Ignorer la navigation
Canada

Open Information Core Commitment (CA0040)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Canada, Deuxième plan d'action, 2014-2016

Cycle du plan d'action : 2014

Statut : Inactif

Institutions

Institution principale : Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada, Bibliothèque et Archives Canada, Conseil national de recherches Canada

Institution(s) de soutien : NA

Domaines politiques

Accès à l'information, Droit à l'information

Revue IRM

Rapport IRM: Canada Rapport de fin de trimestre 2014-2016, Rapport de progrès du Canada 2014-2015

Suivi : Non

Premiers résultats : marginaux

Design i

Vérifiable : Oui

En rapport avec les valeurs OGP : accès à l'information, technologie

Impact potentiel:

Implémentation i

Achèvement:

Détails

Le gouvernement du Canada élargira la diffusion proactive de l’information sur les
activités, programmes, politiques et services gouvernementaux, facilitant la compréhension des informations.
trouver, accéder et utiliser.

Résumé du statut de fin de session IRM

Engagement 11. Engagement fondamental de l'information ouverte

Texte d'engagement:

Le gouvernement du Canada élargira la diffusion proactive d'informations sur ses activités, programmes, politiques et services, en facilitant la recherche, l'accès et l'utilisation des informations.

Les technologies numériques ont considérablement facilité la tâche des gouvernements en matière de création, de réutilisation et de diffusion de l'information. Une gestion de l’information robuste et des services de recherche et de découverte de nouvelle génération amélioreront considérablement le partage de l’information gouvernementale à l’appui de la transparence et de la responsabilité du gouvernement. Dans le même temps, l'accès public aux recherches et analyses gouvernementales ouvrira la voie à la réutilisation illimitée de ces informations de manière nouvelle et innovante.

Au cours des consultations publiques, les Canadiens ont exprimé le souhait de voir le gouvernement du Canada élargir ses activités d’information ouverte et faciliter l’accès aux informations fédérales publiées. Le gouvernement du Canada continuera de prendre des mesures audacieuses pour rendre l'information gouvernementale plus largement accessible. Cela implique toute une gamme d'activités, notamment: assurer une gestion plus efficace des documents dans tous les ministères et organismes fédéraux en tant que fondement de la transparence et de la responsabilisation; développer de nouvelles ressources pour le gouvernement ouvert destinées au public, telles qu'une nouvelle bibliothèque virtuelle en ligne, afin de préserver et d'améliorer l'accès aux documents historiques et archivistiques; et fournir un meilleur et plus efficace accès aux services d'information aux Canadiens.

Fournir des informations ouvertes contribuera à former des citoyens plus engagés et informés, à promouvoir l'élaboration de politiques en connaissance de cause et à permettre une meilleure gestion des ressources publiques.

Livrables à compléter dans 2014-16:

  • Moderniser l'administration de l'accès à l'information et de la protection des renseignements personnels (AIPRP) services à l'échelle du gouvernement fédéral, notamment:
    • Élargissement des services en ligne de demandes et de paiements d'accès à l'information à d'autres ministères et organismes fédéraux à l'échelle du gouvernement;
    • Accès à une base de données interrogeable de toutes les demandes d'accès à l'information complétées et possibilité de demander les documents publiés;
    • Publication d'informations statistiques sur les extensions et les consultations liées aux demandes d'accès;
    • Élaboration de services normalisés pangouvernementaux et de solutions pour accélérer les demandes d’AIPRP et permettre aux Canadiens de suivre l’état de leurs demandes; et
    • Mise en place d'une stratégie de formation pangouvernementale élargie pour aider les représentants gouvernementaux à comprendre et à gérer leurs responsabilités en vertu de la législation sur l'AIPRP.
  • Développer et lancer un bibliothèque virtuelle sur le nouveau portail pangouvernemental de gouvernement ouvert (open.canada.ca). Ce nouveau service donnera accès aux publications fédérales par le biais d’un référentiel consultable en ligne de documents fédéraux publiés de toutes sortes.
    • Mener des consultations publiques avec les citoyens et la société civile pour soutenir le développement du service de bibliothèque virtuelle;
    • Établir un système et une architecture Web pangouvernementaux pour la diffusion des actifs d’information du gouvernement; et
    • Standardisez les procédures de publication, les formats et les métadonnées.
  • Améliorer la gestion et l'accessibilité des archives gouvernementales et faciliter des réponses plus rapides aux demandes d'informations grâce au déploiement de GCDOCS, une solution de gestion des documents à l’échelle du gouvernement pour le gouvernement fédéral.
  • Augmenter l'accès des Canadiens aux archives fédérales en supprimer les restrictions d'accès aux documents fédéraux archivés détenu par Bibliothèque et Archives Canada.
  • Développer et piloter une plate-forme unique de découverte et d’accès en ligne pour les administrations fédérales. bibliothèque scientifique services et collections.
  • Fournir un accès consolidé et interrogeable à informations réglementaires ministères et organismes fédéraux participant à des activités de réglementation.
  • Améliorez accès à toute l’information en ligne du gouvernement du Canada par le biais du nouveau système pangouvernemental site web ouvert.canada.ca:
    • Conception intuitive centrée sur l'utilisateur et basée sur les normes Web pangouvernementales;
    • Fonctionnalité de recherche pangouvernementale; et
    • Accès plus rapide aux services et informations fréquemment utilisés.

Institution responsable: Secrétariat du Conseil du Trésor, Bibliothèque et Archives Canada, Conseil national de recherches Canada

Institution (s) de soutien: Aucun

Date de début: 2014 Novembre    Date de fin: 30 Juin 2016

But de l'engagement:

L’objectif général de cet engagement est d’améliorer la découvrabilité, l’accessibilité et la convivialité de l’information concernant les activités, les programmes, les politiques, les services et l’information du gouvernement fédéral. Il vise également à élargir la diffusion proactive d'informations.

STATUT

À moyen terme: substantiel

Au cours de la première année du deuxième plan d’action, le service en ligne de demandes et de paiements a été étendu à dix autres institutions fédérales, ce qui porte à 31 le nombre total d’institutions utilisant ce service. Les résumés des demandes d'accès traitées ont été mis à disposition et consultables en ligne. Six modules de formation ont été développés concernant l’accès à l’information. Le composant 'Open Information' du site open.canada.ca servait de bibliothèque virtuelle donnant accès à des ressources d'informations numériques 170,000. Une enquête de préparation avait été réalisée pour soutenir la mise en œuvre des GCDOC. Bibliothèque et Archives du Canada a examiné six millions de pages à déclasser depuis 2014 et en a ouvert quatre millions au cours de la première année du deuxième plan d’action. Un plan de mise en œuvre avait été élaboré pour le projet pilote sur la bibliothèque scientifique fédérale. Certaines discussions de planification avaient eu lieu autour de la notion d'un accès consolidé et interrogeable à la fonction d'information réglementaire fédérale, et le site Web canada.ca a été mis à jour en décembre 2014.

Fin du mandat: substantiel

Deux établissements supplémentaires ont été ajoutés au système de demande et de paiement en ligne au cours de la deuxième année du plan d'action, ce qui porte à 33 le nombre total d'institutions fédérales utilisant le service. Selon la documentation fournie par le gouvernement au chercheur de l'IRM, il s'agit du maximum le pilote est capable de soutenir. Les 33 établissements participants ont reçu environ 90% des demandes d'accès adressées au gouvernement en 2014-2015. Le statut de la bibliothèque virtuelle des GCDOC reste inchangé - les deux ont été intégrés dans le troisième plan d'action. 

Bibliothèque et Archives Canada (BAC) a poursuivi son processus d'examen global. Selon des entretiens avec des responsables de la Bibliothèque et des Archives, 4,829,285 3,621,034 2015 pages ont été examinées et les restrictions d'accès ont été supprimées de 2016 XNUMX XNUMX entre juillet XNUMX et juillet XNUMX.  Correspondance avec le chercheur IRM, septembre 2, 2016.  La Bibliothèque et les Archives ont préparé un projet de "Directive sur la mise à disposition des documents du gouvernement du Canada" à l'appui de son cadre stratégique d'accès.  Bibliothèque et Archives, Access Policy Framework, http://www.bac-lac.gc.ca/eng/about-us/policy/Pages/access-policy.aspx  Cette directive vise à faciliter la mise en œuvre de la Directive sur le gouvernement ouvert en minimisant les restrictions juridiques et politiques empêchant les Canadiens d'accéder aux renseignements fédéraux détenus à BAC. Le BAC est également engagé dans un processus de numérisation des fonds d'images: 6,728,158 1 2015 images ont été numérisées entre le 30er juillet 2016 et le 78 juin XNUMX. En outre, il procède régulièrement à la récolte et à l'archivage des sites gouvernementaux pour une conservation à long terme et a soumis XNUMX ensembles de données au portail de données ouvertes de open.canada.ca.  Correspondance avec le chercheur IRM, septembre 2, 2016.  En tant qu'institution dont le mandat implique la fourniture d'informations, les initiatives de BAC vont au-delà des engagements du deuxième plan d'action national.

La bibliothèque scientifique fédérale a constaté des progrès importants au cours de la deuxième année du plan d'action: Agriculture et Agroalimentaire Canada, Santé Canada, le Conseil national de recherches du Canada et Ressources naturelles Canada ont mis en place un portail de bibliothèques scientifiques fédérales, complétant ainsi le projet pilote.  Pourquoi une bibliothèque scientifique fédérale? http://www.claconference.ca/wp-content/uploads/2015/06/J7_Rethinking-Federal-Library-Services_EN_Marin-Comeau_O-Connell.pdf  

La sixième étape a été marquée par un accès consolidé à l’information consultable. Selon les documents fournis au chercheur du groupe IRM, tous les ministères et organismes fédéraux centralisaient leurs informations réglementaires sur un site.  Politiques, règlements ou lois par ministère ou organisme, https://www.canada.ca/en/government/policy/dept.html  et testent un prototype fonctionnel du référentiel interrogeable développé pour atteindre cet objectif.

Le portail Canada.ca n'a pas connu de changement important au cours de la deuxième année du plan d'action. Bien que l'architecture du site soit en place et ait été modifiée sur la base des tests de convivialité mentionnés dans le rapport à mi-parcours, les sites Web des départements 88 doivent encore être migrés.  Document fourni au chercheur IRM  Selon le gouvernement, ce jalon visait à permettre «l’accès à des services de santé». tout en ligne Gouvernement du Canada l’information et les services ont été améliorés grâce au nouveau site Web pangouvernemental Canada.ca »,  http://open.canada.ca/en/action-plan-commitment-11-open-information-core-action-plan-commitment  cette étape est considérée comme pratiquement achevée étant donné le nombre de départements restants à migrer.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: marginal

À l'exception du travail effectué par BAC, qui a entraîné la suppression des restrictions d'accès d'un nombre important de documents, une grande partie de cet engagement visait à améliorer la possibilité de découverte de l'information existante et non à faciliter la circulation de nouvelles informations. . À l'exception de la bibliothèque scientifique, toutes les initiatives liées à cet engagement sont en cours ou n'étaient pas complètement terminées au moment de l'évaluation. Cet engagement a fait des progrès mineurs mais positifs vers l’ouverture du gouvernement.

Reportés?

Une grande partie de cet engagement a été reportée dans le troisième plan d'action. Le deuxième engagement du troisième plan d'action concerne la rationalisation des demandes de renseignements personnels. Les étapes comprennent:

  • Développer un site Web central où les Canadiens peuvent soumettre des demandes de renseignements personnels à n’importe quelle institution gouvernementale, la première phase de déploiement étant ciblée pour 2018.
  • Mettez en place une garantie de 30 jours pour les demandes de renseignements personnels, appuyée par un engagement de fournir une explication écrite au demandeur et au Commissaire à la protection de la vie privée si une demande nécessite plus de temps que 30.

Le quatrième engagement du troisième plan d'action porte également sur la notion de fourniture et de préservation d'informations ouvertes. Les étapes comprennent:

  • Améliorer le portail d'information ouvert sur open.canada.ca pour améliorer l'accès aux publications numériques mises à disposition par le gouvernement fédéral et élaborer une stratégie pour assurer la durabilité de l'accès au fil du temps.
  • Élaborer et publier des directives claires sur la préservation et la conservation du contenu numérique.
  • Accroître l’accès des Canadiens aux archives documentant la mémoire permanente du gouvernement du Canada.
  • Mettre à jour les archives en ligne de la présence Web du gouvernement du Canada à Bibliothèque et Archives Canada pour assurer aux Canadiens un accès à long terme au contenu Web fédéral.
  • Élargir la mise en œuvre de la solution de technologie de l'information pangouvernementale pour la gestion efficace des dossiers et documents fédéraux (GCDOCS) en tant que fondement d'une transparence accrue: déployer cette solution commune gérée par Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) à 125,000 fonctionnaires ministères du gouvernement d'ici juin 2018.  Gouvernement du Canada, Troisième plan d'action national, http://open.canada.ca/en/content/third-biennial-plan-open-government-partnership

Engagements

Open Government Partnership