Ignorer la navigation

La démocratie, un atout précieux à protéger

La Democracia, un bien preciado que todas las personas debemos proteger

Ninoschka Dante|

Quatrième plan d'action pour un gouvernement ouvert de l'Uruguay

Le renforcement de la démocratie nécessite un travail continu et la volonté de relever de nouveaux défis et de reconnaître la valeur des connaissances collectives. Les efforts déployés par l'État pour promouvoir la transparence, la participation, la justice et la protection des droits de l'homme ne suffisent jamais.

En Uruguay, le Processus de co-création d'un plan d'action pour un gouvernement ouvert est un instrument permettant aux agences gouvernementales de renforcer la démocratie et de créer de nouveaux espaces de collaboration avec une approche constructiviste. Le processus a été mené en collaboration avec des représentants de la société civile et par l'intermédiaire du groupe de travail sur le gouvernement ouvert réunissant un total de personnes 217 - femmes 141 et hommes 76 - en quatre étapes.

Voici quelques-uns des éléments uniques que nous avons inclus dans notre quatrième plan d'action:

  • Nous avons inclus un outil permettant la participation électronique dans le but de dépasser les espaces de participation sur site. tels que des forums de dialogue et la création d’un espace virtuel pour gérer les propositions et, ce faisant, renforcer la transparence. Nous avons adapté l'outil Consul, développé par la ville de Madrid, pour nous aider gérer les propositions citoyennes et mettre en place une consultation publique.
  • Nous avons organisé des ateliers de co-création axés sur des problèmes spécifiques, tels que la violence de genre et les processus électoraux. Des représentants des organismes gouvernementaux participants, de la société civile et des médias ont participé à ces ateliers. L'objectif était de mettre en relation les différentes parties prenantes, même leurs connaissances, et d'échanger leurs points de vue sur les demandes des citoyens et les solutions potentielles à ces demandes.
  • Nous avons privilégié les engagements mettant en œuvre des processus de gouvernement ouvert par défaut, qui permettent la participation des citoyens à la conception et à la mise en œuvre des politiques publiques et créent des espaces de collaboration.
  • Nous avons introduit un espace de co-création, une journée où tous les acteurs du nouveau plan d’action se sont mis d’accord sur une version finale des fiches d’engagement avant la consultation publique.
  • Nous avons intégré une perspective de genre dans la conception du plan et dans le processus de suivi.

Quatrième plan d'action pour un gouvernement ouvert en Uruguay, 2018-2020 inclut les engagements 39 - regroupés dans des thèmes 11 - pour les agences gouvernementales 28. Nous avons partagé quelques exemples d'engagements liés aux thèmes «genre et générations», «égalité, développement et citoyenneté» et «sociétés participatives».

  1. Observatoire de la violence sexiste. Concevoir et mettre en œuvre l'observatoire basé sur le genre. Standardisez les indicateurs et les dossiers administratifs, créez des métriques communes entre les institutions concernées, consolidez les critères et catégorisez, mesurez et publiez les données sur les féminicides.
  2. Sécurité et violence sexiste: accès à des données ouvertes. Faciliter l'accès aux données ouvertes sur les questions liées au genre afin de permettre la systématisation de l'information, très demandée par la société civile, le monde universitaire et les médias.
  3. Genre et perspective de la jeunesse rurale. Cet engagement vise à inclure une perspective de genre et la jeunesse rurale à travers un processus participatif pour développer: a) un agenda pour les femmes et la jeunesse rurale qui inclut leurs besoins, leurs propositions et leurs priorités; b) un espace de gouvernance permettant de surveiller où les femmes et les jeunes ruraux peuvent influencer les décisions du gouvernement et suivre les progrès accomplis dans la réalisation de leurs priorités; et c) une plate-forme de transparence en ligne pour la publication des données et la reddition de comptes.
  4. Plan national de danse. Le plan national de danse 2020-2030 sera élaboré de manière participative dans le but de promouvoir la durabilité, le développement et la visibilité de la danse en tant que pratique artistique et droit culturel. Le processus va appliquer et adapter le Open Government Partnership normes de co-création. Le plan sera élaboré avec la participation des parties prenantes de la danse et comprendra des programmes, des équipes, des calendriers et des budgets en fonction de différents axes (territoire, disciplines, chaîne de valeur) et perspectives (genre, inclusion, éducation et professionnalisation).

Vous pouvez trouver tous nos engagements dans le Observatoire du gouvernement ouvert, un outil en ligne qui nous aide à instaurer la transparence et à rendre compte des progrès que nous réalisons dans toutes nos initiatives.

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!