Ignorer la navigation

Rapport de conception de la Finlande 2017 – 2019

Daria Pritup, chercheuse indépendante
Teemu Laulainen, chercheur indépendant

Le troisième plan d'action de la Finlande était axé sur l'amélioration de l'accès à l'information et de la participation des groupes vulnérables. Bien que le processus de co-création ait impliqué un nombre important de consultations de la société civile, les engagements en fin de compte n'étaient ni spécifiques ni mesurables. À l'avenir, le prochain plan d'action bénéficierait de l'inclusion d'engagements axés sur les résultats, avec l'identification d'institutions responsables et de calendriers de mise en œuvre.

Tableau 1. En un coup d'oeil
Participant depuis: 2012
Plan d'action à l'étude: 3
Type de rapport: Design
Nombre d'engagements: 7
Développement du plan d'action
Y a-t-il un forum multipartite: Oui
Niveau d'influence du public: impliqué
Agi contrairement au processus OGP: Non
Conception du plan d'action
Engagements relatifs aux valeurs OGP: 6 (86%)
Engagements transformateurs: 0
Mise en œuvre du plan d'action
Engagements marqués: N / A
Engagements remplis: N / A
Engagements avec le major DIOG *: N / A
Engagements avec un DIOG exceptionnel *: N / A* DIOG: At-il ouvert le gouvernement?

Les Open Government Partnership (OGP) est un partenariat mondial réunissant des réformateurs des gouvernements et des dirigeants de la société civile dans le but de créer des plans d’action qui rendent les gouvernements plus inclusifs, plus réactifs et plus responsables. Le mécanisme de rapport indépendant (IRM) surveille tous les plans d'action pour s'assurer que les gouvernements respectent leurs engagements. La Finlande a rejoint OGP dans 2012. Depuis lors, la Finlande a mis en œuvre deux plans d’action. Ce rapport évalue la conception du troisième plan d'action de la Finlande.

Vue d'ensemble du plan d'action

La Finlande continue d’être très performante dans les domaines de la transparence, de la budgétisation participative et de la lutte contre la corruption. Le troisième plan d'action s'appuie sur les thèmes inclus dans les deux plans précédents, mettant l'accent sur un accès plus facile aux informations gouvernementales et à la participation de divers groupes de la société. Le plan d'action contient plusieurs engagements liés à la fourniture d'informations sur la réorganisation administrative historique, liés à la réforme historique prévue englobant les services sociaux et de santé et la gouvernance régionale. Cependant, les engagements du troisième plan d'action sont vagues et manquent d'indicateurs spécifiques pour mesurer la mise en œuvre et les résultats.

Par rapport au plan d'action précédent, le processus de co-création du plan actuel impliquait un degré plus élevé de participation de la société civile. Le gouvernement a lancé un appel à propositions ouvert, suivi d'un atelier de vote sur des thèmes et d'une consultation en ligne sur les domaines d'engagement. La Finlande a maintenu un forum multipartite solide composé de plusieurs groupes, chacun jouant un rôle différent dans le processus de co-création.

Les principales priorités des parties prenantes pour le troisième plan d'action de la Finlande comprenaient l'accessibilité aux services et les possibilités de participation pour divers groupes, tels que les minorités et différents groupes d'âge. Bien que la société civile ait été fortement impliquée dans le processus de co-création et que le plan d'action tienne généralement compte de ces priorités, les engagements finaux manquaient de jalons concrets et d'institutions responsables pour surveiller la mise en œuvre.

L'un des engagements notables (3) consiste à élargir l'accès de la Finlande au principe de l'information (qui oblige les agences gouvernementales à rendre publics les documents relatifs à la prise de décision) afin qu'il s'applique également aux services publics incorporés, c'est-à-dire produits par des sociétés.

Tableau 2. Engagements remarquables

Description de l'engagement

Aller de l'avant Statut à la fin du cycle de mise en œuvre.
3. Elargir le principe d'accès à l'information

Étendre le principe d'accès à l'information pour couvrir les services publics produits dans un format d'entreprise.

S'il était reporté, le gouvernement pourrait préciser si les services publics externalisés produits par des entreprises privées seront également couverts par le principe d'accès à l'information. Le chercheur de l'IRM recommande également que le ministère de la Justice termine son examen visant à déterminer si l'extension du principe d'accès à l'information aux services incorporés nécessite une modification de la loi existante.

Remarque: ceci sera évalué à la fin du cycle du plan d'action.

 

Recommandations

Les recommandations de l'IRM visent à éclairer l'élaboration du prochain plan d'action et à guider la mise en œuvre du plan d'action actuel.

Cinq recommandations clés en IRM:

  1. Améliorez la qualité de l'engagement en améliorant l'encadrement des solutions aux problèmes, en clarifiant la pertinence aux valeurs OGP et en identifiant les jalons vérifiables.
  2. Augmenter la représentation gouvernementale de haut niveau dans un forum multipartite pour un plan d'action plus ambitieux.
  3. Permettre une plus grande participation de la société civile à l'établissement de l'échelle finale et de la portée des engagements
  4. Étendre les engagements liés à la réforme de l'administration régionale, de la santé et des services sociaux afin de couvrir plusieurs plans d'action.
  5. Évaluer la faisabilité et le statut juridique des engagements proposés au cours du processus de développement du plan d'action.

Téléchargements

Filed under: Rapport IRM

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!