Ignorer la navigation
Arménie

Assurer un processus ouvert, transparent, participatif et responsable des politiques de l'État et des réformes législatives (AM0022)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Arménie, deuxième plan d'action, 2014-16

Cycle du plan d'action: 2014

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère de la justice

Institution (s) de soutien: ARAZA

Domaines politiques

E-gouvernement, Législation et réglementation, Législatives, Parlements ouverts, Participation à l'élaboration des lois, Participation du public, Sous-national

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin d’exercice en Arménie 2014-2016, Rapport d'étape IRM Arménie pour 2014-2015

Étoilé: non

Premiers résultats: marginal

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent par rapport aux valeurs du PGO: la participation citoyenne

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Modification de l'ordre du jour des conseils des ministères de l'AR établie par la décision du protocole N 47 de novembre 20, décision du gouvernement 2008 du gouvernement de l'AR, qui:
• Séparer et clarifier les fonctions des conseils et des conseils, précisera en outre la liste des participants, leurs droits et leurs responsabilités,
• Définir des procédures de formation ouvertes et transparentes et les activités des conseils, ainsi que les normes de représentation et de qualification professionnelle des organisations de la société civile,

• Déterminer l’introduction d’un système de responsabilité électronique sur les sites Web officiels du gouvernement et des ministères de la RA afin de rendre transparentes et accessibles les propositions publiques et les commentaires officiels y relatifs, ainsi que les rapports annuels des organes de consultation et de participation

Résumé du statut de fin de session IRM

7. Politiques d'État et réformes législatives

Texte d'engagement:

Des résultats de recherche indépendants montrent que le processus de gestion du Republic de ALes agences publiques rméniennes ont parfois un caractère informel en raison de la perception des valeurs fondamentales de la gouvernance ouverte et des problèmes juridiques. Cela suscite la méfiance du public et l'apathie civique à l'égard de la gouvernance et du contrôle du pays. Par conséquent, la question de la formation d'une société civile efficace, transparente et responsable est nécessaire dans le processus d'amendements politiques et législatifs.

Modification de l'ordre du jour des conseils des ministères de l'AR établie par la décision du protocole N 47 de novembre 20, décision du gouvernement 2008 du gouvernement de l'AR, qui:

  1. Séparer et clarifier les fonctions des conseils et des conseils, précisera en outre la liste des participants, leurs droits et leurs responsabilités,
  2. Définir des procédures de formation ouvertes et transparentes et les activités des conseils, ainsi que les normes de représentation et de qualification professionnelle des organisations de la société civile,
  3. Déterminer l’introduction d’un système de responsabilité électronique sur les sites Web officiels du gouvernement et des ministères de la RA afin de rendre transparentes et accessibles les propositions publiques et les commentaires officiels y relatifs, ainsi que les rapports annuels des organes de consultation et de participation.

Institution responsable: Ministère de la justice de la République d'Arménie

Institution (s) de soutien: Aucune

Date de début: août 2014 ....... Date de fin: août 2015

 

But de l'engagement

Cet engagement vise à promouvoir la participation du public à l'élaboration des politiques en incluant les OSC dans les organes consultatifs des agences gouvernementales. Le gouvernement s'est fixé comme objectif de proposer un mécanisme transparent pour impliquer les OSC dans le dialogue politique pour résoudre le problème de la méfiance et de l'apathie civique à l'égard de la gouvernance et du contrôle en Arménie.

Statut

Mi-parcours: substantiel

En juillet 2015, le ministère de la Justice a présenté le projet de règlement relatif aux règles régissant le fonctionnement des conseils publics. La société civile a été invitée à commenter le projet.

Fin du terme: Terminé

Des représentants de l'ONG Araza et du Freedom of Information Center of Armenia ont participé activement aux discussions autour du projet de règlement. Le 26 novembre 2015, a adopté les règles de fonctionnement des conseils publics adjacents à chaque ministère.  

Depuis décembre 2016, certains ministères ont créé des conseils publics  Voir, par exemple, les informations sur le Conseil public créées par les ministères suivants: Ministère de la santé disponibles à l'adresse suivante: http://bit.ly/2smEXyk; Ministère de l'éducation et des sciences disponible à l'adresse http://bit.ly/2sW9ekq; Ministère de la culture à http://bit.ly/2rcw4mS; Ministère du travail et des questions sociales à http://bit.ly/2smHCrV. , tandis que d’autres sont encore en train de mettre en place de tels conseils. Selon le suivi effectué par Araza, à la fin du mois de novembre, 2016, des ministères 13 créés par 18, avait créé les conseils publics; un ministère était en cours de création, un autre ne créait pas en raison du nombre insuffisant de demandes émanant des OSC et trois autres n'avaient pas créé de conseil public. Parmi les ministères 13 qui ont créé les conseils publics, trois n’avaient organisé aucune session. Araza a également souligné que sur les sites Web des ministères, il est difficile de trouver des informations sur les conseils publics ou sur les procès-verbaux de leurs sessions.

At-il ouvert le gouvernement?

Participation civique: Marginal

Le gouvernement considérait la création de conseils publics comme un instrument efficace pour impliquer les OSC dans l'élaboration et la discussion des politiques. Araza, une ONG qui a coopéré avec le gouvernement pour la mise en œuvre de cet engagement, a considéré le développement comme substantiel et le ministère de la Justice comme coopératif. Selon Araza, le changement d'attitude des différents ministères est perceptible et pourrait être remarqué en travaillant sur l'ébauche du troisième plan d'action national de l'OGP. Araza a également indiqué que la création de conseils publics élève les attentes des OSC en renforçant leur capacité à s'engager dans des discussions significatives.

Cependant, Araza a également souligné que la mise en œuvre de cet engagement a mis en évidence certains problèmes. Plus précisément, il a noté que le Gouvernement n’avait pas mené de campagne de sensibilisation du public. Le désintérêt des OSC était caractérisé par un déficit de confiance et de motivation en raison de la conviction que les conseils publics se verraient attribuer des rôles formels, minimisant ainsi l'influence des OSC dans la prise de décision. L'ambiguïté sur les rôles des OSC est un autre défi qui affecte la bonne mise en œuvre de cet engagement. »

Reportés?

L'engagement n'est pas inclus dans le troisième plan d'action.


Engagements

  1. Open Data dans les déclarations officielles

    AM0035, 2018, Accès à l'information

  2. Transparence des subventions gouvernementales

    AM0036, 2018, Anti-corruption

  3. Registre de la propriété bénéficiaire

    AM0037, 2018, Accès à l'information

  4. Modernisation du site Web communautaire

    AM0038, 2018, gouvernement électronique

  5. Cadastre des eaux de l'Etat

    AM0039, 2018, gouvernement électronique

  6. Cadastre terrestre

    AM0040, 2018, gouvernement électronique

  7. Services sociaux intégrés

    AM0041, 2018, Accès à l'information

  8. Système d'information unifié pour la gestion de l'éducation

    AM0042, 2018, Accès à l'information

  9. Programme d'exploration médicale

    AM0043, 2018, gouvernement électronique

  10. Plate-forme pour la soumission de pétitions

    AM0044, 2018, gouvernement électronique

  11. Tableau de bord de la fonction publique

    AM0045, 2018, gouvernement électronique

  12. Transparence des voyages d'État

    AM0027, 2016, gouvernement électronique

  13. Responsabilité pour les subventions du gouvernement

    AM0028, 2016, Anti-corruption

  14. Transparence du budget de l'Etat

    AM0029, 2016, Accès à l'information

  15. "Données ouvertes" dans la déclaration officielle:

    AM0030, 2016, Accès à l'information

  16. Portail de décisions communautaires.

    AM0031, 2016, renforcement des capacités

  17. Licence de responsabilité

    AM0032, 2016, renforcement des capacités

  18. Accessibilité des services sociaux intégrés

    AM0033, 2016, gouvernement électronique

  19. Projet pilote "guichet unique" dans les bureaux d'enregistrement militaires

    AM0034, 2016, renforcement des capacités

  20. Numérisation et publication de données dans le SNCO «Fonds géologique républicain»

    AM0016, 2014, Accès à l'information

  21. Assurer la transparence dans le secteur minier

    AM0017, 2014, Anti-corruption

  22. Sensibiliser le public au financement des soins de santé

    AM0018, 2014, gouvernement électronique

  23. Assurer la transparence des déclarations d'actif et de revenu des hauts fonctionnaires de la RA

    AM0019, 2014, Anti-corruption

  24. Retransmission en ligne des sessions de la Commission d'appel des marchés publics

    AM0020, 2014, Anti-corruption

  25. Introduction de la microsurveillance communautaire dans les communautés 10

    AM0021, 2014, gouvernement électronique

  26. Assurer un processus ouvert, transparent, participatif et responsable des politiques de l'État et des réformes législatives

    AM0022, 2014, gouvernement électronique

  27. Sensibilisation du public à l'activité législative des organes de gouvernance des États

    AM0023, 2014, gouvernement électronique

  28. Assurer la transparence de l'élection des conseils d'administration des établissements d'enseignement secondaire général et des dépenses de planification du budget annuel et des dépenses des établissements d'enseignement secondaire général

    AM0024, 2014, Éducation

  29. Renforcement des connaissances et des capacités des fonctionnaires dans le domaine de la liberté d'information et de la lutte contre la corruption

    AM0025, 2014, Accès à l'information

  30. Assurer la transparence des instances autonomes locales des grandes communautés

    AM0026, 2014, gouvernement électronique

  31. Examen des lois réglementaires normatives (Projet de réglementation sur la guillotine)

    AM0001, 2012, Législation et réglementation

  32. Améliorer le système d'audit interne du secteur public

    AM0002, 2012, Anti-corruption

  33. Améliorer les procédures de passation des marchés

    AM0003, 2012, Anti-corruption

  34. Amélioration de la planification budgétaire et des systèmes d'établissement de rapports grâce à la pleine utilisation de la budgétisation par programme

    AM0004, 2012, Anti-corruption

  35. Promouvoir la transparence et l'objectivité dans l'administration fiscale

    AM0005, 2012, Anti-corruption

  36. Lutte contre la corruption

    AM0006, 2012, Anti-corruption

  37. Introduction d'un système de paiement unifié (portail)

    AM0007, 2012, gouvernement électronique

  38. Améliorations de l'inspection des voitures

    AM0008, 2012, Infrastructure et transport

  39. Mise en place d'un système électronique pour les services consulaires

    AM0009, 2012, Citoyenneté et Immigration

  40. Mise en place du système Mail-Armenia

    AM0010, 2012, Citoyenneté et Immigration

  41. Introduction du système de statistiques électroniques

    AM0011, 2012, gouvernement électronique

  42. Introduction du système de partage de documentation électronique dans les communautés urbaines

    AM0012, 2012, gouvernement électronique

  43. Assurer la transparence des déclarations de patrimoine

    AM0013, 2012, Anti-corruption

  44. Normalisation du contenu des sites Web officiels

    AM0014, 2012, Accès à l'information

  45. Amélioration des connaissances et des compétences des fonctionnaires sur l'accès à l'information

    AM0015, 2012, Accès à l'information

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!