Ignorer la navigation

Grèce Rapport de fin de cycle 2016-2018

Pays: Grèce
Plan d'action: Plan d'action pour la Grèce 2016-2018
Année de publication du rapport: 2019
Chercheur: personnel de l'IRM avec des contributions d'Alexandros Melidis, d'Athanasios Deligiannis et d'Athanasios Priftis - Openwise

Le troisième plan d'action national de la Grèce comprenait des engagements de plusieurs ministères, d'organisations de la société civile, de gouvernements infranationaux et du parlement. Cependant, la plupart des engagements n’ont atteint que des niveaux d’achèvement limités et un forum multipartite n’est pas devenu opérationnel. Le prochain plan d’action gagnerait à mettre l’accent sur des engagements moins nombreux et mieux conçus ainsi qu’à renforcer la collaboration entre le gouvernement et les organisations de la société civile.

Tableau 1: En bref
À mi-parcours Fin du mandat
Nombre d'engagements 34
Niveau d'achèvement
Avoir complété un 2 9
Substantiel 9 5
limité 15 17
Pas démarré 8 3
Nombre d'engagements avec…
Pertinence claire pour les valeurs OGP 32 32
Impact potentiel transformatif 2 2
Mise en œuvre substantielle ou complète 11 14
Tous les trois (✪) 0 1
At-il ouvert le gouvernement?
Majeur 6
Exceptionnel 0
Aller de l'avant
Nombre d'engagements reportés dans le prochain plan d'action Pas clair

Le système Open Government Partnership (OGP) est une initiative internationale volontaire qui vise à obtenir que les gouvernements s'engagent auprès de leurs citoyens à promouvoir la transparence, à autonomiser les citoyens, à lutter contre la corruption et à exploiter les nouvelles technologies pour renforcer la gouvernance. Le mécanisme indépendant de reporting (IRM) examine les activités de chaque pays participant au programme OGP. Ce rapport résume les résultats de la période juillet 2016 à juin 2018 et inclut certains développements pertinents jusqu’en novembre 2018.

Le ministère de la Reconstruction administrative (MAR), anciennement le ministère de l'Intérieur et de la Reconstruction administrative, est la principale institution chargée de l'élaboration et de la mise en œuvre du plan d'action pour les OGP de la Grèce. Au sein de ce ministère, le Département de la transparence, du gouvernement ouvert et de l'innovation (créé en 2014) est légalement responsable des politiques en matière de gouvernement ouvert au niveau administratif. Deux organisations de la société civile - Open Knowledge Foundation Greece et Open Technologies Alliance / Société grecque du logiciel libre - ont été directement associées à l'élaboration du plan d'action et ont souscrit leurs propres engagements (30, 31, 32 et 33) dans le but de les mettre en œuvre. par eux-même.[Note 1: OGP, «Rapport d’avancement du mécanisme de rapport indépendant (IRM) 2016 – 2018: Grèce», https://www.opengovpartnership.org/documents/greece-mid-term-report-2016-2018-public-comment%5D Les taux de réalisation de ces engagements sont supérieurs à ceux directement mis en œuvre par le gouvernement.

Malgré les efforts déployés par la société civile et les gouvernements au début du cycle du plan d'action, un forum multipartite ne s'est pas concrétisé. Une nouvelle tentative pour en former un est en cours (October 2018). Les OSC grecques ont préparé une lettre ouverte au ministre de la Reconstruction administrative pour lancer le forum.

Le gouvernement a publié un rapport d'auto-évaluation au début du mois de décembre, 2018.[Note 2: En ce qui concerne la mise en œuvre des engagements, le rapport d'auto-évaluation suivait l'outil de gestion de projet ASANA, mis à jour par les agences publiques responsables.]

Selon MAR, le gouvernement avait l'intention de présenter un nouveau plan d'action mais avait besoin de plus de temps pour préparer son processus de co-création.[Note 3: Réunion d'un chercheur de l'IRM avec des représentants du Ministère de la reconstruction administrative et de l'unité de soutien de l'OGP au Sommet mondial de l'OGP à Tbilissi, en juillet 2018.] À la fin de 2018, le gouvernement grec n'avait pas soumis de nouveau plan d'action. Dans la plupart des cas, il n’est pas clair si les engagements inachevés seront reportés dans le prochain plan d’action. Dans les cas où les départements ont exprimé leur volonté de continuer à travailler sur des engagements particuliers, cela se reflète dans l'analyse des engagements individuels.

Consultation avec la société civile pendant la mise en œuvre

Les pays participant à l'OGP suivent un processus de consultation lors de l'élaboration et de la mise en œuvre de leur plan d'action.

MAR a organisé des consultations et des réunions d’information au cours de la première année de mise en œuvre - d’octobre 2016 à juin 2017. Toutefois, au cours de la deuxième année de mise en œuvre, aucune réunion de consultation n’a eu lieu, à l’exception d’un atelier intitulé «La gouvernance ouverte en tant que choix stratégique. De la conception à la mise en œuvre »organisé par le ministère de la Réforme administrative le 2017 de septembre, qui n'incluait pas de discussions sur les engagements du gouvernement et leur mise en œuvre.

M. Vernardakis, ancien représentant de la Grèce à l'OGP, avait créé un groupe de travail interministériel chargé de superviser et de coordonner la mise en œuvre. Cependant, en raison d'un remaniement gouvernemental intervenu au début de la période de mise en œuvre, ce groupe de travail est resté inactif.[Note 4: En raison d’un remaniement gouvernemental concernant 18 August 2018, le ministère est maintenant dirigé par Mme Mariliza Xenogiannakopoulou. M. Vernardakis occupe un nouveau poste au ministère d'État.] Les transitions successives au sein du ministère et l'accent accru mis sur les efforts de la Grèce pour sortir de son programme d'ajustement économique ont empêché le groupe de travail de se réunir.[Note 5: Nancy Routzouni, point de contact national, entretien téléphonique avec un chercheur de l'IRM, 17 October 2018.] M. Nikos Michalopoulos, directeur du département de gouvernement ouvert du ministère, a déclaré, en juin 2018, que les initiatives d'ouverture telles que celles appuyées par le plan d'action national n'étaient plus une priorité pour le nouveau leadership du ministère.[Note 6: Nikos Michalopoulos, secrétaire général du gouvernement ouvert, ministère de la Reconstruction administrative, entretien avec un chercheur de l'IRM, 23 June 2018.]

Bien qu’il n’existe pas de forum multipartite permanent pour assurer la mise en œuvre des engagements, Mme Nancy Routzouni, point de contact gouvernemental, estime que le groupe de travail continue de jouer un rôle de surveillance. Le gouvernement a fourni à deux OSC (Open Technologies Alliances (GFOSS) et Open Knowledge Greece) un accès à un outil de gestion de projet interne (ASANA) utilisé par la plupart des agences d'exécution pour rendre compte de la progression des engagements. Suite à une demande d'Open Technologies Alliance, cet accès a été étendu à d'autres organisations de la société civile concernées. Toutefois, selon Open Technologies Alliance et OK Greece, les OSC n’ont jamais utilisé la fonctionnalité de commentaire. Le gouvernement a fait un suivi auprès des différentes agences afin qu'elles puissent fournir des informations sur l'état de la mise en œuvre des engagements.[Remarque 7: le point de contact a fourni au chercheur de l'IRM des preuves (deux lettres envoyées en septembre 2018) à l'appui de cette affirmation. ] Cependant, certains des engagements n'ont pas été mis à jour régulièrement par les agences gouvernementales concernées et ont automatiquement été étiquetés «non commencés» ou «complétés» par l'outil ASANA sans nécessairement correspondre à leur niveau de mise en œuvre.[Note 8: Despina Mitropoulou, PDG de Open Technologies Alliance et Haralampos Bratsas, PDG de OK Greece, entretien avec un chercheur IRM, 20, janvier 2018. ]

Le directeur exécutif de Vouliwatch, une organisation à but non lucratif qui s’occupe de questions parlementaires en Grèce, a estimé que l’absence d’un forum multipartite fonctionnel constituait une lacune majeure pour un suivi efficace de la mise en œuvre du plan d’action.[Note 9: Stefanos Loukopoulos, directeur général de Vouliwatch, entretien avec un chercheur de l'IRM, Athènes, 9 October 2018.] Ils ont également indiqué que l'inactivité du groupe de travail interministériel était due à un manque de volonté politique.[Note 10: Stefanos Loukopoulos, directeur général de Vouliwatch, entretien avec un chercheur de l'IRM, Athènes, 9 October 2018.] Pour relancer les discussions et stimuler le dialogue sur le quatrième plan d'action grec, les trois principales organisations de la société civile ont rédigé une lettre ouverte au ministre de la Reconstruction administrative en juillet 2018. Selon l’équipe Open Wise, la lettre a été envoyée en janvier 2019 et a été signée par les CSO de 11.

Tableau 2: Consultation lors de la mise en œuvre

Forum multipartite régulier Mi-parcours Fin du mandat
1. Un forum existait-il? Non Non
2. At-il rencontré régulièrement? Non Non

Tableau 3: Niveau d'influence du public lors de la mise en œuvre

L'IRM a adapté le «spectre de participation» de l'Association internationale pour la participation publique (IAP2) pour qu'il puisse être appliqué à l'OGP.[Remarque 11: Cadre de participation publique d’IAP2, http://c.ymcdn.com/sites/www.iap2.org/resource/resmgr/foundations_course/IAP2_P2_Spectrum_FINAL.pdf%5D Ce spectre montre le niveau potentiel d'influence du public sur le contenu du plan d'action. Dans l’esprit des OGP, la plupart des pays devraient aspirer à la «collaboration».

Niveau d'influence du public lors de la mise en œuvre du plan d'action Mi-parcours Fin du mandat
Habiliter Le gouvernement a confié le pouvoir décisionnel au public.
Collaborer Il y a eu un dialogue itératif ET le public a aidé à établir l'ordre du jour.
Impliquer Le gouvernement a commenté la manière dont les contributions du public ont été prises en compte.
Consulter Le public pourrait apporter des contributions.

Informer Le gouvernement a fourni au public des informations sur le plan d'action.
Pas de consultation Aucune consultation

A propos de l'évaluation

Les indicateurs et la méthode utilisée dans la recherche IRM sont disponibles dans le manuel de procédures IRM.[Remarque 12: Manuel de procédures IRM, http://www.opengovpartnership.org/about/about-irm%5D Une mesure, «l'engagement étoilé» (), mérite davantage d'explications en raison de son intérêt particulier pour les lecteurs et de son utilité pour encourager une course au sommet parmi les pays participant au programme OGP. Les engagements marqués d'une étoile sont considérés comme des engagements exemplaires du PGO. Pour recevoir une étoile, un engagement doit répondre à plusieurs critères:

  • Les engagements suivis auront une spécificité «moyenne» ou «élevée». Un engagement doit définir des activités et des étapes clairement définies pour pouvoir juger de son impact potentiel.
  • Le libellé de l'engagement devrait préciser sa pertinence pour l'ouverture du gouvernement. Plus précisément, il doit être lié à au moins l’une des valeurs du PGP que sont l’accès à l’information, la participation citoyenne ou la responsabilité publique.
  • L'engagement aurait un impact potentiel «transformateur» s'il était complètement mis en œuvre.[Remarque 13: le groupe d’experts international a modifié ce critère dans 2015. Pour plus d'informations, visitez http://www.opengovpartnership.org/node/5919%5D
  • Le gouvernement doit faire des progrès significatifs par rapport à cet engagement pendant la période de mise en œuvre du plan d'action, en recevant une évaluation de la mise en œuvre «substantielle» ou «complète».

Les engagements marqués peuvent perdre leur statut marqués si leur achèvement est loin d'être substantiel ou complet à la fin de la période de mise en œuvre du plan d'action.

Dans le rapport de mi-parcours, le plan d’action de la Grèce ne contenait aucun engagement marqué. À la fin du mandat, compte tenu des changements intervenus dans le niveau d'achèvement, le plan d'action de la Grèce contenait un engagement comportant un astérisque:

  • Engagement 15: données ouvertes de propriété publique

Enfin, les tableaux de cette section présentent un extrait de la richesse des données collectées par l’IRM au cours de son processus de reporting. Pour le jeu de données complet de la Grèce, voir l’Explorateur OGP à l’adresse http://www.opengovpartnership.org/explorer.

A-t-il ouvert le gouvernement?

Pour rendre compte des changements dans les pratiques gouvernementales, le MII a introduit une nouvelle variable intitulée «Le gouvernement at-il été ouvert?» Dans les rapports de fin d’année. Cette variable tente d'aller au-delà de la mesure des résultats et des produits livrables pour examiner l'évolution de la pratique gouvernementale suite à la mise en œuvre de l'engagement.

Comme indiqué, certains engagements du PGO sont vagues et / ou ne correspondent pas clairement aux valeurs du PGO, mais aboutissent à des réformes politiques significatives. Dans d'autres cas, les engagements souscrits semblent pertinents et ambitieux, mais n'ouvrent pas le gouvernement tel qu'il est mis en œuvre. La variable «Did It Open Government» tente de saisir ces subtilités.

La variable «Did It Open Government?» Évalue-t-elle l'évolution de la pratique gouvernementale en utilisant le spectre suivant:

  • Aggravé: l'ouverture du gouvernement s'aggrave à la suite de l'engagement.
  • N'a pas changé: Pas de changement dans les pratiques du gouvernement.
  • Marginal: Certains changements, mais mineurs en termes d’effet sur le niveau d’ouverture.
  • Majeur: Un pas en avant pour l'ouverture du gouvernement dans le domaine politique concerné, mais sa portée ou son ampleur restent limitées.
  • En suspens: une réforme qui a transformé le «statu quo» dans le domaine politique concerné en ouvrant le gouvernement.

Pour évaluer cette variable, les chercheurs établissent le statu quo dès le début du plan d'action. Ils évaluent ensuite les résultats comme mis en œuvre pour les changements d'ouverture du gouvernement.

Les lecteurs doivent garder à l’esprit les limites. Les rapports de fin d’exercice IRM ne sont préparés que quelques mois après la fin du cycle de mise en œuvre. La variable met l'accent sur les résultats observables dans les pratiques d'ouverture du gouvernement à la fin de la période de mise en œuvre de deux ans. Le rapport et la variable ne visent pas à évaluer l'impact en raison des implications méthodologiques complexes et du calendrier du rapport.

Engagement de mise en œuvre

Aperçu général des engagements

Dans le cadre du PGO, les pays sont tenus de prendre des engagements dans un plan d'action de deux ans. Les tableaux ci-dessous résument le niveau d'achèvement à la fin du mandat et l'état d'avancement de la métrique «Le gouvernement a-t-il ouvert?». Pour les engagements achevés à mi-parcours, le rapport fournira un résumé des conclusions du rapport d'avancement, mais se concentrera sur l'analyse du document "Le gouvernement a-t-il été ouvert?" variable. Pour plus de détails sur ces engagements, veuillez vous reporter au rapport sur les progrès réalisés dans le cadre du MIR pour la Grèce (2016-2018).

Le plan d'action actuel, axé sur les grands domaines d'action de 10: réformes de l'administration publique et données ouvertes pour: la culture, les affaires maritimes, l'économie, l'éducation, la justice, l'environnement et le parlement. En outre, pour la première fois, le plan d'action incluait des engagements des administrations régionales et locales ainsi que des engagements mis en œuvre par la société civile.

Thèmes

En raison du nombre d'engagements, les chercheurs de l'IRM les ont regroupés pour que le rapport reste lisible conformément aux thèmes du troisième plan d'action présenté par le gouvernement grec.

Le plan d'action initial «Thème 1 concernant les réformes de l'administration publique» est divisé en trois thèmes:

Thème 1: Réforme de la réglementation

  • Engagement Loi-cadre 1 sur la participation ouverte au gouvernement
  • Engagement 6 Amélioration de la loi sur les délibérations ouvertes

Thème 2: Prestation de services publics

  • Engagement 2 Participation à l'évaluation du secteur public
  • Engagement 3 Publier les organigrammes
  • Engagement 4 Responsabilité dans le règlement des différends entre citoyens et secteur public
  • Engagement 5 Standardiser la fourniture de services publics et les procédures et publier un guide

Thème 3: Sélection des officiels

  • Engagement 7 Registre national des responsables hiérarchiques (Registre)
  • Engagement 8 Mettre en œuvre des évaluations des employés, des services et des méthodes de contrôle
  • Engagement 9 Mettre en place un système de sélection de gestionnaires

Engagement autonome

  • Engagement 10: référentiel numérique pour les études sur l'administration publique

Les engagements 24 restants ont été regroupés en fonction des thèmes déjà fournis dans le plan d’action.

Télécharger

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!