaires. Avant ce plan d'action, des exemptions et des reports de service militaire étaient possibles, mais le processus de suivi était généralement long, bureaucratique et compliqué. Pour l'enregistrement foncier, l'accès à un registre foncier électronique était limité aux ordinateurs du bureau d'enregistrement foncier, et le registre foncier a mis un mois pour répondre aux demandes d'enregistrement foncier, selon l'index Doing Business. (51) Cet engagement pourrait limiter les exigences en personne pour les demandes d'enregistrement foncier et l'exemption militaire et le report. Cependant, cela peut ne pas accélérer de manière significative le calendrier de l'un ou l'autre processus, étant donné que les retards découlent des pratiques bureaucratiques. De plus, le développement de m-Agri et le service électronique du ministère de la Culture ne sont pas associés à des jalons pour soutenir l'adoption. Pour le service électronique, le texte de l'engagement ne précise pas si les informations qu'il publie seront mises à la disposition du public, ce qui signifie qu'il ne peut pas introduire le processus de contrôle externe nécessaire à la reddition de comptes. Dans l'ensemble, cet engagement n'intègre pas l'évaluation des besoins des citoyens pour déterminer l'orientation de la fourniture de services électroniques.

Prochaines étapes

Pour accroître l'impact des engagements futurs dans ce domaine politique, le MII recommande ce qui suit :

  • Identifier les informations détenues par le gouvernement dans ces domaines de services qui pourraient être publiées de manière proactive dans le cadre de la mise en œuvre ;
  • Promouvoir des mécanismes permettant aux citoyens de donner la priorité aux services ou éléments dans chaque zone de service ;
  • Mettre en œuvre une stratégie de sensibilisation pour promouvoir l'utilisation de nouveaux services en ligne et diffuser les informations détenues par le gouvernement.
(50) « Engagement 12 : Des services administratifs approximatifs en les mettant en ligne », Open Government Partnership-Tunisie, http://www.ogptunisie.gov.tn/en/?p=1326 (consulté le 19 août 2020).
(51) « Doing Business 2018 : réformer pour créer des emplois – Tunisie », Washington, DC : Groupe de la Banque mondiale, 2018, https://documents.worldbank.org/en/publication/documents-reports/documentdetail/518811510213629431/doing-business-2018-reforming-to-create-jobs-tunisia.

Engagements

Open Government Partnership