Ignorer la navigation
Macédoine du Nord

Création d'un catalogue central de données du secteur public publiées à des fins d'utilisation à partir d'un catalogue de données provenant d'organismes et d'institutions du secteur public Www.Otvorenipodatoci.Gov.Mk (Opendata.Gov.Mk) (MK0048)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Macédoine, deuxième plan d'action, 2014-2016

Cycle du plan d'action : 2014

Statut : Inactif

Institutions

Institution chef de file : Ministère de la société de l'information et de l'administration, Commission pour la protection du droit au libre accès à l'information publique

Institution(s) de soutien : Tous les détenteurs d'informations

Domaines politiques

Accès à l'information, E-gouvernement, Open Data

Revue IRM

Rapport IRM: Macédoine Rapport de fin de trimestre 2014-2016, Rapport d'avancement sur la Macédoine 2014-2015

Suivi : Non

Premiers résultats : n'a pas changé

Design i

Vérifiable : Oui

Pertinent pour les valeurs OGP : accès à l'information

Impact potentiel:

Implémentation i

Achèvement:

Détails

Établissement d'un catalogue central de données du secteur public publiées à utiliser sur la base d'un catalogue de données provenant des organismes et des institutions du secteur public http://www.otvorenipodatoci.gov.mk (opendata.gov.mk)

Résumé du statut de fin de session IRM

VI. Données ouvertes: inventaires et transparence proactive

Engagement 2.1: Accès proactif aux données ouvertes

Texte d'engagement: 2.1. Données ouvertes sur les organismes et les institutions du secteur public en fonction de leurs caractéristiques techniques, qu’ils créent dans l’exercice de leurs pouvoirs et qui seront mis à la disposition de tous.

Engagement 2.3: Catalogue de données ouvertes

Texte d'engagement: 2.3. Établir un catalogue central des données du secteur public publiées pour utilisation […] http://www.otvorenipodatoci.gov.mk (opendata.gov.mk).

Engagement 2.4: Personnes à contacter pour les données ouvertes

Texte d'engagement: 2.4. Création d'une base de données pour la personne de contact dans les institutions [publiques] […] chargée de l'adaptation technique et de la publication de données [précises] […] sur le site web de l'autorité et du catalogue […].

Engagement 3.4: Personnes-ressources pour l'accès à l'information

Texte d'engagement: 3.4. Afficher et mettre à jour régulièrement la liste des détenteurs d'informations [et] la mise en œuvre de l'obligation législative […].

Engagement 3.5: Accès proactif à l'information

Texte d'engagement: 3.5. Disponibilité de toutes les informations publiques sur les sites Web des détenteurs d'informations.

Institution (s) responsable (s): Ministère de la société de l'information et de l'administration (MISA); Commission pour la protection du droit au libre accès à l'information publique

Institution (s) de soutien:  Tous les détenteurs d'informations

Date de début: 1/4/2014     Date de fin: 31/12/2016

Objectif de l'engagement

Les engagements de ce groupe visaient à améliorer la diffusion en ligne proactive d'informations détenues par les institutions publiques et à fournir des ensembles de données dans des formats ouverts. Avant que la Macédoine rejoigne OGP, la diffusion proactive d'informations à l'intérieur du pays était régie par la loi sur le libre accès à l'information, mais son champ d'application était limité. La loi ne spécifiait pas le format des informations diffusées et la mise en œuvre était globalement insuffisante. Ce groupe d'engagements visait à combler le fossé.

Statut

Mi-parcours

Engagement 2.1: Limité

Engagement 2.3: Pas commencé

Engagement 2.4: Limité

Engagement 3.4: Pas commencé

Engagement 3.5: Pas commencé

En ce qui concerne les données ouvertes (engagement 2.1), le gouvernement a indiqué que des ensembles de données 154 provenant d'institutions 24 avaient été publiés. L'examen par IRM des jeux de données sur le portail a montré que seuls les jeux de données 90 provenant d'institutions 21 étaient disponibles. L'engagement ne précisait pas la dynamique et la portée des données publiées, ce qui rendait la mesure difficile. Cependant, l'examen de l'IRM, ainsi que le nombre de téléchargements, suggèrent que bon nombre des jeux de données publiés sont peu utiles pour les citoyens.

Un catalogue central de données du secteur public (engagement 2.3) n'a pas été créé, mais les ensembles de données peuvent être filtrés, selon le rapport d'auto-évaluation du gouvernement. Une recherche sur Internet des ministères a confirmé que les catalogues de jeux de données n’avaient pas été créés ni mis à disposition, en dépit de l’obligation légale de le faire.

Engagement 2.4 a cherché à établir une base de données de contacts au sein de institutions publiques qui sont responsables de la gestion et de la mise à jour des jeux de données. Le gouvernement a indiqué qu'il avait commencé à créer la base de données à l'aide d'institutions pilotes 11 et qu'il l'étendrait à mesure que l'engagement progresserait. Cependant, le chercheur de l'IRM n'a pas pu trouver de preuve de l'existence de la base de données et les contacts pour les institutions pilotes sont à usage interne uniquement par le gouvernement. En ce sens, la mise en œuvre de cet engagement a commencé, d'autant plus que le cadre juridique adopté a une portée beaucoup plus large. 

L’engagement 3.4 visait une «liste d’informations publiée conformément à la loi sur le libre accès à l’information», mais le chercheur de l’IRM n’a pas pu trouver la preuve d’une mise à jour. Dans son auto-évaluation à mi-parcours, le gouvernement n'a pas fourni d'informations sur les progrès de cet engagement.

Pour plus d'informations, consultez le rapport de mi-parcours IRM 2014-2016.

Fin du mandat

Engagement 2.1: Limité

Engagement 2.3: Pas commencé

Engagement 2.4: Pas commencé

Engagement 3.4: Limité

Engagement 3.5: Limité

 

Les progrès sur les données ouvertes ont été limités. L'examen du portail par IRM a révélé que seuls quatre nouveaux jeux de données avaient été publiés au cours de la deuxième année de mise en œuvre. L'utilisation du portail est faible et seules des données éparses ont été publiées. Plusieurs jeux de données ont été utilisés comme suit:

       Les données 7 ont été téléchargées plus de fois que 100

       12 ont été téléchargés plus de fois que 20

       15 ont été téléchargés plus de fois que 10

       18 ont été téléchargés plus de fois que 5

La majorité des données publiées (87) n'a jamais été visualisée ni téléchargée. Les données les plus fréquemment téléchargées sont:

       Carnet d'adresses des jardins d'enfants publics et privés

       Nombre de personnes handicapées par municipalité

       Carnet d'adresses des auberges de vacances pour enfants

       Liste des établissements de santé qui effectuent des examens préventifs des travailleurs

       Liste des numéros transférés entre opérateurs mobiles

Le rapport d'auto-évaluation de fin de mandat du gouvernement et un examen du chercheur de l'IRM ne montraient aucun progrès supplémentaire dans la mise en œuvre des engagements 2.3, 2.4 et 3.4.

Les organisations de la société civile surveillant de manière proactive la transparence en Macédoine ont affirmé que les autorités nationales et locales avaient tendance à ne pas se conformer aux obligations légales en matière de divulgation d'informations.[Remarque: 49: Filkov, Sabina Fakic et Marko Mitevski, Indice de transparence active 2016, (Skopje: Centre pour la communication civique, 2016), 12 [disponible à l'adresse: http://bit.ly/2dumzw6, en macédonien].] Ces autorités obtiennent de meilleurs résultats s’agissant des informations liées aux obligations découlant de la loi sur la liberté de l’information, telles que les demandes de traitement officielles relatives à l’accès à l’information. En moyenne, 61% des ministères et 52% des municipalités disposent de cette information.[Note 50: Ibid.] En outre, la transparence budgétaire est le domaine le plus faible, les informations sur le budget et les dépenses étant rarement publiées. Par exemple, un suivi récent effectué par une OSC a montré que les institutions sont plus ouvertes lorsqu'elles reçoivent une demande d'information formelle et publient rarement une information de manière proactive, en particulier des informations sur les budgets annuels et les dépenses.[Remarque: 51: Association pour l’émancipation, la solidarité et l’égalité des femmes, transparence proactive et réactive pour 2015, (Skopje: ESEM, 2016), [disponible à l’adresse: http://bit.ly/2cDMoIq, en macédonien]. ]

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: marginal

La transparence proactive était l'une des priorités clés identifiées par la société civile dans tous les examens de la GIR. Les engagements au titre de ce groupe visaient tous à promouvoir la diffusion d’informations et de jeux de données de manière proactive, mettant ainsi un frein à la culture secrète au sein du gouvernement.

Ces engagements n'ont modifié que marginalement la pratique du gouvernement en matière de transparence proactive, avec l'introduction du nouveau portail de données ouvertes. La volonté du gouvernement de divulguer des informations suscite encore de vives inquiétudes.[Note 52: entretien personnel IRM avec des experts de la société civile de la région: Qendresa Sulejmani, Marija Sazdov, German Filkov et Nada Naumovska, September 2016.] La société civile a ajouté que les données et les informations n'étaient pas collectées de manière ponctuelle ni mises à jour, et que les formats dans lesquels elles étaient stockées limitaient la convivialité de ces informations. Des efforts sérieux sont nécessaires pour améliorer la qualité et la portée des informations détenues par le gouvernement. En effet, le gouvernement a accepté cette question et le nouveau plan d’action OGP contient une mesure visant à assurer le catalogage et l’enregistrement correct des données collectées et stockées par les organismes gouvernementaux.[Note 53: Plan d’action national OGP, mesure 2.4, 21, 3rd. ]


Reportés?

Aucun, sauf l'engagement de renforcer la diffusion proactive d'informations a été reporté. Cependant, le gouvernement a déclaré dans son auto-évaluation de fin de mandat que toutes les activités resteraient des compétences des institutions concernées, en raison des obligations légales garanties par la loi. Compte tenu du fait que le cadre juridique existait avant l'adhésion de la Macédoine à l'OGP, mais qu'il ne garantissait pas la mise en œuvre, il est important de faire respecter le prochain plan d'action. 


Engagements

Open Government Partnership