Ignorer la navigation

Rapport de conception du Burkina Faso 2019-2021

Le Burkina Faso a amélioré le processus de co-création du deuxième plan d'action avec une transparence et un accès à l'information accrus. Il a abouti à un plan d'action qui aborde les priorités mises en évidence lors des consultations (y compris la transparence dans le secteur minier, l'inclusion du genre et des jeunes et la perception des impôts au niveau local) ainsi que les priorités du gouvernement (sécurité et bonne gouvernance). À l'avenir, le Burkina Faso devrait assurer la publication en temps voulu du rapport d'audit du budget et l'accès du public aux déclarations de patrimoine et envisager d'étendre les travaux sur le registre des bénéficiaires effectifs et d'améliorer la gouvernance du secteur extractif dans les futurs plans d'action.

Tableau 1. En un coup d'oeil

Participant depuis: 2016
Plan d'action à l'étude: deuxième
Type de rapport: Design
Nombre d'engagements: 11

Développement du plan d'action
Existe-t-il un forum multipartite: Oui
Niveau d'influence du public: impliqué
Agi contrairement au processus OGP: Non

Conception du plan d'action
Engagements relatifs aux valeurs OGP: 11 (100%)
Engagements transformateurs: 0
Engagements potentiellement suivis: 0

Le Open Government Partnership (OGP) est un partenariat mondial qui rassemble des réformateurs gouvernementaux et des dirigeants de la société civile pour créer des plans d'action qui rendent les gouvernements plus inclusifs, réactifs et responsables. Le mécanisme de rapport indépendant (IRM) surveille tous les plans d'action pour s'assurer que les gouvernements respectent leurs engagements. Le Burkina Faso a rejoint l'OGP en 2016. Ce rapport couvre l'élaboration et la conception du deuxième plan d'action du Burkina Faso pour 2019-2021.

Vue d'ensemble du plan d'action

Le processus de co-création de ce plan d'action s'est amélioré en termes de transparence et d'accès à l'information par rapport au processus de leur premier plan d'action. Il a bénéficié d'une participation significative d'acteurs non gouvernementaux avec la possibilité de fournir des commentaires et de recevoir des commentaires sur la façon dont leurs contributions ont été prises en compte. Néanmoins, toutes les activités de plaidoyer et de sensibilisation n'ont pas eu lieu, et dans certains cas, les mécanismes d'engagement n'ont pas assuré la participation de tous les acteurs et la qualité des contributions, principalement en raison de ressources financières insuffisantes.

Le plan d'action actuel comprend des engagements organisés en 5 domaines politiques : la participation civique, la transparence, l'efficacité de l'administration publique, l'égalité et la justice sociale, et l'accès à l'information. Le plan d'action reflète certains des besoins prioritaires discutés lors des consultations, tels que la transparence dans le secteur minier et l'inclusion du genre et des jeunes (nouveaux domaines), et la collecte des impôts au niveau local. Le plan d'action aborde les domaines prioritaires du gouvernement tels que la sécurité et la bonne gouvernance. Par rapport au plan d'action 2017-2019, le plan d'action actuel est plus diversifié, ne se concentrant pas principalement sur la lutte contre la corruption et l'amélioration de l'accès à l'information (Freedom of Information Act). Alors que certains engagements ont pour objectif ultime d'améliorer l'engagement et la participation civiques, les mécanismes utilisés pour atteindre cet objectif tendent vers des campagnes d'information plutôt que vers des processus participatifs actifs. Le Burkina Faso est toujours confronté à des défis en matière de transparence budgétaire qui affectent son score d'éligibilité à l'OGP[I], notamment en raison de la diminution de la disponibilité des informations budgétaires pour ne pas produire le rapport d'audit[Ii].

Tableau 2. Engagements remarquables

Description de l'engagement Aller de l'avant Statut à la fin du cycle de mise en œuvre
Engagement 4 : Mettre en œuvre la réforme sur l'obligation pour les contribuables autres que les politiques de déclarer les intérêts et la fortune Pour maximiser la transparence, assurer l'accès du public aux informations sur les déclarations de patrimoine, équiper l'ASCE-LC pour traiter les déclarations de patrimoine avec la nouvelle plate-forme, fournir au personnel des ressources pour vérifier l'exactitude des déclarations de patrimoine et renforcer les mécanismes pour garantir des sanctions contre les fonctionnaires qui ne soumettent pas eux. Enfin, envisagez des audits participatifs qui permettent aux organisations de la société civile de contribuer aux efforts de vérification et de contrôle. Remarque: ceci sera évalué à la fin du cycle du plan d'action.
Engagement 5 : Moderniser l'état civil en utilisant la solution technologique innovante et intégrée "ICIVIL" dans les six communes de lancement Veiller à ce que les données d'enregistrement des naissances soient sécurisées, avec la participation de la société civile à l'élaboration et à la mise en œuvre de garanties sur l'utilisation des données, et des évaluations accessibles au public liées à l'éthique, aux droits de l'homme et à l'équité du traitement des données. Étendre la plateforme ICIVIL à d'autres communes et viser à accroître la précision des données en normalisant l'état civil. Remarque: ceci sera évalué à la fin du cycle du plan d'action.
Engagement 7 : Améliorer l'accès des personnes vulnérables au Fonds d'aide juridictionnelle Donner la priorité aux décaissements en temps opportun au Fonds d'assistance juridique ; poursuivre l'expansion de la couverture et des ressources ; envisager des évaluations qui aident à identifier les facteurs qui peuvent empêcher les citoyens de demander une assistance juridique pour les aborder dans la conception du programme et ; améliorer l'accès à l'information sur les lois et les procédures pour permettre aux individus d'identifier leurs besoins juridiques et les sources de conseils juridiques. Remarque: ceci sera évalué à la fin du cycle du plan d'action.
Engagement 9 : Augmenter la représentation des femmes dans les sphères de prise de décision L'IRM recommande de s'attaquer aux autres obstacles qui empêchent l'engagement des femmes dans la vie publique, comme la promotion de l'éducation à la citoyenneté en mettant l'accent sur l'égalité des sexes dans le système éducatif du pays, l'augmentation du soutien aux candidates en matière de financement, d'exposition médiatique et de plaidoyer. De plus, assurez-vous que des sanctions sont imposées en cas de non-respect de la loi sur les quotas. Remarque: ceci sera évalué à la fin du cycle du plan d'action.

Conseils

Les recommandations de l'IRM visent à éclairer l'élaboration du prochain plan d'action et à guider la mise en œuvre du plan d'action actuel. Veuillez consulter la Section V: Recommandations générales pour plus de détails sur chacune des recommandations ci-dessous.

Tableau 3. Cinq recommandations clés IRM

Élaborer une stratégie pour assurer la durabilité du programme de gouvernement ouvert et des plans d'action de l'OGP en abordant les problèmes liés au score d'éligibilité, comme assurer la publication en temps voulu du rapport d'audit du budget.
Tirez parti des principes de gouvernement ouvert dans une réponse ouverte et une reprise ouverte à la pandémie de COVID-19.
Renforcer la focalisation des engagements sur le gouvernement ouvert en allant au-delà de la publication de données pour inclure une participation significative des citoyens à la prise de décision (par exemple en créant des espaces locaux et des capacités pour la participation des citoyens et la délibération sur les budgets ou en créant des opportunités pour des audits participatifs, impliquant les citoyens au niveau local dans les activités de contrôle avec les institutions de contrôle)
Étendre les travaux sur le registre des bénéficiaires effectifs et améliorer la gouvernance du secteur extractif dans les futurs plans d'action.
Aligner et articuler les liens entre les engagements qui visent à renforcer les capacités institutionnelles du gouvernement, afin qu'ils deviennent essentiels aux réformes politiques prioritaires dans le plan d'action.

[I] Base de données des scores d'éligibilité OGP : https://docs.google.com/spreadsheets/d/1PK_bRjYYZrYClLTGWwW0R9Z3qpfcqUgT7WZNyIpId9Y/edit#gid=1406221191

[Ii] Enquête sur le budget ouvert, Burkina Faso, 2019 : https://www.internationalbudget.org/sites/default/files/country-surveys-pdfs/2019/open-budget-survey-burkina-faso-2019-en.pdf

Télécharger

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Open Government Partnership