Ignorer la navigation

Parlons de l'avenir de la participation publique à l'OGP

Hablemos del futuro de la participación pública en OGP

Participation du public est au cœur de l'OGP, il n'est donc pas surprenant qu'il s'agisse d'un sujet fréquent dans les conversations communautaires lors des consultations sur la nouvelle stratégie OGP. Le message était clair : l'OGP doit repenser son approche de la participation du public, mais qu'est-ce que cela signifie dans la pratique ?  

Le MII a analysé 106 engagements qui ont entraîné des changements significatifs dans les pratiques gouvernementales en matière de participation du public. Il s'agit notamment d'engagements qui créer des forums, mécanismesou les process qui a consulté ou permis au public de donner son avis sur politiques spécifiques ou faire un rapport sur problèmes communautaires spécifiques. Bien que leur impact soit un pas en avant positif, la grande majorité des engagements ont eu tendance à être des développements ponctuels et n'ont pas laissé un héritage durable de changements institutionnalisés, contraignants ou durables. 

Pour nous aider à réfléchir et à réfléchir à certaines de nos conclusions, nous nous sommes tournés vers deux experts et amis de longue date de l'IRM : Anabel Cruz et Cesar Nicandro Cruz. Anabel (l'OGP actuel Comité de pilotage coprésident) et Cesar (membre du panel d'experts internationaux de l'IRM) faisaient tous deux partie de la première génération de chercheurs de l'IRM.

Comment l'OGP peut-il déplacer l'attention des développements ponctuels vers des approches institutionnalisées de la participation du public ?

Anabelle : Nous devons commencer à parler de société publique ouverte, non seulement comme une caractéristique ad hoc ou un ornement, mais comme une partie intégrante du processus. Ce n'est pas facile parce que nous devons changer toute la culture du gouvernement, la culture des fonctions publiques et la culture aussi des organisations de la société civile.

Cesser: Offrir des alternatives (de participation) n'est pas la même chose que promouvoir des processus de changement et d'amélioration sur la base d'une participation plus inclusive et qualitative, c'est pourquoi je pense que nous pourrions utiliser la nouvelle stratégie pour modifier les incitations de l'OGP, certaines règles et réinventer notre récit principal en conditions de participation du public.

Comment l'OGP peut-il soutenir la mise à l'échelle de pratiques ponctuelles pour transcender l'ensemble du gouvernement ?

Anabelle : Il existe de très bons exemples de participation publique à travers le monde. Mais ils sont quelque peu dispersés et fragmentés. Il n'y a pas encore de système, probablement d'apprentissage, de prise en compte de toutes ces pratiques et de leur reproduction sous une forme ou une autre.

Cesser: Les pratiques réussies de participation du public peuvent être mises à l'échelle, mais cela n'impliquera pas nécessairement plus d'ouverture si la participation du public continue d'être considérée comme un accessoire aux engagements et non comme un ingrédient fondamental d'une stratégie d'ouverture du gouvernement. L'idée principale ici est de valoriser l'innovation et l'apprentissage et de proposer des outils pour soutenir ces processus.

Que peut-on faire de plus pour faire de la participation du public une colonne vertébrale transversale qui imprègne tout ce que fait OGP?

Anabelle : Pour cela, deux choses sont cruciales. L'un concerne l'importance des ressources, l'importance d'organisations dotées de ressources, solides et responsables. L'autre élément crucial, je pense, est la protection de l'espace civique. Il est clair que l'espace civique ouvert est un environnement propice à de véritables processus de participation publique. OGP a la possibilité de travailler avec des acteurs internationaux, nationaux et locaux des secteurs public et privé pour contrer la tendance à la réduction de l'espace civil. Probablement, des plans nationaux et locaux plus robustes en termes de protection de l'espace civique et de protection des droits de l'homme peut contribuer à inverser ces tendances. Si nous n'avons pas un espace civique ouvert et un environnement ouvert, OGP ne peut pas réaliser sa mission et la participation du public perdra tout son sens.

Cesser: Nous devrions encourager la participation du public au-delà des plans d'action, au-delà des processus de co-création et les forums multipartites (MSF). Cela signifie promouvoir le progrès dans les cadres juridiques existants, dans les structures institutionnelles, créer des opportunités pour le renforcement des capacités, et ouvrir la participation à des espaces nouveaux ou existants dans d'autres domaines politiques. Gardons également à l'esprit que les MSF OGP sont une innovation démocratique réussie dont le concept, la promotion et les améliorations ont été dirigés par et pour OGP. Il ne s'agit donc plus de gouverner en les gens, mais plutôt comprenant personnes. S'il ne s'agit pas d'un changement clair pour l'OGP et pour les gouvernements membres, la stratégie ne réussira pas.

Comment voyez-vous l'IRM dans les cinq prochaines années ?

Anabelle : En termes de recherche et de génération de données solides et pertinentes, je pense que l'IRM est l'une des choses les plus importantes que nous ayons. Continuez votre bon travail! Je pense que l'IRM est une chaîne de liens solides qui relient l'ensemble du processus OGP.  

Cesser: L'IRM doit être vu comme un lieu d'apprentissage et de responsabilité, mais surtout comme une façon de travailler qui nous permet de protéger le partenariat, et nous permet de défendre le travail d'OGP sur la base d'expériences et de connaissances comparables. Je pense également que cela a été un élément fondamental pour améliorer les processus et les plans d'action OGP.

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

Contenu similaire

Vignette de la Semaine IRM 2022

Semaine IRM 2022

Explorez le contenu co-créé avec la communauté IRM au sens large qui met en lumière les informations sur les performances des pays et les priorités thématiques pour assurer une utilisation stratégique des conclusions de l'IRM.

Vignette de six questions pour protéger votre portail de transparence du statut "Zombie" Défis et solutions

Six questions pour protéger votre portail de transparence du statut de "Zombie"

Avez-vous déjà effectué une recherche sur un portail de transparence gouvernementale en ligne pour constater que les informations vitales que vous espériez trouver ne s'y trouvent pas ou que le portail lui-même a disparu ?…

Thumbnail for Ingrédients pour la réforme du secteur extractif Défis et solutions

Ingrédients pour la réforme du secteur extractif

Open Government Partnership