Ignorer la navigation
Croatie

Amélioration de l'efficacité de la Commission des plaintes du ministère de l'Intérieur (HR0024)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: non joint

Cycle du plan d'action: 2014

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Gouvernement croate, Ministère de l'intérieur

Institution (s) de soutien: NA

Domaines politiques

Justice, Justice pour OG, Législation & Régulation, Législatives, Police et correction

Revue IRM

Rapport IRM: Croatie Rapport de fin de séjour 2014-2016, Rapport à mi-parcours de la Croatie 2014-2015, Croatie Rapport d'avancement sur l'IRM 2014-2015

Étoilé: non

Premiers résultats: empire

Design i

Vérifiable: non

Pertinent avec les valeurs du PGO: participation civique, responsabilité publique

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Modification de la loi sur la police. Indicateurs de mise en œuvre: proposition préliminaire de modification de la loi sur la police dans le cadre des dispositions de la loi régissant le travail de la Commission des plaintes du ministère de l'Intérieur. Institutions chefs de file: Gouvernement croate, Ministère de l'intérieur Institutions de soutien: Aucune spécifiée Date de début: Non précisée Date de fin: 30 Juin 2015

Résumé du statut de fin de session IRM

15. Amélioration de l'efficacité de la commission des plaintes du ministère de l'Intérieur

Texte d'engagement:

15.1. Modifier la loi sur la police

Indicateurs de mise en œuvre: Proposition d’amendements à la loi sur la police dans les dispositions de la loi régissant le travail de la Commission des plaintes du ministère de l’Intérieur.

Institutions chefs de file: Gouvernement croate, Ministère de l'intérieur

Institutions de soutien: Aucune spécifiée

Date de début: Non spécifié Date de fin: Juin 2015

But de l'engagement:

Cet engagement visait à renforcer la surveillance civile exercée sur le travail de la police et à renforcer l'efficacité de la commission des plaintes du ministère de l'Intérieur. L'engagement, cependant, ne précisait pas explicitement comment la supervision civile du travail de la police serait améliorée ni quel rôle révisé la Commission des plaintes aurait à cet égard.

Statut

Mi-parcours: substantiel

Les modifications envisagées de la loi sur la police sont décrites en détail dans le rapport de suivi à mi-parcours du MRI. Le chercheur de l'IRM a conclu que l'engagement était en grande partie réalisé, même si l'indicateur de mise en œuvre se limitait à la modification de la loi sur la police.[Remarque 78: disponible à http://narodne-novine.nn.hr/clanci/sluzbeni/2015_03_33_678.html.] a été entièrement mis en œuvre. En effet, l'application effective de la loi n'a jamais eu lieu (les membres des nouvelles commissions n'ont pas été nommés), l'efficacité n'a donc pas été améliorée.

Fin du mandat: substantiel

Il n'y a eu aucun changement dans la mise en œuvre de la loi. Le projet de rapport d'auto-évaluation indique que le ministère de l'Intérieur s'attend à un fonctionnement et à un contrôle plus efficaces de l'application de la police grâce à la création de plusieurs nouvelles commissions des plaintes, par rapport à la précédente commission centralisée des plaintes. Cependant, le ministère a déclaré[Remarque 79: voir p. 79 du projet de rapport d'auto-évaluation: https://esavjetovanja.gov.hr/ECon/MainScreen?entityId=4011.] que les risques prévus dans le rapport d'avancement de l'auto-évaluation ont été justifiés: les parties prenantes du grand public ne sont pas intéressées par une participation aux commissions, ce qui rend effectivement impossible la nomination de commissaires.

At-il ouvert le gouvernement?

Participation civique: n'a pas changé

Responsabilité envers le public: s'aggrave

L'engagement visait à assurer une surveillance civile efficace de l'application de la police dans les unités de police locales au lieu d'utiliser la Commission centralisée des plaintes. Cependant, cela ne peut être réalisé que lorsque tous les commissaires sont nommés. En raison du manque d'acteurs intéressés souhaitant travailler dans les commissions envisagées, il n'y a pas d'augmentation de la participation civique. En outre, la responsabilisation du public dans l'application de la police s'est détériorée, aucune commission ne pouvant être tenue pour responsable.

Pour cette raison, le ministère propose de revenir à la solution juridique précédente, à savoir la Commission centralisée des plaintes, mais avec davantage de commissaires, qui recevraient chacun une compensation pour leur travail et seraient nommés par le Parlement croate.

Interviewé les parties prenantes des OSC,[Remarque: 80: événement du commissaire à l’information, 28 septembre 2016. Voir note méthodologique et http://www.pristupinfo.hr/en/povjerenik-za-etiku/. ] Cependant, nous croyons qu’une campagne publique plus forte visant à accroître l’intérêt des parties prenantes pour les commissions serait un meilleur pas en avant et que le gouvernement ne devrait pas abandonner cette tentative de décentralisation des services publics et de les rendre plus accessibles à tous les citoyens.

Reportés?

La prochaine action n'a pas été rédigée ni publiée par le gouvernement conformément au calendrier du PGO. Toutefois, dans le projet de rapport d’auto-évaluation, le ministère de l’Intérieur a exprimé son intention de modifier la loi sur la police en vigueur, avec les dispositions suivantes:

  • Établir une seule commission des plaintes;
  • Augmenter le nombre de ses membres et rémunérer leur travail;
  • Faire du Parlement croate l'organe responsable de la nomination des membres de la commission, sur proposition de la Commission des droits de l'homme et des minorités nationales; et
  • Envoi d'une invitation publique aux candidats dont l'engagement serait soumis par des organisations de la société civile, des experts et des organisations professionnelles, ou par manifestation personnelle d'intérêt.

Le chercheur de l'IRM recommande également de déployer des efforts pour réaliser le système décentralisé actuel et de donner suite à cet engagement dans le prochain plan d'action, notamment en ce qui concerne l'ouverture et la transparence des travaux de la commission. Ceci peut être accompli en publiant:

  • Données claires et accessibles sur les rendez-vous; et
  • Des données claires et accessibles sur les travaux des commissions (sessions, nombre et type de dossiers traités, rapports annuels, etc.).

La mise en œuvre de cet engagement bénéficierait également d'une campagne publique visant à stimuler la participation et à augmenter le nombre de candidats aux sièges des commissions, ainsi que d'une sensibilisation au fonctionnement des commissions des plaintes.


Engagements

  1. Mise en œuvre du droit à l'information

    HR0026, 2018, Accès à l'information

  2. Transparence fiscale

    HR0027, 2018, Accès à l'information

  3. Transparence de la finance politique

    HR0028, 2018, Renforcement des capacités

  4. Réglementation commerciale des sociétés propriétaires de collectivités locales

    HR0029, 2018, Anti-Corruption

  5. Transparence dans le financement de projets d'ONG

    HR0030, 2018, Renforcement des capacités

  6. Protection des personnes signalant la corruption

    HR0031, 2018, Anti-Corruption

  7. Transparence parlementaire

    HR0032, 2018, gouvernement électronique

  8. Cadre de réglementation des médias

    HR0033, 2018, Espace civique

  9. Ouverture de données

    HR0034, 2018, Accès à l'information

  10. Sensibilisation aux données ouvertes

    HR0035, 2018, Accès à l'information

  11. Portail de l'État central

    HR0036, 2018, gouvernement électronique

  12. Consultations publiques

    HR0037, 2018, Renforcement des capacités

  13. Mise en œuvre des politiques anti-corruption par les ONG

    HR0038, 2018, Anti-Corruption

  14. Gouvernement ouvert local et régional

    HR0039, 2018, Accès à l'information

  15. Durabilité de l'OGP

    HR0040, 2018, Renforcement des capacités

  16. Droit d'accès à l'information Cadre législatif

    HR0010, 2014, Accès à l'information

  17. Améliorer l'application de la Loi sur le droit d'accès à l'information

    HR0011, 2014, Accès à l'information

  18. Engagement étoilé Diffusion proactive d'informations et de données d'ouverture

    HR0012, 2014, Accès à l'information

  19. Transparence fiscale

    HR0013, 2014, Renforcement des capacités

  20. Engagement étoilé Amélioration de la transparence et de l'efficacité du travail de l'administration publique

    HR0014, 2014, Renforcement des capacités

  21. Amélioration de la transparence des campagnes électorales et référendaires

    HR0015, 2014, gouvernement électronique

  22. Transparence dans le domaine de la politique de la jeunesse

    HR0016, 2014, gouvernement électronique

  23. Transparence des médias

    HR0017, 2014, Anti-Corruption

  24. Améliorer la transparence des informations sur les députés et leur travail

    HR0018, 2014, Anti-Corruption

  25. Améliorer la transparence des données sur les avoirs des fonctionnaires

    HR0019, 2014, Anti-Corruption

  26. Engagement étoilé Améliorer le processus de consultation du public intéressé par les procédures législatives

    HR0020, 2014, Renforcement des capacités

  27. Assurer la durabilité des valeurs et du contenu de l'initiative OGP

    HR0021, 2014, Renforcement des capacités

  28. Engagement étoilé Participation à la rédaction de la nouvelle stratégie anti-corruption

    HR0022, 2014, Anti-Corruption

  29. Réglementation du lobbying

    HR0023, 2014, Renforcement des capacités

  30. Amélioration de l'efficacité de la commission des plaintes du ministère de l'Intérieur

    HR0024, 2014, Justice

  31. Promouvoir la participation civile au travail des organisations de la société civile

    HR0025, 2014, Espace civique

  32. Améliorer le contenu et la transparence des documents budgétaires: publier et mettre à jour le projet de budget de l'État

    HR0001, 2012, Ouverture fiscale

  33. Amélioration de la transparence des activités des entreprises d'intérêt public particulier

    HR0002, 2012, secteur privé

  34. Rendre le contenu de tous les documents budgétaires compréhensible et accessible aux citoyens

    HR0003, 2012, Ouverture fiscale

  35. Améliorer l'accessibilité des contenus du budget local aux citoyens et au public: recommander aux unités locales de publier des documents budgétaires

    HR0004, 2012, Ouverture fiscale

  36. Engagement étoilé Améliorer le cadre législatif de l'exercice du droit d'accès à l'information: modifier la loi sur le droit d'accès à l'information

    HR0005, 2012, Accès à l'information

  37. Engagement étoilé Amélioration de l'accès à l'information sur les ressources publiques dépensées et le contenu des registres concernés: mise en œuvre des lois sur l'activité politique et le financement de campagnes

    HR0006, 2012, Anti-Corruption

  38. Assurer la transparence du travail des organes des autorités publiques au service de l'exercice des droits des citoyens: amélioration du portail Web avec informations sur l'exercice des droits

    HR0007, 2012, gouvernement électronique

  39. Engagement étoilé Mise en place d'un système de rédaction et de suivi participatifs de l'exécution du budget des États et des collectivités locales: discussions publiques sur l'allocation budgétaire

    HR0008, 2012, Ouverture fiscale

  40. Engagement étoilé Améliorer la pratique consistant à consulter le public intéressé dans les procédures d'adoption de nouvelles lois: modifier les règles de procédure

    HR0009, 2012, gouvernement électronique

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!