Ignorer la navigation
Albanie

Création d'une base de données pour l'archivage et la publication de fonds et programmes de recherche en Albanie (AL0049)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Troisième plan d'action pour l'Albanie 2016 - 2018

Cycle du plan d'action: 2016

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère de l'éducation et des sports

Institution (s) de soutien: Agence de recherche, de technologie et d'innovation; IDM

Domaines politiques

E-gouvernement, Ouverture fiscale, Prestation de services publics, Publication des informations budgétaires / fiscales, Technologie scientifique

Revue IRM

Rapport IRM: Albania Rapport de fin de trimestre 2016-2018, Rapport d'avancement sur l'Albanie 2016-2018

Étoilé: non

Premiers résultats: n'a pas changé

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs de l'OGP: accès à l'information, à la technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Le gouvernement albanais s’engagera à maximiser l’accès aux informations relatives aux recherches financées par des fonds publics et privés afin de promouvoir une coopération accrue entre la communauté scientifique, les institutions publiques et le secteur privé. Les activités proposées dans ce contexte sont les suivantes: - Développement, adoption et promotion de normes ouvertes pour la science en Albanie. - L’achèvement de la législation par un règlement permettant la recherche centralisée de publications et de données résultant de travaux scientifiques entrepris par les institutions et chercheurs albanais (avec l’appui de fonds albanais et d’autres sources de financement). Statu quo ou problème traité par l'engagement En Albanie, il existe peu de coopération (ou inexistante) entre la communauté scientifique et le secteur privé et la communauté scientifique et les institutions publiques en matière d'élaboration de politiques reposant sur des données factuelles. L'une des principales conséquences négatives est le manque de résultats de recherche produits en Albanie. Actuellement, un certain nombre de programmes dans le pays (avec des fonds publics ou des fonds de donateurs) soutiennent la recherche. Mais l'absence d'un portail unique, qui devrait contenir tous les résultats de la recherche et les appels, empêche le développement de cette coopération. Objectif principal Le gouvernement albanais s'est engagé à maximiser l'accès à la recherche financée par des fonds publics et non publics afin de renforcer la coopération entre la communauté scientifique, les institutions des secteurs public et privé. Activités proposées: - Élaboration, adoption et promotion de normes pour la science ouverte en Albanie. - Création d'un service en ligne permettant une recherche centralisée de publications et de données résultant de travaux scientifiques menés par des institutions et des chercheurs albanais (bénéficiant d'un financement albanais ou autre)

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

6. Base de données de recherche scientifique

Texte d'engagement:

Titre: Création d'une base de données pour l'archivage et la publication de fonds et programmes de recherche en Albanie

En Albanie, il existe peu de coopération (ou inexistante) entre la communauté scientifique et le secteur privé et entre la communauté scientifique et les institutions publiques en matière d'élaboration de politiques reposant sur des données factuelles. L'une des principales conséquences négatives est le manque de résultats de recherche produits en Albanie. Actuellement, un certain nombre de programmes dans le pays (avec des fonds publics ou des fonds de donateurs) soutiennent la recherche. Mais l'absence d'un portail unique, qui devrait contenir tous les résultats de la recherche et les appels, empêche le développement de cette coopération.

Le gouvernement albanais s’engagera à maximiser l’accès aux informations relatives aux recherches financées par des fonds publics et privés afin de promouvoir une coopération accrue entre la communauté scientifique, les institutions publiques et le secteur privé. Les activités proposées dans ce contexte sont les suivantes:

- Développement, adoption et promotion de normes ouvertes pour la science en Albanie.

- L’achèvement de la législation par un règlement permettant la recherche centralisée de publications et de données résultant de travaux scientifiques entrepris par les institutions et chercheurs albanais (avec l’appui de l’Albanie et d’autres sources de financement).

Institution responsable: Ministère de l'éducation et des sports

Institutions d'appui: Agence de recherche, de technologie et d'innovation (ARTI); Institut pour la démocratie et la médiation (IDM)

Date de début: 2016 Date de fin: 2018

Contexte et objectifs

Selon le Document de programmation par pays de l'UNESCO, la science en Albanie a besoin d'être développée.[Note78: Programmation par pays de l'UNESCO, http://unesdoc.unesco.org/images/0023/002330/233036E.pdf. ] La communauté scientifique (à savoir le secteur privé et les institutions publiques) manque de coopération en ce qui concerne les décisions politiques fondées sur la science en Albanie. Une coopération limitée a pour conséquence négative que les recherches effectuées en Albanie ont rarement une incidence sur l'élaboration des politiques. L'élaboration de politiques reposant sur des données factuelles, quant à elle, repose sur la participation active d'intervenants informés, la qualité de la recherche et le libre accès aux produits de la recherche.

L'année dernière, certaines initiatives axées sur la science ouverte et la création de bases de données contenant des données de recherche appliquée et scientifique ont eu lieu. Ces initiatives comprennent le programme d'innovation dans la recherche de l'Union européenne «Horizon 2020», destiné à renforcer les capacités et à accroître les investissements dans la recherche.[Note79: rapport de la CE, https://ec.europa.eu/neighbourhood-enlargement/.
sites / near / files / pdf / key_documents / 2016 / 20161109_report_albania.pdf. ]
Une autre initiative concerne les «services de données en Europe du Sud-Est», qui visent à établir de nouveaux services de données pour gérer et préserver les données numériques des sciences sociales et à les mettre gratuitement à la disposition de la communauté des chercheurs pour des analyses secondaires.[Note80: Services de données en Europe du Sud-Est, http://seedsproject.ch/?page_id=2. ] Une autre initiative est le Conseil de coopération régionale (RCC) groupe de travail sur la science ouverte avec les pays des Balkans occidentaux.[Note81: RCC programme sur les compétences et la mobilité, http://www.rcc.int/flagships/3/skills-and-mobility et atelier sur «La mobilité des chercheurs et la science ouverte contribuant à l'excellence de la recherche» http://www.rcc.int/news/203/researcher-mobility-and-open-science-contributing-to-research-excellence. ]

Le but de ces initiatives et de cet engagement est de rapprocher l’Albanie des normes européennes en matière de science ouverte.[Note82: Recommandation spécifique de la CE sur l’accès à l’information scientifique et sa conservation (2012, https://ec.europa.eu/research/science-society/document_library/pdf_06/recommendation-access-and-preservation-scientific-information_en.pdf. ] évaluation réalisé par le Regional Research Promotion Programme (PR) et l’Institut pour la démocratie et la médiation (IDM) sur la conception de programmes sociaux fondée sur des données probantes ont mis en évidence un décalage entre les données factuelles et les politiques, en ce qui concerne le calendrier, la budgétisation et le contenu. En outre, le rapport identifie certaines préoccupations sérieuses, notamment l'exactitude des données produites par différents acteurs et la difficulté à traduire les preuves des programmes et leur mise en œuvre sur le terrain.[Note83: Rapport de la table ronde "Utilisation des preuves scientifiques dans la conception de politiques de protection sociale en Albanie" (March 2015), http://idmalbania.org/wp-content/uploads/2014/10/Evidence-based-Policymaking-Roundtable_report.pdf.]

Malgré le nombre de programmes nationaux et d'initiatives multilatérales, l'Albanie n'a toujours pas de portail unique, qui devrait contenir tous les résultats de la recherche et les appels. Cela entrave la coopération entre la communauté scientifique et les institutions influençant les politiques. Cet engagement vise à promouvoir une culture de politiques fondées sur des preuves en mobilisant des ressources de recherche, en partageant les résultats de la recherche et en élaborant de ce fait de meilleures politiques. En outre, il encourage la coopération trilatérale (public-civique-privé) pour des politiques efficaces et promeut les normes de recherche scientifique. Cet engagement vise à atteindre son objectif en franchissant deux étapes: la première consiste à élaborer, adopter et promouvoir des normes ouvertes pour la science. Deuxièmement, établir une législation permettant un portail de recherche unique pour les données scientifiques et les publications, puis créer le portail. Les deux activités sont claires et vérifiables, et l’engagement général est considéré comme très spécifique.

S'il était pleinement mis en œuvre, cet engagement aurait un impact modéré sur les capacités et la qualité de la recherche en Albanie, sur l'élaboration de politiques reposant sur des bases factuelles et sur une mise en œuvre efficace des politiques. En établissant des normes scientifiques ouvertes et en permettant le développement d’un portail unique pour les publications et les données, l’Albanie fait un pas important en avant dans le renforcement des capacités et des résultats de la recherche. Cependant, pour un impact potentiellement transformateur, il reste encore beaucoup à faire pour améliorer la qualité et l'intégrité de la recherche menée par les acteurs universitaires et publics, privés et publics, de la société civile (groupes de réflexion).

Enfin, cet engagement est pertinent pour la OGP les valeurs d’accès à l’information, à la technologie et à l’innovation, car cela crée un portail regroupé permettant aux parties prenantes d’accéder à toutes les recherches scientifiques entreprises par des institutions et des chercheurs albanais.

Aboutissement

Sur la base de la loi "sur l'enseignement supérieur et la recherche scientifique" et de la décision du Conseil des ministres d'août 2016,[Note84: Conseil des ministres, http://www.kryeministria.al/al/newsroom/vkm/vendime-te-miratuara-ne-mbledhjen-e-keshillit-te-ministrave-date-31-gusht-2016 ] "Sur la création, la composition et le fonctionnement de l'Agence nationale pour la recherche scientifique et l'innovation", l'Agence pour la recherche, la technologie et l'innovation (AKTI) a été rebaptisée «Agence nationale de la recherche scientifique et de l'innovation» (NASRI) et transférés sous l'autorité du ministère de l'Éducation et des Sports. Au cours de l’année écoulée, le AKTI a fait face à de sérieux défis en termes de ressources humaines et d’infrastructures, rendant ainsi difficile l’exécution de ses tâches.[Note85: Entretiens avec des fonctionnaires anciens et actuels de (anciens) AKTI pendant 2016 / 2017.]

En outre, bien que l’Institut pour la démocratie et la médiation (IDM) figure sur la liste des institutions d’appui, l’IDM n’a pas participé à cet engagement. Le gouvernement pensait que le CSO (Directeur des ventes) proposer l'engagement serait également chargé de sa mise en œuvre. Bien qu'aucune information officielle n'ait été fournie à la IRM En tant que chercheur sur les progrès de cet engagement, des investigations supplémentaires pourraient également ne permettre de suivre aucun progrès dans la mise en œuvre de l’une ou l’autre des étapes.

Prochaines étapes

Comme prévu dans le plan d'action actuel, cet engagement visait à créer le cadre juridique et institutionnel nécessaire à la création d'une base de données nationale de données de recherche scientifique et appliquée, ainsi qu'à lancer le portail proprement dit. Cependant, il reste encore beaucoup à faire pour développer de manière concrète un portail fonctionnel, ce qui devrait faire suite à cet engagement.

La refonte de cet engagement doit commencer par l'autorité responsable, compte tenu des récents changements et des compétences de (maintenant) NASRI. Plutôt que de compter sur les projets de donateurs étrangers, le ministère de l’éducation et NASRI doit adopter les documents juridiques et politiques relatifs à la science ouverte, conformément à la recommandation 2012 de la Commission européenne (CE), qui implique l'inclusion d'un cadre institutionnel permettant la création d'une base de données en ligne sur les bases de données de recherche scientifique et appliquée produites en Albanie. En outre, l'engagement doit identifier et rechercher la coopération et la participation des institutions concernées, telles que les universités, les groupes de réflexion, les associations d'entreprises qui mènent des recherches, etc.

Résumé du statut de fin de session IRM

6. Base de données de recherche scientifique

Texte d'engagement:

Titre: Création d'une base de données pour l'archivage et la publication de fonds et programmes de recherche en Albanie

En Albanie, il existe peu de coopération (ou inexistante) entre la communauté scientifique et le secteur privé et entre la communauté scientifique et les institutions publiques en matière d'élaboration de politiques reposant sur des données factuelles. L'une des principales conséquences négatives est le manque de résultats de recherche produits en Albanie. Actuellement, un certain nombre de programmes dans le pays (avec des fonds publics ou des fonds de donateurs) soutiennent la recherche. Mais l'absence d'un portail unique, qui devrait contenir tous les résultats de la recherche et les appels, empêche le développement de cette coopération.

Le gouvernement albanais s’engagera à maximiser l’accès aux informations relatives aux recherches financées par des fonds publics et privés afin de promouvoir une coopération accrue entre la communauté scientifique, les institutions publiques et le secteur privé. Les activités proposées dans ce contexte sont les suivantes:

- Développement, adoption et promotion de normes ouvertes pour la science en Albanie.

- L’achèvement de la législation par un règlement permettant la recherche centralisée de publications et de données résultant de travaux scientifiques entrepris par les institutions et chercheurs albanais (avec l’appui de l’Albanie et d’autres sources de financement).

Institution responsable: Ministère de l'éducation et des sports

Institution (s) de soutien: Agence de recherche, de technologie et d'innovation (ARTI); Institut pour la démocratie et la médiation (IDM)

Date de début: 2016 Date de fin: 2017 décembre

But de l'engagement:

Cet engagement visait à promouvoir une culture de politiques fondées sur des preuves en mobilisant des ressources de recherche et en partageant les résultats de la recherche sur un site Web unique. Il espérait atteindre son objectif en franchissant deux étapes: la première consistait à élaborer, adopter et promouvoir des normes ouvertes pour la science; le second était d'établir une législation permettant un portail de recherche unique pour les données scientifiques et les publications, puis de le créer.

Statut

À mi-parcours: Pas démarré

Cet engagement n’a pas été lancé à mi-parcours. Fondé sur la loi «sur l'enseignement supérieur et la recherche scientifique» et la décision du Conseil des ministres «A propos de la création, de la composition et du fonctionnement de l’Agence nationale de la recherche scientifique et de l’innovation», d’Août 2016, l’Agence de recherche, de la technologie et de l’innovation (AKTI) a été renommée Agence nationale de la recherche scientifique et de l’innovation (NASRI) et transférée sous la autorité du ministère de l'éducation et des sports. La nouvelle agence a été confrontée à de graves problèmes de ressources humaines et d’infrastructures, ce qui a rendu difficile l’exécution de ses tâches.

Bien que l’Institut pour la démocratie et la médiation (IDM) figure sur la liste des institutions d’appui, il n’a pas participé à cet engagement.

Fin du mandat: limité

Le ministère de l'Éducation, de la Jeunesse et des Sports a signalé avoir progressé dans la mise en place du cadre réglementaire pour l'évaluation de la qualité de la recherche scientifique avec l'approbation de la Décision du Conseil des ministres (DCM) no. 165, daté 21 de mars 2018. Cette décision explique la méthodologie utilisée pour évaluer les activités de recherche scientifique des unités centrales des établissements d’enseignement supérieur et définir les critères d’évaluation. Toutefois, pour que cette procédure soit mise en œuvre, elle doit être complétée par deux mesures envisagées dans le DCM: la détermination du système de pointage algorithmique et la création du système albanais d’information sur la recherche scientifique (ACRIS), qui serviront de base de données nationale.

Le ministère a également annoncé la mise en place d'une plateforme pour la bibliothèque universitaire numérique (ulibrary.rash.al) dans le cadre du pacte universitaire. Depuis le début de 2019, la plate-forme offre un accès aux étudiants et au personnel des établissements d'enseignement supérieur publics pour la recherche des travaux d'autres établissements d'enseignement de ce type. Des mesures sont également prises pour créer une base de données de mémoires numérisée qui établira un logiciel anti-plagiat pour la mise en œuvre du DCM no. 777, daté de 26, décembre 2018, 'Sur l'anti-plagiat des thèses pour l'acquisition de diplômes scientifiques'.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: n'a pas changé

La mise en œuvre de cet engagement a été limitée, de sorte qu'aucun changement ne peut lui être attribué en termes d'accès à l'information.

Reportés?

Au moment de la rédaction du présent rapport, le prochain plan d'action n'était pas disponible. Si cette question devait être priorisée dans les futurs plans d’action, le ministère de l’éducation et la NASRI pourraient adopter les documents juridiques et politiques relatifs à la science ouverte, conformément à la recommandation 2012 de la Commission européenne, qui prévoit l’inclusion d’un cadre institutionnel qui permettra: une base de données en ligne sur les bases de données de recherche scientifique et appliquée produites en Albanie. En outre, un engagement dans ce domaine devrait impliquer la participation d'institutions pertinentes, telles que des universités, des groupes de réflexion et des associations d'entreprises menant des recherches, entre autres.

Conseil des ministres, http://www.kryeministria.al/al/newsroom/vkm/vendime-te-miratuara-ne-mbledhjen-e-keshillit-te-ministrave-date-31-gusht-2016

Rapport d'avancement IRM Albanie 2016-2017, page 53, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/Albania_Mid-Term_2016-2018_EN_for-pub-comm.pdf

DCM disponible sur le portail du gouvernement http://www1.kryeministria.al/newsroom/vendime-te-miratuara-ne-mbledhjen-e-keshillit-te-ministrave-date-21-mars-2018/

Informations communiquées par le ministère de l'éducation, de la jeunesse et des sports au cours de la période de commentaires précédant la publication (juillet 2019).

DCM disponible sur le portail du gouvernement http://www1.kryeministria.al/newsroom/vendime-te-miratuara-ne-mbledhjen-e-keshillit-te-ministrave-date-26-dhjetor-2018/

Informations communiquées par le ministère de l'éducation, de la jeunesse et des sports au cours de la période de commentaires précédant la publication (juillet 2019).


Engagements

  1. Transparence des rapports gouvernementaux

    AL0061, 2018, gouvernement électronique

  2. Gouvernement électronique

    AL0062, 2018, Accès à l'information

  3. Amélioration de la réglementation des affaires

    AL0063, 2018, Renforcement des capacités

  4. Communautés sécuritaires

    AL0064, 2018, Anti-Corruption

  5. Amélioration de la base de données / portail avec les données des coordinateurs des programmes de droit à l'information et de transparence

    AL0044, 2016, Accès à l'information

  6. Transparence budgétaire

    AL0045, 2016, gouvernement électronique

  7. Registre intégré du logement des citoyens

    AL0046, 2016, Citoyenneté et Immigration

  8. Établissement d'un registre électronique pour la notification et la consultation du public

    AL0047, 2016, gouvernement électronique

  9. Archives numériques

    AL0048, 2016, gouvernement électronique

  10. Création d'une base de données pour l'archivage et la publication de fonds et programmes de recherche en Albanie

    AL0049, 2016, gouvernement électronique

  11. Engagement à publier gratuitement en ligne la législation des gouvernements centraux et locaux dans des systèmes ouverts

    AL0050, 2016, Renforcement des capacités

  12. Engagement envers des normes ouvertes pour la passation des marchés

    AL0051, 2016, Accès à l'information

  13. Engagement étoilé Mise en œuvre de la loi "sur la protection des lanceurs d'alerte", renforcement des capacités, amendements et ses statuts

    AL0052, 2016, Anti-Corruption

  14. Fourniture de services électroniques

    AL0053, 2016, Renforcement des capacités

  15. Mise en place d'un système centralisé multifonctionnel pour les permis de construire

    AL0054, 2016, Renforcement des capacités

  16. Établissement et distribution de compteurs numériques

    AL0055, 2016, gouvernement électronique

  17. Normalisation du passeport de service

    AL0056, 2016, Renforcement des capacités

  18. Carte de citoyen

    AL0057, 2016, Renforcement des capacités

  19. Système électronique d'enregistrement des ordonnances en ligne en République d'Albanie

    AL0058, 2016, gouvernement électronique

  20. Système de surveillance électronique des forêts

    AL0059, 2016, Anti-Corruption

  21. Système électronique intégré pour la délivrance de licences professionnelles aux personnes physiques et morales qui interviendront dans le domaine de la conception d’études et de la supervision de la mise en service des travaux de construction

    AL0060, 2016, gouvernement électronique

  22. Normalisation des plaintes de corruption

    AL0031, 2014, Anti-Corruption

  23. Registre électronique des permis d'énergie et d'industrie

    AL0032, 2014, gouvernement électronique

  24. Mise en œuvre du module Dépenses publiques au format "Open Data"

    AL0033, 2014, Accès à l'information

  25. Promouvoir les valeurs OGP auprès des autorités locales

    AL0034, 2014, Participation publique

  26. Base de données sur les bénéficiaires de l'assistance économique

    AL0035, 2014, gouvernement électronique

  27. Portail électronique sur l'administration et la gestion des ressources en eau

    AL0036, 2014, gouvernement électronique

  28. Guichet unique

    AL0037, 2014, gouvernement électronique

  29. Accès électronique aux zones protégées

    AL0038, 2014, gouvernement électronique

  30. Géoportail National

    AL0039, 2014, gouvernement électronique

  31. e-Albanie

    AL0040, 2014, gouvernement électronique

  32. Document électronique

    AL0041, 2014, gouvernement électronique

  33. Engagement étoilé Loi sur la protection des lanceurs d'alerte

    AL0042, 2014, Anti-Corruption

  34. Bureaux de service de police

    AL0043, 2014, gouvernement électronique

  35. Open Data Portal

    AL0001, 2012, Accès à l'information

  36. Actes électroniques

    AL0002, 2012, gouvernement électronique

  37. e-Parlement

    AL0003, 2012, gouvernement électronique

  38. Extension du réseau gouvernemental, GOVNET

    AL0004, 2012, gouvernement électronique

  39. Cadre d'interopérabilité pour l'administration en ligne, e-GIF

    AL0005, 2012, gouvernement électronique

  40. Gouvernement Datacenter

    AL0006, 2012, gouvernement électronique

  41. Système d'accise

    AL0007, 2012, gouvernement électronique

  42. Démarrage du système de taxe électronique

    AL0008, 2012, gouvernement électronique

  43. Engagement étoilé État en ligne Matura

    AL0009, 2012, gouvernement électronique

  44. Le règlement sur l'éthique dans la recherche et l'édition

    AL0010, 2012, Éducation

  45. Numérisation du processus d'accréditation de l'enseignement supérieur

    AL0011, 2012, gouvernement électronique

  46. Système U-Gov

    AL0012, 2012, gouvernement électronique

  47. Inspections en ligne des tribunaux et des audiences judiciaires

    AL0013, 2012, gouvernement électronique

  48. Numérisation du processus de transfert de fichiers

    AL0014, 2012, pouvoir judiciaire

  49. Projet d'emploi en ligne

    AL0015, 2012, gouvernement électronique

  50. Procédures de concessions électroniques

    AL0016, 2012, Anti-Corruption

  51. Modification de la loi sur le droit à l'information dans les documents officiels

    AL0017, 2012, Résolution des litiges et assistance juridique

  52. Rédaction d'une nouvelle loi sur "Avis et consultation"

    AL0018, 2012, Législation et Réglementation

  53. Projet de suivi

    AL0019, 2012, gouvernement électronique

  54. Numérisation du registre des notaires

    AL0020, 2012, Accès à la justice

  55. Revendications en ligne des citoyens dans le système judiciaire

    AL0021, 2012, Accès à la justice

  56. Inspection du travail, plainte en ligne

    AL0022, 2012, gouvernement électronique

  57. Module financier de tous les établissements d'enseignement

    AL0023, 2012, Éducation

  58. Engagement étoilé Enregistrement audio et vidéo des audiences judiciaires

    AL0024, 2012, gouvernement électronique

  59. Engagement étoilé Portail e-Albanie

    AL0025, 2012, gouvernement électronique

  60. Portail d'inspection électronique

    AL0026, 2012, gouvernement électronique

  61. Engagement étoilé Portail Www.Gjykata.Gov.Al

    AL0027, 2012, gouvernement électronique

  62. Publication de la liste des paiements effectués quotidiennement par les administrations

    AL0028, 2012, Accès à l'information

  63. Système d'achats électroniques pour tous les petits achats d'achats publics

    AL0029, 2012, Anti-Corruption

  64. Mise en œuvre des recommandations de l'ITIE

    AL0030, 2012, Anti-Corruption

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!