Ignorer la navigation

Engagements relatifs à l'accès à l'information dans les plans d'action du PGO: Rapport sur les progrès des réformes dans le monde

Par Alvaro Herrero

L'accès à l'information (ATI) est non seulement un droit humain fondamental, mais également un instrument clé contribuant à la transparence et à la responsabilisation afin de mettre en place des institutions plus ouvertes et de générer des connaissances utiles du public. En outre, il s'agit d'un outil précieux permettant aux citoyens de participer davantage à la gestion des affaires publiques. Dernièrement, l’émergence de l’accès à l’information comme l’un des principes centraux de la Open Government Partnership (OGP) est devenu un moteur majeur dans la promotion des réformes de l'accès à l'information dans le monde. En tant que pierre angulaire des politiques de gouvernement ouvert, la législation sur l'accès à l'information est l'un des quatre principaux critères d'éligibilité pour adhérer au programme OGP (les trois autres sont la transparence budgétaire, la divulgation des revenus et des actifs et l'engagement des citoyens). Tout pays souhaitant participer au programme OGP doit satisfaire aux critères d'éligibilité minimaux. Pour la plupart des pays, cela inclut la mise en place d'une loi sur l'accès à l'information.

Dans ce contexte, OGP est devenu une plate-forme importante pour la promotion de l'accès à l'information dans le monde. Depuis 2011, les pays des cinq continents ont inclus plus d’engagements 120 ATI dans leurs plans d’action nationaux (PNA), depuis les réformes juridiques et les activités de renforcement des capacités jusqu’aux développements technologiques et les programmes de diffusion.

Bien que des progrès substantiels aient été accomplis en très peu de temps, il reste encore beaucoup à faire et de nombreuses possibilités de collaboration, de coordination et de mise au point. Dans ce contexte, le présent rapport analyse l’état des engagements en matière d’AI dans le contexte des PAN d’OGP. Tout d'abord, il se penche sur les résultats de la première série de PAN, pour lesquels il existe déjà des données initiales liées à la mise en œuvre générées par le Mécanisme de rapport indépendant (MRI) d'OGP, ainsi que sur les engagements en matière d'accès à l'information énumérés dans la seconde série de PAN. D'autre part, il cherche à identifier les besoins actuels et concrets des pays pour améliorer la mise en œuvre des engagements en matière d'accès à l'information. Cela permettra de détecter les opportunités de soutien potentiel et de mener des activités de coopération telles que des échanges entre pairs, des webinaires, entre autres activités qui contribueront à une meilleure mise en œuvre des engagements en matière d'AI.

Télécharger

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!