Ignorer la navigation

Appel à propositions : élaboration d'un plan stratégique et renforcement des capacités à Sekondi-Takoradi, Ghana

Emplacement : Région métropolitaine de Sekondi-Takoradi, Ghana

Durée : 3 mois

Date limite d'inscription : 31er janvier 2024

 

Recherche d'un consultant pour co-créer un plan stratégique quinquennal pour améliorer l'eau et l'assainissement dans les communautés à faible revenu de Sekondi-Takoradi, et mener le renforcement des capacités et la formation des parties prenantes identifiées sur la planification intégrée des services d'assainissement

CONTEXTE :

L'Unité de soutien du Open Government Partnership (OGP), en collaboration avec l'Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi (STMA), est en train de mettre en œuvre un projet d'eau, d'assainissement et d'hygiène (WASH) au sein de la métropole de Sekondi-Takoradi grâce à une subvention du Fonds fiduciaire multidonateurs de l'OGP. par la Banque mondiale. Le projet vise à améliorer la prestation de services WASH et à intensifier les campagnes de changement de comportement dans les quartiers informels de la métropole de Sekondi-Takoradi grâce à une approche participative multipartite. En savoir plus sur la participation de la STMA à l’OGP sur Sekondi-Takoradi, Ghana (opengovpartnership.org).

En tant que membre pionnier de l'initiative infranationale OGP, l'Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi (STMA), s'est engagée à co-créer et à co-mettre en œuvre des engagements qui abordent le changement climatique, l'eau et l'assainissement, les services municipaux et améliorent la gouvernance locale.

En vue de répondre à ses Open Government Partnership (OGP) dans la création de synergies pour avoir un impact sur les résultats en matière d'eau et d'assainissement, la STMA devrait renforcer la recherche d'un consensus sur la conformité aux règlements sur l'assainissement et élargir l'accès à des installations sanitaires améliorées pour les ménages grâce à des mécanismes de financement innovants. Ceci s’inscrit dans le cadre d’un désir à long terme de développer et de mettre en œuvre des interventions politiques locales qui s’appuient sur l’instauration de la confiance avec les citoyens et sur un partenariat durable avec la société civile et d’autres parties prenantes en vue de créer une ville sûre et équitable pour tous.

OBJECTIFS:

Les principaux objectifs de ce cabinet de conseil sont :

  • Co-créer un plan stratégique quinquennal visant à renforcer la collaboration dans la formulation et la mise en œuvre des politiques locales en matière d'eau, d'assainissement et d'hygiène, à travers un processus d'engagement multipartite qui s'aligne sur les politiques nationales, les règlements locaux sur l'assainissement et les principes de l'OGP qui :
    • Améliore la recherche de consensus et la participation des parties prenantes à la mise en œuvre des arrêtés sur l’assainissement.
    • Identifie et développe des stratégies durables pour améliorer le changement de comportement et l'éducation à l'hygiène afin d'avoir un impact sur les résultats en matière de santé.
    • Développe des solutions de financement durables et innovantes pour élargir l’accès à des installations sanitaires améliorées pour les ménages.
  • Mener des programmes de renforcement des capacités et de formation sur la planification intégrée des services d’assainissement pour les parties prenantes identifiées ; y compris les fonctionnaires de l'autorité locale, les propriétaires, les propriétaires fonciers, les dirigeants communautaires et les organisations de la société civile dans le domaine WASH (eau, assainissement et hygiène).

RAISONNEMENT

La Politique nationale d'assainissement de l'environnement et la Loi sur la gouvernance locale de 2016 (Loi 936) donnent mandat aux autorités locales, y compris l'Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi (STMA), d'élaborer et d'appliquer des règlements permettant aux propriétaires fonciers de fournir des toilettes domestiques. Malgré ces efforts, les résultats en matière d’assainissement dans les quartiers pauvres et informels restent inchangés.

Sekondi-Takoradi, la troisième plus grande ville du Ghana, compte en moyenne annuelle 3 88,000 personnes, principalement dans des communautés mal desservies, qui souffrent de maladies liées à l'assainissement. Pour faire face à cette crise sanitaire, la STMA a mis à jour son règlement sur l'assainissement en 2016, visant le changement de comportement et l'éducation à l'hygiène. Cependant, la réussite de la mise en œuvre a été entravée par la participation limitée des principales parties prenantes à la conception des interventions, ce qui a conduit à de nombreuses arrestations et au non-respect de la fourniture de toilettes domestiques par les propriétaires fonciers.

Dans les écoles, 24 % des 348 écoles de base de la métropole ne disposent pas d'installations sanitaires adéquates, ce qui contribue à l'absentéisme scolaire et à de mauvais résultats scolaires, en particulier chez les étudiantes. Dans le classement des districts 2022, la STMA s'est classée 81e sur 216 districts en matière d'assainissement de l'environnement, soulignant la prévalence de la défécation à l'air libre comme référence clé.

Les données du recensement de 2020 ont révélé que 40.4 % des ménages (29,829 85) dépendent de moyens indignes pour accéder aux toilettes ; avec 25,235 % (XNUMX XNUMX ménages) fortement dépendants de toilettes publiques mal entretenues, conduisant à la défécation à l’air libre et à la propagation de maladies.

Les obstacles à la conformité comprennent : les contraintes financières, le manque de soutien technique, la connaissance limitée des règlements, les nombreux propriétaires absents et la faible priorité accordée aux installations sanitaires par les locataires. D’un autre côté, les autorités locales sont confrontées à des défis tels que des financements limités, le manque d’incitations pour les agents d’hygiène de l’environnement (EHO), des contraintes logistiques et des retards dans l’application des lois.

ÉTENDUE DES TRAVAUX:

Le consultant sélectionné sera responsable de :

  • Réaliser un examen complet des données de base existantes, des politiques, des stratégies et des interventions passées en matière d'assainissement à Sekondi-Takoradi ; cela comprend, mais sans s'y limiter :
    • Intégrer toutes les données WASH disponibles ; y compris des données sur le registre des toilettes domestiques ; et
    • Examiner les précédentes campagnes de changement de comportement WASH mises en œuvre par la STMA et élaborer des stratégies de durabilité.
  • Engager le forum multipartite OGP (MSF) de la STMA et d'autres parties prenantes identifiées, à travers des ateliers, des discussions de groupe et des entretiens pour recueillir des informations et des contributions pour le plan stratégique.
  • Co-créer un plan stratégique quinquennal qui aborde les obstacles et les défis identifiés dans l'amélioration de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène (WASH) dans les communautés à faible revenu ; qui comprend:
    • Recommandations pour renforcer la mise en œuvre du règlement sur l'assainissement grâce à la collaboration des parties prenantes ;
    • Recommandations pour améliorer les campagnes de changement de comportement en matière de WASH ; et
    • Propositions de solutions innovantes et durables pour élargir l’accès à des installations sanitaires améliorées dans les communautés à faible revenu.
  • Concevoir et mettre en œuvre des programmes de renforcement des capacités et de formation adaptés aux besoins des différents groupes de parties prenantes en matière de planification intégrée des services d'assainissement.
  • Développer un cadre de suivi et d’évaluation pour suivre les progrès et l’impact du plan stratégique.
  • Assurer l'alignement du plan stratégique avec les politiques nationales et le plan local, ainsi que les engagements du PGO.

LIVRABLES :

Le consultant doit fournir les éléments suivants :

  • Un rapport initial détaillé décrivant la méthodologie, le plan de travail et les délais de la consultation.
  • Un plan stratégique quinquennal co-créé pour améliorer l'eau et l'assainissement dans les communautés à faible revenu de Sekondi-Takoradi ; qui comprend également :
    • Propositions de solutions innovantes et durables pour élargir l’accès à des installations sanitaires améliorées pour les ménages.
    • Recommandations pour renforcer la mise en œuvre du règlement sur l'assainissement.
  • Matériel de formation et documentation pour les programmes de renforcement des capacités.
  • Cadre de suivi et d’évaluation pour suivre les progrès et l’impact.
  • Un plan de durabilité pour la mise en œuvre des campagnes de changement de comportement
  • Un rapport final résumant les principales conclusions, recommandations et le plan stratégique.

DURÉE:

La consultation devrait être achevée d’ici trois (3) mois, y compris la préparation des livrables et la présentation des résultats au Forum multipartite STMA OGP et à la STMA.

QUALIFICATIONS ET EXPERTISES :

Le consultant ou l’équipe de consultants doit posséder les qualifications et l’expertise suivantes :

  • Diplôme d'études supérieures en sciences de l'environnement, en santé publique ou dans un domaine connexe :
    • La possession d'un diplôme d'études supérieures en sciences de l'environnement, en santé publique ou dans une discipline étroitement liée est cruciale. Cette formation universitaire fournit une base solide pour comprendre les complexités de l’assainissement de l’environnement, de la santé publique et du développement durable.
  • Spécialisation en Gestion de l'Eau et de l'Assainissement :
    • Le consultant ou les membres de l’équipe doivent avoir une spécialisation ou des cours importants en gestion de l’eau et de l’assainissement. Cette expertise permettra une compréhension globale des défis et des opportunités dans le contexte spécifique de Sekondi-Takoradi.
  • Analyse et développement des politiques :
    • Des qualifications universitaires en analyse et en élaboration de politiques sont essentielles. Cela permettra au consultant d'examiner de manière critique les politiques d'assainissement existantes, d'identifier les lacunes et d'élaborer un plan stratégique aligné sur les politiques nationales et les engagements de l'OGP.
  • Développement communautaire et sciences sociales :
    • Une formation en développement communautaire ou en sciences sociales est bénéfique pour comprendre la dynamique socio-économique, les stratégies d’engagement communautaire et les aspects de changement de comportement nécessaires au succès des initiatives d’assainissement.
  • Études en administration publique ou en gouvernance :
    • Des connaissances en administration publique ou en études de gouvernance sont essentielles pour comprendre les cadres réglementaires, les aspects juridiques et les structures de gouvernance pertinents pour la mise en œuvre des règlements et politiques d'assainissement.
  • Expérience en approches participatives et en engagement des parties prenantes :
    • Les diplômes universitaires ou la formation aux approches participatives et à l’engagement des parties prenantes sont importants pour favoriser la collaboration entre les diverses parties prenantes. Cette expertise contribuera au processus de co-création et assurera l’implication des principales parties prenantes dans la planification stratégique.
  • Compétences en recherche et en analyse :
    • De solides compétences en recherche et en analyse sont nécessaires pour mener un examen complet des politiques d’assainissement existantes, analyser les données sur les résultats de l’assainissement et proposer des recommandations fondées sur des preuves.
  • Formation et renforcement des capacités :
    • Les qualifications académiques ou la formation professionnelle en éducation des adultes, en formation ou en renforcement des capacités sont essentielles pour concevoir et dispenser des programmes de formation efficaces pour les différentes parties prenantes.
  • Compétences en communication et en animation :
    • Les diplômes universitaires ou la formation aux compétences en communication et en facilitation sont essentiels pour dialoguer efficacement avec diverses parties prenantes, organiser des ateliers et présenter les résultats de manière claire et compréhensible.
  • Expérience dans des projets similaires :
    • Bien qu'il ne s'agisse pas strictement d'un diplôme universitaire, une expérience antérieure dans des projets similaires, notamment dans le secteur de l'eau et de l'assainissement, est très précieuse. Cette expérience pratique démontre la capacité du consultant à appliquer ses connaissances académiques à des défis du monde réel.

EXIGENCES DE RAPPORT 

  • Le cabinet de conseil relèvera du coordonnateur du projet de soutien OGP/chef de projet STMA.

ARRANGEMENTS FINANCIERS

  • Les honoraires de consultant seront payés conformément aux directives financières du Open Government Partnership Secrétariat international. Le paiement sera versé en plusieurs versements, comme indiqué dans le contrat de conseil.

CRITÈRES DE SÉLECTION 

  • Le cabinet de conseil sera sélectionné en utilisant la méthode de sélection basée sur la qualité et le coût (QCBS), telle que spécifiée dans le « Règlement de passation des marchés pour les emprunteurs IPF » de la Banque mondiale (« Règlement sur les marchés publics ») daté de juillet 2016 et révisé en novembre 2017, et Open Government Partnership Directives opérationnelles de passation des marchés en octobre 2020 et est ouvert à tous les proposants éligibles tels que définis dans le Règlement sur les marchés publics.

CRITÈRE D'ÉVALUATION:

Les propositions seront évaluées en fonction des critères suivants :

  • Pertinence de la méthodologie et du plan de travail proposés.
  • Qualifications et expertise du consultant ou de l’équipe de consultants.
  • Expérience dans des projets similaires, notamment dans le secteur de l'eau et de l'assainissement.
  • Clarté et faisabilité de la proposition financière proposée.
  • Références de clients précédents.

SOUMISSION DE LA PROPOSITION :

  • Les consultants ou cabinets de conseil intéressés sont invités à soumettre leurs propositions, comprenant une méthodologie détaillée, un plan de travail, la composition de l'équipe, une expérience pertinente et une proposition financière.
  • Les candidats doivent soumettre un (1) original et trois (3) copies supplémentaires de leurs documents de demande de propositions. L'enveloppe doit également contenir uniquement une copie électronique de la proposition technique. La proposition technique doit être placée dans une enveloppe séparée et porter la mention « Proposition technique » et la proposition financière doit porter la mention « Proposition financière ».
  • La proposition doit être soumise comme suit :

Coordonnateur du projet de soutien OGP

Projet Eau, Assainissement et Hygiène (WASH)

Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi

P.O. BOÎTE 74, SEKONDI

SALLE 8

E-mail dédié : tcspp.stma@gmail.com pour des demandes de renseignements ou des éclaircissements.

DATE LIMITE DE DÉPÔT:

La date limite de soumission des propositions est Mercredi 31ST JANVIER 2024 au plus tard à 5h00 GMT.

Open Government Partnership