Ignorer la navigation

L'avenir de la gouvernance locale ouverte : Réflexions du Congrès de CGLU

El futuro del gobierno abierto local: reflecciones desde el congreso de CGLU

José Maria Marin|

Du 10 au 14 octobre, le Cités et gouvernements locaux unis (CGLU) a tenu son 7e Congrès mondial à Daejeon, en République de Corée. Le Congrès a réuni des représentants des gouvernements locaux, régionaux et nationaux, de la société civile, du monde universitaire et de la communauté internationale pour réfléchir au contexte actuel et au rôle des gouvernements locaux et régionaux face aux défis qui affectent leurs communautés.

Le plus Pacte pour l'avenir : la déclaration de Daejeon est le principal document final adopté par le Congrès de CGLU. Avec le Pacte, les gouvernements locaux et régionaux réaffirment leur engagement prendre des mesures décisives pour lutter contre le changement climatique, lutter contre les discriminations, garantir droits de l'homme, et lutter contre les inégalités grâce à des opportunités justes et égales pour tous. Il reconnaît également le rôle important qu'une « citoyenneté bien informée, critique et responsabilisée » jouera pour réimaginer notre avenir et l'importance d'un espace civique sain composé « de médias libres, liberté d'expression, agence et pensée critique ».

En conséquence, les adhérents au Pacte se sont engagés à "promouvoir une participation informée et soutenue des citoyens à la vie publique et à la prise de décision en promouvant la liberté d'expression, de conscience et d'expression artistique" et à "favoriser des informations et des données ouvertes, accessibles et vérifiables pour promouvoir inclusion, l'éducation et communication ».

Le Pacte pour l'avenir reflète la nécessité d'avoir des gouvernements locaux et régionaux plus ouverts. Lors d'une session dirigée par OGP Local, nous avons discuté de l'avenir du gouvernement ouvert dans les gouvernements locaux et régionaux. Cette session a mis en évidence la nécessité d'adopter des engagements ambitieux pour rétablir la confiance entre les gouvernements, les populations et les secteur privé. Nous avons également exploré les opportunités que la proximité offre pour un plus grand impact des approches de gouvernement ouvert et comment un gouvernement ouvert pour tous comprend l'adoption de réformes qui permettent aux personnes handicapées de s'engager également dans la vie publique. 

La confiance dans la sphère locale est importante, et le gouvernement ouvert est une approche essentielle pour rétablir la confiance. Cette question a été débattue lors de l'assemblée publique sur la confiance et le gouvernement, avec des exemples spécifiques de la manière dont les approches de gouvernement ouvert, telles que des espaces de participation accessibles, des informations publiques précises et en temps opportun et des mécanismes de responsabilisation efficaces, ont contribué à rétablir la confiance dans de nombreux gouvernements locaux et régionaux. À l'hôtel de ville, l'Assemblée générale des partenaires (GAP), Fixed Africa, International IDEA, ONU-Habitat, le bureau de New York et les caucus des jeunes, des féministes et de l'accessibilité ainsi que l'OGP ont lancé un nouveau Document de politique, qui appelle à un nouveau contrat social fondé, entre autres, sur les principes d'un gouvernement ouvert. Il contient également des recommandations pratiques sur les réformes du gouvernement ouvert qui peuvent être adoptées par les gouvernements locaux.  

Le Congrès mondial de CGLU a réuni les gouvernements locaux et régionaux pour esquisser la vision d'un avenir meilleur pour les communautés locales. Cela ne peut être réalisé qu'en mettant en œuvre des initiatives innovantes pour s'attaquer aux problèmes les plus urgents auxquels l'humanité est confrontée. Parmi ces initiatives, le gouvernement ouvert est essentiel pour renouveler la confiance, accroître la coordination et l'efficacité, et puiser dans l'intelligence collective de tous les citoyens pour trouver des solutions viables. Chez OGP Local, nous voyons comment plus de 100 gouvernements locaux, ainsi que la société civile, relèvent déjà ce défi et mettent en œuvre des réformes de gouvernement ouvert dans le cadre de la voie à suivre vers un plus équitable et avenir durable.

 

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

Open Government Partnership