Ignorer la navigation
Trinité-et-Tobago

Inclure le secteur des minéraux (à partir de National Quarries Company Ltd) dans le mécanisme de déclaration TTEITI (TT0013)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: non joint

Cycle du plan d'action: 2014

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Secrétariat TTEITI

Institution (s) de soutien: Groupe multipartite - TTEITI (MSG)

Domaines politiques

Anti-Corruption, E-gouvernement, Industries d'extraction, Aménagement du territoire et de l'espace

Revue IRM

Rapport IRM: Trinité-et-Tobago - Rapport de fin de trimestre 2014-2016, Rapport d'étape de la GIR de Trinité-et-Tobago 2014-2015

Étoilé: non

Premiers résultats: majeur Majeur

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs du PGO: accès à l'information, responsabilité publique

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Pour inclure la National Quarries Company Ltd dans le processus de déclaration TTEITI par 2015 afin de couvrir la période comptable 2013 / 2014.

Résumé du statut de fin de session IRM

4.3 Inclusion du secteur des minéraux et des mines dans la TTEITI

Texte d'engagement: Pour inclure la National Quarries Company Ltd dans le processus de déclaration TTEITI par 2015 afin de couvrir la période comptable 2013 / 2014.

Institution responsable: Secrétariat de l'Initiative pour la transparence des industries extractives (TTEITI) de la Trinité-et-Tobago

Institution de soutien: Groupe multipartite (TTEITI)

Date de début: septembre 2014 Date de fin: septembre 2015

But de l'engagement

Cet engagement vise à apporter une plus grande transparence au secteur minier et minier en l'incluant dans le processus de reporting TTEITI. Lorsque cet engagement a été adopté, seules les sociétés opérant dans les secteurs du pétrole et du gaz ont été auditées selon le processus de reporting TTEITI.

La National Quarries Company est une société minière et minière appartenant à l'État. C'est le plus grand producteur d'agrégats à Trinité-et-Tobago. D'après le rapport 2012 d'octobre-septembre 2013 de TTEITI:[Note 57: Secrétariat de l'Initiative pour la transparence des industries extractives de Trinité-et-Tobago, Gouvernement de la République de Trinité-et-Tobago, Trinité-et-Tobago - Rapport ITIE 2012: comprendre les dollars énergétiques de T & T (Port of Spain, 30 septembre 2014), 56, http://bit.ly/1WhZRne.] le secteur minier avait besoin d'un renforcement substantiel de ses capacités pour atteindre la norme internationale et participer au processus de soumission de rapports TTEITI.

Statut

Mi-parcours: limité

Selon des responsables publics et un représentant de TTEITI, une petite étude exploratoire a été réalisée à la date prévue. Les représentants consultés ont indiqué que la deuxième partie de cet engagement - les ateliers - avait été achevée après la date butoir, mais que le protocole d’entente conclu avec la National Quarries Company n’avait pas été établi. Selon le représentant de TTEITI, les lacunes de communication entre le MEEI et TTEITI ont contribué à la mise en œuvre limitée de cet engagement et à la modification des délais. Pour plus d'informations, veuillez vous reporter au rapport d'évaluation à mi-parcours de la GRI.[Note 58: Open Government Partnership, Mécanisme d’établissement de rapports indépendant (IRM): rapport d’activité de Trinité-et-Tobago, 2014 – 2015, http://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/TrinidadTobago_14-15_Final_0.pdf.]

Fin du mandat: Terminé

Cet engagement a pris de l'ampleur au cours de la deuxième année de mise en œuvre.

Selon les représentants de TTEITI,[Note 59: Les personnes interrogées étaient le président de TTEITI, Victor Hart et le chef du secrétariat, Sherwin Long. TTEITI est un groupe multipartite composé de représentants du gouvernement 6, de représentants de sociétés d'énergie 6 et de représentants de la société civile 6.] Un protocole d'accord a été signé entre TTEITI et quatre sociétés actives dans l'industrie minière et minière de Trinité-et-Tobago. Ces entreprises sont Société nationale des carrières (appartenant à l'Etat), Asphalte de Trinité-et-Tobago (1978) Limited (appartenant à l'Etat), Trinidad Cement Limited (cotés en bourse) et Hermitage Limestone Limited (privé). Selon un représentant de TTEITI, ce groupe représentait quatre des entreprises 10 identifiées par TTEITI et avait demandé à MEEI d'écrire pour lui demander de rejoindre le processus de reporting TTEITI.

Selon le Rapport TTEITI a publié 30 September 2016 qu’au 16 September 2016, il y avait:

Opérations minières actives 90 dans le pays; 8 est sous licence alors que l’autre 82 est exploité sous des licences expirées…. Il existe également de nouvelles applications 60 dont le Ministère est saisi.[Note 60: Initiative de la Trinité-et-Tobago sur la transparence des industries extractives, Rapport TTEITI 2015, http://www.tteiti.org.tt/wp-content/uploads/2016/09/Trinidad-and-Tobago-EITI-Report-Sept-30-2015-Final-Issued.pdf, 97. ] Pour approbation. Les impôts à payer à MEEI sont l’impôt sur les sociétés, l’impôt sur le revenu des particuliers, le prélèvement sur les entreprises et le prélèvement sur le fonds vert. [Cependant, le recouvrement des] redevances et autres paiements dus à l'État. . . est actuellement estimé à moins de 10% pour l’ensemble des revenus de ce secteur.[Note 61: Le livre blanc sur la politique des minéraux: http://www.energy.gov.tt/wp-content/uploads/2014/01/White-Paper-on-National-Minerals-Policy-June-2015.pdf p. 12]

Cet engagement a été plus ambitieux que prévu, puisque le protocole d'accord a été signé avec la National Quarries Company et que trois autres sociétés (qui sont toutes des acteurs majeurs dans l'industrie minière et minière) ont accepté de signer et ont été incluses dans le TTEITI. processus de rapport.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: majeur

Responsabilité publique: n'a pas changé

Avant cet engagement, les sociétés minières et minières de Trinité-et-Tobago n'étaient pas incluses dans le processus de déclaration TTEITI. Ces sociétés contribuent non seulement aux revenus de Trinité-et-Tobago, mais opèrent également dans des régions sensibles sur le plan de l'environnement. À partir de rapports documentés précédents,[Note 62: Open Government Partnership, Mécanisme d’établissement de rapports indépendant (IRM): rapport d’activité de Trinité-et-Tobago, 2014-2015, http://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/TrinidadTobago_14-15_Final_0.pdf, 49 – 50. ] ce secteur est très non réglementé et pose un certain nombre de défis et de risques pour le gouvernement ainsi que pour les citoyens.

L’impact de cet engagement sur l’ouverture des pratiques gouvernementales est codé comme majeur, car c’est la première fois que des sociétés du secteur des minéraux et des mines sont incluses dans le mécanisme de déclaration TTEITI. En outre, le secteur est très non réglementé et comprend de nombreuses carrières artisanales et plus petites. La tenue de leurs dossiers peut ne pas être conforme aux normes TTEITI.[Note 63: Victor Hart, président de l’Initiative pour la transparence des industries extractives à Trinité-et-Tobago (TTEITI), et le chef du secrétariat, Sherwin Long. TTEITI est un groupe multipartite composé de six représentants des gouvernements, de six représentants de sociétés énergétiques et de six représentants de la société civile.] Par conséquent, cet engagement pourrait renforcer la réglementation dans ce secteur tout en facilitant la responsabilité publique.

L'inclusion de quatre grandes entreprises dans le projet pilote aide à donner le ton et à encourager les plus petites entreprises à participer au processus TTEITI. Ces grandes entreprises ont divulgué des informations relatives aux redevances et aux informations fiscales qui ont été rapprochées des comptes du gouvernement. Étant donné que ce rapport a été publié sur 30 September 2016 par le TTEITI, rien n'indique que le rapport ait été utilisé pour rendre des comptes.

Cet engagement constitue un pas en avant majeur dans l'amélioration de l'accès du public à l'information sur les sociétés minières et minières, dans un système dans lequel les revenus versés au gouvernement sont réconciliés avec les recettes du gouvernement et où les sociétés peuvent être tenues aux normes de reporting TTEITI.

En termes de responsabilisation publique accrue, cet engagement n'a pas changé le statu quo. Un pas important a été franchi pour améliorer l’accès à l’information et modifier les pratiques en matière de responsabilité publique, mais il incombe au gouvernement d’établir des mécanismes permettant aux citoyens de faire part de leurs commentaires et de le tenir responsable. De tels mécanismes n'étaient pas présents dans cet engagement. Il conviendrait d’envisager la création d’un mécanisme de retour d’information permettant de modifier le codage de la responsabilité publique.

Reportés?

Au moment de la rédaction de ce rapport, le gouvernement n'avait pas mené de consultation pour élaborer le prochain plan d'action. Étant donné que cet engagement a dépassé ses objectifs, un engagement plus ambitieux devrait être développé, par exemple la création d'une carte interactive indiquant le niveau d'activité minière, à l'instar de ce qui a été proposé pour le secteur du pétrole et du gaz.

L'engagement transformera le secteur extractif en garantissant que les données sont facilement disponibles et mises à jour. Cependant, il est nécessaire de renforcer les capacités des petites entreprises qui ne disposent peut-être pas des normes de rapport requises. De plus, la société civile devrait s'impliquer davantage dans la sensibilisation des parties prenantes à la valeur du processus TTEITI et à ses résultats.

Le dernier rapport TTEITI note une initiative visant à développer et à publier un registre de propriété effective pour les sociétés participant au processus de reporting TTEITI. Il s'agit d'une étape positive et transformatrice visant à accroître la responsabilité publique dans le secteur des industries extractives. En outre, il a également un effet démonstratif sur d’autres secteurs de l’économie du pays.


Engagements

  1. Certifier la qualité de service des agences publiques

    TT0001, 2014, Renforcement des capacités

  2. Développer la capacité de gestion des ressources humaines dans la fonction publique

    TT0002, 2014, Renforcement des capacités

  3. Réaliser un projet pilote pour le développement et la mise en place d'un index «Une vie plus facile pour les citoyens»

    TT0003, 2014, Prestation de services publics

  4. Développer des médias interactifs sur les processus et programmes commerciaux du gouvernement afin d'améliorer l'accès aux services gouvernementaux

    TT0004, 2014, Prestation de services publics

  5. Créer un centre de contact pour répondre aux besoins des spécialistes nationaux (locaux et internationaux) de Trinité-et-Tobago

    TT0005, 2014, Éducation

  6. Adopter une politique sur les normes de données et les cadres de classification

    TT0006, 2014, Accès à l'information

  7. Pour augmenter le nombre de jeux de données du gouvernement accessibles au public dans des formats ouverts

    TT0007, 2014, Accès à l'information

  8. Réaliser un examen diagnostique des besoins en information du public

    TT0008, 2014, Accès à l'information

  9. Pour créer un portail du gouvernement ouvert facilement accessible, avec une plate-forme / un référentiel pour les données ouvertes, ainsi qu'une interface permettant un retour d'information du public

    TT0009, 2014, Accès à l'information

  10. Créer un conseil de la société civile

    TT0010, 2014, Règlement ouvert

  11. Vérifier les comptes du ministère de l'Énergie et des Affaires de l'énergie conformément aux normes internationales

    TT0011, 2014, Anti-Corruption

  12. Mise à la disposition du public du cadastre des licences et contrats pour l'exploration et la production de pétrole et de gaz à Trinité-et-Tobago

    TT0012, 2014, Anti-Corruption

  13. Pour inclure le secteur des minéraux (à partir de National Quarries Company Ltd) dans le mécanisme de déclaration TTEITI

    TT0013, 2014, Anti-Corruption

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!