Ignorer la navigation
Croatie

Participation à la rédaction de la nouvelle stratégie anti-corruption (HR0022)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action : non joint

Cycle du plan d'action : 2014

Statut:

Institutions

Institution chef de file : ministère de la Justice

Support Institution(s): Information Commissioner, Conflict of Interest Commission, Ministries

Domaines politiques

Lutte contre la corruption et intégrité, Institutions anti-corruption, Participation du public

Revue IRM

Rapport IRM: Croatie Rapport de fin de séjour 2014-2016, Rapport à mi-parcours de la Croatie 2014-2015, Croatie Rapport d'avancement sur l'IRM 2014-2015

Étoilé : Oui Suivis

Premiers résultats : Majeur Majeurs

Efficace i

Vérifiable : Oui

Pertinent pour les valeurs OGP : accès à l'information, participation civique

Impact potentiel:

Implémentation i

Achèvement:

Description

Élaborer une nouvelle stratégie de lutte contre la corruption Ressources nécessaires: HRK 50,000 Indicateurs de mise en œuvre: décision du gouvernement / ministère de la Justice concernant la création d'un groupe de travail / organe de coordination chargé de gérer le processus d'élaboration du projet de stratégie et de détecter les risques de corruption dans tous les secteurs. domaines couverts par le projet de stratégie, la constitution d'équipes sectorielles pour l'élaboration du projet de stratégie, la consultation publique menée sur le projet de stratégie, le nombre de personnel des autorités publiques inclus dans le processus d'élaboration du projet de stratégie, le nombre d'organisations de la société civile inclus dans le processus d’élaboration du projet de stratégie, projet de stratégie élaboré avant 30 septembre 2014, stratégie adoptée par le gouvernement avant 30 décembre 2014 Institutions principales: Ministère de la Justice Institutions auxiliaires: Commissaire à l’information; Commission sur les conflits d'intérêts; Ministères Date de début: Non spécifié Date de fin: 31 Décembre 2014

Résumé du statut de fin de session IRM

✪13. Participation à la rédaction de la nouvelle stratégie anti-corruption

Texte d'engagement:

13.1. Développer une nouvelle stratégie anti-corruption

Ressources nécessaires: HRK 50,000

Indicateurs de mise en œuvre:

  •  décision du gouvernement / ministère de la Justice concernant la création d'un groupe de travail / organe de coordination chargé de gérer le processus d'élaboration du projet de stratégie
  • détecter les risques de corruption dans tous les domaines sectoriels couverts par le projet de stratégie
  • formation d'équipes sectorielles pour l'élaboration du projet de stratégie
  • consultation publique sur le projet de stratégie
  • Effectifs des pouvoirs publics inclus dans le processus d'élaboration du projet de stratégie
  • nombre d'organisations de la société civile incluses dans le processus d'élaboration du projet de stratégie
  • Projet de stratégie élaboré avant 30 Septembre 2014
  • stratégie adoptée par le gouvernement avant 30 Décembre 2014

Institutions chefs de file: ministère de la justice

Institutions d’appui: Commissaire à l’information; Commission sur les conflits d'intérêts; Ministères

 Date de début: non précisée Date de fin: décembre 2014

 
But de l'engagement:

Cet engagement visait à élaborer une nouvelle stratégie de lutte contre la corruption, prévoyant notamment l'allocation des ressources nécessaires. La précédente stratégie anticorruption était en place depuis 19 June 2008 et comportait plusieurs plans d'action visant à atteindre ses objectifs.[Remarque: 67: Stratégie de développement, Narodne novine, 19. lipnja 2014., http://bit.ly/1qyilm4 [Stratégie anti-corruption, Journal officiel, 19 June 2014].] La stratégie précédente était un document stratégique limité dans le temps qui avait été transmis à plusieurs administrations précédentes. Au début de 2013, le ministère de la Justice a annoncé qu'une nouvelle stratégie de lutte contre la corruption devait être élaborée.[Note 68: Ministarstvo pravosuđa, http://www.antikorupcija.hr, http://bit.ly/1xuSyjF [Ministère de la Justice].] toutefois, le processus de rédaction n’a commencé qu’en juin 2014, au moment de la constitution du groupe de travail.

Statut

Mi-parcours: Terminé

Le chercheur de l'IRM a constaté que cet engagement avait été pleinement mis en œuvre dans les délais impartis.

Le projet de stratégie et le formulaire de participation à la consultation ont été publiés sur le site Web du ministère de la justice.[Note 69: https://pravosudje.gov.hr/pristup-informacijama-6341/savjetovanja-sa-zainteresiranom-javnoscu/okoncana-savjetovanja/okoncana-savjetovanja-2014-godine-7897/7897.] Lors de la consultation publique, il y avait deux tables rondes thématiques (une sur 19 Novembre 2014[Note 70: https://pravosudje.gov.hr/vijesti/odrzan-okrugli-stol-na-temu-strategije-suzbijanja-korupcije/7601.] et l'autre sur 9 December 2014). De plus, d'autres réunions thématiques ont eu lieu sur ce sujet en novembre et décembre 2014. Une fois la stratégie proposée finalisée et la stratégie adoptée le 27 de février 2015 (Journal officiel n ° 26 / 2015), l'étape suivante a été l'élaboration du plan d'action qui l'accompagne. Il a également été soumis à une période de consultation publique (de 22 May à 21 June 2015) sur le portail de consultation électronique.[Note 71: https://esavjetovanja.gov.hr/ECon/MainScreen?entityId=1155.] et a été adopté sur 16 July 2015.[Note 72: http://www.propisi.hr/print.php?id=13679] Un total de commentaires 20 ont été reçus au cours du processus de consultation. Tous ont été commentés par l'autorité compétente et trois d'entre eux ont été refusés.

Les intervenants interrogés ont tous déclaré que le processus décrit était ouvert et participatif et que les documents finalisés constituaient un exemple de bonne pratique.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: marginal

Participation civique: remarquable

Cet engagement comprenait des activités visant à guider la nouvelle stratégie de lutte contre la corruption de la phase de rédaction à l’adoption par le gouvernement. Son impact potentiel était transformateur, car la création de ce type de document intersectoriel obligeait le gouvernement à étendre de manière significative ses procédures établies afin de fournir plus d'informations et d'encourager la participation civique. Les intervenants interrogés[Note 73: Les participants ont été interrogés entre septembre et octobre 2015. Pour plus d'informations, voir le rapport IRM à mi-parcours. ] Tous ont déclaré que le processus décrit était ouvert et participatif et que les documents finalisés constituaient un exemple de bonne pratique.

L'effet sur l'amélioration de la qualité des informations disponibles était marginal, car la plupart des informations nécessaires à la création de la stratégie étaient disponibles, bien qu'elles aient dû être rassemblées et analysées par les groupes de travail sectoriels. D'autre part, le gouvernement a créé des possibilités exceptionnelles pour le public d'informer et d'influencer les décisions lors de la création du document, établissant ainsi la norme pour les autres processus décisionnels stratégiques. Par exemple, les représentants du GONG ont souligné[Note 74: L'interview a été réalisée sur 22 September 2015. Pour plus d'informations, voir le rapport IRM à mi-parcours.] que le ministère de la magistrature a généralement travaillé conformément à la proposition du GONG concernant une approche participative pour la création et l'adoption de la stratégie.

Reportés?

La prochaine action n'a pas été rédigée ni publiée par le gouvernement conformément au calendrier du PGO.


Engagements

Open Government Partnership